• Accueil
  • > Recherche : clelles mens

Résultat pour la recherche 'clelles mens'

Page 4 sur 15

Forum Tepos

Hebergeur d'image

Rendez-vous au Forum « Territoire à Énergie POSitive » le 22 septembre à 18h à Saint Martin de Clelles (salle Eloi Ville)

Nous vous présenterons le projet et les actions concrètes qui commencent :
- Les nouvelles aides à la rénovation énergétique
– Les nouvelles solutions de transport, dont la mise en place d’un parc de vélos électriques
- Le développement du compostage
- Les actualités des Énergies renouvelables : Des projets éoliens dans le Trièves, le développement du bois énergie, les centrales villageoises photovoltaïques…

La soirée se déroulera de la manière suivante :
– 18h : accueil
- 18h15 : Présentation du projet et des actions lancées
- 19h30 : buffet – forum en présence des partenaires qui portent les différentes actions

Venez nombreux !

Rendez-vous co-voiturage :

A Mens, Place du Vercors, 17h40
A Monestier de Clermont, Col du Fau, 17h45

Denise et Marco

Hebergeur d'image

Projection d’un film documentaire à la salle de cinéma de Clelles

le samedi 19 septembre 2015 à 20h

« Denise et Marco »

un film de Frederika Smetana et Natacha Boutkevitch

séance organisée dans le cadre des Journées du Patrimoine

en collaboration avec la Communauté de communes du Trièves, « l’Ecran vagabond du Trièves»,

« Hôtel Europa/ Golem théâtre » et « Du bruit dans l’image »

 

à partir de 10 ans.

Participation aux frais : 5 €

Le film sera suivi d’un débat avec Frederika Smetana, Natacha Boutkevitch et Claude Collin, auteur d’une biographie de Marco Lipszyc publiée par le Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère.

Contact pour plus d’informations : contact@hoteleuropa.fr/ 06 89 20 86 17.     

——————-

En 1940, Denise, ma grand-mère, rencontre Marco. Elle est  la 4ème fille d’un couple d’instituteurs protestants originaires  du Trièves. Mordka Wolf Lipszyc  est un juif polonais né à Lodz, une  ville cosmopolite, dans une famille plutôt nantie. A cause de l’antisémitisme  en Pologne, il poursuit ses études en Tchécoslovaquie. Mais c’est aussi un  militant, et après un séjour en prison, il quitte la Pologne pour la France. Peu avant sa  mort, Denise m’a confié des archives qui dormaient depuis 70 ans dans le  grenier de la mémoire familiale, et j’ai eu envie de partir à la recherche de  mon grand père, sur lequel on savait si peu de choses… « Denise et Marco » retrace le parcours d’un jeune  Européen idéaliste et cosmopolite devenu l’un des chefs de la Résistance en  Isère, dernière étape d’une vie qui ressemble à un roman d’aventure.

                                                                                 F. Smetana

Ecrit par F. Smetana avec la complicité de M. Laznovsky. Réalisation  et montage :Frederika Smetana et Natacha  Boutkevitch. Musique :  Gilbert Gandil. Dessins guerre d’Espagne: Paat Marcador. Avec les voix de : Pierre David-Cavaz,  Philippe Vincenot, Jacques Pabst, Ienisseï Teicher, Magdalena Platzova. Postproduction : Les 7 Portes (Marseille). Images et  documents d’archives : archives  familiales, Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère, Musée  dauphinois, Archives départementales de l’Isère, Archives Nationales du film  de Prague, Archives nationales du film de Pologne. /durée : 34mn

 

Avec le  soutien de :la Région   Rhône-Alpes et de la  DRAC (appel à projet Mémoires du XXème siècle),

le Conseil  général de l’Isère (Mémoire et Droits de l’Homme),

la Communauté  de communes du Trièves, 

l’ONAC 38,  

le  Ministère de la Culture-Réserve parlementaire M.N. Battistel,

la commune  de Mens.

Remise en forme, Perfectionnement du mouvement à Clelles au DOJO

ouvert à tous !

Cours hebdomadaires

Lundi 9h30-10h45
  • Détente et créativité  Pour tous jusqu’ 70 ans et ++ !

Un réveil du corps  . Au cours de ces séances  streching , yoga, Do – In, pratique , somatique, expression corporelle  .

Mercredi 15h30-16h45

           cours technique Danse Contemporaine   enfants : 7- 10 ans

Développer la maîtrise du mouvement dans  l’espace  et la créativité de l’enfant.

Vendredi 18h-18h45

  • Rafraîchissement musculaire  :  cuisses /abdos /fessiers   

Cette séance développe la tonicité global du corps, localisé sur la ceinture abdominale et pelvienne.

  • Vendredi 18h45-20h00
  • Cours technique   Danse Contemporaine  « flor work »  Pour les initiés adultes et  bienvenue aux  adolescents !     .
  • Suivi individuel associé aux conseils et  exercices adaptés aux attentes de chacun. Dés votre inscription un entretien est fixé pour établir un programme adapté à votre rythme et vos objectifs  ( dynamiser, tonifier,  lâcher prise, se détendre …)    sur RDV

Les cours collectifs et individuels sont supervisés par Céline Perroud danseuse professionnelle,  professeur diplômé d’état.

Tarifs :

suivi individuel 40€  / cours à l’unité 12€ / carte 12 cours 120€ (valable 6 mois) / cours adulte à l’année 240€ /  cours enfant à l’année 180€ /    +10€ d’adhésion  ( chèque à part) à l’association Rotations Culturelles. 

Les cours débuteront la semaine du  7 septembre    ( séance d’essaie5 €)

Pour répondre à vos questions venez au forum des associations de Clelles et Mens le samedi 12 et 13 septembre.

« parce que le mouvement est la vie, il  vous aide à trouver un équilibre !

Laissez vous guidé pour une bonne compréhension de la mécanique du corps  et ses aptitudes physiques en mental ! Pour les amoureux du mouvement dansé venez voyager dans les possibles du langage corporel, appréhender le sol pour mieux décoller ! »

Pour apprendre le mouvement juste  il faut s’engager personnellement et s’y tenir. »

Céline Perroud

contact : 0635563287

_______________________________________
Biennale Arts Sciences.
Rencontres-i de l’Hexagone-Meylan
atelier danse
samedi 10 oct de 10 à 13h
au Pacifique |CDC
 N’hésitez pas à participer et à  en parler autour de vous
 un atelier danse « cadavre exquis »
 au Pacifique, dans le cadre de la Biennale Arts Sciences, Rencontres-i de l’Hexagone-Meylan.
Ces artistes Laure Leguet, Céline Perroud, Laura Faguer et Maja Delak (Slovénie), et d’autres enseignants volontaires, se relaient pour nous inviter à vivre des formes de transmissions sur le thème de l’énergie.
Venez participer (pour enseignants, amateurs débutants ou initiés) !
Tarif 10€, inscription l’Hexagone. Infos : p.35 de notre carnet de saison http://www.pacifique-cdc.com/assets/CARNET-SAISON-15-16-LR.pdf ; p.32 du programme de saison de l’Hexagone et sur http://rencontres-i.eu/2015/06/11/1528/
Rotations Culturelles
l’arsenal 38930 Clelles
tel: 04 76 34 86 22/ 06 35 56 32 87

Réunion covoiturage à Mens

Hebergeur d'image
Jeudi 21 avril à l’initiative de la commission Vie quotidienne de la mairie de Mens, s’est tenu une réunion réunissant environ 25 personnes, concernant le covoiturage et l’utilisation du nouveau parking dédié place du Vercors. Le hasard faisant bien les choses, le panneau covoiturage a été posé quelques heures auparavant, il reste à terminer le marquage au sol des 2 places.
Après une introduction de Marcel Calvat premier adjoint, Florin Malafosse, de la CDC du Trièves, a présenté un passionnant diagnostic des déplacements sur le territoire.
Puis Raphael Szmalc, stagiaire du département de l’Isère, chargé d’une étude sur les transports, a expliqué avoir observé au moins 8 personnes pratiquant le covoiturage depuis la place du Vercors entre 7h30 et 9h du matin. Or l’expérience montre que l’officialisation d’une pratique informelle en multiplie les pratiquants.
Hebergeur d'image
On a défini les règles d’utilisation du parking : nécessité de retirer un autocollant spécifique en mairie, en donnant ses coordonnées. Le policier municipal sera chargé du contrôle des lieux.

Les différentes possibilités de « rencontres covoitureuses » :

- Attente au parking. Réservé aux personnes n’ayant pas d’impératif horaire. Surtout le matin ou pour les soirées type cinéma à Clelles.

- Le bouche à oreille par réseau : La secrétaire de mairie de Mens peut aider, dans les limites de sa disponibilité.

- Le réseau de correspondant par SMS « Mon Trièves » qui regroupe déjà 130 personnes  Il n’est pas spécifique au covoiturage et est réservé aux services gratuits. Cependant une mise en relation débouchant sur un covoiturage régulier pourrait amener un dédommagement du conducteur. Renseignement auprès de Fouad Lhocine au 07 81 82 73 84.

- Les sites internet.

Yvan Martinod, du conseil départemental de l’Isère a présenté en détail  Ecovoiturage, le site de covoiturage du département de l’Isère (http://www.ecovoiturage.itinisere.fr/), plus spécifiquement dédié au aller-retour domicile travail et dont l’utilisation est gratuite.
On a aussi évoqué le célèbre Blablacar (https://www.covoiturage.fr/), qui prélève une commission sur les trajets de plus de 75 kilomètres. En dessous de cette limite, le service est gratuit mais ne permet pas de réserver un trajet, le paiement se faisant en direct au conducteur.
Pour l’un et l’autre site, il est conseillé de noter le numéro de téléphone de son covoitureur pour éviter les  »loupés » au lieu de rendez vous.
Olivier Dodinot se propose d’aider à l’inscription les personnes allergiques à l’informatique.

- En réflexion :  un tableau effaçable ou classeur avec formulaire en mairie ou sur le parking.

- A noter : on peut cumuler covoiturage et transport en commun. Exemple : descente de Mens à Grenoble en covoiturage. Remontée par  le bus 4500 du lundi au samedi, départ de la gare routière à 17h40, arrivée place du Vercors à Mens à 19h15.

http://www.autocars-grindler.com/telechargement/Ligne4500.pdf

QUESTIONS DIVERSES :

Courtoisie : Véhicule propre, être à l’heure, éviter le ransport de bétail (3 personnes en doudoune sur la banquette arrière…)

Assurance : les passagers covoitureurs sont couvert par assurance  du conducteur si la rémunération demandée se limite au partage de frais et n’entraine pas de bénéfice.Avec blablacar, le trajet Mens – Grenoble est proposé par défaut à 3 euros (tarif vert), le conducteur peut demander jusqu’à 4 euros (on passe au tarif orange), mais le système bloque au dessus. A l’inverse, on peut baisser le tarif jusqu’à un minimum de 1 euros. Blablacar suggère également de signaler la pratique du covoiturage à son assureur.

 Prêt de volant au covoitureur : à voir impérativement avec son assureur :

Mineur et covoiturage :

« Mon Trièves » accepte qu’un mineur communique son numéro de portable au réseau, dans la mesure ou ses parents sont d’accord.

Un mineur ne peut avoir son propre compte sur un site de covoiturage. Mais ses parents peuvent faire une demande de covoiturage  à travers leur propre compte parent. Blablacar propose une décharge à signer par les parents :

Fiscalité : les revenus venant du covoiturage, s’apparentant à un partage de frais, ne sont en principe pas imposable.

https://www.covoiturage.fr/faq

ECONOMIE, ECOLOGIE, SECURITE…

Economie : le barème  kilométrique indique un cout de revient de 33 cts pour une simple 4 CV.  Donc un aller retour de 100 km sur Grenoble revient à 33 euros, soit 165 euros par semaine de 5 jours, 700 euros par mois, 7500 euros par an ! En covoiturant à 2, on économise donc 350 euros par mois chacun, en allant par 3 on monte à 230 euros d’économie.

Source : http://www.service-public.fr/actualites/007570.html

Ecologie : avec une voiture extrêmement sobre à 80 gr de CO2 par km, on émet 8 kg sur un aller retour à Grenoble, 40 kg par semaine, 1.8 tonnes par an. En covoiturant à 2 on économise donc 900 kg chacun, 1.2 tonnes en allant à 3.

Source : http://carlabelling.ademe.fr/,

Le covoiturage, en limitant le nombre de voitures, contribue également à la fluidification du trafic. La pratique des Trièvois dans ce domaine risque cependant d’avoir des effets limités sur le carrefour du Rondeau, qui compte presque 200 000 véhicules/jour

Source : http://www.citylocalnews.com/actualite/2012/06/14/des-croisements-multiples

Sécurité : plusieurs études le démontrent : on conduit de manière plus apaisée avec un passager que seul au volant.

Solidarité : Le covoiturage, c’est aussi la possibilité d’échange, de rencontres qui ne se font pas nécessairement dans un autre contexte.

 CONCLUSION :

L’idée de la réunion était de contribuer à créer la masse critique pour favoriser les  »rencontres covoitureuses » aux mêmes horaires. On sait qu’il y a 1700 navetteurs quotidiens entre le Trièves et Grenoble !

On peut espérer dans le futur voir une multiplication de petits parkings dédiés au covoiturage dans le Trièves.

Hebergeur d'image

 

COVOITURAGE A MENS

Je retransmet un texte, lu dans le TUM (Trait d’Union Mensois) de ce mois, que je trouve vachement intéressant et remarquablement bien écrit !
Hebergeur d'image
 La commune  de Mens va prochainement mettre en place sur la place du Vercors, un parking de 2 places, réservé aux adeptes du covoiturage. Ces emplacements seront matérialisés par une peinture bleue, un logo covoiturage au sol et un panneau.
 Ils permettront aux personnes souhaitant covoiturer vers Grenoble-Monestier ou Clelles de laisser un véhicule sur place. Ils sont situés en face de l’arrêt de bus de ligne 4500, permettant ainsi aux piétons en attente de s’abriter. Il est également envisagé de créer une place supplémentaire pour handicapés et un parking à vélo.
 La place du Vercors est déjà un endroit informel de rendez vous pour le covoiturage. Différentes études montrent que l’officialisation d’une telle pratique par la collectivité multiplie considérablement le nombre de pratiquants.
 L’utilisation de ce parking sera réservé aux personnes ayant placé sur leur parebrise un autocollant spécifique (voir photo) à retirer en mairie de Mens.
Hebergeur d'image
Par ailleurs le policier municipal sera chargé du contrôle du stationnement sur ces places, pour une pratique réelle du covoiturage.
Pour faciliter le démarrage du covoiturage dans la commune, la municipalité encourage les habitants à s’inscrire sur un ou plusieurs sites dédiés :
Itinisère, le site du conseil général, pour les trajets domicile – travail : http://www.ecovoiturage.itinisere.fr/
Blablacar, le site numéro 1 Français : http://www.covoiturage.fr/
Pour les personnes fâchées avec l’informatique, la mairie peut vous indiquer des pratiquants pour l’aide à l’inscription.
Une réunion sera organisée prochainement pour expliquer les aspects pratiques du covoiturage. Un responsable du site Itinisère et des utilisateurs aguerris de Blablacar seront présents.

Canton par canton

Hebergeur d'image

On résume : la nouvelle loi sur les conseils généraux a redécoupé les cantons au détriment des zones rurales.

Le Trièves avait 3 conseillers généraux pour les cantons de Clelles, Mens et Monestier de Clermont.

La Matheysine en avait également 3 pour les cantons de Corps, La Mure et du Valbonnais.

3 + 3 = 6

Le nouveau canton Trièves – Matheysine n’aura plus que 2 conseillers départementaux et 2 remplaçants.

Curieux, le Dodiblog s’en enquis de savoir de quels anciens cantons étaient originaires les candidats titulaires et remplaçants des 4 listes en présence (Socialiste, Rassemblement, UMP-UDI, FN)

 

TRIEVES : 8

CANTON DE CLELLES : 5

Socialiste : Remplaçant Michel Picot, maire de Lalley.

Rassemblement : Titulaire Guillaume Gontard, Remplaçant Yann Souriau, maire de Chichilianne.

UMP-UDI : Remplaçante Marie Claire Terrier, maire de Clelles.

FN : Titulaire Benjamin Aubernon

CANTON DE MENS : 1

Rassemblement : Remplaçante Katia Bacher

CANTON DE MONESTIER DE CLERMONT : 2

Socialiste : Titulaire Chrystel Riondet, 1ére adjointe à Monestier de Clermont

UMP-UDI : Titulaire Frédérique Puissat, conseillère générale sortante, maire de Chateau Bernard

 

MATHEYSINE : 8

Canton de Corps : 1

UMP-UDI : Titulaire Fabien Mulyk, conseiller général sortant, maire de Corps.

Canton de la Mure : 7

Socialiste : Charles Galvin, conseiller général sortant, Remplaçante Coraline Saurat, suppléante du conseiller général sortant.

Rassemblement : Titulaire Gaelle Garibaldi, conseillère municipale à Notre Dame de Vaux

UMP-UDI : Remplaçant Fabrice Marchiol, maire de la Mure, conseiller régional.

FN : Titulaire Alison Olagnon, Remplaçant : Cédric Champollion, Ornella Olagnon

Canton de Valbonnais : 0

Bechamelle remet le couvert

On se souvient avec émotion de l’invitation de Jean Marc Rouillan en Décembre par l’assoc Béchamelle :

« !G.A.R.i! » – Jean Marc Rouillan -George Besse

Mémoire sélective…

 

Or je viens de recevoir le message suivant d’un lecteur assidu du Dodiblog :

« Je me permets d’attirer votre attention sur notre association préférée qui sévit à nouveau avec un cycle de conférences qui semble être tout à fait passionnant : résistance créative, imagination insurrectionnelle, permaculture sociale, nouvelles formes de désobéissance (dont la transformation de vélos), armée de clowns, actions confrontationnelles de masse, sorcières activistes et autre batailles de boules de neige contre des banquiers dans le cadre du réchauffement climatique…
Il ne faut pas peut être pas perdre l’occasion de montrer que le Trièves n’est pas en retard sur Grenoble en terme d’imagination (délire?)  bobo-écolo-alternativo-libertaire.
D’autant qu’il nous est annoncé « des terrains de lutte que nous pourrions ouvrir localement »… bientôt une ZAD devant le composteur de la place de la Halle?  ou une déambulation protestative de soutien aux opposants aux interdictions d’occupation illégale du domaine public? »

 

Voiçi donc le programme des réjouissances de Bechamelle pour le mois de Mars :

« Dans le cadre du cycle Béchamelle, conférence théâtrale « Nous n’avons jamais été là avant » le jeudi 5 mars à 20h au cinéma de Clelles par John Jordan, du Laboratoire d’Imagination Insurrectionnelle

Il s’agit d’un spectacle autobiographique explorant la question de la résistance créative face aux catastrophes en cours, notamment le changement climatique. Prix libre.

Suite à cette conférence, 2 jours d’atelier Art, Activisme et Permaculture les 7 et 8 mars avec John Jordan à Mens.

La permaculture sociale part d’une observation des écosystèmes pour construire des systèmes sociaux qui sont énergétiquement efficaces, résilients, d’une grande diversité et très productifs. Pendant cet atelier, nous explorerons comment cette approche peut enrichir nos stratégies de résistance créative et l’élaboration de nouvelles formes de désobéissance, dans le cadre des problématiques politiques qui nous concernent au niveau local. Prix libre.

Parmi les actions menées par le Laboratoire d’Imagination Insurrectionnelle (www.labofii.net) : transformation de vélos en machines de désobéissance pendant le sommet de l’ONU sur le climat à Copenhague, bataille de boule de neige contre les banquiers dans le centre financier de Londres… »

 

Et l’invitation qui va avec :

« Bonjour !

J’ai organisé la venue de John Jordan dans le Trièves pour une conférence et un atelier de 2 jours, dans l’idée que ça pourrait nous aider à construire une culture politique commune, et du coup à agir ensemble en étant plus efficaces, sur les terrains de lutte que nous partageons déjà ou ceux que nous pourrions ouvrir localement. J’espère que ce seront des moments enrichissants, et que nous serons nombreux/ses à en profiter ! Alors c’est super si vous faites tourner l’info parmi vos copains/ines.

Voici 2 mots sur pourquoi j’ai invité John Jordan : en lisant Les sentiers de l’utopie, j’avais été heureusement surprise par l’approche que les auteurs John et Isabelle avaient des différents lieux collectifs, par leur regard à la fois enthousiaste et critique. Vous pouvez voir en ligne le docu fictionnel qu’ils ont fait à partir de leur périple : http://www.dailymotion.com/video/xj0jfx_les-sentiers-de-l-utopie-1-2_lifestyle

Plus tard, j’ai rencontré John à la ZAD, qui participait à la construction du « black bloc sanitaire » à la Chataîgne, et nous avons poursuivi nos discussions depuis. J’ai trouvé super intéressant à la fois son parcours militant (au coeur de mouvements comme Reclaim the Streets, de la lutte contre l’extension de l’aéroport d’Heathrow, à la fondation de l’arméé des clowns en Angleterre…) et ses questionnements actuels sur les actions confrontationnelles de masse. J’ai aussi été intriguée, parce que ça n’est pas du tout ma vision de choses, par les liens que John construit entre militantisme et spiritualité, dans la lignée de la sorcière activiste Starhawk. Et je me suis sentie proche de la préoccupation concernant le réchauffement climatique, beaucoup plus présente en Angleterre qu’en France dans les mouvements anticapitalistes. Le spectacle et l’atelier parlent un peu de tout ça et je crois que ça peut nous donner à mouliner.

Allez, vous venez ? »

 

Chacun(e) jugera…

Rassemblement à Mens

Le bilan de la gendarmerie : 
« Selon mes collègues de MENS et CLELLES, entre 400 et 450 personnes    ont participé à ce rassemblement qui s’est parfaitement tenu. »

Les photos suivent. Merci à tous pour Charlie.

Brèves de comptoir

A l’occasion de la séance de cinéma « Brèves de comptoir » le vendredi 21 novembre à 20h45 dans la salle Jean Giono à Clellesl’Ecran Vagabond du Trièves projettera 2 courts-métrages d’animation réalisés cet été en ateliers avec l’Association Mens Alors ! 

- Archibloc

Création (décors et animation) des enfants des centres de loisirs MEJ et Granjou

Les participants aux ateliers et les différents partenaires* sont très heureux de vous faire partager ces petites créations collectives,

à bientôt !

* Mens Alors, Service Enfance Jeunesse et Culture de la CdC, Maison du Territoire (Culture et lien social, CG), CDDRA, Ecran vagabond du Trièves, et les individuels qui ont soutenu le programme d’ateliers via un financement participatif.

L’internet très haut débit dans le Trièves

Hebergeur d'image

On en parlera lors du prochain conseil communautaire de la communauté de communes du Trièves, à Saint Martin de Clelles le lundi 20 octobre à partir de 18h30.

L’ordre du jour : http://cc-trieves.fr/fichiers/synth%C3%A8se20141020.pdf

Ca tombe bien, il y a même un covoiturage depuis Mens avec prise de passagers possibles à Clelles :

http://www.covoiturage.fr/trajet-mens-saint-martin-de-clelles-49614110

123456...15



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces