Résultat pour la recherche 'dodino mens'

Page 4 sur 12

Vol de vélo

 

Hebergeur d'image

Anton s’est aimablement fait faucher son vélo à la piscine de Mens. Modèle Orka VTT Eagle Team 2012. Récompense et toute notre considération pour toute information. Un conseil à tous : attachez vos vélos A quelque chose !

Tél : 04 76 34 89 07

Mail : ododinot@gmail.com

Lettre ouverte à Marie Noelle Battistel, députée de la 4ème circonscription de l’Isère.

hebergeur d'image

Madame Marie Noelle Battistel, maire de la salle en Beaumont, ex-présidente de la CDC de Corps…

Madame la députée

Vous et vos collègues parlementaires êtes donc en « mode pause » durant 5 semaines pour cause de campagne pour les élections municipales. En effet la loi sur le non cumul des mandats ne prendra effet qu’en 2017. 3 ans de « rab » pour nos élus accrocs au cumul. Compte tenu de l’état du pays, cela peut paraitre un peu surprenant, voir choquant pour le commun des mortels. Conséquence de cela, notre président préconise le recours aux décrets et aux ordonnances pour faire avancer les dossiers, dévalorisant encore un peu plus le rôle du parlement

http://www.leparisien.fr/municipales-2014/enjeux/senat-et-assemblee-en-sommeil-jusqu-aux-municipales-27-02-2014-3629157.php

On le voit içi, sur 577 députés 260 exercent un mandat de maire et 244 pensent se représenter. L’argument choc des partisans du cumul des mandats est d’éviter d’avoir des parlementaires « hors sol ». Exercer un mandat local est supposé maintenir un lien de proximité entre nos élus nationaux et la population, leur « ramener les pieds sur terre ».

Or les assemblées ont voté une loi électorale aberrante pour ces mêmes élections municipales. Celle ci abaisse notamment le mode de scrutin qui prévalait pour les communes de plus de 3500 habitants à celles de 1000 habitants.

Ce qui implique :

- La parité homme – femme : une bonne chose.

- La fin du panachage, tradition sympathique que beaucoup regretteront.

- La présentation de listes complètes.

- Le dépôt de ces listes en préfecture près de 3 semaines avant le scrutin.

On sait que, conséquence de la crise et de la montée de l’individualisme, les citoyens se replient sur eux et acceptent de moins en moins de s’engager. En rajoutant les deux derniers points, on voit apparaitre un peu partout en France des dizaines de cas de communes sans candidats.

http://www.franceinter.fr/depeche-municipales-les-communes-sans-candidat

http://www.lindependant.fr/2014/03/04/soixante-trois-communes-sans-candidat,1855164.php

http://www.ladepeche.fr/article/2014/03/04/1831794-12-communes-restent-sans-candidat-aux-municipales.html

Beaucoup de communes de plus de 1000 habitants se retrouveront avec une seule liste, ce qui n’est pas un exemple de démocratie. La plupart n’auront que deux listes, ce qui ne favorise pas l’expression de la diversité des opinions. En ajoutant à cela la non-reconnaissance du vote blanc pour ce scrutin, on peut s’attendre à un nombre record d’abstention. Abstention contre laquelle nos élus prétendent pourtant lutter par tous les moyens.

Dans notre commune de Mens, deux listes ont péniblement réussi à se monter. En 2008, nous avions pu y créer une troisième liste de 4 purement masculine pour exprimer des idées qui nous semblaient être peu prises en considération par les deux autres équipes. 6 ans plus tard, nouvelle loi, une équipe PARITAIRE de 8 personnes ne peut se présenter !

En votant cette loi, nos élus pourtant bardés de mandats locaux, prouvent qu’ils sont définitivement « hors sol ». L’excès de travail, de fonctions y est sans doute pour quelque chose. Comment examiner sereinement un texte quand on doit en même temps courir à sa mairie, au conseil général, régional etc.

En conclusion, je ne peux que vous recommandez respectueusement de revenir à une loi électorale plus réaliste pour les communes de moins de 3500 habitants.

Bien cordialement

Olivier Dodinot

Ps : Comme d’habitude cette lettre ouverte sera publiée sur mon blog : http://dodiblog.unblog.fr/ et sur d’autres médias. Votre réponse le sera également.

 

Le contrôle des subventions

Je reçois ceci :

Bonsoir Olivier DODINOT
On m’a fait part de votre  intention de mener une 3ème liste pour les Municipales de MENS. BRAVO  !
Je vous souhaite de transformer votre  essai d’ici Samedi, et vous demande de répondre au QUESTIONNAIRE ci-joint dont  les réponses ou les non-réponses seront publiées sur le site  internet OBRAL
Avec PPK et de nombreux partisans nous  alimentons l’OBRAL , depuis 2001 ! Voir les documents joints qui  vous préciseront nos objectifs.
Merci de votre réponse
J.DAUMET
———————-
Accompagné de ce document :

Observatoire Bénévole des Réalités Associatives Locales

                              http://obral.viabloga.com

QUI SOMMES-NOUS ? Un groupe informel d’anciens camarades de classe auquel se rattachent des sympathisants : J. DAUMET« daumet.jack@ aliceadsl.fr »,

P- P. KALTENBACH, B. LESBROS, G. MARBACH, P. RIVAIL, G. VEAUVY, D. WENDEL  etc…

Né dans l’Isère en Rhône-Alpes, l’OBRAL a ensuite essaimé dans plusieurs régions : Bretagne (J. LIOTIER), Centre (O. RAYNAUD), Île-de-France         (P.-P. KALTENBACH),  Lorraine (D. WENDEL),  PACA (H. BAYLE).

NOTRE BUT : L’OBRAL a pour ambition de mettre à la disposition du plus grand nombre, de manière transparente et impartiale, un état de la DÉPENSE PUBLIQUE ASSOCIATIVE DÉPARTEMENTALE, afin de contribuer à instituer un LABEL ASSOCIATIF pour la connaissance, la transparence et la certification des ASSOCIATIONS Loi 1901.

NOS MOYENS : tous bénévoles, nous recensons chaque année depuis 2001 les subventions de la VILLE de GRENOBLE – du CONSEIL GÉNÉRAL de l’ISÈRE –  du CONSEIL RÉGIONAL RHÔNE-ALPES, distribuées aux associations de l’Isère (voir TABLEAUX au verso).

NOTRE CONSTAT : entre 2001 et 2008 les subventions versées aux associations  ont aug-menté de 90%, et 80% de ces sommes vont à seulement 9% d’entre elles !!!

À chaque échéance électorale, un questionnaire sur les réalités associatives locales est adressé à TOUS LES CANDIDATS DECLARÉS, dont les RÉPONSES et les NON-RÉPONSES sont publiées sur le site de l’ OBRAL.

Devant les très faibles retours constatés, on peut se demander si nos élus ou futurs élus ont le même souci de transparence et de séparation des pouvoirs que nos concitoyens !

OBJECTIF PRIORITAIRE : mettre hors la loi de 1901 les ASSOCIATIONS qui n’ont rien de bénévole ni de transparent.

                                                                                      Grenoble le 20 Janvier 2002

———————-

Et de ce questionnaire auquel je répond positivement :

hebergeur d'image

Commentaire perso : une excellente idée que de demander à tout élu à une  Mairie, de confier à son opposition la vérifications des subventions  versées par la Mairie aux associations ! Cela rappelle un peu la démarche du gouvernement proposant de confier la présidence de la commission des finances à un député de l’opposition.

Dernière chance…

Nous sommes à quelques jours de la date limite de dépôt des listes pour les élections municipales, date fixée au 6 mars à 18 heures.

Or pour des raisons de personnes, d’idées ou de programme, certains Mensois ne souhaiteront pas se prononcer pour l’une où l’autre grande écurie : la liste « Coquet«   où la liste « Mauberret« .

Afin de favoriser la diversité des idées, nous soutenons donc l’idée de la création d’une troisième liste. Son où ses élus (deux au maximum) seront une force de proposition constructive vis-à-vis de la majorité quelle qu’elle soit. Mais ils seront aussi capable de s’opposer fermement, en le faisant savoir si besoin est.

Pour présenter une liste, il faut donc quinze candidats. Nous sommes déjà huit. Compte tenu des remarques ci-dessus, l’engagement de la plupart des colistiers cessera le soir des élections… L’engagement est donc minimal !

Nous organisons donc une « réunion de la dernière chance » lundi 3 mars à 20 heures, salle Ménil à l’espace culturel de Mens.

Nous y présenterons notre programme, écouterons vos idées et suggestions. Et nous prendrons les candidatures des courageuses et courageux qui voudraient se lancer dans cette courte mais intéressante aventure !

Olivier Dodinot, Thomas Goujon et quelques autres.

Lettre ouverte à mes copains Mauberristes

Bonjour à tous

Vous avez été nombreux à me suggérer de faire partie de la liste Mauberret. « Olivier, avec toutes tes idées, tes projets, c’est là que tu dois être ! Il est communiste, tu es centriste, mais ce n’est pas cela qui compte, c’est le programme. »

 C’était effectivement le choix de la facilité. On monte dans le wagon, bien au chaud, les pieds sous la table et en route vers la mairie, voir le conseil communautaire !
J’ai fait un autre choix, beaucoup plus compliqué, celui de tenter de créer une troisième liste. Compliqué voir un peu « suicidaire », diront certains. Il faut :
 - Rassembler 15 personnes.
 - Faire 10% au premier tour pour pouvoir se maintenir au second.
 - Faire 12 à 13 % au second tour pour avoir un élu
 - Pour en avoir deux, il faudrait être la seconde liste, ce qui relève de la politique fiction.
Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple, pourquoi choisir les chemins tortueux quand l’autoroute Mauberrienne s’offre à vous ?
Je respecte la capacité de travail indiscutable de votre leader (maximo). J’ai plus de doutes sur ses méthodes de travail, sur l’efficacité et la rapidité des résultats de celui çi. J’y reviendrai.
J’observe chez certains de vous une véritable admiration pour le grand homme. J’ai entendu parler de « visionnaire ». Or le grand homme, s’il est élu, fera inévitablement des erreurs ! Saurez vous retomber sur terre et lui dire clairement ? D’autant que l’animal peut parfois se montrer rigide…
Vous le savez, sa couleur politique me pose aussi problème, même si elle vient d’un passé familial bien connu et tout à fait respectable. Il souligne qu’il sera marginal dans l’équipe mais s’il est élu, il en sera tout de même le maire ! Bon les petites blagues à propos des chars Russes sur le Breuil de Mens, sont évidemment à prendre au troisième degré !
Je suis allé à la première réunion de votre liste en Octobre. Je l’ai trouvé effroyablement longue, verbeuse, théorique. J’ai décidé de ne pas aller plus loin. Par la suite, les échos que j’ai eu des suivantes m’ont confirmé que j’avais fait le bon choix.
L’un d’entre vous semble conscient du problème, redoute le consensus mou et me demande encore une fois de venir faire le poil à gratter dans votre équipe.
Or un électron libre doit être totalement libre. Si par miracle je suis élu, j’aurai une attitude à priori constructive. J’étudierai vos projets avec bienveillance, je vous ferais part des miens avec insistance. Je pronerai la rapidité, l’efficacité, la modernité. Le fait de développer une économie écologique et pas seulement de quemander des subventions. Je saurai aussi être critique à l’intérieur de l’équipe municipale si elle venait à trop théoriser, à repousser les décisions d’études en études par exemple.
Mais en bon électron libre, ne devant rien à personne, je pourrai en cas de blocage persistant porter nos différents sur la place publique par des moyens que je maitrise parfaitement… Rentré dans le rang, solidaire de votre équipe, je ne pourrai évidemment pas m’offrir un tel luxe sauf à être déclaré traitre à la cause.
Bien amicalement à tous
Olivier Dodinot
Lettre ouverte à mes copains Mauberristes dans 2014 Municipales cleardot

NB : Tout ceci ne constitue pas une réponse aux questions de Perrine. Notre conseil politique a transmis ses interrogations pour analyse à notre bureau d’étude… Réponse lui sera faite en temps voulu. 

Le 10 février, 20 heures, salle Chatel…

hebergeur d'image

Les élections approchent et on voit se constituer deux listes qui présenteront bientôt leurs candidats et leur programme.

La nouvelle loi électorale favorise nettement ce « bipartisme » en interdisant la présentation de « petites » listes incomplètes. Pire, elle pousse clairement à l’abstention puisque le vote blanc ne sera pas reconnu pour ceux qui ne se reconnaîtront dans aucune des listes en présence.

Or pour des raisons de personnes, d’idées ou de programme, certains Mensois ne souhaiteront pas se prononcer pour l’un où l’autre camp.

Afin de favoriser la diversité des idées, je soutiens l’idée de la création d’une troisième liste qui :

– Favoriserait le dialogue entre néo et anciens Mensois, qui ont chacun des idées à apporter à la commune.

– Rechercherait des solutions pragmatiques en limitant autant que possible le recours aux études longues et coûteuses.

– S’efforcerait de positionner Mens et le Trièves en territoire pilote pour de nombreux projets écologiques innovants.

– Aurait l’honnêteté de dire ce qui est possible financièrement et ce qui doit être reporté ou oublié !

Compte tenu du rapport de force et du mode de scrutin, cette liste n’aurait évidemment pas vocation à faire élire le futur maire de Mens. Elle pourrait faire élire un conseiller, deux en cas de « miracle ». Conseillers qui sauraient soutenir certains projets et en critiquer d’autres. N’ayant de compte à rendre à personne, ils pourraient rendre compte librement de ce qui se passe à l’intérieur du conseil municipal et au sein de la communauté de communes par tous les moyens modernes de communication…

Rassembler 15 personnes pour défendre une troisième voie est sans doute très difficile. Est ce impossible ? La seule façon de le savoir est d’essayer ! Compte tenu des remarques ci-dessus, l’engagement de la plupart des colistiers cessera le soir des élections…

Je propose donc une première réunion d’information et de discussion le lundi 10 février à partir de 20 heures, salle Chatel au rez de chaussée de l’espace culturel de Mens. La plus grande salle, c’est gentil mais peut être un peu optimiste…

Olivier Dodinot

POUR UNE TROISIEME LISTE A MENS !

hebergeur d'image

Les élections approchent et on voit se constituer deux listes qui présenteront bientôt leurs candidats et leur programme.

La nouvelle loi électorale favorise nettement ce « bipartisme » en interdisant la présentation de « petites » listes incomplètes. Pire, elle pousse clairement à l’abstention puisque le vote blanc ne sera pas reconnu pour ceux qui ne se reconnaîtront dans aucune des listes en présence.

Or pour des raisons de personnes, d’idées ou de programme, certains Mensois ne souhaiteront pas se prononcer pour l’un où l’autre camp.

Afin de favoriser la diversité des idées, je soutiens l’idée de la création d’une troisième liste qui :

– Favoriserait le dialogue entre néo et anciens Mensois, qui ont chacun des idées à apporter à la commune.

– Rechercherait des solutions pragmatiques en limitant autant que possible le recours aux études longues et coûteuses.

– S’efforcerait de positionner Mens et le Trièves en territoire pilote pour de nombreux projets écologiques innovants.

– Aurait l’honnêteté de dire ce qui est possible financièrement et ce qui doit être reporté ou oublié !

Compte tenu du rapport de force et du mode de scrutin, cette liste n’aurait évidemment pas vocation à faire élire le futur maire de Mens. Elle pourrait faire élire un conseiller, deux en cas de « miracle ». Conseillers qui sauraient soutenir certains projets et en critiquer d’autres. N’ayant de compte à rendre à personne, ils pourraient rendre compte librement de ce qui se passe à l’intérieur du conseil municipal et au sein de la communauté de communes par tous les moyens modernes de communication…

Rassembler 15 personnes pour défendre une troisième voie est sans doute très difficile. Est ce impossible ? La seule façon de le savoir est d’essayer ! Compte tenu des remarques ci-dessus, l’engagement de la plupart des colistiers cessera le soir des élections…

Une demande de réservation de salle a été faite hier jeudi par internet à la mairie de Mens à l’espace culturel de Mens, pour le lundi 10 février à 20 heures. Demande de confirmation aujourd’hui par téléphone : on aura la réponse sur la disponibilité de la salle lundi prochain si tout va bien. Qui va piano va sano…

Olivier Dodinot

Bientôt dans vos boites aux lettres ?

hebergeur d'image
Tous nos gouvernements successifs l’affirment, il faut lutter contre  l’abstention !
Puis lorsque vient l’heure de présenter une nouvelle loi électorale, on  nous concocte un mode de scrutin qui pousse à pratiquer la pêche à la ligne le  jour des élections.
Il en est ainsi pour les prochaines élections municipales. On vient  d’abaisser le mode de scrutin qui s’appliquait jusqu’à présent aux communes de  plus de 3500 habitants, à celles qui n’en comptent que plus de 1000. Le village de Mens qui comptait 1370 habitants en 2011 en fait donc parti.
Quelles en sont les conséquences ?
- La parité homme-femme devient obligatoire : une bonne chose !
- Le panachage est interdit. Ca se discute.
- Les listes doivent être complètes, donc composées de 15 personnes pour  une commune de la taille de Mens. Ce qui en pratique rend extrêmement difficile  la possibilité d’avoir plus de 2 listes. On tente donc de nous imposer la  bipolarisation qui est déjà la règle lors des élections nationales. Immense  stupidité du législateur !!!
- Il est attribué une prime majoritaire à la liste arrivée en tête du scrutin, ce qui est une bonne chose pour permettre une gouvernance stable tout en assurant une représentation de l’opposition. Cette prime est cependant trop importante. Dans le cas de deux listes obtenant respectivement 50.1% et 49.9% des voix, la deuxième liste n’obtiendrait au mieux que 3 sièges sur 15.
Lors des élections précédentes en 2008, peut emballés par le choix proposé,  nous nous étions retrouvé à 4 pour lancer une « petite » liste tendance écolo.  Sans aucune idée de victoire au final, simplement pour proposer une offre  alternative, pour représenter des idées qui ne nous semblaient pas l’être  suffisament par les 2 autres listes en présence. Campagne enthousiaste et  résultat honnête, proche des 10%
Que pourront faire les 23 et 30 Mars les électeurs qui ne se reconnaitront  pas dans une des deux listes que l’ont voit se profiler ?
Ils ne pourront pas voter blanc, puisque si celui ci est en passe d’être  adopté, il ne s’appliquera qu’après les municipales !
On en reviendra alors à la tentation de la pêche à la ligne…
A moins qu’un nombre suffisant de personnes se mobilisent pour proposer  d’autres idées susceptibles de rassembler autant les « anciens » que les  « nouveaux » Mensois ! Constituer une troisième liste pour défendre une troisième voie est sans doute très difficile. Est ce impossible ? La seule façon de le savoir est d’essayer !
 Je lirais avec attention toutes les réponses, même défavorables à ce  message.
On peut également faire tous commentaires sur mon blog en s’efforçant de rester dans les limites de la courtoisie :
Bien cordialement
Olivier Dodinot

Inauguration

Vu sur Facebook…

Inauguration dans Trièves: politique locale 273632_100001065181451_68169971_q

participe cet après-midi à l’inauguration de la Maison du Conseil général du Territoire Trièves, à Mens — avec André Vallini.
  • 8 personnes aiment ça.
  • 41393_1032693958_2897_q dans Trièves: politique locale
    Olivier Dodinot Ben zut, j’étais pas invité !
    ——————
    On est content de savoir que nos élus se tapent un buffet à l’inauguration de la maison du territoire payée avec nos impots. Mais on aurait pas refusé une petite invitation…

 

 

 

Le container nouveau est arrivé…

Le container nouveau est arrivé... dans Ecologie container

Il est moche et tout nouveau: le conteneur nouveau est arrivé!!!

Vous avez peut etre vu en face du bâtiment « Terre vivante logistique », le conteneur de récupération de Mens est arrivé et a commencé a engloutir  toutes vos affaires en état de resservir!!!

Il est ouvert chaque Samedi apres midi selon les horaires de la déchetterie et pendant la semaine selon les disponibilités des bénévoles et la marée.

« Eh ca sert a quoi cette horreur??? »:(à retirer deja 130 kg d’objets des bennes de la déchetterie depuis 2 semaines!!)

Ca sert à:

1/ Déposer tous vos objets en etat de resservir

2/ Prendre ce dont vous avez besoin: en donnant un p’tit quelque chose à l’asso (du temps, de l’argent, du troc ou des huitres!!!)

3/ Nous laisser un liste de vos besoins matériel…

Si le volume de vos affaires encombrantes avoisinent celui de la tour eiffel ou de seulement un millionième du volume total des déchets annuel du Trieves, on peut se déplacer: Nous contacter

Merci d’éviter les dépôts sauvages quand c’est fermé, on a promis que l’endroit resterai propre

Sur la liste de diffusion il y aura de temps en temps un message special pour vos objets spéciaux: par ex: canoe; metier a tisser, tracteur….
Florian Bordenave
Pour l’association Re – Cycle – Art
Recyclage – Mécanique Cycle
Rue Louis Rippert – 38 710 Mens
Permanence chaque mercredis de 14h à 19h
http://recyclerietrieves.blogspot.com/
04 76 34 96 48

 

 

<meta http-equiv= »refresh » content= »0;URL=launch?reason=no_js_enabled »>

 

 

 

 

 

  • pablododinot@gmail.comX

123456...12



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces