• Accueil
  • > Recherche : gite du trieves

Résultat pour la recherche 'gite du trieves'

Page 6 sur 6

Masturbation intellectuelle

Dictionnaire Hachette, masturbation intellectuelle : complaisance à tourner et à retourner les mêmes pensées…

theorie.gif

Aujourd’hui, j’ai passé ce bel après midi, enfin printanier, dans les anciens locaux du SAT à Saint Martin de Clelles. Je participais à une réunion pour l’élaboration de la charte de l’écotourisme en Trièves, suite à une invitation reçue il y a quelques temps.

http://dodiblog.unblog.fr/2010/05/08/ecotourisme/

En bon écolos disciplinés, nous y arrivons en covoiturant. La réunion commence avec une demi heure de retard. Le titre m’inquiète d’emblée : réunion de sensibilisation à l’écotourisme en Trièves. Comme le fait remarquer un de nos élus, depuis le temps qu’on cause d’écotourisme dans le coin, on devrait avoir dépassé de là le stade de la sensibilisation pour en être à celui de l’action.

Un gentil consultant nous explique doctement toutes sortes de banalités sur l’écotourisme. Une intervenante de la CDC de Monestier de Clermont nous expose la démarche :  la réunion d’aujourd’hui, puis encore deux autres, des consultations bilatérales, des retours, des synthèses, de l’infographie haut de gamme. Finalisation par la signature d’une charte avec les acteurs du tourisme intéressés, en décembre Inch Allah… Ambiance « délibérations de nuit au sénat », je manque de piquer un roupillon.

J’émerge à la fin de l’exposé pour poser bêtement la question de savoir combien va coûter la chose. Réponse : 16 000 euros pour le consultant (on est content pour lui) plus le salaire des techniciens qui feront la liaison. Dans ma petite tête, je calcule à la louche 3 mois équivalent temps plein à 3 000 euros/mois avec les charges = 9 000 euros. Donc, 16 000 + 9 000 = 25 000. On verra plus bas que je ne suis pas loin ! On nous parle d’une subvention de 40%. J’aime beaucoup l’idée des subventions… mais au bout du compte, il faut que quelqu’un les paye !

Nous nous séparons ensuite en ateliers pour plancher avec comme seul document de travail, une feuille avec les grandes lignes sur lesquelles nous sommes invités à cogiter. De grandes pensées, je cite entre autre : préervation des paysages et des espaces naturels, tri et valorisation des déchets etc. Donc départ sur une quasi page blanche, une magnifique façon de réinventer l’eau tiède lorsqu’on sait que de multiples régions ont déjà entamé la même démarche.

Au bout d’une heure de conciliabules à voix basse, chaque groupe nomme un rapporteur en charge de nous dévoiler gravement le fruit des « phosphorations ». « Nous nous sommes penchés sur », « Il faudra envisager de », « Il serait bon de travailler sur » etc…

Je reviens sur Mens avec le sentiment merveilleux d’avoir perdu 5 heures (4 heures de réunion plus 1 de transport) et d’avoir assisté à un magnifique gâchis de temps et d’argent public.

Je vérifie le montant de la dépense prévue dans le projet de contrat « Trièves, territoires écotouristiques exemplaires » signé avec la région Rhones Alpes. Il est effectivement prévu dans l’axe 2: qualifier l’offre écotouristique, une fiche action 3 : réaliser et mettre en oeuvre une charte écotouristique pour 24 000 euros (je n’étais pas loin) avec seulement 30% de subvention de la région.

Certes, il est intéressant d’élaborer une charte écotouristique pour le Trièves afin de se démarquer des autres. Mais je trouve tout cela extrêmement onéreux pour un document qui tiendra probablement sur une feuille  recto verso !!! A titre de comparaison, la plaquette commune des offices de tourisme des cantons de Clelles et Mens a couté environ 12 000 euros pour 10 000 exemplaires.

On commence à comprendre le déficit de 1 400 milliards d’euros de la France quand un petit territoire comme le Trièves (9500 habitants tout mouillés) se permet de telles dépenses somptuaires.

J’ai posé la question à la réunion et je la repose : n’était il pas possible pour les techniciens en charge du dossier tourisme:

 - de s‘inspirer fortement d’une des multiples chartes existantes en choisissant celle la plus proche de notre cas.

 - d’en expurger ce qui était hors sujet

 - d’y rajouter ce qui leur semble adapté à notre région

- de soumettre le fruit de leur travail aux acteurs du tourisme du Trièves

- d’organiser une seule et unique réunion pour finaliser la fameuse charte.

On peut imaginer qu’un tel processus aurait necessité un petit mois de travail et donc couté environ 10 fois moins cher…

J’ai assisté à une réunion organisée de cette manière à propos du contrat de projet suscitée. C’est infiniment plus efficace.

——————-

Tout cela me rappelle furieusement une réunion de l’agenda 21 en mai 2006. Une intervenante y exposait un projet de pédibus pour différentes communes du Trièves. Il était prévu de faire intervenir un consultant pour mettre en place la chose. Coût prévu : 4000 euros par commune.

Or nous venions juste de démarrer un pédibus sur Mens organisé par les parents d’élèves : http://lapetitemaison.unblog.fr/2009/03/19/le-pedibus-de-mens/. Coût  : 0 euros !!!

Aujourd’hui le pédibus de Mens continue son petit bonhomme de chemin, les autres pédibus prévus n’ont jamais démarré…

Petite éolienne dromoise

021640x480.jpg

Aperçue au détour d’une balade sur la route au dessus de Grimone en Drome.

 024640x480.jpg

Petite éolienne appartenant au gite La Terriade : http://www.terriade.com/ 

Faite en autoconstruction lors d’un stage organisé par Tripalium : http://www.tripalium.org/

Bientôt un stage dans le Trièves ???

Les vacances du bonheur selon Google earth

Cliquez sur les images pour les agrandir / Click to enlarge

terre.jpg

La terre / Earth

france.jpg

La France

trieves2.jpg

Le Trièves

mens.jpg

Mens en Trièves

lapetitegrange.jpg

La petite grange

Les vacances du bonheur selon Google earth dans Lapetite maison sudbiaissmall1

Le bonheur / Happiness

Pour en savoir plus: Le gite CléVacances de Mens en Trièves

Barack Obama dans le Trièves

La presse a beaucoup parlé des origines Kenyannes de Barack Obama par son père. Elle est restée beaucoup plus discréte sur ses ascendances Françaises et plus particulièrement Trièvoises du coté de sa mère.

paul1.jpg

Isidore Carton à la communion de Barack Obama (Hawai, 1971)

Son arrière grand père maternelle, Isidore Cartonest né au hameau de Serre Clapi, commune de Mens, le 10 septembre 1890. Mobilisé dès le début de la grande guerre, il fut blessé plusieurs fois au chemin des dames et à Verdun. Il obtint pour cela la croix de guerre de première classe. Il servit ensuite d’agent de liaison avec les troupes américaines du général  John Pershing (voir: http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Pershing). Il termina la guerre avec le grade de général de brigade.

Ayant acquis une bonne connaissance de la langue anglaise, il décida d’émigrer aux Etats unis dès 1919. Il s’établi dans le Kansas, prit le nom d’Easydoor Cardboard, se maria et eu une fille Madelyn née en 1922. Celle ci épousa Stanley Dunham et donna naissance en 1942 à Ann, elle même mère de Barack.

Voir: http://fr.wikipedia.org/wiki/Obama#Famille_maternelle

————————

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

montage.jpg

Barack Obama en compagnie des élus de la mairie de Mens

A peine quelques mois après son élection, le président Obama s’est décidé à profiter de sa visite  en Europe dans le cadre du G20 pour faire un crochet dans notre région. La visite a été tenue secrète jusqu’à aujourd’hui pour d’évidentes raisons de sécurité. Dans le cadre de son aide au transports doux (voir: Obama président !), il a décidé d’accorder à la commune de Mens, une subvention de 500 millions de dollars pour aider à la création d’Une ligne de tram à Mens.

tram.jpg

Le futur tram de Mens (vue d’artiste)

————————

Barack Obama dans le Trièves dans Lapetite maison rad82C9C

Le couple Obama surpris par des paparazzis à l’entrée du parc de la petite grange 

Durant leur séjour le président et son épouse ont été logés avec un luxe digne de leur rang dans Le gite CléVacances de Mens en Trièves. La propriétaire Catherine Vanrie nous a déclaré: « Barack et Michéle sont absolument délicieux. J’ai montré quelques recettes de pâtisserie Belge à Michèle pendant que mon époux s’émerveillait des convictions résolument centristes de Barack. Le seul problème a été l’omniprésence des forces de sécurité. Avoir un tireur d’élite sur le balcon de la chambre à coucher et un autre sous le lit conjugal fini par être pesant. Le FBI a aussi retourné mon potager sur une profondeur de 3 mètres pour détecter la présence éventuelle de mines. Toutes mes plantations sont à refaire ! Heureusement Michèle a promis de m’envoyer quelques plants de son potager bio des jardins de la maison blanche.

LE GITE DU TRIEVES

sudbiaissmall.jpg                   

Il est neuf, il est beau, il est là:  http://lapetitemaison.unblog.fr

L’AUTEUR

signaturesmall.jpg

Je suis originaire de Nancy en Lorraine avec quelques ancêtres lointains dans le nord Isère (Le grand Lemps) et un nom d’origine de la Nièvre (Dodinot’s family)

Après mes études de kinésithérapie, j’ai effectué plusieurs remplacements en zone rurale (Ariège, Aveyron, Cantal, Meurthe et Moselle). J’avais déjà le goût de la campagne! Puis vint une expérience exotique à l’ile de la Réunion et en Guyane.

J’ai ensuite travaillé en mission à l’étranger pour le Comité International de la Croix Rouge (CICR) de 1989 à 1998 (Arménie, Afghanistan, Cambodge, Soudan, Pakistan, Tchétchénie, Tadjikistan, Kenya). J’ai commencé comme rééducateur avant de devenir administrateur médical d’un hôpital de 300 lits en charge de 75 employés.

D’excellents souvenirs me restent de cet époque mais aussi de terribles: Voir 17 décembre 1996 et L’hopital CICR de Novye Atagi

Je suis maintenant kinésithérapeute libéral et installé à Mens dans le Trièves depuis quinze ans.

Je me suis investi dans les problèmes touchant à l’écologie. J’essaye de promouvoir l’usage des transports doux. J’ai ainsi contribué à la mise en place d’un pédibus et à la prochaine installation de nombreux parking à vélo à Mens. Nous sommes propriétaires d’un gite à orientation « écolo » (tri sélectif, four solaire…) : http://lapetitemaison.unblog.fr/. J’ai lancé une offre de locations de voitures entre particuliers par l’intermédiaire sur site Buzzcar : http://www.buzzcar.com/fr/location-voiture/?skey=45ae0a001d561915a04fda7adce5ea64

J’ai 54 ans, 2 enfants et j’ai régularisé devant Monsieur le maire, il y a quelques temps (photo ci dessus).

En 2005, j’étais pour le « oui » au référendum sur la constitution Européenne. Constatant que seuls les tenants du non s’exprimaient dans le Trièves (et notamment Attac avec des méthodes très « Staliniennes »), j’ai pris l’initiative d’organiser une réunion des partisans de la constitution qui a connu un vif succès. Le non l’a néanmoins emporté à Mens mais en faisant un peu moins bien que dans le reste du pays.

En 2007, j’ai soutenu la candidature de François BAYROU au présidentielles. Il était de toute évidence le seul à pouvoir battre Sarkozy au 2ème tour, au vu de l’incurie de la candidate socialiste. Les électeurs en ont décidé autrement et nous avons donc Nicolas président pour 5 ans… au moins.

Je me suis ensuite présenté comme suppléant aux élections législatives qui ont suivi sur la liste UDF-Modem. Nous avons fini (petit) 3ème sur la circonscription et en Trièves, 4ème sur le canton de Mens.

J’ai également participé en 2008 à une liste à dominante écolo pour les municipales sur la commune de Mens. Nous avons obtenu autour de 10% des voix et l’un d’entre nous a pu se maintenir au deuxième tour.

J’ai assisté au recul du Modem aux élections Européennes de 2009. Puis j’ai été révolté par l’attitude autoritariste de son leader aux régionales de 2010. La débacle (4% en Rhône Alpes) qui a suivi était inévitable.  J’ai alors rejoint Cap21, le mouvement « écolo-centriste de Corinne Lepage.
http://www.cap21.net/

J’ai décidé de me présenter sous les couleurs de Cap21 aux élections cantonales de mars 2011 sur le canton de Mens afin d’y défendre une conception ouverte et pragmatique de l’écologie. J’encourage qui le veut à faire de même sur les autres cantons du Trièves.

http://cap21trieves.unblog.fr/

Olivier Dodinot

Le gite du Trièves

sudbiaissmall.jpg                   

Il est neuf, il est beau, il est là:  http://lapetitemaison.unblog.fr/

It is new, it is beautiful, it is there: http://lapetitemaison.unblog.fr/

Projet de développement des Régions Sud Isère

                         Page d’acceuil: dodiblog.unblog.fr/ 

La valorisation de nos identités par

« LE TOURISME DOUX »

 chevalmontaiguillesmall.jpg

Le projet R.S.I.

Nous voulons mettre en place un véritable maillage humain, culturel, promotionnel et économique, par un réseau trans-régional, spécifiquement réservé au « tourisme doux« , respectueux de l’économie locale et non agressif : Cyclistes, Marcheurs, Joggeurs, Cavaliers, VTTistes, etc.

Quelqu’un qui désire, partir de Turin ou d’ailleurs, doit pouvoir venir visiter les RSI, et avoir la possibilité d’obtenir un véritable support logistique lui permettant :

* D’avoir les itinéraires spécifiques et les cartes d’état major de nos circuits trans-régions.

* D’avoir les points de rencontre, les étapes « gîtes » avec les chambres d’hôtes, les campings et les hôtels estampillés, les relais « bricolage et réparations », les expositions et manifestations sportives ou culturelles, les bons restaurants, les activités sportives spécifiques (accro-branches, canyonning, parapente,…), le prix des repas à la ferme, d’une nuit chez l’habitant, les relais infirmerie, les N° de téléphone de secours de garde, la carte qui lui permet d’avoir les voies vertes de passage entre la Matheysine, le Trièves, l’Oisans ou le Vercors.

* D’avoir des propositions d’offres de plusieurs types de circuits, comme « monomodal » [(un seul mode de transport (vélo, rando, ...)] ou « multimodal » (rando puis cheval, puis V TT, puis train de La Mure, etc.), avec associés et intégrés à chaque circuit, les chambres d’hôtes, les hôtels, les campings,… les correspondants. Par exemple, l’un des circuits pourrait être celui des Gorges et des Lacs », un autre le circuit du souvenir en Vercors, etc.…

Nous créerons un Label R.S.I. Toute maison d’hôtes, de relais, de support divers, tout participant devra déposer un dossier, et sera après étude, labellisé par nos soins. Il lui sera imposé de signer une charte d’accueil de convivialité et un engagement de qualité.

Nous créerons un bureau central de promotion de toutes les R.S.I., qui aura son propre site Internet, qui fera la publicité sur toute la France, mais aussi à l’international, éditera les guides et brochures, collectera les subventions éventuelles, recueillera les projets d’entreprises locales, de clubs et d’associations souhaitant s’intégrer dans le projet. Apportera son aide financière et logistique. Ce même bureau ira chercher aussi des financements privés.

Nous créerons un bureau central de réservations. Par exemple, un Espagnol pourra acheter sur Internet un seul ticket, qui lui permettra d’arriver à l’aéroport de Grenoble, de prendre un bus déjà payé qui l’amènera dans les RSI, qui lui permettra de passer une semaine réservée, d’avoir son V TT prêt, d’être réservé sur le circuit des Gorges, d’avoir ses chambres d’hôtes réservées, sa place sur le bateau du Monteynard, etc.

Toutes les Régions du Sud Isère, derrière UN SEUL et MEME PROJET, managé et dirigé par une société autonome et indépendante des structures publiques !

- ECONOMIQUE : Car création d’emplois locaux nombreux, gîtes, repas à la ferme, ateliers multi activités (faire réparer un vélo, fax, point Internet, recoudre un bouton, panser les pieds, acheter des chaussettes, etc.), webmasters, secrétaires, hôtesses d’accueil, guides, etc.…).

-SOCIAL et CULTUREL : Car nécessairement, et de fait, une nouvelle dynamique basée sur les identités locales sera mise en œuvre. Nous ferons se rapprocher les hommes !

-APOLITIQUE et MODERNE : Car nous dépasserons les clivages politiques !

Nous comptons sur votre soutien pour ce projet !

Retour page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

123456



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces