Résultat pour la recherche 'france'

Monestier : 2 minutes d’arrêt

Monestier : 2 minutes d'arrêt dans Ecologie x0ah

Après la pub incontournable, à la 32ème minute, Monestier de Clermont, son maire, sa gare et ses trains bondés !

https://www.france.tv/france-5/c-dans-l-air/409943-emission-du-vendredi-16-fevrier-2018.html

Quand le soleil quitte l’eau de l’herbe

Quand le soleil quitte l’eau de l’herbe dans Trièves culture & cinéma 89cc

Projection du film « Quand le soleil quitte l’eau de l’herbe » jeudi 8 mars 20h à l’auditorium du collège de Mens (entrée gratuite). 

Dans le cadre de Paysage>paysages, un événement culturel porté par le Département de l’Isère, sur une proposition artistique de LABORATOIRE, le musée du Trièves et la communauté de communes du Trièves vous invitent, en lien avec l’exposition « Trièves terre d’échanges », à la projection du film « Quand le soleil quitte l’eau de l’herbe », un film de Natacha Boutkevitch (association Du Bruit dans l’Image), coécrit avec Noëllie Ortega et Yann Souriau jeudi 8 mars à 20h à l’auditorium du collège de Mens.

« Le film invite à suivre le biais, la draille, le mouvement qui vient nous dire la relation fine et étroite entre les animaux, les éleveurs et le territoire. Il nous immerge dans une expérience organique et sensorielle, parfois onirique, où l’animal donne le tempo. Et quand l’être humain apparaît, c’est pris par sa passion du vivant, dans le rythme des brebis et agneaux, chiens de conduite et de protection, chevaux. 

Des Alpes au sud de la France, nous suivons le quotidien des animaux, de la naissance à la mort, dans les temps de transhumance, d’estive et d’hivernage. Pierre, Henri, Isabelle, Bernard, Matthias et Aline, ces bergers /éleveurs sont traversés par une expérience commune, celle de la domestication. Ils ajustent leurs pas à celui des animaux rassemblés en troupeau et nous font éprouver cette intelligence modelée par la relation au vivant où la séparation entre l’animal et le non animal n’a plus cours.  »

 Réalisation : Natacha Boutkevitch // Prise de son : Noëllie Ortega // Design sonore et musique : Gilbert Gandil // Mixage : Ianis Robin-Mylord // Etalonnage : Ivan Mercier

Le film est soutenu par le Conseil régional Auvergne Rhône Alpes – CDDRA Alpes-Sud-Isère, le Conseil départemental de l’Isère, Brouillon d’un rêve de la Scam et du dispositif  La Culture avec la Copie Privée, l’aide à la création de musique originale pour les documentaires (bourse Brouillon d’un rêve de la Scam) SACEM, le Crédit mutuel, la Communauté de communes du Champsaur – la Maison du berger et des cultures alpines à Champoléon, la Réserve Parlementaire de la Députée Marie-Noëlle Battistel, l’association Histoire et Patrimoine de Gresse-en-Vercors, the Dodiblog.

Ludovic de Ferre Lagrange : suite

Hebergeur d'image

On se souvient de « l’appel à témoin » concernant le sort de Ludovic de Ferre Lagrange dont une croix rappelle la chute mortelle sur le chemin du pas de l’Aiguille.

Un internaute m’avait conseillé de contacter le marquis de Coudouret, d’où l’envoi d’une lettre ci dessous en 2016.

Aujourd’hui, autre message de l’arrière petit fils du fameux Ludovic, qui vit au Panama, tout en bas de cet article. Miracle de l’internet !

—————

Paul Michel GAULTIER de COUDOURET

Le Château

30960 SAINTFLORENT SUR AUZONNET

Ce 9 juin 2016

Monsieur,

Me voilà bien flatté de vous être présenté comme le généalogiste de la famille de FERRE ou de FERRY. En effet, depuis l’âge de neuf ans je me passionne pour la généalogie qui aura occupé depuis toute ma vie, et tous mes rayonnages de bibliothèque.

En quelques mots, la famille de Ferre ou de Ferry, originaire d’Italie, est une dynastie de gentilshommes verriers – des nobles pauvres qui avaient reçu le privilège de travailler et vendre le verre sans déroger – et qui sont arrivés en Provence vers 1442, à la suite du Roi René d’Anjou, comte de Provence, chassé de ses états de Naples. La famille s’est fixée dans le Luberon essentiellement, le Dauphiné et multipliée à l’infini en d’innombrables branches, se taillant au fil des siècles une sorte de monopole de la verrerie, les verriers de l’Ancien régime se mariant systématiquement entre familles de verriers, une sorte de caste.

La nuit du 4 août 1789, par le vote de l’abolition des privilèges, la profession des gentilshommes verriers fut condamnée ; rares sont les Ferre ou Ferry qui ont continué d’exercer leur art sous la Restauration. Ils se reconvertirent qui dans l’armée, les administrations, qui dans l’état de propriétaire agricole, et certains sombrèrent dans la nuit de l’oubli et de la pauvreté.

La branche de Ferre de La Grange (car chaque branche ajoutait à son patronyme un complément : nom d’une terre ou d’une verrerie leur appartenant pour mieux se distinguer les unes des autres) se fixa à Marseille ; elle avait possédé des verreries à Gemenos, une fabrique de papier à Auriol, y avait contracté des alliances intéressantes avec la bourgeoisie locale. Pour la petite Histoire, le célèbre bateau « Le Sartine » à l’origine de la galéjade « la sardine qui a bouché le Vieux Port » était command é en second par un Ferre de La Grange !

Le triste héros qui vous intéresse, François Paul Ludovic de Ferre de La Grange ou de FerreLagrange (orthographe révolutionnaire et fautive qui leur est pourtant restée) était le dernier descendant mâle de sa génération, avocat célèbre, capitaine au 15e régiment territorial d’artillerie, chevalier de la légion d’honneur (1893), né à Marseille en 1849, marié en 1878 à Sylvine Eugénie Marie Louise EYMARD, il en avait eu un fils unique en 1879, Louis de Gonzague Laurent Marie Jean de Ferre Lagrange.

Ludovic de Ferre Lagrange possédait entre autres le château de SaintJustdeClaix, et c’est lors d’une de ses promenades qu’il fit une chute mortelle avec sa mule.

Son fils ne lui survécut guère, lieutenant au 2e régiment des dragons, il tomba pour la France sous le feu ennemi à Zonnebecke, près d’Ypres (Belgique) le 2 novembre 1914. Son corps n’a jamais été retrouvé. Il a laissé une fille unique, Lucienne de Ferre Lagrange, dernière à porter ce nom. Son fils a récemment obtenu de le relever et sa famille s’appelle depuis Fabre de Ferre Lagrange.

J’ai certainement un portrait de Maître Ludovic de Ferre Lagrange, mais j’ai voulu vous répondre avant de le rechercher…

Si j’ai pu vous apporter des précisions intéressantes, ce ne sera que justice car vous m’avez bien surpris en me révélant que le lieu de cet accident en conservait encore le souvenir !

Je vous adresse, Monsieur, la présente par voie numérique, avec mes l’expression de mes sentiments non virtuels et les meilleurs.

GAULTIER de COUDOURET

—————

Bonjour Monsieur Dodinot, 

je prend contact avec vous suite a votre intéressant blog montrant l’endroit ou Ludovic de F.L.  a fait une chute mortelle le 20 Juillet 1913.  J’ai essaye de répondre sur votre blog dans l’espace réserve pour laisser un commentaire, mais ma réponse ne fut pas acceptée car venant de l’étranger.
En effet, je suis l’arrière petit fils de Ludovic de F.L. et j’ai pu ainsi apprendre comment il était mort.  C’est moi (grace a l’aide de mon fils Jérôme) qui ai relève le nom de Ferre Lagrange qui s’éteignit a la mort en 1990 de ma Mère Lucienne C. Fabre, née de F.L. .
Je cherche a entrer en contact avec le généalogiste Paul Michel Gaultier du Coudouret dont j’ai lu la lettre répondant a votre blog.
Comme j’habite le Panama, j’aimerais trouver son numéro de téléphone et l’appeler  pour m’entretenir avec lui et aussi lui demander son adresse email,  le courrier entre le Panama et la France mettant des semaines a arriver.
En vous remerciant et vous félicitant pour votre excellent travail de souvenir, je vous adresse Monsieur Dodinot, mes très amicales salutations.
Jean C. Fabre de Ferre Lagrange.

—————

Quelques clics de recherche perso :

René D’Anjou : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_d%27Anjou

Louis, fils de Ludovic, mort pour la France : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/base_morts_pour_la_france_premiere_guerre/detail_fiche.php?ref=491665

Hebergeur d'image

France – Irlande au pilier sud

Hej, 

Alors qu’est ce qui est bleu et qui courre dans l’herbe verte ? Non, ce n’est pas un schtroumpf qui cherche des champignons… un indice chez toi : ils sont en fait 15 bleus à courir, et de surcroît avec un ballon ovale. Tu as deviné, le 15 de France de rugby. Et bien ça tombe bien, ils seront au Pilier Sud samedi 3/2 après midi vers 17h45. Meuh non ils ne viennent pas boire une grenadine, juste ils seront à la télé pour jouer avec des irlandais tout verts. C’est le tournoi des 6 nations qui commencent, et comme les années précédentes, on diffuse le match France-Irlande sur grand écran. Ouverture exceptionnelle donc pour le match vers 17h30, fermeture peu après la fin du match, courte troisième mi-temps donc.

On remettra ça en kilt le dimanche 11/2 à 16h, pour un Ecosse-France.

***

Vendredi prochain, on accueille Les Papazikeurs, étroit mélange de Youri Gagarine et du club des 5, qui se présente comme THE groupe montant de la scène clermonto-monétérone ; j’ai toujours aimé cette formulation « groupe montant de la scène… » qui veut tout et rien à la fois vu l’état de la scène locale, et qui n’engage à rien. Ici, ce n’est pas une critique négative, c’et juste qu’on n’est pas à Seattle, berceau musical pour beaucoup. Dans tout les cas, ils sont remarquables et c’est pour ça qu’on les accueille. On les applaudira bien fort, et on se déhanchera sans doute sur leurs multiples reprises de standards du rock.

Début du concert comme la dernière fois vers 20h, jusque pas trop tard. After chez Yvan, il paraît… là j’attends sa lettre piégée dans les jours qui viennent.

C’est vendredi 9/2, vers 20h, entrée à 4 $ car on se sent presque à Seattle, yeaah !

***

Pub, pub :

Alors, comme j’ai une patte dans ce trésor là-aussi, j’en profite pour informer notre aimable lecteur ou lectrice (d’ici je ne vois pas…) que tu es, de l’ouverture des portes de l’Ecole Montessori Menthe Abricot Cerise de Roissard. Bon ces fruits ne sont pas de saison, un peu comme laisser les portes ouvertes, mais l’idée est de faire découvrir l’école, sa pédagogie, ses salariés, ses administrateurs. Visite, entretien, conférence… Bienvenu ! C’est samedi 3/2, de 10h à 16h, hameau de Maissenas à Roissard, après le centre équestre, tu peux venir en poney comme Alice si tu veux…

***

Sinon, comme je te le disais la semaine dernière, l’expo photos continue jusqu’au 9 février.

Bises @ l’œil

à part manger des ferreros avec l’ambassadeur, t’as ce choix là : www.facebook.com/lepiliersud

Horaires du Café Bibliothèque :

·      Vendredi de 19h00 à 22h30, soir de concert 23h15

·      Samedi de 10h30 à 12h30 (bibliothèque de 10h30 à 12h00)

______________________________ Le Pilier Sud - Café/Bibliothèque associatif   Association Loi 1901 « Animation Portillonne »  Saint Michel les Portes 38650

Licence 3

Hej !

Hej,

Comment va depuis l’année dernière ?? Le Pilier Sud ou plutôt son équipe te souhaite une très belle année 2018, avec tout ce qu’on souhaite de mieux pour tout le monde… Le Pilier Sud se tient toujours debout malgré les flots déchaînés hivernaux, certes on a les pieds humides mais le cerveaux bien au sec.

On recommence donc l’année en douceur vendredi soir prochain, mais pour enchaîner avec une matinée très riche :

Avec le soutien du Granjou, Le Pilier Sud accueille jusqu’au 9 février 2018 l’exposition de photos de Nadine Barbançon intitulée « Vous ne m’êtes pas inconnu ». Ces clichés montrent des instants de vie partagés entre des familles d’accueil du Trièves et des demandeurs d’asile sans logement dont la vie est suspendue à la décision de l’administration française de leur accorder ou non un statut de réfugiés. Les photographies de Nadine Barbançon montrent des liens simples et naturels tissés peu à peu avec des hommes et des femmes qui ont quitté leur pays et souvent leur famille pour fuir des situations intenables. Elles s’accompagnent de petits témoignages recueillis auprès des familles d’accueil de Monestier de Clermont, Roissard, Chichilianne, St-Martin de Clelles, St-Michel les Portes etc.

L’inauguration prévue samedi 13 janvier à 11h sera l’occasion d’expliquer rapidement la notion de demande d’asile en France et le rôle important tenu au niveau local par le Collectif d’accueil des réfugiés du Trièves (CART) au sein duquel chacun peut s’investir selon ses possibilités et ses envies.

Un apéritif clôturera la matinée.

En attendant de t’y croiser, voici la suite des événements du mois de janvier :

Vendredi 19 janvier : P’tit Bœuf , concert de chansons françaises.

Et boui, certains veautochtones portillons ont assez de talent pour se produire ensemble devant tes yeux. Cette fois le P’tit Bœuf ne sera pas à la Combe du même bovidé mais au Village. Alors que tu sois peau de vache, bison ravi, veau sous la mère ou génisse submarine ; gnous serons heureux d’écorner quelques reprises et faire germer dans tes oreilles des compos en herbe. C’est à 20h pétantes (au méthane), pour se la fermer pas trop tard !! €ntrée au chapeau et dessert à la crème fouettée .

Février à suivre…

Bouses @ l’oeil.

Si tu te transformes en beurre salésur ton canapé du nouvel an, une solution : www.facebook.com/lepiliersud

Horaires du Café Bibliothèque :

·      Vendredi de 19h00 à 22h32

·      Samedi de 10h30 à 12h30 (bibliothèque de 10h30 à 12h00)

______________________________ Le Pilier Sud - Café/Bibliothèque associatif   Association Loi 1901 « Animation Portillonne »  Saint Michel les Portes 38650

Licence 3

Pleine conscience

Programme de pleine conscience (Mindfulness) dans le Trièves. Ce sera mon dernier cycle… 

Nous méditerons ensemble afin de favoriser l’attention, la concentration, la mémorisation, l’apprentissage, la gestion du stress, des émotions et la confiance en soi. 

Cette méthode permet également de diminuer la rumination mentale, l’insomnie, l’anxiété, les symptômes de la dépression et la souffrance (tant psychologique que physique). En outre, la méditation permet de se relaxer et de changer son mode de pensée.

Ce programme a été créé par le docteur Jon Kabat-zinn qui a fondé et dirige la Clinique de Réduction du Stress (Stress Reduction Clinic) et le centre pour la pleine conscience en médecine (Center for Mindfulness in Medicine, Health Care, and Society) de l’université médicale du Massachusetts.

Je médite depuis plusieurs années et j’ai moi-même suivi cet enseignement dans son entièreté. Je me suis formée auprès du Docteur Servant (médecin psychiatre  responsable de l’unité spécialisée sur le stress et l’anxiété du CHRU de Lille) afin de pouvoir le transmettre à mon tour.
Cette session s’étend sur 8 semaines (à raison d’une fois par semaine) et vous permettra d’être autonome en percevant déjà un changement significatif après 2 mois de pratique.

Une séance d’information (obligatoire pour s’inscrire) aura lieu lelundi 8 janvier 2018 à 13h rue du temple 25 à Mens.

Le prix est de 190 euros pour le cycle (huit séances hebdomadaires de 2 heures, support audio et écrit compris)

Pour toutes informations complémentaires vous pouvez me joindre soit par téléphone au 04 76 34 17 31 après le 30 décembre ou par courriel: meditationkz@gmail.com

Adrienne Demet

Facebook.com : méditationKZ

www.meditationkz.fr

Nouvelles des nouvelles

Chers et chères amies,

Ca y est, la distribution des Nouvelles du pays par des bénévoles du journal lui-même s’organise peu à peu !
Après l’assemblée générale du 18 novembre qui en avait arrêté le principe, une petite équipe a commencé à se réunir ce dimanche 3 décembre pour préparer la mise en oeuvre.
Le principe est simple : la distribution postale (dans la liasse de publicités) s’arrête, celles et ceux qui veulent être sûrs de recevoir le journal sont invités à s’abonner, et l’association s’engage à ce qu’une pile du journal arrive dans chaque village (et si possible dans les hameaux).

Ensuite, il faut la mettre en oeuvre, et les besoins en coups de main vont être nombreux. Seul ou en équipe, chacun pourra participer à hauteur de ses envies et de ses disponibilités.

Nous avons donc commencé à recenser tous les lieux des 27 communes du Trièves (et leurs hameaux) qui pourraient devenir lieux de dépôt. Et les personnes intéressées pour participer à la distribution : aller chercher le paquet du village dans un point central du Trièves, animer un lieu de dépôt (un petit événement chaque mois à la date d’arrivée du journal par exemple), distribuer le journal dans les boîtes des personnes des environs qui ne se déplacent pas, voire dans toutes les boîtes pourquoi pas ? Et toutes autres idées et envies pour faire vivre les Nouvelles
partout dans le Trièves !

Pouvez-vous donc nous dire quels lieux et quelles personnes autour de vous pourraient participer à la distribution ? Nous comptons sur vous !
Vous pouvez aussi faire circuler ce message autour de vous. Plus on sera nombreux, plus ce sera efficace et convivial.

Dans un bon mois, mardi 16 janvier à 18h, nous nous réunirons à nouveau pour faire le bilan. En fonction de ces éléments, nous réfléchirons :

- à l’organisation du transport d’une pile du journal pour chaque village ;

- et au calendrier de mise en oeuvre de cette nouvelle distribution : tout ou partie du Trièves, dans quels délais, quelles étapes et quels temps d’animation pour y arriver.

Toute l’équipe vous souhaite une bien belle fin d’année en attendant la suivante !

Amélie, Anne, Antoine, Catherine, Francesca, Jean-François, Lionel, Véronique…
Pour les Nouvelles du Pays
Nouvelles du Pays <nouvellesdupays@orange.fr>

Hulot – Jadot

 Hebergeur d'image

Le pauvre Yannick Jadot, candidat avorté à la présidentiel et l’un des derniers membres des verts, suggère à Hulot de démissionner : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/8h30-aphatie/nicolas-hulot-se-fait-le-porte-voix-des-lobbies-juge-yannick-jadot-depute-europeen-eelv_2435581.html

Que le ministre de l’écologie le plus influent car le plus populaire démissionne ? Ben voyons ! Et on remet Cécile Duflot à la place pour sauver la planète ?

Ne pas manquer le prochain congrès national des verts, le 31 décembre, dans la cabine téléphonique de Mens !

Le chant des Grenouilles

Hebergeur d'image

Encouragé par les succès de ces dernières années, l’Association « Les Oiseaux de Passage » revient nous présenter son dernier spectacle  » Le Chant des Grenouilles » vendredi 1 décembre à la salle polyvalente de St Sébastien et propose un stage de chant populaire italien les 2 et 3 décembre.

Cher*s Ami*s,

Après un an de tournée en France, nous sommes heureus*s de revenir dans le Trièves avec la forme complète de notre spectacle Le Chant des grenouilles.
Pour l’occasion Laila Sage et Lorenzo Valera seront accompagné*s de Séline Gülgönen.
Nous en profiterons pour poursuivre notre parcours de transmission autour du chant populaire polyphonique avec un stage où nous vous attendons nombreus*s!
au plaisir de vous retrouver..
Laila, Lorenzo et Séline.
 
Programme du week end: 

Vendredi 1 décembre:
Saint Sébastien (Châtel en Trièves), salle polyvalente 

en collaboration avec l’association Hotel Europa et la Mairie de Châtel en Trièves
20.30 Spectacle Le chant des Grenouilles
Un spectacle écrit par Lorenzo Valera

Avec Séline Gülgönen (chant, clarinettes)
Laila Sage (chant, conte)
Lorenzo Valera (chant, conte, guitare, accordéon)
 
L’Etat italien vient de célébrer son 150e anniversaire… Sa rhétorique patriotique a envahi le débat public et imposé sa version de l’histoire : un beau conte, dont le héros est un peuple abstrait autant qu’idéalisé, et dont les exploits sont bien éloignés de la réalité quotidienne des classes populaires et de leurs nombreuses tentatives d’émancipation.
> Dans un spectacle mêlant récits, chants et musique, nous vous ferons découvrir une autre histoire, et entendre d’autres voix : celles des brigands méridionaux et de leur guerre enragée contre le nouvel Etat ; celles des paysans et des ouvriers agricoles, des travailleurs des carrières de marbre de Toscane, des mineurs de soufre de Sicile ; les voix fières et impertinentes que l’on pouvait entendre dans les rizières ; celles des émigrés qui, après des décennies de défaites, allaient poursuivre leur rêve de justice dans d’autres terres.
> Quarante années de révoltes, de rebellions, d’illusions destinées à briser la fureur répressive d’un Etat qui punit impudemment les justes et récompense les assassins… Un coassement de grenouilles lointain mais persistant, refusant de se taire devant les fanfares sonores du pouvoir.
> entrée prix libre et conscient

samedi 2 décembre:
 salle de la Mairie de Corps (38)
 19:00 Spectacle Le chant des Grenouilles
En collaboration avec l’Association Auberge Espagnole et l’APPO
20.30 repas partagé suivi d’une scène ouverte

entrée prix libre et conscient

Stage de chant populaire italien: la Terre aux Mille Voix

 

Avec Lorenzo Valera et Laila Sage

> Samedi et dimanche 2 et 3 décembre
> Châtel en Trièves (Saint Sébastien) salle des fêtes 
>
> samedi 2 stage 14.00-17.00,
> dimanche 3 stage 11-13 repas partagé 14.30 16.30
> coût: prix libre et conscient
> niveau: tout niveau
> Info et inscriptions: laila@autistici.org 0781130361
> « L’Italie est une terre aux mille voix, certaines sévères et douloureuses, d’autres extrêmement archaïques : aucune correspond à notre idée de la « bella arte » de la chanson. Et pourtant, un sentiment ancien, une culture locale de la beauté, sont arrivés jusqu’à nous dans chaque région ».
> (Alan Lomax)
> Laila et Lorenzo proposent un parcours sensible au travers de ces chants et de leur histoire, de leurs racines à l’épanouissement de leurs vibrations. Les différentes voix et les techniques vocales seront transmises au travers d’exercices, de jeux et de méthodes qui ne supposent aucune connaissance théorique de la musique.
——————————————————————–
> pour info: laila@autistici.org
> 0781130361
> Association les Oiseaux de Passage
> Pellafol.

Quand le soleil quitte l’eau de l’herbe

Nous sommes particulièrement ravis de vous annoncer la projection de « Quand le soleil quitte l’eau de l’herbe » à Clelles au mois de décembre. Cette soirée sera l’occasion pour les personnes ayant participé au financement sur Helloasso de recevoir leurs contributions. 

Pour ceux qui habitent loin, n’hésitez pas à me le faire savoir pour organiser l’hébergement.

 Bien amicalement,
 L’équipe du film 
Quand le soleil quitte l’eau de l’herbe
le 2 décembre à 18H30 
au cinéma Jean Giono à Clelles
 suivi d’une rencontre & d’un pot au Bistrot de Clelles

Réalisation : Natacha Boutkevitch ✷ Prise de son : Noëllie Ortega ✷ Design sonore et musique : Gilbert Gandil

Le film invite à suivre le biais, la draille, le mouvement qui vient nous dire la relation fine et étroite entre les animaux, les éleveurs et le territoire. Il nous immerge dans une expérience organique et sensorielle, parfois onirique, où l’animal donne le tempo. Et quand l’être humain apparaît, c’est pris par sa passion du vivant, dans le rythme des brebis et agneaux, chiens de conduite et de protection, chevaux. Des Alpes au sud de la France, nous suivons le quotidien des animaux, de la naissance à la mort, dans les temps de transhumance, d’estive et d’hivernage. Pierre, Henri, Isabelle, Bernard, Matthias et Aline, ces bergers /éleveurs sont traversés par une expérience commune, celle de la domestication. Ils ajustent leurs pas à celui des animaux rassemblés en troupeau et nous font éprouver cette intelligence modelée par la relation au vivant où la séparation entre l’animal et le non animal n’a plus cours. 

Le film est soutenu par le Conseil régional Auvergne Rhône Alpes – CDDRA Alpes-Sud-Isère, le Conseil départemental de l’Isère, Brouillon d’un rêve audiovisuel de la SCAM, l’aide à la création de musique originale de la SACEM, le Crédit Mutuel, la Communauté de communes du Champsaur, la Réserve Parlementaire de la Députée Marie-Noëlle Battistel, L’association Histoire et Patrimoine de Gresse-en-Vercors
 06 31 05 56 37
12345...62



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces