• Accueil
  • > Recherche : journal du trieves

Résultat pour la recherche 'journal du trieves'

Nouvelles des nouvelles

Chers et chères amies,

Ca y est, la distribution des Nouvelles du pays par des bénévoles du journal lui-même s’organise peu à peu !
Après l’assemblée générale du 18 novembre qui en avait arrêté le principe, une petite équipe a commencé à se réunir ce dimanche 3 décembre pour préparer la mise en oeuvre.
Le principe est simple : la distribution postale (dans la liasse de publicités) s’arrête, celles et ceux qui veulent être sûrs de recevoir le journal sont invités à s’abonner, et l’association s’engage à ce qu’une pile du journal arrive dans chaque village (et si possible dans les hameaux).

Ensuite, il faut la mettre en oeuvre, et les besoins en coups de main vont être nombreux. Seul ou en équipe, chacun pourra participer à hauteur de ses envies et de ses disponibilités.

Nous avons donc commencé à recenser tous les lieux des 27 communes du Trièves (et leurs hameaux) qui pourraient devenir lieux de dépôt. Et les personnes intéressées pour participer à la distribution : aller chercher le paquet du village dans un point central du Trièves, animer un lieu de dépôt (un petit événement chaque mois à la date d’arrivée du journal par exemple), distribuer le journal dans les boîtes des personnes des environs qui ne se déplacent pas, voire dans toutes les boîtes pourquoi pas ? Et toutes autres idées et envies pour faire vivre les Nouvelles
partout dans le Trièves !

Pouvez-vous donc nous dire quels lieux et quelles personnes autour de vous pourraient participer à la distribution ? Nous comptons sur vous !
Vous pouvez aussi faire circuler ce message autour de vous. Plus on sera nombreux, plus ce sera efficace et convivial.

Dans un bon mois, mardi 16 janvier à 18h, nous nous réunirons à nouveau pour faire le bilan. En fonction de ces éléments, nous réfléchirons :

- à l’organisation du transport d’une pile du journal pour chaque village ;

- et au calendrier de mise en oeuvre de cette nouvelle distribution : tout ou partie du Trièves, dans quels délais, quelles étapes et quels temps d’animation pour y arriver.

Toute l’équipe vous souhaite une bien belle fin d’année en attendant la suivante !

Amélie, Anne, Antoine, Catherine, Francesca, Jean-François, Lionel, Véronique…
Pour les Nouvelles du Pays
Nouvelles du Pays <nouvellesdupays@orange.fr>

Loup y est tu ?

Hebergeur d'image

A 8mn 30, un petit reportage intéressant sur le journal national de France 3 du samedi 22 à propos de la présence du loup dans le Trièves (merci François) :

https://www.france.tv/france-3/12-13-journal-national/206571-edition-du-samedi-22-juillet-2017.html

Un interview d’Angelo Longo, notre berger du Trièves suivie d’une autre de la très urbaine présidente de l’association de protection des animaux sauvages, qui ne doit pas voir gambader de loups tous les jours (sans jeux de mots) sur ses trottoirs…

Comité de lecture

Hebergeur d'image

Nouvelles du pays : comité de lecture en public
Lundi 3 avril 2017 à 18h
Au restaurant le Bon accueil

Le comité de lecture des Nouvelles du pays réunit la fine équipe du journal tous les mois et c’est le cœur du journal : le lieu et le moment où se façonne chaque numéro avant d’être mis en page puis de voyager jusque chez l’imprimeur. Chacune et chacun d’entre vous pourra donc y assister pour découvrir nos rouages. Si vous avez envie, ce sera l’occasion de nous payer un verre ! Mais le comité de lecture, c’est aussi le moment où l’équipe se retrouve pour parler de la vie du journal, de son évolution, de ses forces et de ses lacunes. Et c’est là que nous vous attendons ! Nous vous invitons donc avec cette seule question : qu’est-ce que vous avez à leur dire, à leur demander ou à leur proposer, aux Nouvelles du Pays ?

A venir, un numéro spécial Saint-Maurice ?

Et puis, peut-être que vous pourrez nous donner quelques tuyaux de par chez vous pour de prochains articles : un sujet dont on ne parle jamais, une personnalité des environs à interviewer absolument, un arbre extraordinaire voire magique qui ferait l’honneur de vos forêts, des histoires drôles, ou tristes ou juste belles, le sujet politique du moment, une recette de cuisine méconnue, un micro-climat à signaler, une bonne adresse à rendre publique, un type de culture encore jamais vue dans le pays et récemment arrivé dans vos champs, la plus grosse courge du Trièves, un dicton ou un proverbe du cru, la petite annonce que vous avez sous le coude mais que vous n’avez jamais pris le temps de poster (c’est l’occasion), la cachette où se trouvent les quelques lingots rescapés de la fameuse fonderie d’or du village, une spécificité dont vous êtes fier ou honteux, quelle qu’elle soit, voire un bon gros scoop local qui fera la une d’un prochain numéro, pourquoi pas ? Nous, c’est simple : on veut tout savoir pour pouvoir tout raconter. On espère qu’on aura assez de matière pour écrire un numéro spécial sur Saint-Maurice et ses environs !

Un rendez-vous en deux temps

A partir de 18h, vous pourrez assister au comité de lecture : le moment où l’équipe assure les petites tâches du quotidien (nombreuses !), débat des textes à publier et fignole le journal. Puis dès 19h, ce sera le moment de réunion publique et donc d’échanges. Chez nous, on l’appelle le comité de rédaction : c’est là qu’on réfléchit aux sujets à venir, aux personnes à interviewer, mais aussi globalement à la vie du journal. Et c’est là qu’on attend vos idées, vos coups de gueules, vos propositions ! A partir d’avril et de temps à autre, l’équipe quittera donc son bureau du Percy pour aller de village en village. Si vous voulez qu’on passe par chez vous, n’hésitez pas à nous inviter !

Sur les ondes

Bonjour!

Voici ce que vous pouvez entendre sur les ondes cette semaine (pour une meilleure lisibilité il y a aussi la pièce jointe…) :
Bonne écoute!

Du 25 novembre au 1er décembre 2016

Vendredi
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
8h30 :  Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
9h :    Rediffusion Au cœur du Dragon- Direct sur l’actu de radio Dragon, et plus largement !
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
12h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
13h :   Rediffusion Café décroissant-Chaque semaine un enjeu écologique passé au crible
17h :   Interstice- Emission autour de l’actualité des luttes par Bertille et Pascale
18h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
20h :   Men in Drac- Une équipe trièvoise à l’assaut du territoire : Reportages, chroniques…
22h :   Blackmirror- Le Hip-hop, des champs de coton aux ghettos de New York. De La Locale
23h :   Rediff Jazz du dragon- Un moment de jazz contemporain au gré des envies de Marc

 Samedi
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
8h30 :  Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
9h :    Love Accordéon- Un nom qui en dit long…
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
12h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
13h :   Place des mairies- Un maire du territoire nous parle de sa commune
16h :   Interview Sylvie Guillermin- Compagnie de danse en résidence dans le Trièves
18h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
21h :   Rediffusion Instant des croûtes- Emission musicale sur le DUB et ses dérivés par Fred

Dimanche
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
8h30 :  Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
10h :   Rediffusion Raconte moi une histoire – Lecture d’histoires pour enfants par Duen e t Caro
10h30 : Rediffusion Musicalement vôtre – Chronique de découverte musicale par Titouan
11h30 : Au rythme du parc – L’actualité, l’histoire et le patrimoine du Parc Naturel du Vercors
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
12h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
14h :   Paysan-ne-s dans la lutte des classes- Réalités agricoles et tentatives de transformation
20h :   L’instant des croûtes- Emission musicale consacrée au DUB et à ses dérivés par Fred
21h30 : Radiorageuse- Emissions féministes de diverses radios ou collectifs

Lundi
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
8h30 :  Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
10h :   Les conteurs contents -  Michel et Maryse nous présentent une ballade contée
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
12h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
16h30 : Musicalement vôtre – Chronique de découverte musicale par Titouan
17h :   Mots flottés – Fred nous fait partager un coup de cœur littéraire
18h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
21h :   Frontline – Emission musicale basée sur les musiques et cultures  populaires et militantes

Mardi
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
8h30 :  Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
10h :   Mots flottés- Fred nous fait partager un coup de cœur littéraire
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
12h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
17h :   Rediffusion Conteurs contents – Michel et Maryse nous présentent une ballade contée
18h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
20h :   Rock et Roquette – Texte et musique Rock and Roll
21h :   Pop en stock- Emission musicale Pop Rock proposée par Rdwa

 Mercredi
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
8h30 :  Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
12h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
16h30 : Raconte moi une histoire – Lecture d’histoires pour enfants par Duen et Caro
18h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
19h :   Place des mairies – Un maire du territoire nous parle de sa commune
20h :   Radiofalafel – Une sélection de musique indépendante proposée par Hilda
21h :   Mégacombi – Une heure d’humour et de reportage en provenance de Radio Canut
23h :   Rediffusion Rock et Roquette- Texte et musique Rock and Roll

Jeudi
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
8h30 :  Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
12h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
13h :   Rediffusion Place des mairies – Un maire du territoire nous parle de sa commune
16h30 : Rediffusion Musicalement votre – Chronique de découverte musicale par Titouan
18h :   Au cœur du Dragon- Direct sur l’actu de radio Dragon, et plus largement !
19h :   Café décroissant- Chaque semaine un enjeu écologique passé au crible
20h :   Jazz du dragon- Un moment de jazz contemporain au gré des envies de Marc
21h :   Micro Ondes- Migrations, racisme, égalité… Une émission de News-FM
23h :   Rediffusion Radiofalafel – Une sélection de musique indépendante proposée par Hilda

RADIO DRAGON
Un lieu sur Terre, place de la Halle, 38710 Mens
https://www.facebook.com/radiodragon/
radiodragon@poivron.org
http://radiodragon.org/
09 80 83 62 78

Dragon !

Hebergeur d'image

Bonjour à toutes les personnes qui soutiennent Radio Dragon

Nous sommes heureux/ses de vous apprendre qu’après 4 ans de travail acharné et 1 an d’attente après la délibération du CSA, nous avons enfin obtenu le droit d’émettre sur nos fréquences 104,4 et 96,8 FM !!!!

La nouvelle est tombée le 22 juillet 2016 avec la publication au journal officiel: « Décision n° 2016-608 du 6 juillet 2016 autorisant l’association Radio Dragon à exploiter un service de radio de catégorie A par voie hertzienne terrestre en modulation de fréquence dénommé Radio Dragon »

Après quelques réglages techniques, nous émettons donc depuis dimanche 31 juillet 20h !

Suite à cette nouvelle, plusieurs infos :

* Qualité du son émis:

Le son émis n’est pour l’instant pas de très bonne qualité, un petit bourdon de base s’est glissé dans le signal depuis les spaghettis de câbles du studio. Nous allons réaliser dans les jours qui viennent des ajustements pour pallier à ce problème.

Afin de pouvoir couvrir l’ensemble des territoires Trièves, Matheysine, Beaumont, Valbonnais, la radio doit investir pour acquérir un nouvel ampli. Ce matériel sera commandé dès réception du FSER d’installation (fond de soutien à l’expression radiophonique versé à la création d’une radio). Si vous ne captez pas la radio chez vous… patience !

* Contenu de la radio:

Pour l’instant vous allez entendre beaucoup de musique. Nous allons progressivement agrémenter la radio des émissions qui ont été travaillées ces derniers mois. Si vous voulez participer et proposer de nouvelles émissions, il est encore temps ! contactez la commission programmation: prog-dragon@poivron.org

N’hésitez pas à nous faire des retours sur les musiques et les premières émissions que vous entendrez !
Cette semaine, vous pouvez écouter tous les jours entre 11h et 12h l’émission « Mens encore »en direct du studio consacrée à la couverture du festival Mens Alors.

* Campagne de recherche de fond

Nos fonds propres ne suffisent pas actuellement à couvrir les frais d’aménagement du studio. En effet les subventions liées à l’attribution des ondes seront prioritairement consacrées à faire tourner le studio au quotidien (frais techniques tels que matériel studio, enregistrement, montage et diffusion, loyer, factures internet et électricité ; frais liés à l’émission, c’est à dire à l’entretien de l’émetteur et des antennes ; …).

Le local est équipé en outils de production radiophonique (tables de mixage, micros, ordinateurs, etc) mais doit encore être aménagé pour devenir un studio radiophonique performant et confortable pour tout les habitants et habitantes !

Nous lançons donc une campagne de don sur internet:

www.helloasso.com/associations/radio-dragon/collectes/equipons-notre-dragon

N’hésitez pas à faire passer ce lien autour de vous !

* La fête de lancement

Notez le dans votre agenda: du 30 septembre au 4 octobre, le dragon sortira de ses murs pour fêter au 4 coins du territoire le lancement de la radio. Plus de détails dans les prochains jours…

* Les prochains rendez-vous de la programmation :

- Émission MENS ENCORE en direct du studio en partenariat avec le festival MENS Alors. Du lundi 8 août au samedi 13 août de 11h à midi (avec une rediffusion à 18h30).

- Mardi 10 août: après-midi en direct avec Hilda et Fred aux commandes du studio (sélectas diverses et playlists Nouveautés Radio Dragon à découvrir !). Passez nous voir avant le gros bal!!!

- Jeudi 12 août, le Jazz du dragon à partir de 20h

- Dimanche 15 août : Mens encore passe à 12h00 pour l’émission de clôture du festival et l’instant des Croûtes à partir de 20h

et durant la semaine, des chroniques musicales avec Titouan,  des interviews sur (Atili Bandalero (musicalement dub), Frederika Smetana sur Casablanca 41, Francis Leblon qui a conçu la Vouivre de Mens et d’autres émissions à écouter….

* Réunions des commissions de travail :
16 août 19h: réunion du conseil d’administration, ouvert à tous et toutes
18 août 17h : permanence au studio de Radio Dragon pour vous aider à fabriquer vos émissions. Tous les jeudis !

1 septembre 18h: réunion de préparation de la fête de lancement

13 septembre 18h: réunion de préparation pour les rencontres radio à Die (festival des savoirs-faire radiophoniques du 2 au 6 novembre)

30 septembre au 4 octobre: fête de lancement de radio dragon

RADIO DRAGON
mairie 38710 Mens
radiodragon@poivron.org
http://radiodragon.org/
09 80 83 62 78
.*´¨)

Trièves…

Hebergeur d'image

Au journal de  France 2 de 13 heures hier : 

http://www.francetvinfo.fr/decouverte/vacances/isere-a-la-decouverte-du-territoire-sauvage-du-trieves_1532621.html

Alpes reportages

Hebergeur d'image

Repas fort sympathique avec Laurent Gannaz journaliste et David Machet photographe, en mission reportage pour Alpes Loisirs.

http://boutique.ledauphine.com/index.php?cPath=70_49

Ils sont en train de réaliser un reportage de 15 pages sur la partie Alpine du sentier des Huguenots, sentier qui parcoure 1800 km entre Poet Laval dans la Drome jusqu’à Bad Karlshafen au Nord de l’Allemagne en passant par la Suisse. Il a été récemment qualifié en Chemin de Grande Randonnée (GR 965) et obtenu le label d’Itinéraire Culturel par le Conseil de l’Europe.

http://www.surlespasdeshuguenots.eu/sentier-des-protestants-huguenots-en-france.htm

Sentier qui passe notamment par Mens, étape incontournable entre le Percy et la Mure :

http://www.surlespasdeshuguenots.eu/Sentiersitra2/le-percy—mens.htm?id=10&&Langue=1&HTMLPage=/etapes/etapes-francaises.htm

Nous avons longuement parlé des aspects historiques, pratimoniaux et économiques de ce nouvel itinéraire. Le Trièves, petite région avec une vieille tradition protestante… et qui aurait fort besoin de développer son activité touristique !

http://www.trieves-vercors.fr/

La gastronomie locale était également à l’honneur avec les délicieuses bouffettes de Mens :

http://www.la-bouffette.com/

Et une création plus personnelle : la crème dessert aux champignons… Trouvé sur un site Belge, j’aurai du me méfier !

http://www.ideechampignon.be/recipes/?fuseaction=detail&recipes_ID=c11bc888-dbab-44a5-8ed7-b59be345ced3&page=101

 On attend avec impatience la sortie de l’article qui devrait se faire au printemps 2016.

Leur blog commun de Laurent et David :

http://www.alpesreportages.com/apropos.html

Le site de David :

http://www.davidmachet.com/

La ville de Grenoble et le jeu des 7 familles

Hebergeur d'image

Le compte rendu de février de ma copine Marie Claire, une centriste Grenobloise, bien au fait de la politique de la municipalité Piolle.

—————–

A peine élus les nouveaux membres du Conseil Municipal avec la bénédiction de notre maire (l’évangile l’ inspire pour conduire notre ville, cf dernier Conseil Municipal du 26 janvier, intervention de Mr Chamussy ), ont recruté leur nouveaux cadres ! Madame Claire KIRKYACHARIAN, mère des enfants d’Avrilliers (membre de la liste d’Eric Piolle, co-fondateur d’Anticor ) place son compagnon comme directeur général des services. Yann Mongaburu, place un proche au cabinet du maire, tout comme Elisa Martin place le père de son enfant à la direction du cabinet du maire. Maryvone Boileau compagne de Vincent Comparat (cheville ouvrière de l’ADES qui dirige la ville), fait recruter sur la liste d’Eric Piolle la fille de son compagnon.

Ensuite s’en suit le grand ménage : Madame Elisa Martin convoque la directrice générale adjointe de la commission culture, sport, éducation, jeunesse Joëlle Chenet et lui signifie son congé par manque de feeling (propos véridique). Le DGS compagnon de Madame KirKyacharian, démis par la précédente majorité pour incompétence, arrive de nouveau en mairie avec l’intention déclarée de revenir pour faire le ménage (et se venger) et congédie sans préavis le directeur des ressources humaines, pour y mettre quelqu’un de proche. Idem pour le directeur de la questure, Nordine Lakhal, personne intègre et compétente, congédié du jour au lendemain pour incompatibilité d’’humeur du DGS. Mais c’est sans compter la défense de son avocate épouse.  Xavier Denquin à la communication, contraint sous la pression de partir en négociant son départ (donc avec de l’argent public). Franck Trouilloux, directeur de la communication, remplacé par le « Séguela » du candidat Piolle, Erwan Lecoeur (lui a-t-il conseillé de s’acheter une rolex ? ).

Un syndicat maison (le 5e) composé d’agents proches de la majorité d’extrême gauche, vient d’être crée au sein de la ville. La majorité pourra avoir le soutien de ce syndicat…

Eric Piolle déclare sur le journal « Etudes »dirigés par des jésuites que l’évangile l’inspire pour gouverner la ville, souhaitons dans un esprit de cohérence avec leur maire que ses disciples mélénchonistes intégristes laïcards,  comme le souligne Matthieu Chamussy de l’opposition en conseil municipal, soient eux aussi inspirés par l’évangile…et que des miracles pourront :

-         Faire de Grenoble une ville propre, malgré un service de la propreté urbaine amputé de 50% de son budget.

-         Faire  revenir les musiciens de Louvre dont le budget a été supprimé totalement

-         Faire revenir le festival du cirque qui a s’est exilé à Voiron.

-         Faire revenir le passage du tour de France qui a été supprimé

-         Faire revenir les 3 jours de Grenoble qui ont été supprimés

-         Faire revenir le théâtre populaire parisien qui a été supprimé (à partir de la saison prochaine)

-         Faire revenir sur la décision de ne pas restaurer l’ancien musée de Grenoble qui se dégrade peu à peu.

-         Faire revenir sur la décision de l’adjointe à la culture Corinne Bernard, ancienne chef de Gare dans le Trièves, de considérer les tags comme des œuvres d’art urbaines et d’intérêt collectif.

-         Faire revenir sur la décision d’amputer sérieusement la subvention de Pays Ages association dont le but est d’aider les vieux migrants dans leur démarche et leur offrir un cadre convivial où se retrouver. Cette association s’est vue conseillée de diriger les nombreux utilisateurs vers deux autres associations, que l’extrême gauche gouvernant notre ville, noyaute. 

Marie Claire

Pour mémoire la première Chronique de Grenoble de Marie Claire

Coquet première : l’intégrale !

C’est fini. On peut lire jusqu’au bout…

hebergeur d'image

 

Salle Chatel pleine avec des chaises jusque dans l’entrée pour la première réunion de la liste Coquet. Environ 80 personnes dont pas mal d’opposants notoires, y compris quelques membres de la liste d’en face (Hugueny, Zanders).

Deux parties très contrastées : la présentation de la liste, la discussion sur le programme.

PRESENTATION DE LA LISTE : durée 1h20

Bernard Coquet décrit sa liste comme étant sans étiquette, il dit ne pas connaitre la couleur politique de ses colistiers. Tous déclarés comme divers au nuançage de la préfecture.

Il commence par excuser Lauriane Josserand, 26 ans, la benjamine de l’équipe, en CDD à Saint Etienne en Dévoluy. A la recherche d’un emploi stable, une petite jeune qui veut travailler ! Elle arrivera finalement en toute fin de réunion.

Les candidats se présentent en partant du fond de la liste.

Joël Gérin : né à Mens, carrière chez HP, conseiller municipal de 2001 à 2008 avec Philippe Gazin. A travaillé à la vie quotidienne, sur l’accessibilité (il se déplace en fauteuil roulant), sur la zone bleue. Président de l’association cueille la vie ,qui fait de l’animation à la maison de retraite, depuis 6 ans.

Propose de refaire le chemin pour handicapés de Châtel dont le revêtement ne permet pas de circuler en chaise roulante. Aussi un état des lieux à Mens et dans le Trièves de l’accessibilité pour handicapés, personnes agées, poussettes.

Evelyne Garnier : 72 ans, arrière grand mère, né à Oran en Algérie d’un père militaire, revenue en 1951.

Secrétaire de direction puis gérante de discothéque. A Mens depuis 1988, mariée à un vieux Mensois qui fut conseiller de 2001 à 2008.

Intéressée par l’aspect du village, les petites rues, les entrées de la commune, le fleurissement…

Jean Louis Goutel : Dans le Trièves depuis 2000, 3 filles.

Directeur adjoint de la chambre d’agriculture.

4ème adjoint à l’économie dans la municipalité sortante, en charge de l’écotourisme et du tourisme adapté.

2 ans président de l’office du tourisme, s’est occupé de la foire du 1er mai et de la foire bio devenue foire du Trièves.

Daniel Dussert : né à MENS, 67 ans, 4 enfants, agriculteur bovin, céréales.

Souhaite soutenir l’agriculture et le tourisme à travers la conservation des paysages. Et s’occuper des routes et chemins communaux.

Aurore Chauvin : 27 ans, originaire de Champagne Ardennes, étude à Lyon, à Mens depuis Aout 2010, secrétaire comptable.

Souhaite s’occuper des nouvelles solutions de transport, navettes Clelles-Mens, le covoiturage.

Bernard Chevalier : né à Mens, 59 ans, travaille à France télécom, à la retraite en mai.

Conseiller municipal de 2001 à 2008, à lancé le trait d’union Mensois et le 1er site internet de la mairie. A travaillé à la commission vie associative.

Carole Sauze : Famille de Mens, enfance à Mens, pompier volontaire, infirmière à la Mure.

Veut représenter la jeunesse Mensoise, conserver les services publics et médicaux.

Jean Paul Chabert : né à Mens, étude à Grenoble. Travail au crédit agricole de Mens de 1975 à la retraite en 2011;

A constaté les pertes d’emplois dans l’agriculture, le batiment, l’artisanat. Une certaine compensation pour les EHPAD, SIAD, ADMR et secteur associatif.

Est trésorier de l’association Trièves tourisme. Intéressé au développement économique.

Rosemary GIOVANETTI : d’origine Batave, 63 ans.

A créé une entreprise qu’elle a vendu, aussi gérante d’hôtel 4 ans. 20 ans à Grenoble.

En retraite à Menglas depuis 18 mois.

Intéressée par l’avenir des jeunes, par leur travail. Et par le développement du tourisme.

Gérard Dangles : 67 ans

A Grenoble depuis 1982 dans le secteur informatique;

Mens depuis 2005, conseiller municipal en 2008

DGS informel pendant 3 ans, s’est occupé de l’informatique municipale, du journal le TUM, des associations, a pris beaucoup de plaisir.

La voix s’élève : on a une confrontation entre 2 visions respectables mais différentes. On a une chance extraordinaire avec Coquet. Stop au ronron.

Applaudissement dans la salle, presque une bronca !

Véronique Menvielle :

D’origine Lyonnaise, 4 générations d’enseignants. Institutrice depuis 23 ans atteinte de pédagogite aigu. Aime la rigueur, le travail bien fait.

A Mens depuis 2005, conjoint Mensois.

Souhaite s’occuper de la jeunesse et des sports, créer deux conseils municipaux pour les jeunes de 8-12 et 13-17 ans pour un apprentissage de la citoyenneté et de la démocratie. Aussi un jumelage Européen pour des échanges culturels et linguistiques.

Tiens ? http://dodiblog.unblog.fr/2014/02/14/jumelage-echange-linguistique/

Marcel Calvat : né le 27-4-1943 (à quelle heure ?).

Famille modeste, progression professionnelle instit, prof d’EPS, principal adjoint puis principal d’établissement scolaire.

Fonction à la Fédération Française de ski au niveau régional, national et international.

Pour le développement du tourisme et de l’industrie. Pas de rêve et d’utopie, du réalisme et du pragmatisme.

1er adjoint de la municipalité sortante, président de la CDC de Mens pendant 4 ans.

Anne Marie Barbe : 62 ans, à Mens depuis 37 ans.

Travail administratif à la fac de Grenoble pendant 43 ans.

Motivée et disponible, souhaite s’occuper des personnes âgées.

Bernard Coquet : la tête de liste, on entre dans une autre dimension…

A commencé comme géomêtre, reprend quelques études, quelques petits postes dans des cabinets ministériels et préfet dans quelques départements…

Rugbyman , il se blesse, soigné aux Alouettes à Mens où il rencontre la future Madame Coquet, issue d’une vieille famille Mensoise, il y a 50 ans.

A bien connu Pierre Rolland, maire de Mens 1977-1983 et  Philippe Richard, maire de 1989 à 2001 auquel il a succédé à la présidence du fond documentaire Trièvois.

La liste équilibre et renouveau :

L’équilibre : besoin de mesure, éviter les conflits stériles, l’aveuglement militant.

Liste équilibrée par l’origine des candidats : 9 Mensois de souche, 6 néo Mensois depuis 18 mois à 50 ans.

7 en activité, 8 retraités, 1 agriculteur. Echelonnement des âges de 26 à 74 ans;

Pas de militants politiques déguisés !

Le renouveau : il faut faire des projections à moyen terme, le long terme est imprévisible.

Mens a une économie résidentielle, en boucle, fragile.

Les structures administratives vont changer considérablement dans les 3 ans à venir. Le futur canton s’étendera du Trièves au Valbonnais.

Mens est maintenant intégré dans le SCOT, approuvé il y a 18 mois, qui donne une vocation agricole et touristique au Trièves. Son sort est lié avec Grenoble.

L’accent devient Gaullien, un peu de tremblement dans la voix : Mens est à redresser, il faut se remettre debout, demain il sera Trottoir (au lieu de trop tard…).

Vous aurez plus de chance avec nous ! On attend presque un « Mensois, je vous ai compris », les bras en croix, qui ne vient malheureusement pas…

Applaudissements nourris de la salle.

Du grand art, de l’Enarque, la haute administration Française qui sait faire un magnifique discours sans aucune note !

Le ton se calme. Ses 2 parents sont DCD à 88 ans, il devrait donc avoir encore quelques années devant lui.

Il n’a aucun intérêt pécunier ni professionnel dans cette affaire, ce qu’on peut lui accorder.

Répond aux critiques sur sa « résidence alternée » à Mens : il sera présent autant qu’il le faudra (sans préciser combien de temps dans l’année). Le rôle d’un maire n’est pas nécessairement de s’occuper des poubelles qui débordent où des coqs qui chantent trop tôt. Il faut savoir déléguer. Il est de consulter, prendre des décisions, assumer une responsabilité juridique.

DISCUSSION SUR LE PROGRAMME :  durée 1h10

Là aussi, je met mes réflexions en italique.

Bon, vous avez notre programme en main (une feuille recto-verso), allez y posez nous des questions !

Là, ça tombe un peu à plat. Je m’attendais à une présentation du programme par thème puis à des questions en fonction. Quelque chose d’un peu structuré.

Du coup, ça part dans toutes les directions. Emmanuel se lance avec une déclamation sur la fin dans le monde et la responsabilité planétaire des Mensois. Un autre : « Vous dites faire venir du monde à Mens OK. Mais pas des écolos qui branlent rien ! »

Goutel : On peut attirer dans le secteur de l’agriculture, de l’écologie, des personnes agées. il faut créer les conditions d’accueil.

Dangles : attirer les technologies nouvelles, créer un espace pour le télétravail.

Claude Brand à Marcel Calvat : pouvez vous nous parler de votre bilan ?

Manifestement il a prévu la question le Marcel. Y sort une feuille et lit :

 - A la CDC de Mens :

Réalisation de la chaufferie bois, subventionnée à 80%,  économe en CO2, qui permet de chauffer l’EHPAD, les écoles, le centre social, le collège, la piscine et le camping.

Etude de faisabilité sur un plan d’eau biotype comme à Valbonnais. Mais il faut un espace approprié et beaucoup d’eau. Encore une étude qu’on aimerait pouvoir consulter sur internet, après tout elle a été payé avec nos impôts…

La fusion des CDC : il a pris beaucoup de temps pour y réfléchir et se décider. Temps qui n’a peut être pas été perdu. Il rappelle que le conseil de Mens avait voté contre sous Gazin. La fusion a finalement été votée à l’unanimité, avant qu’elle soit rendue obligatoire par le préfet. Cela a aussi permis de mener à bien la répartition des compétences et l’étude financière.

Il a participé au comité de pilotage d’Energie et territoire. Devant la prochaine mise en concurrence de la concession des barrages, EDF est devenue soudain très généreuse en donnant 240 000 euros par an pour les six CDC des bords du Drac. Le Trièves étant peu présent ne touche malheureusement qu’une faible part du pactole.

Travail au CDRA (Comité de Développement Rhône Alpes) dans le secteur tourisme.

Sur le dossier de l’ARB (Association de Réhabilitation de l’Herboristerie) qui compte s’installer prochainement à Beaumet.

 - Au niveau de la commune :

A travaillé au niveau du centre de gestion départemental qui gère le personnel municipal.

Mise en place du DGS (Directeur Général des Services).

Commission Vie Quotidienne, sur l’évenementiel, gestion et réhabilitation de la piscine, accessibilité pour les handicapés.

Augmentation du foncier de la commune en achetant 6500 m2 supplémentaires aux terres du Ruisseau.

Question d’Hervé Hugueny :

L’écologie créé de l’emploi, exemple de la SCOP (Société COopérative et Participative)  Terre vivante et de Trièves compostage qui est passé de 1 à 7 salariès.

Réponse Bernard Coquet : oui l’écologie créé de l’emploi, l’édition est à la peine, la structure SCOP peut provoquer des tiraillements, la commune pourra aider mais à peu de marge de manœuvre financière.

Petite digression :  la situation financière de Mens : elle est saine, taux d’investissement le plus faible et taux d’épargne le plus fort de l’Isère.

Il faut fixer des priorités, ne pas passer des mois à discuter, les discussions doivent être suivies de décisions.

Question de Nathalie Behiels : Quelles seront vos priorités ?

Réponse un peu dans tous les sens.

Faut il relancer la déviation où bricoler le stationnement dans Mens ?

Aide à la formation : le niveau à Mens est souvent CAP-BEP, les plus diplômés partent.

Le haut débit, le travail de réseau.

Question Dodiblog : les transports, Internet

Réponse d’Aurore Chauvin : c’est de la compétence du conseil général, il faut coordonner bus et train, des actions pour la foire du 1er mai…

Là, il faut encore travailler les dossiers !

Reprise par Marcel Calvat : il y a l’exemple du taxi à la demande comme sur le canton de Clelles, créé au moment de la fermeture des gares secondaires sur la ligne Grenoble-Veynes avec l’aide de la région. Mens l’a refusé, sans doute par peur de voir disparaitre le car. Ca sera difficile de récupérer cette opportunité.

Bernard Chevalier : la fibre va bientôt arriver à la Mure, pour Mens il faut se renseigner…

Bien flou, j’aurais aimé des idées sur la politique des sites, les liens entre eux.

Départ de Bernard Coquet : il faut rassembler les initiatives locales, créé un effet réseau. Le maire doit vendre sa commune.

L’effet réseau sur internet ?

Question d’Arnaud Behiels : le logement ?

Réponse Coquet : le SCOT permet la création de 5.5 logements par an.

Il y a 70% de propriétaires.

La demande à Mens est à 75% pour des T1-T2 et à 65 à 70% de célibataires, séparés, isolés, petit revenu.

Il faut un équilibre entre nouveaux logements et réhabilitation. Il faut réhabiliter le centre historique sinon risque de désertification, prolétarisation. Ne pas hésiter à y supprimer des bâtiments en ruines, des dents creuses pour faire des puits de lumière.

On évoque une opération programmée d’amélioration de l’habitat permettant aux propriétaires d’obtenir des subventions.

Calvat : il faut arriver à décider les propriétaires, les biens sont souvent en indivision.

Claude Brand : ne pourrait on pas faire payer les taxes aux propriétaires de maisons vides pour les décider à vendre.

Florian Bordenave : le travail en commission est important, le TUM ne retranscrit plus les comptes rendus des conseils municipaux

Réponse : oui, il y aura des commissions, les comptes rendus sont affichés en mairie.

Il ne serait pas idiot qu’ils le soient également sur le site internet.

CONCLUSION :

Seconde partie décevante, décousue, sans aucune structure. De belles envolées lyriques qui cachent mal un flou artistique.

Mis à part la présentation de l’équipe et celle des activités multiples de Marcel Calvat, on a fait que survoler les thèmes, entrevoir des pistes.

On espère vivement une nette reprise en main pour la prochaine réunion. Il faut une présentation du programme par l’équipe suivi de questions. Deux heures et demi sur le thème : « Allez y, posez nous des questions » serait un gag. En bon centriste, je pense également que si l’équipe Mauberret en fait trop et épuise le public avec ses 5 réunions, celle de Coquet sera un peu juste avec seulement 2.

Pour le moment, La tentation de la pêche à la ligne reste très forte.

Entre une équipe qui joue à cache cache avec sa couleur politique et une autre qui joue à cache cache avec son programme, il ne faudra pas s’étonner si l’électeur joue à cache cache avec l’isoloir…

Nauru, ile dévastée

 

hebergeur d'image

Dévoré le bouquin tout à fait remarquable de Luc Folliet, journaliste indépendant et natif du Trièves.

http://livre.fnac.com/a2855005/Luc-Folliet-Nauru-l-ile-devastee

Image de prévisualisation YouTube 

L’effrayante descente aux enfers de Nauru, petit ile indépendante du pacifique qui a « brulé » ses ressources naturelles en phosphate en l’espace de quelques décennies et se retrouve maintenant ruinée. En petit l’image de ce que sera notre planète au XXIIème siècle ?

Juste une petite remarque centriste sur la « civilisation capitaliste qui a détruit le pays le plus riche du monde ». C’est certainement vrai dans le cas de Nauru.  Mais Tchernobyl n’appartenait pas au monde capitaliste… Et j’ai quelques souvenirs un peu anciens de certaines vallées de la Georgie soviétique brulées par l’industrie chimique  Brejnevienne. Pas joyeux non plus…

http://www.dailymotion.com/video/x7nxdt

Pour une première approche de Nauru : http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_Nauru

Et quelques articles plus spécifiques : http://www.lejournalinternational.fr/Ile-de-Nauru-ces-milliardaires-devenus-mendiants_a791.html

http://www.brunocolombari.fr/Nauru-l-ile-que-la-croissance-a

Petits voyages Dodiblogiens. Celui ci est moins réjouissant que la précédente escapade au Bhoutan : Devinette

12345



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces