• Accueil
  • > Recherche : clelles en trièves

Résultat pour la recherche 'clelles en trièves'

Réunion sur les mobilités organisée par la mairie de Mens

On rappelle la réunion consacrée à la politique des transports dans le Trièves, organisée par la mairie de Mens, pour fêter l’arrivée de la Sandero Citiz dans la commune.

citiz-alpes-loire

 Ca se passe samedi 18 janvier de 9h à 12h, espace culturel de Mens, salle Ménil.

gareclellessmall.jpg

On y parlera autopartage, covoiturage, autostop organisé, train, bus… bref toutes les façons de se déplacer en mode bas carbone, et d’échapper à l’autosolisme en zone rurale !

Kangoo

Ont déjà confirmé leur présence Frédérique Puissat sénatrice de l’Isère, Bernard Coquet maire de Mens, Jérôme Fauconnier président de la CDC du Trièves, Armand Portaz ambassadeur Citiz.LOGO-TRANSISERE-QUADRI

Le programme précis vous sera communiqué de manière imminente.
On vous attend nombreux, n’hésitez pas à faire passer l’information autour de vous.

movici

Attention : événement distinct de la réunion sur le même thème, organisé par l’association Trièves Transition écologie l’après midi.

La concomitance de ces 2 événements permettra aux Mensois et Trièvois de découvrir les actions des collectivités et les propositions associatives.

rezopouce

Pour s’inscrire à l’événement : https://www.facebook.com/events/525928621348480/

Trièves bas carbone !

La fine équipe Mensoise du gite « la Petite Grange » : http://lapetitemaison.unblog.fr/http://

Petite-Grange

et de la chambre d’hôte « L’étape Huguenote » : https://www.trieves-vercors.fr/l-etape-huguenote.html
vous souhaite une bonne et heureuse année 2020.
Etape-Huguenote
La nouveauté de l’année 2020 ?
Vous pouvez désormais venir dans le Trièves en mode bas carbone !
Après un long combat et beaucoup de travail de conviction, 2 voitures d’autopartage Citiz sont disponibles sur Mens. Sans doute une première en France, pour un village de cette taille (1500 habitants)
Kangoo
Une généreuse Kangoo avec siège bébé et boule d’attelage
Sandero
Une Sandero écolo, Crit’Air 1
Elles sont à la disposition de nos hôtes, sans les frais d’inscription, moyennant chèque de caution et présentation du permis de conduire.
L’idéal pour faire une petite balade dans le coin, sans trainer sa propre voiture sur des centaines de kilomètres !
Vous pourrez bénéficier de tarifs particulièrement doux et spécifiques à Mens : 
gareclellessmall.jpg
A bientôt dans le Trièves !
Catherine & Olivier

Académie d’Aïkido du Trièves

aikido2

Depuis septembre dernier, un cours d’Aïkido a lieu deux fois par semaine à Clelles et Monestier de Clermont.

Qu’est ce que l’Aikido ?

Il s’agit d’un art martial japonais, une pratique tout en souplesse qui utilise la force de l’adversaire, son agressivité et sa volonté de nuire.

Des techniques à main nue ou avec des armes en bois (sabre, bâton) visent non pas à vaincre l’adversaire, mais à réduire sa tentative d’agression à néant, par une action proportionnée et immédiate.

C’est une discipline non violente en soi, mais authentique et efficace en cas extrême, ce qui la différencie des techniques de combats de self défense qui vise à « démolir » un agresseur.

L’Aikido vise le contrôle du partenaire qui perçoit alors l’inutilité de son agression et renonce à la répéter.

En se libérant de nos réflexes de peur, nous apprenons à ne pas dépendre de l’attaque, à l’intégrer dans un mouvement, créant une nouvelle dynamique qui modifie et profite aux pratiquants.

Les techniques n’utilisent pas la force musculaire, mais renvoie la force du partenaire sur lui même, donc tout le monde peut pratiquer, autant les femmes que les hommes, les adolescents, tout le monde, et il n’y a pas de compétition, ce qui serait contraire à sa philosophie.

Un pratiquant en Trièves raconte :

« Ce qui est surprenant quand on pratique cet art martial, c’est que l’on apprend des techniques pour se prémunir d’une attaque, et que l’état d’esprit nous enseigne une non violence sereine. Etrangement, ça marche !

Ça passe par le corps, qui infuse alors l’esprit. Au bout de quelques temps de pratique, on sent que l’on commence à changer.

Dans la vie quotidienne, au travail, partout, on a une attitude proche de cette philosophie, en dehors du Dojo. On ne réagit plus de la même façon à une agression verbale par exemple, ou lors d’un conflit. On n’est plus atteint dans son ego, on dévie l’attaque et elle s’éteint d’elle-même.

Le corps est plus souple et l’esprit aussi ! »

Christian, enseignant en Trièves, dit de l’Aïkido :« Ni soumission, ni domination, ni compromission. Cette attitude, c’est une posture dans la vie. »

Bienvenue au Dojo !

Lundi 18H30-20H Dojo de Clelles

Jeudi 18H30-20H Dojo de Monestier de Clermont

Christian Juchat

4° dan – enseignant de l’Académie Autonome d’Aïkido Kobayashi Hirokazu (3AKH)

Appelez au 06 03 91 13 28 pour tous renseignements.

aikido

 

Autostop – Covoiturage

 - Unarrêt minute pour favoriser la pratique de l’autostop et du covoiturage vers Clelles et Grenoble vient d’être créé place du Vercors à Mens. Il est situé sur le trottoir de droite en descendant, à proximité du ralentisseur. Il est matérialisé par un panneau covoiturage et situé sous un lampadaire pour une meilleure visibilité de nuit
            D’autres actions dans ce domaine à suivre prochainement…
 20191207-145855-min
 - La communauté de covoitureurs du Trièves, sur le site de covoiturage Mov’ici de la région Aura compte déjà 10 membres
Une version 2 du site est prévu pour le premier trimestre 2020. Un technicien de Mov’ici viendra alors sur Mens pour présenter l’utilisation du site.
En attendant je suggère d’y inscrire vos trajets réguliers ou occasionnels, c’est la clé du succès !
movici

Citiz : visite à Mens

20190708-132554

Visite de Mens « à la Japonaise » pour les responsables de Citiz lundi dernier.

10h, arrivée à la mairie, rencontre et discussion avec Monsieur le maire.

Puis on déambule dans les rues du village pour voir ou placer les 2 futures voitures. Beaucoup de contraintes, il faut qu’elles captent le réseau téléphonique, ne pas être à une place ou se situent les foires, pas sous un arbre etc.

Après moult réflexion,  la Kangoo sera stationnée place du Vercors et sera disponible début septembre. La Sandero sera place Paul Brachet et disponible au 22 septembre pour l’inauguration officielle du service. Charge aux employés municipaux de matérialiser l’emplacement au sol et de fixer les totems.

11h30 : discussion informelle à l’office du tourisme

12h :  pause déjeuner au snack du camping. On y rencontre un futur sociétaire.

14h : rencontre avec les responsables de la foire de la transition. Citiz y tiendra un stand.

14h30 : rencontre avec le garage Renault pour le contrat d’entretien et de nettoyage des véhicules. La carte carburant pourra être utilisé au garage Citroen, pas de jaloux !

15h30 : rencontre avec les responsables du tourisme et de l’économie de la communauté de communes du Trièves. Comment offrir le service d’autopartage aux touristes de passage qui viennent sans voiture, aux camping caristes ? On discute également des développements ultérieurs du service, Monestier de Clermont, Gresse en Vecors, Clelles ?

Affaire à suivre !

Pamplemousses

L’opération Pamplemousses... dans Trièves culture & cinéma pampl-copier

cette année encore, les Arts Martiaux du Trièves reconduisent la vente de pamplemousses de Floride issus de l’agriculture raisonnée (arrivage début janvier 2019)

Ne tardez pas à passer vos commandes … !

Pour nous remettre les bons de commande et règlements (indispensables pour confirmation de commande, et encaissés en janvier après livraison), voici plusieurs solutions offertes par les amis du club pour vous faciliter la vie:

Mens: Conan et Gaufrette – Pharmacie Besson , salle des Sagnes, les mercredis de 15h30 à 20h15

Clelles: Bistrot de la Place – Au bon Palais Clellois – salle du dojo, Vendredis (17h30-20h) – mercredis (14h-15h)

Par courrier ou déposé dans la boîte aux lettres : Arts Martiaux du Trièves – Lotissement Champlas – 38 930 Clelles

Merci de diffuser l’information …

A bientôt

Alice, pour Les Arts Martiaux du Trièves

La Guerre dans le ciel

 

zep11

Au matin du samedi 20 octobre 1917, les habitants de Saint-Andéol, de Château-Bernard, et surtout de Clelles, ne pouvaient qu’être fort surpris d’entendre, puis de voir, la Guerre passer au-dessus de leurs têtes, sous la forme d’un énorme aéronef fuselé, un ballon dirigeable  dont tout le monde connaissait le nom, devenu générique, de zeppelin. Car,  bien avant la guerre, les journaux avaient souvent parlé de ces produits de l’aventure industrielle et commerciale du Comte Von Zeppelin, et des nombreux et spectaculaires accidents qui en avaient ralenti, et endeuillé, la mise au point.

Dès le début des hostilités, les journaux en avaient fait mention régulièrement, comme la Une de La Dépêche de Toulouse du  24 août 1914 : «Encore un Zeppelin détruit» (le Z.8, dans les Vosges). Après cette période d’utilisation tactique, pour des opérations en liaison avec les combats au sol, était venue celle des bombardements, stratégiques, de l’Angleterre d’abord, dès janvier 1915,  sur des objectifs industriels, avant que le Kaiser, bientôt, n’autorise de bombarder les grandes villes elles-mêmes, «sans précautions particulières» : on découvrit alors des images de la capitale anglaise très semblables à celles qui seraient vues en 1940. On avait aussi fait état d’opérations diverses, sur différents théâtres d’opération jusqu’en Turquie et même en Afrique

C’était donc un de ces vaisseaux aériens mythiques, le L45, qui ce matin-là, «8h ½»  il faisait grand jour,  car on était revenu depuis deux semaines à l’heure d’hiver- survola Saint-Andéol après avoir franchi la barrière du Vercors au-dessus du pas Morta, puis le hameau de la Combe, à Château-Bernard,  avant de revenir au sud, vers Gresse et le Mont-Aiguille… il apparut au-dessus de celui-ci, «à une hauteur relativement assez élevée, se dirigeant vers le col de la Croix-Haute», étant alors entendu, puis distingué de Clellois alertés par le bruit des moteurs.  En début d’après-midi, aurait été aussi aperçu un  second «monstre du ciel»,  suivant sensiblement le même itinéraire.

Journaux d’abord, puis magazines, s’emparant à l’envi d’un sujet aussi spectaculaire, les Triévois, Témoins visuels ou non, en surent un peu plus les jours suivants sur cette affaire, le contexte de cette expédition de bombardement sur Londres, et les circonstances qui l’avaient amenée à se terminer, pour le L45, au bord du Buêch asséché, près de Laragne.

C’est cela, avec bien d’autres informations sur l’aventure des Zeppelin, qui constituera l’objet de la conférence du 8 novembre 2018 (18h00), au Musée du Trièves à Mens, qui serait bien plus complète si l’on disposait de la moindre information sur les réactions des Triévois de l’époque.

Michel HELLY – Cornillon en Trièves

Nino / Nina

nino
Chers amis du Trièves et du pas trés loin, 
Nous jouerons NinO/NinA en duo ce dimanche 09 septembre, lors du marché au Bistrot de la place à Clelles. 
Rejoignez-nous entre 11H et 13H.
Participation libre et solidaire. 
Léger, drôle et poétique, l’univers de Nina à la poursuite de Nino ne manquera pas d’exalter et d’enthousiasmer petits et grands. Portés par leurs influences culturelles multiples, Eloïse et son guitariste Mohamed Kouyatévous emporteront dans un tourbillon d’aventures auprès d’un Nino Ferrer revisité dans son interprétation vocale et musicale.

Si les noms de Cornichons ou Téléphon titillent votre mémoire, vous avez rendez-vous pour embarquer avec Nina direction le sud jusqu’à la Baie de Rio, en passant par «Galipoli, les Etats-Unis, le Guatemala, le Nicaragua …», à la redécouverte des trésors du répertoire de Nino Ferrer. Les textes de Nino mis en lumière par le personnage de Nina, sur les musiques reprises en version funk, blues, bossa. Le duo a respecté l’éclectisme du compositeur en l’adaptant à sa personnalité. EloÏse s’invente des personnages dans l’univers désordonné, joyeux et nostalgique de Nino Ferrer. Elle envoie valser les mots et les langues. Ici il est question de chanter ensemble, de rire et que l’on soit émus. Du spectacle en somme, un hommage à la musique de Nino, une performance en chanson, une virée dans la dérision, l’amour et la nostalgie. »

Lecture de sol

La ferme GABERT vous propose une rencontre l’après-midi du mardi 04 septembre, dès 13h.

Lieu : Clelles en Trièves (38)

Lors de cette journée de restitution, les étudiants de fin de 1ère année en Agronomie de l’hepia (Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève)  présenteront in situ les sols qu’ils auront étudiés/analysés pendant leur séjour : étude des sols d’un point de vue agricole (profils culturaux, état du sol et des cultures en fonction des pratiques culturales) et d’un point de vue pédologique (profils pédologiques, types de sols, processus physico-chimiques en place et passés).

Encadré par Pascal Boivin,   https://www.terre-net.fr/observatoire-technique-culturale/strategie-technique-culturale/article/la-suisse-veut-remunerer-l-humus-217-126655.html > >

Contact pour plus d’information : Thierry Ailloud-Perraud : tailloudperraud@gmail.com

Ferme en bio depuis 1998 en ABC depuis 2008

Itineraire position de la ferme

Ferme gabert 38930 clelles en trièves

0672475489

L’adolescence

L'adolescence dans Parents d'élèves lbxm

Bonjour,

J’organise un convoyage en mini bus au départ de Mens avec passage à Clelles et Monestier de Clermont pour aller assister à cette conférence gratuite, flyer ci-joint.

Si vous êtes intéressés appeler moi, nous avons 8 places de transport à proposer.

Bonne journée,

Eloi HEMERY,

Animateur coordinateur du service jeunesse de la CDC Trièves 04-76-34-27-03 06-72-29-64-10

12345...17



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces