• Accueil
  • > Recherche : clelles mens

Résultat pour la recherche 'clelles mens'

Page 12 sur 15

Griottes et coccinelles

Théâtre – Ouvert à tous

Le lundi 4 octobre 2010

A 14 h 00 – Salle du cinéma à Clelles

 

Une pièce de théâtre réalisée par la troupe «  En compagnie des oliviers » à partir de témoignages d’aidants familiaux.

Sur scène elles ont 69 ans et 84 ans, elleschantent, elles discutent, la scène est un jardin rempli de rêves et de
souvenirs. Elles évoquent leur vie, leurs proches, leur vieillesse. Elles racontent les bonheurs mais aussi les peurs, les difficultés, la fatigue qui
rythment le quotidien des familles qui prennent soin de leurs proches âgées.

Une situation que bon nombre d’aidant familiaux vivent tous les jours. Mais voilà, il est parfois bien difficile de parler de sa
situation de ces moments partagés à la fois gais et douloureux. C’est donc pour favoriser l’expression des aidants familiaux sur ce qu’ils vivent, que le Conseil Général, la Mutualité Sociale Agricole, et tous les acteurs du maintien
à domicile du Trièves vous invitent le lundi 4 octobre au cinéma de Clelles pour voir Griottes et Coccinelles.

Après le spectacle, un temps d’échange aura lieu puis nous pourrons écouter la chorale des aînés de Mens qui sera suivi d’un
gouter offert par Trièves Présence clôtureront cet après-midi.
Des moyens de transports collectif sont prévus. Pour toute info contacter le service solidarité du conseil général 04 76 34 77 71 ou auprès des clubs d’ainés.

CINE DOCUMENT TERRE

CINE DOCUMENT TERRE

2ème édition

Nature

Environnement

Civilisations

Ciné Document Terre accompagne la Foire Bio depuis l’année 2009, avec l’aide de l’Office de tourisme et de l’Ecran vagabond du Trièves.

Ce tout jeune « mini -festival » est porté cette année par l’association Prochaine Sortie.

Les projections se proposent d’offrir au public de la foire des regards larges sur nos modes de vie actuels toujours en mettant en lien le monde naturel et les choix de l’homme dans son rapport à l’environnement.

Invités au thème « préserver et cultiver la biodiversité », voici des coups de projecteur sur nos pratiques intensives et productivistes qui empoisonnent éco-systèmes et êtres vivants, et des coups de coeur (et de raison !), sur des solutions positives d’exploitations. Des thématiques et des réalisations filmiques de qualité qui donnent à réfléchir.

Bons films à tous !

 

CINE DOCUMENT TERRE 2010

Nature, Environnement, Civilisation

 

 

Vendredi 17 septembre : Clelles

 

20h45  Le temps des grâces de Dominique Marchais 2h03, 2009 (France)

Gaïa, terre nourricière ? Photographiant nos paysages, nos aménagements et donnant la parole aux agriculteurs, fonctionnaires, chercheurs… c’est une enquête à travers le temps pour comprendre ce qui nous a amené à négliger notre terre et sa biodiversité. Sans culpabilisation et par des témoignages de bon sens, des références historiques et même philosophiques, le film rencontre aussi l’optimisme de ceux qui cherchent aujourd’hui des solutions pour remettre la terre nourricière à portée de tous.

Temps d’échanges après la projection 

Samedi 18 septembre : Mens (Salle des Sagnes)

 

17h30    Homo Toxicus  de Carole Poliquin 1h27, 2007 (Quebec)

Ou l’espèce humaine en voie de mutation.

Chaque jour, des tonnes de substances toxiques (pesticides, métaux lourds, dioxines, retardateurs de flammes, composés plastiques, hormones, etc.) sont libérées dans l’environnement sans que nous en connaissions les effets à long terme pour les êtres vivants. Des centaines d’entre elles s’infiltrent et s’accumulent dans nos corps. Une enquête canadienne menée avec beaucoup de rigueur et d’humour, qui nous livre des conclusions troublantes remettant en question notre mode de vie.

 

20h00  We feed the world  d’Erwin Wagenhofer 1h36, 2005 (Autriche)

 

Qui dévore le monde et qui déguste ?

Le film démontre, à travers tous les aspects de l’alimentation, de la culture à l’élevage industriel, les conséquences que peuvent avoir notre surproduction alimentaire sur la planète, du Brésil à l’Europe.

 

Soupe bio au chaudron entre les deux films et temps d’échanges après les projections.

 

Dimanche 19 septembre :

 

13h30  Disparition des abeilles, la fin d’un mystère  Natacha Calestrémé 52 min

2009 (France)

Mortalité massive des grandes pollinisatrices : énigme et enquête criminelle.

Le film analyse un phénomène environnemental international préoccupant : la disparition massive des abeilles depuis quelques années. Les pertes atteignent parfois 90% des colonies et l’industrie agro-alimentaire prend conscience des pertes de recette engendrées… Partant d’une scène de disparition d’abeilles dans un rucher, le film déroule l’enquête, comme pour une énigme criminelle, à la recherche des différentes hypothèses sur la mortalité des hyménoptères. Pourquoi l’abeille meurt-elle? Si elle disparaît, quel impact pour l’homme et l’environnement?

 

Echanges après la projection.

 

15h  Aït Bouguemez, une vallée pour l’exemple Maryse Bergonzat 52 min, 2009 (France)

 

Des déserts…et puis une vallée heureuse au Maroc, attentivement préservée et cultivée, hier, aujourd’hui, et pour l’avenir !

C’est grâce à une gestion spécifique de la terre selon des habitudes et des règles complexes que cette vallée marocaine n’est pas devenue un désert comme les vallées alentour. Les habitants de cette « Vallée Heureuse », ont pendant des siècles, réussi à gérer leur environnement naturel et leur production agro-pastorale avec une rigueur, un respect et une intelligence dont on pourrait s’inspirer, ailleurs dans le monde…

 

COTE PRATIQUE :

- Deux lieux de projections : vendredi soir à Clelles , en amont de la foire, salle Jean Giono

samedi et dimanche à Mens, salle des Sagnes (10 min à pied du village, suivre panneaux et loupiotes !)

- Repas sur place possible le samedi soir.

 

Tarifs : 3,5€ une séance, 5€ les deux (le samedi ou/et le dimanche)

 

 

Organisé par PROCHAINE SORTIE, avec le partenariat de l’ECRAN VAGABOND et de l’OFFICE DU TOURISME.

Appel du collectif d’entraide du Trièves

Bonjour à tous,
Devant l’augmentation de la précarité dans le Trièves depuis décembre dernier nous avons du mal à faire face.
De plus en plus de familles rencontrent de grosses difficultés et se tournent vers nous. La banque alimentaire qui nous fournit des produits frais 2 fois par mois est obligée de réduires ses colis et notre collecte annuelle de décembre ne suffit plus.

Nous organisons donc une nouvelle collecte dans les commerces du Trièves du 6 au 18 juillet 2010

Voici quelques exemples de produits que vous pouvez acheter et déposer dans les épiceries des cantons de Clelles et Mens.
Conserves de légumes, fruits, plats cuisinés, poisson, riz, Pâtes, Soupe en brique, Légumes secs, sucre, Café, Thé, Chocolat en poudre, Dentifrice, Savon, Shampoing, Papier WC, Liquide, vaisselle, lessive …

Si dans l’été vous avez des surplus de production dans vos jardins, n’hésitez pas à prendre contact avec le collectif pour en faire profiter des familles.
Vous pouvez apporter des fruits et légumes le lundi de 15hà 17h aux dates et lieux suivants ou téléphoner au 0683265576.

lundis 19 juillet, 16 août et 13 septembre aux Sagnes à Mens, lundis 2 août, 31 août et 28 septembre 182 grande rue à Monestier

Je vous rappelle aussi que la boutique de vêtements aux Sagnes est ouverte à tous et que le produit des ventes est utilisé pour compléter les colis alimentaires.
Acheter des vêtements, jouets, vaisselle… à la boutique du collectif d’entraide du Trièves est aussi une façon d’être solidaire avec les plus démunis.

Merci de votre aide !

Rencontre de la transition

Le 27 juin prochain, Trièves Après-Pétrole organise une rencontre de la transition.

Ouverte au public, elle s’adresse particulièrement aux sympathisants de la transition du Trièves et d’ailleurs. La rencontre est destinée à faire connaissance et à mieux connaître la transition ainsi que les projets des uns et des autres.

Programme :

11 h : Projection du DVD « En transition », présentant concrètement ce qu’est et comment fonctionne une initiative de transition.

12h : Échanges ouverts à l’issue de la projection.

13h : Apéro et pique-nique sur l’herbe ou en salle suivant la météo.

16 h : Conférence publique de Stoneleigh sur la crise énergétique, la crise économique et leurs interactions.

18 h : Nouvel apéro et pique-nique pour ceux qui souhaitent prolonger la rencontre.

Le samedi et le dimanche soir, pour ceux qui aiment le spectacle, rendez-vous aux représentations des Trois Mousquetaires sur les places des villages, à 21h15. (samedi 26 à Monestier-de-Cermont ; dimanche 27 à Prébois).

Lieu :

La grange du Percy. Le Percy est une commune du Trièves située sur la RN75, au nord du col de la Croix-Haute, à 55 km au sud de Grenoble. Possibilité d’arriver en train ou en autocar à la gare de Clelles-Mens (ligne Grenoble-Gap). Train+vélo possible.


Informations pratiques :

Hébergement et repas à la charge des participants (apportez votre pique-nique !).

Pas d’inscription formelle, mais une réponse de votre part nous permettra de nous faire une idée du nombre de participants.


Merci d’en parler autour de vous !


Pierre Bertrand

Trièves Après-Pétrole

trievesaprespetrole@orange.fr

http://aprespetrole.unblog.fr/

Législatives partielles : je ne voterai pas Battistel !

 

Législatives partielles : je ne voterai pas Battistel ! dans 2010 legislative partielle radC29B1

J’ai assisté lundi 17 à la réunion publique de Marie Noelle Battistel à Clelles. J’avais zappé la réunion de Mens dont la pub avait semble il été faite après plutôt qu’avant, d’ou un très faible nombre de gens au courant au delà du cercle des initiés… Voici donc le compte rendu de notes prises à la volée. J’y expose aussi mes commentaires et points de vue, après tout c’est mon blog !!!

On démarre avec environ 30 personnes, presque toutes du coin. On note la présente d’André Vallini, président du conseil général de l’Isère, de Sainte Annette, maire et conseillère générale de Mens, des présidents des CDC de Mens et Clelles, Marcel et Samuel.

Samuel ouvre le bal en accueillant la candidate. A ce propos, on peut déplorer l’absence de la maire et du conseiller général de Clelles. Je trouve qu’il serait républicain d’accueillir chaque candidat venant sur son territoire, même si on ne partage pas ses opinions politiques, quitte à s’éclipser au début de la réunion. Pour ne pas faire de jaloux, la même remarque peut s’appliquer à Annette et Marcel qui aurait pu venir saluer Fabrice Marchiol à Mens. Fermons la parenthèse…

radA4ECB dans Politique nationaleMarie Noelle Battistel (on va dire MNB pour faire court) se présente. Maire de la Salle en Beaumont depuis 1998, suppléante de Migaud depuis 2007 et conseillère régionale depuis les dernières élections. Elle gère également une petite entreprise de transport scolaire avec 6 employés à temps partiel. Elle décrit la circonscription: 60% d’urbain pour 40% de ruraux, on peut s’attendre à 35% de taux de participation pour cette élection mobilisatrice.

Première impression : concentrée mais nettement moins de charisme que Marchiol. Ferait une députée sérieuse mais sans doute pas, sauf très grande surprise, un leader de l’assemblée.

Elle veut travailler dans la continuité de Didier Migaud (on sent passer à ce moment dans la salle une sorte de souffle divin…). Il n’y a qu’une seule femme députée dans l’Isère et deux en Rhone alpes, faudrait des renforts. Contrairement à l’affreux Marchiol (je caricature un peu), elle forme avec son suppléant une paire homme-femme et urbain-rural. Elle souligne l’impact de l’élection au niveau national : ce sera un signal d’approbation ou non de la politique de Sarko.

rad932ECMichel Baffert, le suppléant. Un physique très « 3ème république radicale ». Nouveau maire de Seyssins après la démission de Didier (nouveau souffle divin…) après avoir été son premier adjoint. Socialiste depuis le 2 janvier 1977 (ça ne nous rajeunit pas…), enseignant retraité (original pour un candidat socialiste…). Vice président de la métro, en charge de la gestion du personnel, de l’éducation, de la lutte contre les discriminations etc etc ! Remarque de notre Annette : et il aime beaucoup les bouffettes de Mens !!!

radA4367On passe aux questions

 

Les retraites :

MNB : le projet du PS est en voie d’élaboration et sera dévoilé après celui du gouvernement. Mais André Vallini (on va l’appeler Dédé pour faire court) est plus au courant.

Dédé : le gouvernement devrait changer l’assiette des cotisations, l’élargir au revenu financiers et pas seulement de façon cosmétique. L’âge légal de la retraite devrait rester à 60 ans mais la durée de cotisation pourrait augmenter en fonction des métiers. Là, j’aime bien son coté centriste. Il ne faut pas se précipiter, les prévisions du COR (Comité d’Orientation des Retraites) sont à 2050, ce qui est beaucoup trop lointain. Là, je me dis que si Sarko fonce trop, je me rappelle que Jospin n’a pas eu le courage de décider quoique que ce soit pendant 5 ans !

L’Europe 

Toujours Dédé :L’Europe a toujours progressé suite au crise.  Il est fédéraliste et partisan d’un gouvernement économique européen. Il est donc pour le droit de regard de la commission Européenne sur les budgets nationaux même si ses copains soc ne le sont pas tous. Bravo Dédé !

La réforme de la justice

Encore Dédé (là c’est normal, c’est son truc !). La commission d’Outreau, dont il était le président a proposé la collégialité de l’instruction, il est donc scandalisé par le projet de suppression du juge d’instruction. Il aime beaucoup travaillé avec Michel Alliot Marie, il détestait Rachida Dati : une petit intrigante !

La réforme des collectivités locales

MNB rale contre la suppression de la taxe professionnelle tout en admettant que la fiscalité locale est obsolète. Puis elle passe la parole à Dédé. Là il commence à monopoliser la parole Dédé !

Il nous explique donc le mode d’élections du futur conseiller territorial appelé à remplacer les conseillers régionaux et généraux dans les conseils régionaux et généraux. Il y avait une proposition d’introduire 20% d’élus à la proportionnelle mais elle a été abandonné. Le mode d’élections sera uninominal à 2 tours comme pour les conseillers généraux. L’UMP a abandonné l’abominable projet d’élections à un tour en s’apercevant que la gauche pouvait être majoritaire dès le premier tour.

Le nombre de conseiller pour l’Isère passerait de 58 à 40 environ. Ce qui ferait une moyenne de 25 à 30 000 habitants par élus. On risque donc de se voir imposer une circonscription sud Isère beaucoup plus large que le Trièves et incluant la Matheysine, le Beaumont etc. Sur ce coup là, je me demande s’il n’y a pas un peu d’affolement volontaire. Les territoires ruraux sont traditionnellement sur-représentés. Clelles a un conseiller général pour 1500 habitants quand certains cantons de Grenoble en compte au moins 10 fois plus. On peut donc penser que le Trièves, qui est l’un des 13 territoires de l’Isère, aurait au moins un élus pour ses 9500 habitants.

Il insiste sur la tache démesurée du futur conseiller territorial qui devra siéger à la fois à la région et au département et qui devra donc avoir entre 200 et 300 commissions dans les conseils d’administration des écoles, des maisons de retraites etc. Là, il faudra que Dédé nous explique comment il fait pour être à la fois président général de l’Isère et député. Pour ma part, je suis pour la suppression du département qui nous oterait une couche administrative inutile et obsolète.

Il est pour une révision cadastrale e la taxe d’habitation « au fil de l’eau ». On ne cherche pas à savoir s’il y a une nouvelle salle de bains mais on fait le point sur l’état des lieu au moment de la vente du bien. Pas con ! Il propose d’introduire une part de prise en compte des revenus sur cette taxe et pas seulement la valeur locative. Pas con non plus.

L’A51 : nous y voilà !

MNB : (tiens , je l’avais oublié) : elles est infinancable et pas rentable. Elle est pour un aménagement des 75 (pardon 1075) et 85. D’accord et j’ajouterais aménagement en commençant par les déviations de village et se terminant par les améliorations de chaussée, type voie de dépassement. Sinon la route devenant plus attractive entraînera une asphyxie encore plus importantes des communes traversées.

Ensuite petit débat interne entre Dédé, toujours en forme et Samuel Martin sur l’intercommunalité. Dédé est pour le maintien des compétences des communes en l’état alors que Samuel plaide pour une action renforcée des CDC. Finalement, il ne veut pas changer grand chose Dédé.

La fusion des 3 CDC du Trièves

Dédé, encore et toujours ! Il est pour la fusion à fond.

MNB nous explique que, vu le contexte des élections cantonales approchant en 2011, beaucoup pensent qu’il est urgent d’attendre. Sur le coup, je pousse une gueulante du fond de la salle. On nous a déjà tenu le même discours fin 2007 en expliquant qu’il y aurait de nouveaux élus municipaux en 2008. Puis il y aura les présidentielles de2012 et 2013 sera avant les municipales de 2014 et on repartira pour un tour. Dédé m’approuve.

Sainte Annette nous explique que le SAT va disparaître faute de financement, que va t’on faire de ses compétences, notamment en matière culturels ? On évoque la possibilité d’une fusion anticipée Clelles -Mens. Là dessus, le maire de Saint Michel les Portes devient tout rouge et menace de faire sécession vers Monestier. On parle aussi du risque de sécession du canton de Monestier vers Grenoble.

La polémique

Je termine par un petit tête à tête avec MNB. Je lui demande son point de vue sur son absence à l’émission de télégrenoble (voir : Débat de télégrenoble : la polémique).

Le cumul 

Je lui ai encore demandé ce qu’elle comptait faire de tous ses mandats.

Réponse : La salle en Beaumont étant une petite commune, la loi ne l’oblige pas à abandonner son mandat de maire, elle prendra sa décision après l’élection. Or je sais, en voyant mon collègue maire de Tréminis, que gérer une petite commune est déjà un boulot considérable.

Après la réunion je me suis aperçu qu’elle était encore présidente de la CDC de Corps. J’ai donc téléphoné à sa permanence (04 76 70 15 15) pour demander si elle comptait se maintenir là aussi. On m’a dit ne pas être au courant de sa décision. Là également, je vois l’agitation suscité par le poste de président de CDC chez notre ami Marcel.

Je pense que vouloir cumuler un poste de conseiller régional, de député, la gestion d’une commune et d’une CDC plus celle d’une petite entreprise est tout simplement délirant et inacceptable. Didier Migaud était un grand cumulard (député, maire de Seyssins, président de la métro) mais avait sans doute une capacité de travail et d’organisation hors du commun. N’est pas Didier Migaud qui veut… La loi permet encore ce genre de situation (les communes de moins de 3500 habitants et les intercommunalités ne sont pas comptés dans les 2 mandats autorisés). Il faut rappeler que le parti socialiste s’est prononcé contre le cumul des mandats ! C’est donc aux électeurs de se prononcer et de voter contre ceux qui s’obstinent dans de tels comportements.

radA4225Que dire ?

Dédé : il est brillant, a des idées presque centristes teintées d’un zeste d’immobilisme sur certains sujets. Beaucoup de neurones mais il lui en manque défitivement un : celui qui dit STOP. Dédé, quand on soutient une candidate, on est derrière elle et pas devant. Sinon on l’efface, on l’écrase, on l’a ridiculise ! Tu semblais être le candidat et elle la suppléante ! Ça peut passer pour le militant convaincu, c’est dévastateur pour le quidam qui vient se renseigner !

La candidate du coup, je l’ai peu entendu. Certainement sincère mais pas décoiffante. Un programme pas décoiffant non plus, pas grand chose sur l’écologie, ça sent le socialisme à l’ancienne.

Je ne voterai pas pour elle.

Débat de télégrenoble : la polémique

Débat de télégrenoble : la polémique dans 2010 legislative partielle radC2BF2 

J’ai participé aux réunions publiques de Fabrice Marchiol à Mens et de Marie Noelle Battistel à Clelles

Image de prévisualisation YouTube

Lors de sa réunion (voir la vidéo ci dessus trouvée sur dailymotion), Fabrice Marchiol a affirmé que son adversaire s’était désisté la veille du débat organisé par télégrenoble. Débat qui a finalement opposé Fabrice Marchiol à Anne Parlange (voir : http://telegrenoble.kewego.fr/channel/iLyROoaftt9s.html).

—————

J’ai interrogé Marie Noelle Battistel à ce sujet. Elle m’a affirmé avoir décliné cette invitation 15 jours à l’avance en considérant qu’il ne s’agissait pas d’anticiper le résultat du second tour et qu’organiser un débat avec seulement 2 candidats n’était pas respectueux pour les autres Une émission réunissant les 6 candidats n’étant pas envisagé, elle a refusé d’y participer.

—————

J’ai ensuite eu au téléphone Monsieur Christophe Revil, le journaliste de télégrenoble qui a réalisé l’interview. Il m’a expliqué que pour cette élection, la rédaction de télégrenoble avait décidé d’organiser non pas un débat mais une émission de type « Regards croisés » dans le cadre de leur programme hebdomadaire Recap info.

Cette émission de 52 minutes ne permettait pas de faire débattre ensemble les 6 candidats à cette élection. Il avait donc été proposé d’organiser un premier débat entre Fabrice Marchiol et Marie Noelle Battistel, un second avec Anne Parlange et Laurent Jadeau du front de gauche. Il était prévu de présenter les deux derniers candidats, Arnaud Walther d’Alternative libérale et Mireille d’Ornano du front national lors de reportage ou pendant le journal du soir.

Fabrice Marchiol a accepté le principe très rapidement.

L’équipe de Marie Noelle Battistel a donné un accord de principe à 80%. N’ayant ensuite pas de confirmation, l’équipe de Télégrenoble a joint la candidate qui a exprimé son refus, déclarant ne pas vouloir anticiper le résultat du second tour et ne vouloir participer qu’à un débat avec tous les candidats.

La rédaction a alors décidé de remplacer Madame Battistel par Anne Parlange. Elle a ensuite proposé à Madame Battistel de participer au second débat avec Laurent Jadeau : même refus pour les mêmes raisons. Ce second débat opposera donc Laurent Jadeau à Arnaud Walther. Bientôt sur le Dodiblog !

Le site de télégrenoble : http://www.telegrenoble.net/

Masturbation intellectuelle

Dictionnaire Hachette, masturbation intellectuelle : complaisance à tourner et à retourner les mêmes pensées…

theorie.gif

Aujourd’hui, j’ai passé ce bel après midi, enfin printanier, dans les anciens locaux du SAT à Saint Martin de Clelles. Je participais à une réunion pour l’élaboration de la charte de l’écotourisme en Trièves, suite à une invitation reçue il y a quelques temps.

http://dodiblog.unblog.fr/2010/05/08/ecotourisme/

En bon écolos disciplinés, nous y arrivons en covoiturant. La réunion commence avec une demi heure de retard. Le titre m’inquiète d’emblée : réunion de sensibilisation à l’écotourisme en Trièves. Comme le fait remarquer un de nos élus, depuis le temps qu’on cause d’écotourisme dans le coin, on devrait avoir dépassé de là le stade de la sensibilisation pour en être à celui de l’action.

Un gentil consultant nous explique doctement toutes sortes de banalités sur l’écotourisme. Une intervenante de la CDC de Monestier de Clermont nous expose la démarche :  la réunion d’aujourd’hui, puis encore deux autres, des consultations bilatérales, des retours, des synthèses, de l’infographie haut de gamme. Finalisation par la signature d’une charte avec les acteurs du tourisme intéressés, en décembre Inch Allah… Ambiance « délibérations de nuit au sénat », je manque de piquer un roupillon.

J’émerge à la fin de l’exposé pour poser bêtement la question de savoir combien va coûter la chose. Réponse : 16 000 euros pour le consultant (on est content pour lui) plus le salaire des techniciens qui feront la liaison. Dans ma petite tête, je calcule à la louche 3 mois équivalent temps plein à 3 000 euros/mois avec les charges = 9 000 euros. Donc, 16 000 + 9 000 = 25 000. On verra plus bas que je ne suis pas loin ! On nous parle d’une subvention de 40%. J’aime beaucoup l’idée des subventions… mais au bout du compte, il faut que quelqu’un les paye !

Nous nous séparons ensuite en ateliers pour plancher avec comme seul document de travail, une feuille avec les grandes lignes sur lesquelles nous sommes invités à cogiter. De grandes pensées, je cite entre autre : préervation des paysages et des espaces naturels, tri et valorisation des déchets etc. Donc départ sur une quasi page blanche, une magnifique façon de réinventer l’eau tiède lorsqu’on sait que de multiples régions ont déjà entamé la même démarche.

Au bout d’une heure de conciliabules à voix basse, chaque groupe nomme un rapporteur en charge de nous dévoiler gravement le fruit des « phosphorations ». « Nous nous sommes penchés sur », « Il faudra envisager de », « Il serait bon de travailler sur » etc…

Je reviens sur Mens avec le sentiment merveilleux d’avoir perdu 5 heures (4 heures de réunion plus 1 de transport) et d’avoir assisté à un magnifique gâchis de temps et d’argent public.

Je vérifie le montant de la dépense prévue dans le projet de contrat « Trièves, territoires écotouristiques exemplaires » signé avec la région Rhones Alpes. Il est effectivement prévu dans l’axe 2: qualifier l’offre écotouristique, une fiche action 3 : réaliser et mettre en oeuvre une charte écotouristique pour 24 000 euros (je n’étais pas loin) avec seulement 30% de subvention de la région.

Certes, il est intéressant d’élaborer une charte écotouristique pour le Trièves afin de se démarquer des autres. Mais je trouve tout cela extrêmement onéreux pour un document qui tiendra probablement sur une feuille  recto verso !!! A titre de comparaison, la plaquette commune des offices de tourisme des cantons de Clelles et Mens a couté environ 12 000 euros pour 10 000 exemplaires.

On commence à comprendre le déficit de 1 400 milliards d’euros de la France quand un petit territoire comme le Trièves (9500 habitants tout mouillés) se permet de telles dépenses somptuaires.

J’ai posé la question à la réunion et je la repose : n’était il pas possible pour les techniciens en charge du dossier tourisme:

 - de s‘inspirer fortement d’une des multiples chartes existantes en choisissant celle la plus proche de notre cas.

 - d’en expurger ce qui était hors sujet

 - d’y rajouter ce qui leur semble adapté à notre région

- de soumettre le fruit de leur travail aux acteurs du tourisme du Trièves

- d’organiser une seule et unique réunion pour finaliser la fameuse charte.

On peut imaginer qu’un tel processus aurait necessité un petit mois de travail et donc couté environ 10 fois moins cher…

J’ai assisté à une réunion organisée de cette manière à propos du contrat de projet suscitée. C’est infiniment plus efficace.

——————-

Tout cela me rappelle furieusement une réunion de l’agenda 21 en mai 2006. Une intervenante y exposait un projet de pédibus pour différentes communes du Trièves. Il était prévu de faire intervenir un consultant pour mettre en place la chose. Coût prévu : 4000 euros par commune.

Or nous venions juste de démarrer un pédibus sur Mens organisé par les parents d’élèves : http://lapetitemaison.unblog.fr/2009/03/19/le-pedibus-de-mens/. Coût  : 0 euros !!!

Aujourd’hui le pédibus de Mens continue son petit bonhomme de chemin, les autres pédibus prévus n’ont jamais démarré…

Transport Clelles – Mens

Comme vous l’avez peut-être déjà constaté, il y a ce mois ci dans le Trait d’Union Mensois une enquête sur le « transport à la demande » Mens/Clelles.
>
> Je souhaitais attirer votre attention sur l’importance que peut revêtir celle-ci.
>
> Ayant un abonnement TER travail/domicile entre Clelles et Grenoble je suis bien entendu concernée en premier lieu, mais s’il existait un moyen de transport entre notre village et la gare de Clelles peut-être pourriez-vous y trouver également certains avantages, pour des déplacements occasionnel ou bien peut-être également pour vous mettre aux transports durables !
>
> A titre d’information un abonnement travail entre Clelles et Mens coute 94.90 euros par mois et la moitié de cet abonnement est aujourd’hui pris en charge par la majorité des employeurs.
>
> Aussi je vous lance un appel afin que nous soyons le plus grand nombre possible à répondre à cette enquête afin de montrer à notre municipalité qu’effectivement il y aurait une utilité à favoriser une liaison durable entre Mens et Clelles.
>
> Catherine Perain

Dizaine du développement durable

logo1.jpg

Cette année dans le Trièves, la semaine du développement durable durera 10 jours !

C’est l’occasion de mettre en lumière des actions du développement durable que les différents acteurs du territoire mènent au quotidien. C’est l’occasion aussi de se rencontrer, d’échanger sur les difficultés, sur les freins et sur les réussites de mise en œuvre du développement durable et de renforcer ainsi le réseau trièvois.

 

En 2010 l’accent est mis sur la biodiversité, les autres facettes du développement durable ne sont pas oubliées car il est important d’avoir une vision globale et coordonnée pour inventer un nouveau développement humain pour les prochaines années.

10 jours pour que les mots de « développement durable » et « agenda 21 » perdent leur sens abstrait.

Ces mots doivent nous accompagner tout au long de l’année dans nos activités d’élus, nos activités professionnelles, associatives et individuelles…

  • Jeudi 1er Avril

> 16h : Visite d’une installation solaire photovoltaïque et d’une chaufferie bois pour une exploitation agricole.

Monestier du Percy, Les Bayles

> 18h : Réunion : Comment mettre en place une centrale photovoltaïque villageoise ?

Monestier du Percy, Salle des fêtes

  • Vendredi 2 Avril

> 14h à 19h : Visite du bâtiment Col Chic, disposant d’un relais d’information du Parc du Vercors, rénové dans une démarche Haute Qualité Environnementale, avec témoignages de particuliers et présentation de l’exposition permanente « Energies Renouvelables ». La journée sera clôturée par un pot.

Château-Bernard, Bâtiment relais du Col de l’Arzelier

> 10h puis 15h : Visite de la chaufferie bois de la Communauté de communes de Mens, ou comment allier chauffage et développement durable.

Mens, près du centre social et du stade

> 20h : Présentation de l’Agenda 21 par les élus du SAT, dans le cadre de la tournée des villages du Trièves.

Mens, espace culturel

  • Samedi 3 Avril

> 15h30 et 17h30 : deux représentations d’un conte musical interactif pour enfants » PETIT LOUP…..a rencontré CAT-LA LUNE « , de Cathy Moyse. L’entrée est gratuite, un goûter aura lieu après la représentation de 15h30, alors pourquoi résister à l’invitation de « Courant d’Art » à la pratique de la musique et du langage des signes ?

Lalley, Salle des fêtes

  • Dimanche 4 Avril

> A partir de 9h : « Pour bâtir autrement » vous explique les grands principes du confort thermique et vous présente de nombreux matériaux d’isolation à travers une exposition et un quizz, tandis que « Trièves Compostage » vous présente l’art du recyclage des déchets organiques.

Monestier de Clermont, sur le marché

  • Mardi 6 Avril

> 17h : Animation-exposition sur l’alimentation : manger bio, manger local, comment manger sain et économique ?

> 20h : Projection d’un film documentaire « Nos enfants nous accuseront » par l’Ecran Vagabond du Trièves.

Monestier de Clermont, Le Granjou

  • Mercredi 7 Avril

> 20h30 : « Hier, aujourd’hui, demain, la forêt des Balcons Est – histoire du paysage et biodiversité »

Comment l’exploitation forestière a-t-elle façonné le paysage ? Quelle interaction avec l’espace montagnard ? et aujourd’hui, quelle exploitation et quel impact sur la biodiversité ? diffusion de séquences du film « La forêt de montagne » réalisé par le Centre Régional de Documentation Pédagogique. Table ronde co-animée par le CPIE et MMAVT

A Clelles, bar le Lion d’Or

  • Jeudi 8 Avril

> 18-19h : Ouverture des expositions

- L’association de protection des paysages et de la biodiversité et pour une valorisation raisonnée du patrimoine trièvois « Entre Drac et Ebron » vous propose la projection de son diaporama. A cette occasion, vous pourrez découvrir ou rédécouvrir les expositions sur les zones humides, les paysages et la pollution lumineuse. réalisées par le SAT et la FRAPNA.

Dans le même élan, venez échanger et vous informer sur les actions de développement durable de l’Agenda 21 et les travaux initiés sur le schéma de cohérence territoriale (SCOT), deux expositions visibles jusqu’au samedi

> 19h : Buffet local

> 20h : Réunion publique sur la biodiversité dans le cadre de l’élaboration du SCOT. Présentations de Hélène Foglar (Frapna Isère) sur la biodiversité et de Claire Sérès (ingénieur en environement) « L’évolution climatique dans les Alpes et son impact sur les pratiques agricoles ».

Mens, espace culturel

  • Vendredi 9 Avril

> 9h-16h : Formation sur la création d’activité : « Créer au féminin et anticiper les changements » par l’association ADELE et l’ARDEAR.

Clelles, inscriptions auprès de l’ARDEAR au 04 76 78 87 39

> 17h à 19h : Venez vous inscrire, vous informer, ou vous exprimer sur le site de covoiturage et transports en commun Triévoies. Mens, Point d’accès à la téléformation, Les Sagnes

> 20h : « L’intelligence des abeilles », conférence sur l’apifaune dans le contexte environnemental du 21ème siècle par Rémi Julliard, spécialiste des abeilles.

Mens, Espace Culturel.

  • Samedi 10 Avril

> 9h30 : Visite du moulin de Clelles avec l’association VALCETRI (Valorisation des Céréales du Trièves) qui parlera de la filière « céréales » locale.

Clelles, Minoterie

> A partir de 10h : Visite et causerie : venez partager un moment autour de l’Agenda 21 du Trièves et des associations locales après votre marché, puis à l’heure convenable, boire un verre de vin du Trièves, en compagnie de l’association « Vignes et Vignerons du Trièves » Mens, Espace culturel

> 14h : L’AGEDEN vous propose de découvrir l’installation d’un système d’énergies renouvelables dans une maison individuelle en ossature bois avec un système de récupération d’eau de pluie.

Rendez-vous à Treffort, au hameau de Jullières

> 15h : Visite des Jardins partagés du Percy : la commune et l’association « les Pouces Vertes » vous invitent à venir découvrir le projet en cours et visiter l’emplacement du futur jardin !

Échange et discussion autour de la pratique du jardinage collectif, et goûter partagé.

Départ/rendez-vous à la salle des fêtes du Percy

  • Dimanche 11 Avril

> 14h-17h : Balade paysagère sur le circuit des 9 églises ( 8 km, départ au Serre du Thau en dessous de la ferme du Thau sur la D34 Mens-Monestier). La promenade est facile avec lecture du paysage et jeu d’éducation à l’environnement et à la biodiversité (possibilité de faire la moitié du parcours) et se terminera par un goûter partagé (boisson offerte).

prévoir équipement personnel selon la météo + jumelles + boussole si possible

Inscription auprès de « Entre Drac et Ebron » au 06 72 26 86 31

  • … Et Pendant toute la dizaine…

> L’Ecran Vagabond du Trièves vous propose une projection du film documentaire « Océans » de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud, dans les salles de projections habituelles du Trièves (programme :

http://evt.c.la).

> La Médiathèque de Mens présente une exposition sur la biodiversité (du lundi 22 mars au samedi 24 avril).

> Et du côté des scolaires :

Plusieurs interventions sont prévues dans la plupart des écoles du Trièves : animation sur l’alimentation, visite de la déchetterie de Mens et ateliers à l’espace culturel, visite de la plate forme de compostage de Clelles, des ateliers et des projections, visite du Centre de tri de l’agglomération et du Centre Emmaüs de La Mure…

Avec la participation de :

Courant d’Art,Trièves Compostage, L’écran vagabond du Trièves, Les Pouces Vertes, La Maison du Mont Aiguille Vercors-Trièves (MMAVT), Pour bâtir autrement, Vignes et Vignerons du Trièves, Radio Mont Aiguille, Le CPIE du Vercors, Entre Drac et Ebron, la FRAPNA Isère, L’AGEDEN, L’ARDEAR, Association ADELE, l’Office du tourisme du Col de l’Arzelier, l’EMALA de Clelles et Mens, le Syndicat d’aménagement du Trièves, les Communautés de Communes de Monestier, Clelles et Mens, plusieurs communes du Trièves et des habitants.

Retrouvez tous ces évènements dans les émissions de Radio Mont Aiguille, à 10h et 19h (104.4 ou 96.8 FM) et sur www.alpes-trieves.com

Contact : 04 76 34 49 12

trievesdurable.sat@orange.fr

logo.jpg

cgi2009.jpg

logorra640x480.jpg

L’autre Corinne…

Corinne Bernard, 3ème de liste d’Europe écologie en Isère.

img4986.jpg

Habitante de Mens

img4990.jpg

Et cheffe de gare à Clelles.

Un peu de fraicheur Trièvoises dans un monde politique crocodilesque…

1...101112131415



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces