• Accueil
  • > Recherche : george besse

Résultat pour la recherche 'george besse'

On soutient l’assassin…

Hebergeur d'image

On se rappelle des propos récents de Jean Marc Rouillan, ancien « cerveau » d’Action Directe qui avait assassiné Georges Besse, le PDG de Renault dans les années 80.

A une question d’un journaliste du mensuel Marseillais le Ravi sur les attentats du Bataclan, il avait répondu : « Non mais j’en ai marre des poncifes anti terroristes qui se développent : des lâches attentats… Moi, je les ai trouvés très courageux en fait, ils se sont battus très courageusement, ils se battent dans les rues de Paris, ils savent qu’il y a 2.000 ou 3.000 flics derrière eux, souvent ils ne préparent même pas leur sortie parce qu’ils pensent qu’ils vont être tués avant même l’opération. On voit que quand ils arrivent à réussir une action, ils restent les bras ballants en disant ‘merde on a survécu à tout cela. »

Ce brave homme bénéficie désormais d’une pétition de soutien du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) d’Olivier Besancenot : http://tendanceclaire.npa.free.fr/breve.php?id=17516

Cela permet d’y voir un peu plus clair sur les idées réelles du gentil facteur…

Rouillan

Hebergeur d'image

On se souvient de l’invitation dans le Trièves en décembre 2014 de Jean Marc Rouillan,  »cerveau » d’Action Directe, groupe terroriste des années 80.

http://dodiblog.unblog.fr/2014/11/16/memoire-selective/

http://dodiblog.unblog.fr/2014/12/04/george-besse/

Le brave homme, qui n’a jamais exprimé le moindre remord, vient de nouveau de se distinguer en faisant l’éloge de ses jeunes collègues terroristes du Bataclan.

Extrait de l’interview du mensuel Marseillais Le Ravi : « Je les ai trouvés très courageux, ils se sont battus très courageusement, ils se battent dans les rues de Paris, ils savent qu’il y a 2.000 ou 3.000 flics derrière eux, souvent ils ne préparent même pas leur sortie parce qu’ils pensent qu’ils vont être tués avant même l’opération. Ensuite, ils restent les bras ballants en disant ‘merde on a survécu à tout cela’. »

Hebergeur d'image

Ce délire est à écouter à la 49ème minute içi : http://www.leravi.org/spip.php?article404

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1493014-rouillan-trouve-les-terroristes-du-13-novembre-courageux-il-risque-le-retour-en-prison.html

Alors on réinvite le lascar pour lui faire préciser sa pensée ???

Bechamelle remet le couvert

On se souvient avec émotion de l’invitation de Jean Marc Rouillan en Décembre par l’assoc Béchamelle :

« !G.A.R.i! » – Jean Marc Rouillan -George Besse

Mémoire sélective…

 

Or je viens de recevoir le message suivant d’un lecteur assidu du Dodiblog :

« Je me permets d’attirer votre attention sur notre association préférée qui sévit à nouveau avec un cycle de conférences qui semble être tout à fait passionnant : résistance créative, imagination insurrectionnelle, permaculture sociale, nouvelles formes de désobéissance (dont la transformation de vélos), armée de clowns, actions confrontationnelles de masse, sorcières activistes et autre batailles de boules de neige contre des banquiers dans le cadre du réchauffement climatique…
Il ne faut pas peut être pas perdre l’occasion de montrer que le Trièves n’est pas en retard sur Grenoble en terme d’imagination (délire?)  bobo-écolo-alternativo-libertaire.
D’autant qu’il nous est annoncé « des terrains de lutte que nous pourrions ouvrir localement »… bientôt une ZAD devant le composteur de la place de la Halle?  ou une déambulation protestative de soutien aux opposants aux interdictions d’occupation illégale du domaine public? »

 

Voiçi donc le programme des réjouissances de Bechamelle pour le mois de Mars :

« Dans le cadre du cycle Béchamelle, conférence théâtrale « Nous n’avons jamais été là avant » le jeudi 5 mars à 20h au cinéma de Clelles par John Jordan, du Laboratoire d’Imagination Insurrectionnelle

Il s’agit d’un spectacle autobiographique explorant la question de la résistance créative face aux catastrophes en cours, notamment le changement climatique. Prix libre.

Suite à cette conférence, 2 jours d’atelier Art, Activisme et Permaculture les 7 et 8 mars avec John Jordan à Mens.

La permaculture sociale part d’une observation des écosystèmes pour construire des systèmes sociaux qui sont énergétiquement efficaces, résilients, d’une grande diversité et très productifs. Pendant cet atelier, nous explorerons comment cette approche peut enrichir nos stratégies de résistance créative et l’élaboration de nouvelles formes de désobéissance, dans le cadre des problématiques politiques qui nous concernent au niveau local. Prix libre.

Parmi les actions menées par le Laboratoire d’Imagination Insurrectionnelle (www.labofii.net) : transformation de vélos en machines de désobéissance pendant le sommet de l’ONU sur le climat à Copenhague, bataille de boule de neige contre les banquiers dans le centre financier de Londres… »

 

Et l’invitation qui va avec :

« Bonjour !

J’ai organisé la venue de John Jordan dans le Trièves pour une conférence et un atelier de 2 jours, dans l’idée que ça pourrait nous aider à construire une culture politique commune, et du coup à agir ensemble en étant plus efficaces, sur les terrains de lutte que nous partageons déjà ou ceux que nous pourrions ouvrir localement. J’espère que ce seront des moments enrichissants, et que nous serons nombreux/ses à en profiter ! Alors c’est super si vous faites tourner l’info parmi vos copains/ines.

Voici 2 mots sur pourquoi j’ai invité John Jordan : en lisant Les sentiers de l’utopie, j’avais été heureusement surprise par l’approche que les auteurs John et Isabelle avaient des différents lieux collectifs, par leur regard à la fois enthousiaste et critique. Vous pouvez voir en ligne le docu fictionnel qu’ils ont fait à partir de leur périple : http://www.dailymotion.com/video/xj0jfx_les-sentiers-de-l-utopie-1-2_lifestyle

Plus tard, j’ai rencontré John à la ZAD, qui participait à la construction du « black bloc sanitaire » à la Chataîgne, et nous avons poursuivi nos discussions depuis. J’ai trouvé super intéressant à la fois son parcours militant (au coeur de mouvements comme Reclaim the Streets, de la lutte contre l’extension de l’aéroport d’Heathrow, à la fondation de l’arméé des clowns en Angleterre…) et ses questionnements actuels sur les actions confrontationnelles de masse. J’ai aussi été intriguée, parce que ça n’est pas du tout ma vision de choses, par les liens que John construit entre militantisme et spiritualité, dans la lignée de la sorcière activiste Starhawk. Et je me suis sentie proche de la préoccupation concernant le réchauffement climatique, beaucoup plus présente en Angleterre qu’en France dans les mouvements anticapitalistes. Le spectacle et l’atelier parlent un peu de tout ça et je crois que ça peut nous donner à mouliner.

Allez, vous venez ? »

 

Chacun(e) jugera…

George Besse…

Hebergeur d'image

Une pensée aujourd’hui pour George Besse, ancien PDG de Renault, lâchement assassiné par un commando d’Action Directe le 17 novembre 1986.

Jean Jacques Rouillan, la tête pensante d’Action Directe, est dans le Trièves aujourd’hui. A l’invitation de l’assoc Béchamelle, la bien nommée. Bon appétit à ceux qui participeront à cette sinistre farce…

http://www.trieves-vercors.fr/film-g-a-r-2012-de-nicolas-reglat-a-clelles.html

Une pensée également pour ses autres victimes, le gardien de la paix Jean-Pierre Olive, le brigadier de police Guy Hubert, Gabriel Chahine, les artificiers Bernard Mauron et Bernard Le Dreau,  les policiers Emile Gondry et Claude Caïola, le général René Audran, les soldats Américain  Frank Scarton et Becky Jo Bristol. Pensée encore pour les multiples blessés. Et pardon si j’en oublie.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marc_Rouillan

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_des_attentats_commis_par_Action_directe

Hebergeur d'image

INDIGNEZ VOUS !

Fondation George Besse

Hebergeur d'image

En mémoire d’un homme, assassiné il y a 28 ans, le 17 novembre 1986.

http://www.fondationbesse.com/fgb/

jean marc rouillan, georges besse, fondaton action directe, terrorisme, terroriste, attentat, assassinat, assassin, GARI,  Nathalie Ménigon, Georges Cipriani, Joëlle Aubron, faites entrer l’accusé, fraction armée rouge, NPA, nouveau parti anticapitaliste, olivier Besancenot, alain krivine,

Le devoir de résistance selon Rouillan

Hebergeur d'image

La peine de mort existe toujours dans les prisons françaises. Il est vrai que la tête du condamné ne roule plus dans la sciure. Le spectacle sanguinaire était trop obscène à la tragi-comédie de nos sociétés aseptisées…

Signé : Jean Marc Rouillan (à Clelles ce 4 décembre…)

http://serpent-libertaire.over-blog.com/2014/11/jean-marc-rouillan-le-devoir-de-resistance.html

 

Et le spectacle sanguinaire du homme assassiné de plusieurs balles en pleine tête n’est donc pas obscène, Monsieur Rouillan ?

http://blogs.lesechos.fr/echos-d-hier/17-novembre-1986-georges-besse-est-a7498.html

« !G.A.R.i! » – Jean Marc Rouillan -George Besse

Hebergeur d'image

Espagne, septembre 1973, Cinq membres du M.I.L. (Mouvement Ibérique de Libération) risquent d’être condamnés à mort par la justice franquiste. En France, plusieurs groupes d’activistes décident alors d’unir leurs forces pour les sauver en créant un réseau appelé G.A.R.I (Groupes d’Action Révolutionnaires Internationalistes). Documentaire de Nicolat Réglat, 2012, 83 mn.

EN PRESENCE DE JEAN-MARC ROUILLAN, protagoniste du film… A CLELLES, dans le cadre du cycle Béchamelle Jeudi 4 décembre 2014 à 20H PRIX LIBRE

——————

COMMENTAIRE PERSONNEL

Projeter un film sur la lutte contre le Franquisme : une excellente idée.

Avoir Jean Marc Rouillan en invité d’honneur, voilà qui me parait infiniment plus contestable.

Petit rappel : Rouillan après ses jeunes années anti-Franquiste rejoint le groupe d’extrême gauche radicale Action Directe. Leur action se finit pas l’assassinat de trois hommes dont Georges Besse, le PDG de Renault de l’époque.

Plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marc_Rouillan

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Action_directe

Un document d’époque qui évoque la « philosophie » d’Action Directe.

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/pourquoi-est-mort-georges-besse_476007.html

Le Rouillan d’aujourd’hui : ni remords, no regrets. On clique encore.

Image de prévisualisation YouTube

Je n’irai donc pas voir ce triste personnage et aurait le 4 décembre à 20 heures, une petite pensée pour ses victimes…

 




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces