• Accueil
  • > Recherche : clelles mens

Résultat pour la recherche 'clelles mens'

Page 11 sur 15

Y pensent qu’à ça !

Y pensent qu'à ça ! dans Trièves culture & cinéma rad65BDCrad5FB0D dans Trieves evenements

L’un : Y en a qui disent qu’avec des si on peut refaire le monde ?
> L’autre : Ça, c’est pas mon affaire.
> L’un : Y en a qui pensent que si la terre est ronde, c’est quelle est usée.
> L’autre : Ça, je suis pas au courant.
> L’un : Y en a qui affirment que le bonheur est de l’autre coté de la rue.
> L’autre : Ça, je suis pas du quartier.
> L’un : Y a ceux qui sont pour et ceux qui sont contre et c’est pas les mêmes.
> L’autre : Ça, c’est à voir.
> L’un : Y a ceux qui s’aiment et ceux qui en parlent.
> L’autre : Alors ça, c’est bizarre.
> L’un : C’est bizarre mais c’est comme ça.
>
> Voilà ça parle de tout ça, de l’amour, des petites choses de la vie,
> des petits instants qui ne font pas les grands romans mais qui font la
> vie de tous les jours.
>
> Ça c’est le fond.
>
> La forme, c’est comme un chœur antique, la parole est partagée et
> circule dans le groupe. Des personnages furtifs dessinent des
> caractères et des silhouettes éphémères.
> Juste le temps de la parole qui circule dans un lieu public, des
> bribes de pensée, des morceaux de vie, des instants de tendresse
> aperçue, de violence verbale, de bonheur inachevé.
> Voilà quelques notes sur notre nouveau spectacle.
>
> Les textes sont de Jean Yves Picq. (Le même auteur que « DONC » la
> première pièce que nous avons jouée dans les bistrots et les salles
> des fêtes des villages du Trièves.)
>
> Trièves en scène vous donne rendez vous pour cette cinquième aventure
> « theàtro culinaire. »
>
> Michel Dibilio
> Metteur en scène.
>
> Toutes les représentations débutent à 20h30, sauf celle de Roissard : 18h
>
> Jeudi 23 juin à Mens, restaurant la Tour Feuillans
> Vendredi 24 à Chateau-Bernard, col de l’Arzelier, centre polyvalent
> Samedi 25 à Cordéac, salle socio-culturelle, vers la Marmottière
> Dimanche 26 à Roissard, salle d’animation à 18h
> Mercredi 29 au Percy, café de la Page
> Jeudi 30 à Prébois, salle des fêtes
> Vendredi 1 juillet à Tréminis, salle des fêtes
> Samedi 2 à Monestier de Clermont, château de Bardonnenche, en
> extérieur. Repli dans un autre lieu en cas de mauvais temps.
> Mardi 5 à Clelles, salle Giono
> Mercredi 6 à Mens, camping Pré Rolland
>
> N.B.
> Deux dates, deux lieux ont été ajoutés depuis l’impression des
> affiches : les samedi 25 à Cordéac et jeudi 30 juin à Prébois.
>
> à bientôt
>
> Trièves en scène
> et la troupe :
> Anne-Marie Bernard, Pierre et Camille Bertrand, Claude Brand, Annie
> Chemin, Joëlle Escallier-Besson, Sophie Gani, Ludovic Goujon, Pablo
> Lalouette, Cécile Suzzarini, Anne-Marie Tessier-Camara.

Notre programme

Conformément à la loi électorale, ce blog sera « gelé » du vendredi 18 mars à minuit jusqu’au dimanche 20 mars à 20 heures.

Notre programme dans 2011 cantonales rad0D528

Ceci est la version finale de notre programme, inspiré du « quatre pages » que vous avez reçu dans vos boites aux lettres, mais revue, précisée et corrigée suite aux discussions et remarques que nous avons eu au cours des réunions que nous avons faites dans chaque commune du canton.

LA FUSION DES COMMUNAUTES DE COMMUNES DU TRIEVES

rad1F2D6 dans Trièves: politique locale

La question de la fusion des trois communautés de communes du Trièves n’est pas directement du ressort des conseillers généraux qui vont être élus en mars prochain. Mais cette fusion est évidemment indispensable. En association avec les deux autres élus des cantons de Clelles et Monestier de Clermont et en accord avec le président du conseil général, je mettrai toute la pression possible pour parvenir à cette fusion dès le premier janvier 2012.

ECONOMIE ET MODESTIE

rad7D96A

Les finances publiques et les budgets des ménages étant dans l’état où ils sont, il ne s’agit pas de promettre l’impossible. Toute nouvelle dépense sera compensée par une dépense supprimée, il ne s’agit pas de dépenser plus mais de dépenser mieux.

Nous éviterons les opérations de prestige.

Le “village sportif” est une idée sympathique mais extrémement onéreuse. Cout : 120 000 euros pour une semaine.

Dans le même temps, on supprime la subvention annuelle de 20 000 euros pour le sport au collège de Mens. Or une semaine de village sportif  représente six années de subvention au collège…

Le chapiteau de l’Isère permet de faire venir des troupes de qualité dans tout le département.
Mais est il nécessaire de mettre en place un chapiteau pour moins d’une semaine ? Il serait possible de faire les specta
cles dans les salles existantes, quitte à investir l’argent économisé dans une meilleure acoustique de ces salles.

TRANSPARENCE ET COMMUNICATION

radEFF4D

Comme en Europe du Nord, nous demandons que le détail du budget du conseil général et des associations qu’il subventionne, soit accessible en quelques clics sur internet. Que soit également présent les différentes notes de frais des élus et cadres du conseil général.

Je créerai un site internet interactif pour présenter quotidiennement l’action du conseil général et ma contribution à celui ci. Je tiendrai une permanence hebdomadaire sur Mens ouverte à tous. Je publierai chaque trimestre une feuille d’informations pour tous les habitants du canton. J’organiserai chaque année une réunion publique dans chacune des 9 communes du canton. Je mettrai en place, au niveau du canton, différentes commissions (transport, collèges…) en relation avec les compétences du conseil général.

AGRICULTURE

img2353small.jpg

Le département favorisera le développement de l’agriculture bio et des ateliers de transformation locaux par des commandes croissantes de produits en circuit court, pour ces administrations et collèges. Nous encouragerons ainsi l’installation d’agriculteurs bio sur des surfaces et pour des productions importantes.

Concernant l’agriculture conventionnelle, il faut noter qu’elle a déjà réduit de moitié la part des pesticides depuis les « années folles » 1965-1985. J’ai pu noter au cours des réunions publiques, la lassitude des agriculteurs traditionnels qui se sentent parfois montrés du doigt en opposition avec leur collègues « bio ». Ils soulignent, qu’au moins dans le Trièves, leur utilisation de produits chimiques est faible et va en diminuant, pour des raisons aussi bien écologiques qu’économiques. On ne peut donc que les encourager à continuer dans cette voie, notamment en améliorant la formation des jeunes agriculteurs en matière agronomique.

 HABITAT

rad4D767

Au cours de la dernière decennie, on a constaté une augmentation du prix de l’habitat et des loyers qui rend l’accés au logement très difficile pour les personnes aux revenus modestes, en particulier les jeunes. Est il raisonnable de devoir emprunter sur 25 où 30 ans pour acheter un logement ?

La loi SRU (Solidarité Région Urbaine) impose un minimum de 20% de logements sociaux pour les communes de plus de 3500 habitants inclues dans des agglomérations de plus de 50 000habitants. L’amende annuelle par logement manquant n’est que de 150 euros.Nous proposerons, au niveau national, d’abaisser le seuil d’application aux communes de 1500 habitants sans notion d’agglomération et de multiplier l’amende par 5 à 750 euros afin qu’elle soit réellement incitative.

A titre indicatif, la commune de Mens possède 54 logements sur 620 soit moins de 9%. Nous atteindrons progressivement les 20%.

Parallèlement, nous créerons une incitation aux communes pour qu’elle ne dépassent pas le seuil de 30% de logements sociaux, afin d’éviter les phénomènes de ghettoisation.

 Le Trièves ne doit pas devenir un territoire de résidences dortoirs mais l’activité de construction doit y être suffisante pour assurer la pérennité des
entreprises du bâtiment
. Nous favoriserons donc la création de lotissement de maisons individuelles “collées” à 2 étages afin d’avoir un habitat dense sur des parcelles de 300 à 400 m2. Avantage : économie de foncier, d’énergie (par une plus grande compacité) et de réseau. Elles seraient de type basse
consommation
, au delà des normes actuelles. Les coût seront plus important à la construction mais économie importante ensuite. Chauffage collectif au bois déchiqueté produit localement. Ces lotissements pourraient regrouper propriétaire et locataire d’organisme HLM afin de favoriser la mixité sociale. Certaines maisons privées pourraient être vendues à l’état de gros oeuvre afin d’abaisser encore le coût.
Certaines comprendraient 2 appartements, pl
us adaptés aux célibataires ou ménages sans enfant.

 TRANSPORT

rad6AD90

Arrêt définitif de tout projet d’autoroute A51, aménagement progressif et important des routes 1075 et 85. A ce propos, nous nous interrogons sur le coût des études consacrées à cette autoroute à chaque changement de majorité gouvernementale depuis 30 ans. Qu’aurait on pu faire avec cette argent en matière d’amélioration des réseaux existants ?

Le réseau de transport collectif dans le Trièves est squelettique. Nous créerons un système de rabattement par minibus depuis le canton de Mens vers les gares de Clelles et Monestier de Clermont, à raison de 2 aller-retour par jour sur chaque gare. Cela doublerait la fréquence et permettrait un trajet plus rapide (1 heure 10 au lieu de 1 heure 30). Certains de ces minibus pourraient partir en amont de Mens, par exemple de Saint Baudille. Les minibus allant sur Monestier passerait à proximité de Cornillon en Trièves et de Lavars, village sans aucune desserte actuellement.

Concernant Tréminis, il faudra se demander pourquoi les bus allant sur Clelles reviennent à vide de la gare ?

En contrepartie, les deux aller-retour quotidiens Mens-Grenoble par bus seraient supprimés sur leur section Mens – Clelles où ils circulent presque à vide.

ENERGIE

eoliennescol2.gif

Environ 6 millions de personnes se chauffent au bois en France, bien souvent avec des poêles anciens au rendement très faibles et dans des maisons mal isolées. Un programme de renouvellement des appareils de chauffage et d’isolation permettait de doubler ce chiffre.

Les appareils électroménagers sont pourvus de veilles inutiles, fonctionnant 24h/24 et consommant l’équivalent de la production de 2 centrales nucléaires. Est il nécessaire que votre cafetière, votre machine à laver et votre grille pain vous donne l’heure ? Interdisons la fabrication d’appareils pourvus de fonction veille inutile aux fabricants.

L’éclairage publique de nos villes et villages est souvent excessif avec un grand gaspillage énergétique : (http://www.ledebatmde.org/archives/352). Diminuons le de manière intelligente.

Nous favoriserons le développement d’éco-projets citoyens dans le domaine des énergies renouvelables, financés à parts égales par les collectivités locales, les habitants de la région et un investisseur privé. Cela permettrait aux habitants de se les approprier et de limiter les réactions épidermiques, comme on l’a vu pour le projet d’éoliennes au Senepy. Un investissement dans l’éolien local pourrait constituer un placement en « bon père de famille » et pourrait ainsi amener à l’écologie des personnes n’y étant pas nécessairement sensibles.

Nous mettrons en place l’installation de 10 000 boitiers par an de type Voltalis. En mettant en pause pendant quelques minutes, les équipements non indispensables en permanence (chauffe eau, radiateurs…), ils permettent de lisser les pics de consommation électrique et d’éviter le recours aux énergies ultra polluantes durant les heures de pointe : http://www.voltalis.com/

 ASSOCIATIONS

Le nombre d’adhérents à une association sera un critère important pour déterminer le montant des subventions qui pourront lui être accordées.

rad1CE49

 TOURISME

rad211C0

Nous proposerons la création d’une véloroute  « Tour du Trièves » sur le modèle de celle du Tour du Lubéron.Ce projet pourrait s’inscrire dans le cadre national des voies vertes et véloroutes nationales (http://www.af3v.org/)

Nous ferons également la promotion touristique du renouveau viticole initié par « Vignes et Vignerons du Trièves » (http://vignerons-trieves.com/)

radF19DD

LES JEUNES

rad924DC

L’internat peut être une bonne solution pour les jeunes en difficulté. Mais, pour être bénéfique à tous, ceux ci doivent rester de petite taille (maximum 30 internes et 10% des élèves d’un établissement). Nous proposons donc la répartition des internes dans de nombreux petits internats. Nous encouragerons la création de collèges à thème (sport, culture…) afin de diversifier le recrutement de ces internats. L’internat du collège de Mens, construit pour 50 internes et n’en hébergeant qu’une quinzaine constitue un bel exemple de gachis d’argent publique.

 Les jeunes Français ont un niveau en langue étrangère fort modeste par rapport aux jeunes des pays d’Europe du Nord.

Nous conditionnerons l’aide aux associations de cinéma culturel au fait de diffuser au moins une fois chaque film en version originale sous titrée.  Cette option va être possible par la mise en place du cinéma numérique. On peut même imaginer diffuser des films anglais sous titrés en anglais pour les collégiens où les adultes ayant un niveau suffisant dans la langue de Shakespare et souhaitant le maintenir.

 PERSONNES ÂGÉES

rad73B5E

Des mesures simples permettent d’éviter les chutes qui sont source de fractures et de coûts très importants pour la sécurité sociale (plus de 15 000 euros en moyenne pour une fracture du col du fémur). Nous créerons un service d’ergothérapeute à domicile permettant d’adapter la maison au handicap et donc le maintien à domicile. Cette mesure pourrait être financée par un accord avec la sécurité sociale prévoyant le reversement par celle ci d’une partie des économies qu’elle aura réalisées, suite à la diminution chiffrée du nombre de chutes.

 Pour les personnes plus invalides mais ne justifiant pas le placement en maison de retraite, nous favoriserons la création de foyer logement chacun garderait son autonomie tout en bénéficiant de services de santé et de restauration sur place et de commerces très proches.

 

LE BULLETIN DE VOTE…

rad9BC60

Et voiçi à quoi ressemblera le bulletin de vote que vous glisserez peut être, probablement, certainement dans l’urne dimanche.

Attention : ceci est uniquement pour regarder, ne surtout pas l’imprimer pour aller voter, le document ne serait pas conforme et le vote nul !

Lettre ouverte aux candidats aux cantonales : notre réponse

Le collectif « Oui au Trièves, oui à la grande communauté de communes Trièves » a publié une lettre ouverte aux candidats aux élections cantonales. Voici mes réponses :

- La question de la fusion des communautés de communes du Trièves est en discussion depuis 2004, avec de multiples épisodes, rebondissements et tergiversations.

Aujourd’hui, vous vous présentez (ou représentez, car sortant), pour un mandat de conseiller général sur un des cantons du Trièves.

Nous aimerions connaître vos positions au sujet de ce regroupement des trois communautés de communes qui nous préoccupe tant, nous les membres du collectif  “Oui au Trièves, oui à la grande communauté de communes Trièves au 1er janvier 2011″, soutenus par les 1400 Triévois signataires de la pétition.

- Si la Communauté de communes Trièves n’est pas réalisée dès maintenant par nos élus à notre échelle Trièves, la loi, issue de la réforme des collectivités territoriales, pourrait imposer la création en 2013 d’une communauté de communes beaucoup plus grande, incluant a minima la Matheysine, probablement Corps et le Valbonnais avec inéluctablement une partie des communes du canton de Monestier intégrant l’agglomération grenobloise. La politique publique à l’échelle du Trièves n’existerait donc plus.

Si vous êtes élu(e), que comptez-vous faire pour éviter l’éclatement du Trièves ?

Réponse : la question de la fusion des trois communautés de commune du Trièves n’est pas directement du ressort des conseillers généraux qui vont être élus en mars prochain. Mais cette fusion est évidemment indispensable. Mais en association avec les deux autres élus des cantons de Clelles et Monestier de Clermont et en accord avec le président du conseil général, je mettrai toute la pression possible pour parvenir à cette fusion dès le premier janvier 2012.

——————————————-

- Dans ce contexte, les politiques mises en oeuvre jusqu’ici par le SAT : Agriculture et Forêt, Culture et Patrimoine, Insertion et Formation Professionnelle, Aménagement du Territoire (Agenda 21, SCOT, Habitat, Logement et Transports), Communication (Journal Trièves) sont fragilisées, menacée. Le retard pris pour la fusion a justifié l’arrêt du subventionnement des actions du SAT par le Conseil Général.

Comptez-vous contribuer à rassembler les moyens financiers pour poursuivre les politiques publiques du Trièves, nécessaires à sa vitalité, à la cohérence de son territoire et à sa qualité de vie ?

Réponse : La crise et le montant de la dette publique fait que l’heure n’est pas aux promesses inconsidérées. Nouss n’envisageons donc pas d’augmenter le budget du conseil général.

On peut espérer une économie d’échelle grace à cette fusion permettant de faire mieux sans dépenser plus. En effet de quatre structures (SAT + trois CDC), on passera à une seule. 

A plus long terme, une fusion région-département permettra des économies encore plus importantes en diminuant l’empilement typique du « mille feuille administratif » français. Mais il faudra garder un élu de proximité pour y représenter le Trièves.

————————————-

- La population ne reçoit aucune information à propos des décisions prises ou des enjeux.. Notre collectif (et à travers nous les 1400 Triévois signataires de la pétition) n’a reçu pratiquement aucune réponse des élus du Trièves.

A l’occasion des élections cantonales, nous nous permettons donc de vous demander comment vous vous situez par rapport à la participation des habitants à la vie publique. Souhaitez-vous informer régulièrement les citoyens de votre travail au Conseil Général et des dossiers ? Souhaitez-vous associer les habitants à la réflexion sur les principaux projets du département ? Souhaitez-vous favoriser une solide démocratie trièvoise ?

Réponse :

Je créerai un site internet interactif pour présenter quotidiennement l’action du conseil général et ma contribution à celui ci.

Je tiendrais une permanence hebdomadaire sur Mens ouverte à tous.

Je publierais une feuille d’information pour tous les habitants du canton chaque trimestre.  

J’organiserai chaque année une réunion publique dans chacune des 9 communes.

Je mettrai en place différentes commissions (transport, collèges…) en relation avec les compétences du conseil général.

—————————————–

Actuellement seuls quelques élus trièvois siègent dans les organismes officiels du Sud-Isère. La création de la Communauté de communes Trièves permettra à chacune des 29 communes d’être au cœur des décisions à prendre. Elle favorisera aussi, de manière plus directe, la participation des habitants à la réflexion sur les projets du Trièves.

Y êtes-vous favorable ? Favoriserez-vous la formation des élus, des personnels des collectivités locales et des habitants ?

Réponse : J’ai déjà répondu partiellement plus haut. Concernant la formation des élus, il existe le Cifodel (http://www.cifodel.fr/) pour s’en charger. Nous ouvrirons les formations de cet organisme au personnel des collectivités locales et aux habitants.

Mens, village parking : le débat

Mens, village parking : le débat dans 2011 cantonales rad42AB1

Mon article Mens, village parking ? a déchainé les passions. On remarque que les partisans du « tout bagnole » sont encore nombreux, même en ces temps d’inflation pétrolière… Allons allons messieurs, qui parle de polémique ? Juste un débat ! Et si on ne débat pas au moment des élections, quand le fera t’on ?

Le premier village tout piéton de France ? Certainement pas ! C’est une idée d’intégriste et moi, je suis centriste, ne l’oublions pas. Il faut une démarche pragmatique, chercher des solutions et non une série de problèmes qui permettent de justifier l’immobilisme.

Des solutions pour les déplacements dans Mens :

Il faudrait favoriser les cheminements piétons. Un exemple : les habitants des Levas qui ne disposent pas d’un terrain donnant sur le chemin des philosophes doivent impérativement accompagner leurs enfants à l’école en voiture. Les envoyer à pied sur la route serait suicidaire. Ne pourrait on imaginer des sentiers de rabattement sur ce chemin des philosophes ? De tels cheminements existent sur Clelles et Chichilianne, pas besoin d’aller loin pour trouver de l’inspiration. Il faut dire que l’actuelle municipalité, en particulier l’adjoint à l’urbanisme réfléchit à ce type de solutions. Mais pour l’instant, c’est à l’opposé que l’on assiste depuis plusieurs années avec la « privatisation » plus ou moins légale de passages ancestraux dans le bourg.

On pourrait aussi créer une piste cyclable dans le sens de la montée qui irait des Sagnes jusqu’à la Croix avec une branche montant vers les Levas. Inutile en descente, les vélos vont aussi vite que les voitures. Pas d’intégriste, on a dit !

Pour les voitures, encore une fois, la solution consiste à accélérer la rotation des stationnements. Quelques places de parking minute, peut être une extension de la zone bleue. Et l’arme suprème, que notre policier municipal puisse enfin sanctionner les récalcitrants multirécidivistes. Il est en place depuis bientôt deux ans, il a du repasser de multiples formations parce qu’il changeait de département et doit encore justifier de ses bonnes moeurs avant de pouvoir être totalement opérationnel. La formidable réactivité de notre administration à la Francaise, celle que le monde entier nous envie…

S’il fallait absolument se résoudre à augmenter les places de stationnement au Pré colombon, peut on imaginer de le faire par la mise en place d’un caillebotis herboré comme on le voit à Grenoble. C’est nettement plus élégant qu’une couche de macadam !

Des idées pour les transports hors de Mens :

Les transports publiques actuels sont en effet quasi inexistants. Tout écolo que je suis, je n’ai jamais pris le bus qui part de Mens à 5h50 pour arriver à Grenoble à 7h20 en se trainant pendant une heure et demi. A cette heure, je dors !

En lieu et place, on pourrait imaginer un départ en minibus de Mens vers 6h34, rabattement vers le train de 6h59 à Monestier de Clermont pour une arrivée à Grenoble à 7h44. Une heure dix de trajet et des horaires de départ nettement plus décents. On pourrait avantageusement remplacer les 2 aller-retours quotidiens en gros bus quasi vides par 4 rabattements sur les gares de Clelles et Monestier. Ces minibus pourrait partir en amont de Mens pour desservir également les villages du canton.

Il faudrait également se décider à créer, comme cela se fait ailleurs, de petits parkings relais dans chaque commune pour faciliter le covoiturage organisé ou au coup par coup. En suggérant par exemple un regroupement à cet endroit à l’heure ou à la demi de l’heure pour faciliter les rencontres.

J’avais proposé il y a quelques années la mise à disposition à Mens d’une voiture d’autopartage par Alpes auto partage (http://www.alpes-autopartage.fr/). L’investissement avait été jugé hasardeux au vu de la faible population. Je vais prochainement refaire la même proposition à la Mure. Si cela fonctionnait, on pourrait reconsidérer la question pour Mens.

En attendant, on peut encourager l’autopartage de type plus associatif et amical comme l’étudie « Trièves en transition » ou de type plus individuel comme le propose Livop (http://www.livop.fr/). Cela pourrait se faire également pour chacune des communes du canton.

Toutes ces solutions pourraient permettre à certains couples d’abandonner leur seconde voiture, de désencombrer Mens et… de faire de sérieuses économies.

Conclusion

Comme vous le voyez, mon cher Rebloch, mon bon Citron, mon brave Perceval, les pistes sont nombreuses pour nous éviter la vision d’un Mens – village Parking. C’est précisément ce que veulent éviter les touristes, citadins pour la plupart et qui sont confrontés aux charmes du tout bagnole tout le reste de l’année. Or le tourisme, c’est aussi de l’économie. Notre slogan de campagne est « Ecologie ET économie pour le Trièves ». CQFD !

Elections cantonales : le front national !

Elections cantonales : le front national ! dans 2011 cantonales rad566FA

On y est presque…


Canton de Monestier

UMP : Frédérique Puissat : présidente de la CDC de Monestier de Clermont, maire de Chateau Bernard

Robert Riotton, maire de Saint Martin de la Cluze, vice président de la CDC de Monestier de Clermont

PS : Sylvain Laval

Agnès Leclercq, présidente de l’association « Entre Drac et Ebron ».

EELV : Benoit Gonsolin : délégué à la CDC de Monestier de Clermont, conseiller municipal de Chateau Bernard

Hélène Gentilhomme : militante associative
Canton de Clelles

Droite : Pierre Gimel : conseiller général sortant depuis 1989

Marie-Claire Brizion : maire de Clelles depuis 2008

PS : Robert Cuchet : conseiller municipal de Monestier du Percy, vice président du SAT

Malika Bouti : ancienne adjointe au maire de Saint Maurice en Trièves

EELV : Daniel Bret : militant associatif

Corinne Bernard : conseillère régionale

Canton de Mens

Front national : Daniel Lefetz 

Sans étiquette : Myriam Capelli : adjointe au maire de Mens

Gregory Strappazzon : association sportive

PS : Annette Pellegrin : conseillère générale sortante depuis 2004, maire de Mens

Pierre Suzzarini : adjoint au maire de Cornillon en Trièves

EELV : Philippe Perain : militant syndical, élu parent d’élèves

Anne Parlange : coordinatrice associative

Cap21 : Olivier Dodinot : 2ème prix au concours de chateau de sable de la plage de Cabourg (Calvados) en 1964

Francoise Boulay : professeur au lycée Louise Michel (La suppléante !)

Site : http://cap21trieves.unblog.fr/

Canton de la Mure

Droite : Michel Bonniol : médecin généraliste à la Mure

PS : Charles Galvin : conseiller général sortant depuis 1998

EELV : Thomas Capron

Laurence Comparat : cadre universitaire, syndicaliste

Canton de Corps

Sans étiquette : Fabien Mulik, infirmier libéral

Valérie Séchier, agricultrice

PS : Marie Noelle Battistel : député de l’Isère, conseillère régionale Rhone Alpes, présidente de la CDC de Corps, maire de la salle en Beaumont (http://dodiblog.unblog.fr/2010/12/26/lettre-ouverte-a-marie-noelle-battistel-deputee-de-lisere/)

EELV :  Laure Briaudet ???

Canton de Valbonnais

EELV : cherche toujours candidats ???

D’autres infos ? A votre bon coeur… On complétera et rectifiera au fur et à mesure !

Lettre ouverte à l’attention des administrateurs et des membres du CET.

Objet: Inquiétudes sur le devenir de RMA  

L’association «les amis de Radio Mont Aiguille» en appelle au sens des responsabilités du CET (Comité d’Expansion du Trièves) et de tous ses membres.

Les demandes répétées, depuis le 10 janvier, auprès de Jean-Bernard Bellier, son président, pour organiser une rencontre entre le Conseil d’Administration du CET et  celui des Amis de Radio Mont Aiguille n’ont eu pour  seule réponse qu’une proposition de rendez-vous fin février ou début mars.

C’est beaucoup trop tard, votre assemblée générale aura déjà eu lieu, ainsi que l’AG extraordinaire annoncée pour modification des statuts.

Après notre courrier du 18 janvier, il nous semble maintenant nécessaire et urgent d’insister auprès de vous sur les points suivants:

  Depuis le premier décembre,  RMA repasse en boucle des reportages et des informations réalisés par  l’animatrice licenciée en décembre. Il y a même des interruptions totales d’émission. Cette situation prive les auditeurs et les multiples acteurs du territoire, d’un outil de mission publique qui a des obligations
d’émission.

  Le fait de ces obligations non remplies peut conduire le CSA  (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) à retirer la concession des fréquences au CET. On mesure combien il serait alors difficile d’en recouvrer l’usage.

  A la lecture du projet radiophonique du CET,  il appert que des décisions telles que le déménagement du studio de Mens à Saint Martin de Clelles,  ou la recherche d’un partenariat avec un «gros média» engagent des enjeux importants pour tout le territoire. Qu’en pensez-vous ? En avez-vous été informés ? Cela  pourrait par exemple conduire à une perte de statut de radio associative, avec tous les gages d’indépendance qu’il comporte, au profit d’une entité commerciale. Nous joignons à ce courrier quelques observations sur le projet radiophonique proposé par le CET.

  Le projet en question affirme la volonté d’une ouverture de la gestion de RMA à l’ensemble des territoires qui composent son périmètre de diffusion. Il serait incompréhensible que notre association, forte de nombreux membres de ces différents territoires et qui s’est donnée pour mission de soutenir RMA,  ne soit pas saisie comme une chance pour le CET de mettre en œuvre, sans plus tarder, cette prétendue volonté d’ouverture.

Radio Mont Aiguille est une mission publique, financée sur des fonds publics. Le CET n’est pas propriétaire de ses fréquences;  il doit en assumer la responsabilité par une gestion ouverte, transparente et concertée, comme on pourrait l’espérer dans le cadre d’une bonne gouvernance.

   A la lecture des budgets 2007, 2008, 2009 du CET et de RMA, nous constatons à partir de 2009, entre autres choses,  la fin d’une présentation de budgets clairement séparés des deux entités CET et RMA.

  Nous nous interrogeons sur le fait que le CET soit assigné pour la deuxième fois aux Prudhommes, et nous nous inquiétons des conséquences pour l’avenir de  la Radio. 

Au vu de cette situation, l’Assemblée Générale du CET revêt une importance particulière.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur,  l’expression de nos salutations distinguées.

Les Amis de Radio Mont-Aiguille
Mairie 38710 Mens, 

lesamisderma@orange.fr

Les bons voeux de Triève en transition

Les bons voeux de Triève en transition dans Ecologie radDC268 

En cette année qui débute, le prix des matières premières, des denrées alimentaires et des carburants, l’instabilité financière et la dégringolade de l’immobilier aux USA sont susceptibles de nous faire connaître un scénario comparable à celui de 2008. Le prix Nobel d’économie Paul Krugman, un des rares à avoir vu venir le krach de 2008, a écrit dans un récent éditorial du New York Times : « Le prix des matières premières n’est pas seulement un problème de spéculation. Les marchés nous signalent que la croissance économique atteint les limites de la planète ».

Dans ce contexte, il peut paraître incongru que l’équipe de Trièves en Transition vous souhaite une bonne année, à vous et à vos proches. Et pourtant, c’est ce que nous faisons de tout cœur. Car il y a aussi des bonnes nouvelles. De plus en plus de personnes dans le monde prennent conscience du problème et passent à l’action sans attendre. La
nécessité d’une mobilisation ici et maintenant se fait jour avec toujours plus d’évidence. Comme ici dans le Trièves :

1) Soirée
Transition et AG constitutive du 22 janvier

La soirée transition du samedi 22 janvier a réuni à Clelles une cinquantaine de personnes dans une ambiance conviviale et constructive, malgré toutes les activités alléchantes de ce jour-là. Des idées très concrètes ont fusé (près de 150 propositions !), confirmant ce que nous savons déjà : il y a beaucoup de compétences, de créativité et d’énergies dans le Trièves. Notre territoire est un terreau fertile pour la transition vers l’après-pétrole.

L’AG constitutive a réuni 26 adhérents (sur 34) qui ont élu le comité de pilotage de 6 personnes. Plus qu’une nouvelle association, c’est à la naissance d’une dynamique que les participants étaient conviés.

Un reportage détaillé et la composition du comité seront bientôt disponibles sur notre blog.

Il y aura encore 3 autres réunions publiques sur le thème « Comment vivre et travailler en Trièves quand l’énergie sera trop chère » : le 19 février à Mens, puis ce sera le tour de Monestier-de-Clermont et du canton de Clelles. Tout ce travail alimentera la Fête de la Transition de juin (voir point 5).

2) Blog

Le blog a été profondément remanié et simplifié pour permettre aux visiteurs de trouver rapidement les rubriques qui les intéressent, notamment les groupes de travail, les activités, le calendrier et le comité de pilotage : http://aprespetrole.unblog.fr/  et son miroir sur le portail Transition France : http://trieves.transitionfrance.fr/

Nous voudrions y développer les liens vers vos propres activités.

Pierre Bertrand gère ce blog et apprécierait tout coup de main !

3) Sources & Ressources

Le groupe Sources & Ressources est le lieu (le moment) où nous nous retrouvons pour prendre du recul, nous détendre, imaginer ensemble notre futur, creuser les
notions de transition et d’écopsychologie qui sous-tendent la démarche de transition, partager les outils de pédagogie et de communication, les idées et
réalisations que nous avons vues ailleurs. C’est aussi là que nous renouvelons notre motivation. Il est ouvert à toute personne engagée durablement ou
ponctuellement dans nos activités. (voir le blog).

Responsable : Pascale Cosson

4) Ateliers pratiques

Nous allons bientôt organiser une rencontre avec les associations ou groupes actifs dans les partages de savoir-faire pour envisager
en semble des activités communes ou/et un calendrier commun. (voir blog). Si votre association ou groupe n’a pas été contactée et que cette démarche vous intéresse, contactez-nous.

Responsable : Jeremy Light

5) Fête de la transition 2-5 juin 2011

Le week-end de l’Ascension 2011 sera marqué par une grande Fête de la Transition de tout le Trièves, sur le thème « Fêtons 2050″ (quand la transition aura réussi !). Cela se passera au gîte de Chante-Matin (Saint-Sébastien).

Nous fêterons ensemble le démarrage de la transition dans le Trièves !

À cette occasion, tous les habitants seront bien sûr invités, mais nous voulons en faire aussi un moment de rencontre et de partage d’expériences entre toutes les personnes, associations, collectivités, entreprises, filières professionnelles qui oeuvrent déjà d’une manière ou d’une autre à la transition (parfois sans le savoir) sur les thèmes suivant : développement durable, social, culture, filières courtes, économie locale, etc.

Des transitionneurs de toute la France seront invités pour enrichir la rencontre et un des fondateurs du Transition Network (ceux qui ont tout lancé) devrait être présent.

La fête proprement dite aura lieu les 4-5 juin, précédée d’ateliers pratiques et d’une rando les jours précédants.


Nous allons avoir besoin de tous les coups de main possibles (organisation, relais autour de vous, recherche de partenaires,
hébergement bénévole) : si vous souhaitez nous épauler à titre personnel, associatif ou autre, vous pouvez rejoindre le groupe de coordination ou donner un coup de main ponctuel : contactez-nous (bientôt plus d’infos sur le blog).

Responsable : Pierre Bertrand



6) Foire bio : la transition à l’honneur


Cette année, le comité d’organisation de la foire a choisi la transition comme thème de la 15e Foire bio du Trièves. L’occasion de
toucher un public plus large via conférences, films et espace Trièves. Un sacré défi ! Nous en reparlerons dans une prochaine lettre.



7) Monnaies locales


En ces temps de crise économique, des monnaies locales de complément voient le jour un peu partout dans le monde pour soutenir l’économie locale quand l’économie globale se dérobe. Les premières viennent de naître en France : Villeneuve-sur-Lot, Pézenas, bientôt Romans et Lablachère en Ardèche.


Nous voudrions lancer une réflexion sur l’opportunité d’une monnaie de complément dans un territoire peu peuplé comme le nôtre. La
foire bio pourrait être l’occasion d’une belle conférence pour lancer le sujet. Si vous souhaitez rejoindre ce groupe, votre contribution sera
bienvenue.

Responsable : François Bartsch.



8) Autopartage


C’est un groupe de travail qui a été lancé le 22 février.
Si le thème vous intéresse, contactez-nous. Responsable : Nathalie Lacroix


9) Santé et connaissances sur la santé


Un autre thème issu du 22 février. Contactez-nous pour fonder un groupe de travail.
Responsable : Anahid Bacher.


10) Que faire pour diminuer ma dépendance au pétrole ? 


Troisième thème issu du 22 février. Contactez-nous pour fonder un groupe de travail. Responsable : Corinne Valence.



11) Territoires voisins


Les territoires voisins s’intéressent à la transition. La vallée de la Drôme songe ainsi à devenir prochainement territoire en transition,
nous nous sommes rendus à Crest pour les aider à lancer la dynamique. L’Embrunais-Gapençais évolue aussi dans cette direction et nous
songeons à rapprocher les dynamiques de nos trois territoires (en bref, on recrée le Dauphiné !).


Ailleurs, des personnes de Villard-de-Lans nous ont approché pour parler de transition début février, mais nous ne pourrons pas nous
y rendre (une autre fois peut-etre). À Romans, un groupe de transition lance une monnaie locale, le groupe de Grenoble grandit.

Ces groupes reçoivent maintenant cette lettre d’infos pour aider au rapprochement.



12) Documentation


Nous pouvons prêter ou vendre aux associations ou autres collectivités le DVD « In Transition »  (sous-titré en français) qui montre ce qui
se fait en Grande-Bretagne sur le sujet. Un film très agréable pour comprendre ce qu’est la transition et bourré d’idées sympas. À faire tourner dans vos associations ou à montrer à vos voisins.

Enfin un extrait du Manuel de la transition pour vous fournir une brève introduction à l’esprit de la démarche.

Lettre ouverte à Marie-Noëlle Battistel, députée de l’Isère

Madame

Vous êtes maire de la salle en Beaumont depuis 1998.

Vous êtes présidente de la communauté de communes du Pays de Corps qui regroupe 13 communes.

Vous êtes conseillère régionale de Rhône-Alpes depuis les élections de mars 2010.

Vous êtes député de l’Isère depuis juin 2010 suite à la nomination de Didier Migaud, nommé à la cour des comptes.

Votre mandat de député court jusqu’à 2012, vos mandats municipaux, intercommunaux et régionaux jusqu’en 2014.

La loi interdit le cumul de plus de deux mandats électoraux. Elle permet toutefois ce genre de situation puisque le mandat de maire d’une commune de moins de 3500 habitants et celui de présidente d’une structure intercommunale ne rentrent pas dans le cadre de cette loi.

Je vous avais rencontré à Clelles lors de votre campagne pour les législatives et vous avais demandé si vous pensiez garder l’ensemble de vos mandats en cas d’élection. Vous m’aviez répondu que vous décideriez en fonction de la charge de travail.

Entretemps le parti socialiste, votre parti, s’est prononcé pour une limitation beaucoup plus stricte du cumul des mandats lors de sa convention nationale du 3 juillet 2010, faisant suite à une motion votée par 71% des adhérents.

Il prévoit l’impossibilité de cumuler, sans attendre le vote d’une loi, un mandat de parlementaire avec une présidence d’exécutif local (communes, intercommunalité, conseil général, conseil régional). Il n’y a plus de notion de taille de commune.

On comprend que selon ce texte, votre mandat de député serait incompatible avec celui de maire et de présidente de communauté de communes.

Cinq mois ont passé depuis notre rencontre, vous avez gardé tous vos mandats. Je comprend mal comment on peut siéger à la fois à Saint Laurent en Beaumont, à Corps, à Lyon et à Paris. Je pense, comme la grande majorité des électeurs, que le cumul des mandats est une nuisance pour la démocratie. Je pense qu’il serait opportun d’abandonner dès maintenant l’un de vos mandats puis de ne pas en renouveler un second lors des prochaines élections. Vous serez ainsi en conformité avec les préconisations de votre propre parti.

Cordialement

Olivier Dodinot, Mens

PS : Je vous informe que cette lettre est une lettre ouverte que je pense publier sur mon blog : http://dodiblog.unblog.fr/ et sur les médias qui accepteront de le passer.

A lire également sur : http://cap21trieves.unblog.fr/

————————–

La réponse de Madame Battistel : http://dodiblog.unblog.fr/2011/01/20/lettre-ouverte-reponse-de-marie-noelle-battistel/

Questions – réponses

Il y a quelques jours, j’ai pianoté sur un forum de discussion concernant les cantonales en Isère. Après y avoir annoncé une candidature Cap21 sur le canton de Mens, j’ai été soumis à une avalanche de questions pertinentes auxquelles j’ai répondu ci dessous.

Questions - réponses dans 2011 cantonales rad62330 

Quelle implantation du candidat ?
Le candidat c’est moi. Kiné à Mens depuis 12 ans après 10 ans d’humanitaire. Parent d’élève actif, auteur d’un blog local bien connu et que je ne cite donc pas. Ai lancé la location de vélos électriques et bientôt l’autopartage localement. Question politique, candidat suppléant pour le Modem aux législatives de 2007 (5,96% des voix) puis tête d’une liste à dominante écolo aux municipales à Mens (9,3%). Siège à la commission vie quotidienne de la commune ou j’ai proposé beaucoup et fait adopté certaines mesures pour les transports doux (ralentisseurs, parking vélo..). J’ai aussi fortement bataillé en faveur du projet éolien au Senepy, aujourd’hui bloqué.

La stratégie de Corinne Lepage : elle a quitté le Modem, elle ne veut pas rejoindre EELV car trop à gauche.
Tout comme moi, Corinne Lepage a cru aux valeurs d’humanisme et d’équilibre du Modem. Puis il a fallu admettre que le Mouvement démocrate, malgré son nom était dirigé d’une façon dictatoriale au service d’un seul homme.
Elle s’est rapproché d’Europe Ecologie du temps ou Cohn Bendit y pronait le rassemblement de tous les écologistes de la gauche au centre droit. Plus tard, fin de non recevoir de Cécile Duflot à toute idée d’association et donc éloignement.

Elle semble quand même très isolée dans la sphère écolo, maintenant que Waechter s’inscrit en partenariat avec EELV et les a rejoint aux régionales…
Les plus anciens d’entre nous se rappellent un peu de Waechter, candidat écolo aux présidentielles de… 1988.
A l’inverse, des adhérents plus récents comme Jean Paul Besset s’éloignent d’Europe écologie (http://www.marianne2.fr/Exclusif-Besset … 00534.html)
quand d’autres comme Cohn Bendit se posent des questions (http://www.lepost.fr/article/2010/12/07 … logie.html).
Par ailleurs, 40% des sympathisants d’Europe écologie ne se sentent pas à gauche et 61% auraient préféré un mouvement indépendant à une alliance avec les verts (http://www.jean-jaures.org/Acces-direct … orat-ecolo

Elle se présente comme contre la politique gouvernementale : un rapprochement avec le centre droit (nébuleuse Borloo) serait-il par exemple envisagé ?
En effet, elle a clairement explicité qu’elle ne travaillait pas dans le cadre d’une réélection de Sarkozy. Et insisté sur le fait qu’elle ne pourrait travailler avec Borloo que s’il était sur cette même ligne (http://www.dailymotion.com/video/xfni8n … &start=187)

Est-il envisagé de proposer d’autres candidatures dans ce département, même dans les cantons où EELV aurait des chances de figurer au second tour et de remporter des sièges (je pense aux cantons grenoblois) ?
J’ai récemment reçu une fin de non recevoir de la section Trièvoise d’EELV lorsque je me suis proposé comme suppléant dans une candidature commune sur le canton de Mens. On m’a par ailleurs expliqué qu’il n’était pas envisagé d’association de ce type dans aucun canton de l’Isère. J’espère donc qu’il y aura un maximum de candidat de Cap21 dans le département, je travaille à susciter d’autres vocations dans les autres cantons du Trièves (Monestier de Clermont et Clelles) et j’ai vent de quelques autres projets dans le département. Dans un tel contexte, la situation particulière d’EELV dans tel ou tel endroit n’importe guère. S’il faut durcir le ton pour ces élections, j’espère simplement qu’EELV seront revenus à de meilleurs sentiments pour les rendez vous de 2012.

Quelle stratégie pour Cap21 en termes de soutien pour le second tour, s’il y a un second tour ?
Un éventuel accord soutien au second tour se négocie avant le premier tour et doit être réciproque.

 

Pour en savoir plus : 

Le forum : http://www.politiquemania.com/forum/2011-cantonales-f28/les-cantonales-isere-t677-10.html?

Le blog de campagne : http://cap21trieves.unblog.fr/

Parti cherche candidat(e)s

Quelques idées :

 - Avoir au moins 4 liaisons quotidiennes entre le canton de Mens et les gares de Clelles et Monestier de Clermont

- Placer des panneaux solaires thermiques et photovoltaiques sur tous les batiments du conseil général

- Relancer le projet éolien du Senepy sous forme coopérative avec une participation au capital majoritaire des collectivités territoriales et des habitants

Vous avez d’autres propositions ? Venez les défendre en devenant candidat de  Cap21 sur l’un des 3 cantons du Trièves pour les élections cantonales de mars 2011 !

Pour en savoir plus => http://cap21trieves.unblog.fr/2010/11/20/parti-cherche-candidats/

PS : vous pouvez couper le son de la pub en cliquant sur le petit haut parleur en haut à droite de celle ci…


 

1...910111213...15



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces