• Accueil
  • > Recherche : nouvelles du trieves

Résultat pour la recherche 'nouvelles du trieves'

Notre programme en 4 axes

mairie

Axe 1 : Améliorer la qualité de vie des habitants

A quelques jours des élections, Préservons Innovons vous partage un petit rappel concernant notre projet pour améliorer les conditions de vie à Mens.

Nous souhaitons d’abord agir pour le maintien des services publics. Pour ce faire, nous voulons valoriser le secteur du Pré Colombon, qui offre la possibilité d’implanter des équipements de service public, dont la maison de santé, mais aussi de proposer une offre d’habitats neufs adaptée aux besoins intergénérationnels.

Nous souhaitons également nous engager dans la future « Maison France Service » en partenariat avec le Département, poursuivant l’objectif d’accessibilité et de proximité des services publics.

Tout en continuant le travail de restauration du Bourg Centre, nous voulons effectuer un travail sur l’habitat à Mens, en évaluant les besoins des habitants, pour pouvoir initier des projets d’amélioration des logements (isolation, jardins partagés…).

L’amélioration de la qualité de vie passera aussi par un accompagnement des personnes fragiles, isolées et en difficulté que cela soit dans l’accès au logement, au transport, aux services. Cet accompagnement se fera en lien avec les organismes sociaux compétents tels que le Département, la Mission locale ou la MSA.

Notre liste souhaite par ailleurs contribuer au développement du partage et de la solidarité, en offrant un appui au Collectif d’entraide et à Mixages ou toute autre association volontaire.

Enfin, nous soutiendrons les événements festifs et culturels, qui sont créateurs de lien social et participent au bien-être des habitants.

L’amélioration de la qualité de vie des habitants ne se fera bien évidemment pas sans vous. Nous vous inviterons ainsi régulièrement à nous parler de vos attentes et vos besoins.

Axe 2 : Créer les conditions du développement de l’offre culturelle et sportive

Poursuivant l’objectif de vivre dans un territoire dynamique, agréable et attractif, notre équipe souhaite soutenir le réseau associatif à l’origine de nombreuses activités culturelles et sportives, qui sont des facteurs évidents de lien social. Notre aide financière aux associations sera élargie, en s’appuyant notamment sur un cadre contractuel dans le cas de projets d’intérêts communaux.

Le dynamisme de la vie locale ne pouvant exister sans les jeunes, Préservons Innovons renouvellera le « conseil des jeunes ». Cette initiative vise à accroitre leur participation à la vie locale, à écouter leurs idées et les encourager.

Pour faciliter l’organisation d’événements festifs et répondre aux besoins des habitants, nous voulons valoriser les équipements existants dont la Salle des Sagnes.

Préservons Innovons souhaite également améliorer les équipements d’intérêts intercommunaux dont la piscine, le terrain de foot et l’étang de pêche.

Des réflexions porteront également sur la transformation de Mixages en tiers lieu polyvalent, utilisé à la fois par les bibliothécaires de la médiathèque de Mens, les associations, les « coworkers ».

 

AXE 3 : Soutenir l’emploi et les activités commerciales, artisanales, agricoles et touristiques

La compétence économique est une compétence de la communauté de commune dans laquelle nous nous impliquerons fortement dans le cadre des commissions économie, tourisme, agriculture. Le développement économique est aussi un enjeux important pour répondre aux enjeux sociaux et environnement en relocalisant de l’activité sur le territoire et permettre à la commune de Mens de conserver son attractivité ses services publics et privés.

Notre projet a pour ambition un développement qui s’appuie sur les richesses du territoire :

-les femmes et les hommes quo souhaitent entreprendre à Mes pour lesquels nous serons des facilitateurs via la mise en réseau avec le tissus d’entreprise existante, l’accès au foncier et à tous les dispositifs facilitant la création d’entreprise.

-Les atouts du territoire, son environnement naturel en particulier pour le tourisme, l’agriculture, la foret le tissus entreprise artisanale et commerciale.

-Les nouvelles technologies avec l’arrivée de la fibre, l’amélioration du réseau de transport qui facilitera le travail à distanace.

-La synergie ville campagne avec la métropole grenobloise .

S’agissant d’abord de l’emploi et de la création d’activités, Préservons Innovons souhaite développer et adapter les infrastructures d’accueil mais aussi encourager les initiatives créatrices de richesses et d’emplois. Pour ce faire, nous nous impliquerons notamment dans le projet porté par la Communauté de communes « Territoire 0 chômeurs ».

Nous soutiendrons l’artisanat et le commerce local au travers d’évènements et d’animations, en lien avec le développement de l’activité touristique.

Nous accompagnerons également le déploiement du télétravail, qui sera favorisé par l’arrivée de la fibre optique et par la création d’espaces de « coworking ».

Concernant l’agriculture ensuite, notre équipe accompagnera les agriculteurs en favorisant les marchés de proximité et l’accès au bassin de consommation de l’agglomération grenobloise. En partenariat avec la Communauté de communes et le Département, nous augmenterons l’approvisionnement des établissements publics en produits locaux et/ou issus de l’agriculture biologique. Un travail portera également que l’accès à la ressource en eau pour faciliter le développement des productions agricoles.

Enfin, la liste Préservons Innovons travaillera sur le tourisme qui contribue au dynamisme économique du territoire. Nous encouragerons le développement de l’écotourisme en s’appuyant sur l’environnement exceptionnel du Trièves : sentiers de randonnées, chemins ruraux, authenticité de l’habitat, hébergements, patrimoine culturel, Musée… Nous soutiendrons l’organisation d’évènements qui concourt à renforcer la notoriété du territoire. Nous créerons également des circuits permanents de trail, de vélo ainsi que des parcours culturels et patrimoniaux.

Nous nous impliquerons davantage dans les structures territoriales qui font connaître et rayonner le patrimoine local, dont la Métropole grenobloises, le Parc Naturel Régional du Vercors, le Dévoluy et l’Oisans.

AXE 4 : Contribuer à la transition écologique et au respect de l’environnement

La transition écologique constitue aujourd’hui un enjeu majeur dans un monde qui se transforme. L’équipe Préservons Innovons entend agir au niveau local pour contribuer à cette transition.

Nous souhaitons d’abord encourager une mobilité douce économe et responsable., intégrant les différents mode de transport train bus voiture vélo . Pour atteindre ces objectifs et en cohérence avec le contrat de réciprocité nous portons l’idée que la Communauté de communes intègre le schéma de transport construit autour de l’agglomération Grenobloise.

Notre liste veut ensuite poursuivre l’action engagée sur la qualité de l’eau et la sécurisation de la ressource en eau potable. Pour ce faire, il conviendra de renforcer le réseau d’assainissement et prioritairement de raccorder à la STEP ou à un système collectif indépendant des eaux usées le secteur de La Croix Saint Genis ainsi que les hameaux de Menglas, Préfaucon et Mentayre Verdier.

Préservons Innovons travaillera aussi sur la préservation de la ressource en eau potable en limitant les pertes sur le réseau par le remplacement des conduites en coordination avec les travaux de rénovation des espaces publics.

Enfin, Préservons Innovons initiera des réflexions sur les énergies renouvelables et la consommation énergétique, poursuivant un double objectif de production et d’économie d’énergies.

Nous étudierons l’équipement des bâtiments et des espaces publics en panneaux photovoltaïques. Notre équipe mènera des actions pour limiter la consommation énergétique des bâtiments publics et privés, en réduisant notamment la puissance de l’éclairage public à certaines heures. Nous développerons également des actions de sensibilisation des habitants sur ces enjeux et impliquerons les jeunes dans des projets écocitoyens en partenariat avec les établissements scolaires.

NOTRE PROGRAMME, AXE 3 : Soutenir l’emploi et les activités commerciales, artisanales, agricoles et touristiques

L’image contient peut-être : 16 personnes, dont Véronique Menvielle, Lauriane Josserand et Bernard Chevalier, personnes debout et plein air

La compétence économique est une compétence de la communauté de commune dans laquelle nous nous impliquerons fortement dans le cadre des commissions économie, tourisme, agriculture. Le développement économique est aussi un enjeux important pour répondre aux enjeux sociaux et environnement en relocalisant de l’activité sur le territoire et permettre à la commune de Mens de conserver son attractivité ses services publics et privés.
Notre projet a pour ambition un développement qui s’appuie sur les richesses du territoire :
-les femmes et les hommes quo souhaitent entreprendre à Mes pour lesquels nous serons des facilitateurs via la mise en réseau avec le tissus d’entreprise existante, l’accès au foncier et à tous les dispositifs facilitant la création d’entreprise.
-Les atouts du territoire, son environnement naturel en particulier pour le tourisme, l’agriculture, la foret le tissus entreprise artisanale et commerciale.
-Les nouvelles technologies avec l’arrivée de la fibre, l’amélioration du réseau de transport qui facilitera le travail à distanace.
-La synergie ville campagne avec la métropole grenobloise .

S’agissant d’abord de l’emploi et de la création d’activités, Préservons Innovons souhaite développer et adapter les infrastructures d’accueil mais aussi encourager les initiatives créatrices de richesses et d’emplois. Pour ce faire, nous nous impliquerons notamment dans le projet porté par la Communauté de communes « Territoire 0 chômeurs ».
Nous soutiendrons l’artisanat et le commerce local au travers d’évènements et d’animations, en lien avec le développement de l’activité touristique.
Nous accompagnerons également le déploiement du télétravail, qui sera favorisé par l’arrivée de la fibre optique et par la création d’espaces de « coworking ».
Concernant l’agriculture ensuite, notre équipe accompagnera les agriculteurs en favorisant les marchés de proximité et l’accès au bassin de consommation de l’agglomération grenobloise. En partenariat avec la Communauté de communes et le Département, nous augmenterons l’approvisionnement des établissements publics en produits locaux et/ou issus de l’agriculture biologique. Un travail portera également que l’accès à la ressource en eau pour faciliter le développement des productions agricoles.
Enfin, la liste Préservons Innovons travaillera sur le tourisme qui contribue au dynamisme économique du territoire. Nous encouragerons le développement de l’écotourisme en s’appuyant sur l’environnement exceptionnel du Trièves : sentiers de randonnées, chemins ruraux, authenticité de l’habitat, hébergements, patrimoine culturel, Musée… Nous soutiendrons l’organisation d’évènements qui concourt à renforcer la notoriété du territoire. Nous créerons également des circuits permanents de trail, de vélo ainsi que des parcours culturels et patrimoniaux.
Nous nous impliquerons davantage dans les structures territoriales qui font connaître et rayonner le patrimoine local, dont la Métropole grenobloises, le Parc Naturel Régional du Vercors, le Dévoluy et l’Oisans.

SECONDE REUNION PUBLIQUE DE LA LISTE « MENS PRESERVONS INNOVONS »

reunion3

Chaque candidat présente brièvement son domaine de compétence. En vrac : la politique du logement et l’ouverture prochaine du formidable projet Labelvie. La maison de santé au Pré Colombon en 2022. La maison France Service. La poursuite des travaux des chaussées et canalisation rue Louis Rippert, docteur Senebier et dans les hameaux. Le projet de tiers lieu. Celui de salle de spectacle aux Sagnes. La charte éco-touristique à relancer. Relancer également les manifestations comme celle du 14 juillet en contactant les forains. La création de nouvelles zones d’activité économique pour pouvoir recevoir de nouvelles entreprises. L’espace de coworking. Le projet territoire zéro chomeur. L’agriculture raisonnée qui entretient les paysages, dans la continuité des générations qui nous ont précédé. La mobilité : la CDC du Trièves gardera elle sa compétence transport, les rabattements en bus vers le futur RER Grenoble Gap, le covoiturage, l’autopartage Citiz dont le succès dépasse toute attente, les pédibus, vélobus, les garages à vélos sécurisés. Le projet de centrale solaire aux Sagnes. Le bilan énergétique des bâtiments communaux et les travaux d’isolation à envisager. La lutte de longue haleine contre les pertes d’eau, l’adduction et la dépollution de nouvelles sources.

Ouf ! De quoi s’occuper pendant 6 années !!!
Nous détaillerons tout cela dans la ligne droite de la dernière semaine !

La suite de Quelle Foire !… La journée Mobilités le 16 novembre à l’Espace culturel

Organisée par Trièves Transitions Écologie

Énergie, agriculture, foncier, relations Trièves/Métropole, solidarité contre le chômage, démocratie : conférences, débats, projections, ateliers, rencontres, surprises et révélations, Quelle Foire !, du 20 au 22 septembre dernier, a été d’une grande richesse ! Mais nous ne pouvions tout avaler en un week-end. Alors sur la mobilité, sujet pourtant majeur quand on souhaite agir pour la transition dans notre vie de tous les jours, si nous avons accueilli l’inauguration de l’autopartage à Mens, la remise de vélos à assistance électrique à des habitants par la communauté de communes et l’exposition “photographies donnant sur la voie” de B. Fontanel, nous avons reporté à plus tard l’approfondissement sur ce sujet.

Et plus tard, c’est le 16 novembre.

Trois temps forts cadenceront cette journée, en présence d’élus investis dans les mobilités :

- 10h : conférence sur l’importance et le sens des déplacements dans l’organisation de notre mode de vie individuel et collectif, avec un spécialiste européen des transports, Vincent Kaufmann, sociologue des déplacements, chercheur à l’École Polytechnique de Lausanne.

- 13h30 : débat sur l’état de la lutte pour défendre notre ligne ferroviaire Grenoble-Gap et propositions de la Coordination inter-territoriale de l’Étoile de Veynes. L’avenir après la menace !

- 15h30 : atelier sur les pratiques de chacun·e. Nous réfléchirons à nos modes de déplacement, aux moyens manquants, aux nouvelles organisations de transport que nous souhaitons. Dans ce but, un questionnaire « mobilité » sera proposé le matin pendant le marché. Autopartage avec Citiz à Mens, covoiturage, transports à la demande, rabattement vers les gares, vélos à assistance électrique : les offres ou les propositions sur lesquelles s’appuyer ne manquent pas, mais il faut aller plus loin !

L’exposition de Bernard Fontanel sera à nouveau présentée toute la journée.

Après une discussion à 17h30 sur le bilan et les perspectives de Quelle foire ! 2019, nous clôturerons la journée autour d’une soupe à l’oignon et autres plats proposés par les membres du comité de pilotage de la foire.

Tous les détails sur le site quellefoire-trieves.fr.

Tous au camping !

commande-Kangoo

Citiz tient ses promesses, les choses avancent pour l’autopartage à Mens.
Après la commande de la première voiture, une Sandero : http://dodiblog.unblog.fr/2019/06/23/citiz-a-mens-dernieres-nouvelles/
Le second véhicule, une magnifique Kangoo 115 cv vient d’être commandé (voir pièce jointe).
 Pour soutenir cette belle action, on peut prendre une part sociale de Citiz : https://alpes-loire.citiz.coop/particuliers/devenir-cooperateur
La mairie de Mens, la cigale du Trièves et 4 particuliers ont déjà la leur, on attend les suivants.
 Martin Lesage, grand patron de Citiz viendra sur Mens avec l’un des ses techniciens, pour finaliser les choses avec différents interlocuteurs le lundi 8 juillet.
Ils feront une pause entre 12 et 14h au snack du camping de Mens, et seront à disposition pour discuter avec les personnes ayant des questions à propos de l’autopartage.
Merci de me prévenir à l’avance si vous comptez déjeuner avec nous. 
A lundi
Olivier Dodinot

Citiz à Mens : dernières nouvelles

20190622-143547

La première voiture, une Dacia Sandero Lauréate a été commandé hier au garage Picca de Mens.

Commande-Sandero2

Pour la seconde voiture, l’appel à souscription pour l’achat de parts sociales est lancé. Déjà 8 parts achetées, une par la mairie de Mens, une autre par la cigale du Trièves, les 6 autres par de généreux donataires. Rappel, il faut 15 parts à 750 euros pour le prix d’une voiture.

Cette seconde voiture sera probablement une Dacia Break au vu des premiers résultats du sondage, auquel on peut toujours participer : https://framadate.org/2TWxQTF1d2gbpEM1

Les deux stations d’autopartage Mensoises seront inaugurées lors de la foire de la transition de Mens, qui se déroule du 20 au 22 septembre.

Pour celles et ceux que cela intéresse :

Du bonheur d’être coopérateur : https://alpes-loire.citiz.coop/particuliers/devenir-cooperateur

Le bulletin de souscription se trouve ici : https://alpes-loire.citiz.coop/media/1802/reference/bulletin-ps-alpes-autopartage.pdf

On peut payer par échéance avec versement initial d’au moins 150 euros, puis versement de 50 euros par mois, jusqu’à concurrence de 750 euros.

Il suffit de rajouter à la main sur le bulletin comment et à quelle fréquence on paye : soit par virement tous les X du mois, soit par chèque idem soit par prélèvement de Citiz. Dans ce dernier cas, il faut envoyer le RIB et l’autorisation de prélèvement de Citiz qu’on trouve en page 3 de ce document : https://alpes-loire.citiz.coop/media/1792/reference/contrat-citiz-alpes-loire.pdf

20190622-143554

Citiz : l’expérience Mensoise

2-voitures

Un article d’Amand Portaz, magnifique ambassadeur Citiz, résumant l’expérience Mensoise

                     —————————

Avancement du Projet d’implantation de 2 véhicules  d’autopartage Citiz à Mens (Trièves)

Après une réunion début avril ( une trentaine de personnes présentes) , notre  présence  à la foire de Mens le 1 mai et  une  enquête de terrain basée sur un questionnaire en ligne,  il s’avère qu’il existe un potentiel à Mens pour implanter2  véhicules Citiz 

  L’investissement  des véhicules me semble innovant  puisqu’il  s’appuie  sur  les montages  suivants :

•Le première véhicule sera  apporté  par un futur utilisateur  via la solution  « Ma Chère Auto » de Citiz . 

•Le deuxième véhicule devrait être  financé par des utilisateurs potentiels de Mens qui acceptent d’acheter 1 à 2 part sociétaire de Citiz       

Pourquoi à mon avis  ce projet est sur de bonnes rails  à Mens ?

Sans l’implication d’Olivier Dodinot , nouvel Ambassadeur local de  Citiz,  qui accepte d’investir  sur un véhicule « Ma Chère Auto » ,  il est fort probable que Citiz ne se serait pas engagé aussirapidement sur ce territoire.

◦Cet ambassadeur  est très actif  sur les réseaux  sociaux  et sur son Blog (1) ◦Par son approche positive, Il  a su suscité  l’intérêt d’utilisateurs   potentiels et  l’adhésion  d’une grande partie de la population. ◾Il faut dire qu’il a déjà expérimenté d’autres solutions d’autopartage.  ◦Par ailleurs  ce projet est soutenu par les élus  locaux  et Nationaux (Députés et Sénateur Locaux ) ◾ Il est claire qu’avec la Loi LOM, ce projet arrive aussi au bon moment.

Les cibles  potentielles

Je suis  persuadé  que l’autopartage  en milieu peu dense  ne peu pas prétendre  supprimer les véhicules individuels des foyers,  mais au moins en limiter le nombre.

Le questionnaire et les échanges sur le terrain  ont mis  en évidence les  profils d’utilisateurs suivants . ◦Les familles avec ados étudiants de plus de 18 ans ◾Ces derniers aurait besoin d’un véhicule ponctuellement sur place  voir sur Grenoble    ◦Les retraités sur Mens de moins de 75 ans   qui cherchent à se passer du deuxième véhicule ◦Les retraités  en résidence partagés entre Grenoble et Mens qui ne souhaitent utiliser ce service ponctuellement sur Mens et Grenoble ◾Le stationnent restreint à Grenoble facilite cette migration vers de l’autopartage  ◦Les retraités de Mens souvent en vadrouille avec leur  Camping-Car. ◾Cette solution d’autopartage leur permettrait de rayonner plus facilement  sur Mens quand  ils sont là , mais aussi de  visiter plus facilement des villes où est implanté Citiz, commeBordeaux, Toulouse, Marseille, ◦L’office du Tourisme et le Camping local,  qui sont aussi intéressés pour proposer  une location  courte  durée à la journée en utilisant ces véhicules en période touristique      ◾Pour les  touristes de passage en camping-car, c’est plus facile pour rayonner localement car les routes sont étroites ◾Pour les  touristes qui seraient  venus  par le  train dans le Trièves •Sur cette dernière cible,  il reste du travail pour rendre attractif le train. Notamment pour  traiter les derniers  km de la gare  vers  les lieux de villégiatures  •Est-ce qu’il sera plus facile  demain  avec la LOM d’offrir une solution de « taxi collectif » ou du TAD  plus souple,  par exemple via un « pass mobilité Touristique » ?        

1.Blog  d’Olivier 

http://dodiblog.unblog.fr/20…/…/30/citiz-nouvelles-du-front/

Armand PORTAZ

Manger bio

bio

Trièves Transitions Ecologie (ex Esprit Trièves) co-organise avec le collectif « Tous et maintenant » la venue de François Collard Dutilleul à Châtel le vendredi 5 et le samedi 6 avril 2019.
Cet universitaire viendra nous parler de la « démocratie alimentaire » sous forme d’une conférence et d’un atelier de travail, pour réfléchir à un projet alimentaire territorial.
Ce thème, qui peut se traduire par le « manger bio à la cantine », est une suite logique de « Trièves terre nourricière ».
Un article dans les Nouvelles du Pays d’avril présentera cette rencontre à partir de l’exemple de Mouans-Sartoux.
A bientôt !
Trièves Transitions Ecologie

Du pognon pour le Dragon !

Bonjour à toutes et à tous,

Vous avez été nombreu·se·s à soutenir la radio et le projet de
financement de notre studio mobile, merci !

Il ne manque plus que 1500 € au Dragon pour parvenir au seuil de recette
qui le fera accéder, l’an prochain à une nouvelle tranche de financement
par le Fond de Soutien à l’Expression Radiophonique (voir le détail dans
le texte ci-dessous). Radio Dragon est donc dans ses derniers cent
mètres, ou plutôt dans ses trois dernières semaines… avant la clôture
de sa récolte de fonds 2018. Et 1500 €, c’est à la fois peu et beaucoup
: si nous trouvons 3 personnes pour donner 500€, ou bien 6 personnes
pour donner 250€… ou bien un peu plus qui donneraient 5, 10, 20 €
par-ci par là… le but serait facilement atteint !

Rendez-vous sur
https://www.helloasso.com/associations/radio-dragon/collectes/deployons-les-ailes-du-dragon.

Ps: Et merci encore pour ces 24h de lecture de folie! Vous retrouverez
les références de tous les textes lus pendant ce direct sur le site de
la radio.

Pps: un autre moyen de soutenir la radio est d’y adhérer (toujours à
prix libre), et c’est vraiment important de le faire chaque année. Vous
pouvez bien sûr toujours venir au studio pour le faire en direct, mais
aussi en cliquant ici:
https://www.helloasso.com/associations/radio-dragon/adhesions/adhesion-radio-dragon

DÉPLOYONS LES AILES DU DRAGON ! Soutenir la radio maintenant, c’est
soutenir la radio au long terme. Aidez-nous à réunir les 10.000 euros
nécessaires à la création du studio mobile du Dragon

LE DRAGON VOLE DÉJÀ DEPUIS DEUX ANS Deux ans maintenant, que Radio
Dragon caresse de ses ondes les vallées, crêtes et hauts plateaux qui 
l’environnent. Sur le 104.4 et 96.8 FM, c’est la radio locale du Sud
Isère, Matheysine, Beaumont, Valbonnais et Trièves. C’est aussi la radio
de partout par internet, puisque vous pouvez, par-delà les montagnes,
vous accrocher chaque fois que vous le désirez à sa crinière pour une
envolée improvisée…
Deux ans, qu’auditeur·trice·s et passionné·e·s de radio ont aménagé et
équipé le studio de la place de la Halle à Mens qui commence à trouver
sa routine. De nouvelles émissions décollent les unes après les autres,
dragonnaux hésitants ou fougueux, et toujours pour le plaisir des oreilles.

LE DRAGON DANS LA TEMPÊTE Les pouvoirs publics ont récemment coupé les
subventions dévolues aux emplois-aidés dans les radios. La présence
salariée est pourtant nécessaire au fonctionnement continu des ondes, ce
qui est bien sûr notre désir, mais aussi une exigence imposée par le CSA
(Conseil Supérieur de l’Audiovisuel). Depuis l’automne 2017, pour
maintenir nos salariées dans la radio, nous utilisons donc les fonds
initialement dévolus au matériel et notamment à la création du studio
mobile.
En résumé, nos fonds sont prioritairement consacrés à faire tourner le
studio au quotidien (salaires, loyer, factures internet et électricité,
petit matériel, frais liés à l’émission, c’est à dire à l’entretien de
l’émetteur et des antennes).

SEMER DES GRAINES DE DRAGON… Le saviez-vous ? Par ici, quand on lance
des graines de dragon dans le cours du Drac, elles flottent, gonflent et
éclosent pour donner lieu à de nouvelles merveilles sonores ! Depuis les
débuts de Radio Dragon, adhérent·es et auditeurs·rices rêvent de voir
circuler un studio mobile qui aille à la rencontre des habitant·e·s,
dans les villages, places, salles des fêtes et marchés. Nous avons déjà
une liste précise : table de mixage, micros, pieds de micros et casques,
ordinateurs, enceintes, câblages, valises techniques, petit barnum et
mobiliers… voire un véhicule aménageable. Actuellement, nous devons
emprunter, louer mais aussi démonter des parties de notre studio fixe
pour réussir ces sorties, ce qui nous confronte à de multiples
difficultés : dégradation du matériel, dépendance à d’autres structures,
frais répétés.
… pour tenir longtemps ! Il est donc important d’investir dans du
matériel dédié. Notre grande chance, en tant que radio associative, est
de bénéficier de la logique d’amorçage du Fond de Soutien à l’Expression
Radiophonique (FSER). En effet, lorsque nous recevons des dons, au-delà
d’un certain seuil, ces sommes sont « consolidées » en subvention par le
Fser les années suivantes. Pour notre budget 2018, 10.000€ de dons nous
permettraient d’atteindre ce seuil et d’être plus à l’aise à l’avenir :
en donnant aujourd’hui, vous permettez que la somme équivalente soit
allouée par le Fser à long terme.

Chacun de vos dons, même petit, peut faire la différence, merci d’avance
pour votre soutien !
/ ATTESTATION FISCALE : Pour rappel, Radio Dragon est reconnue d’intérêt
général. Elle vous fournira une attestation fiscale permettant une
déduction d’impôts.

https://www.helloasso.com/associations/radio-dragon/collectes/deployons-les-ailes-du-dragon/

Message l’Illicov

Illicov dans Trieves transport go9b

Bonjour,

Il y a quelques mois, vous nous aviez fait part de votre intérêt concernant l’ouverture d’une ligne de covoiturage sur illicov.fr.

Nous avions prévu de vous tenir informés en septembre.

Le temps a passé très vite… mais soyez certain(e)s que nous ne vous avons pas oublié !

 Quelles sont les avancées depuis notre dernier mail ?

Nous avons concentré nos efforts sur :

  • La refonte de notre site internet présentant plus clairement le fonctionnement d’illicov.

  • La création d’un nouveau moteur de recherche qui permet de montrer son intérêt pour une ligne.

  • La recherche de financements afin d’ouvrir de nouvelles lignes, ce qui est notre ambition dans les mois à venir.

Si vous êtes toujours intéressé par l’ouverture d’une ligne de covoiturage près de chez vous, nous vous invitons à confirmer cet intérêt en renseignant votre lieu de départ et d’arrivée sur https://illicov.fr

Notre équipe reste disponible pour répondre à vos questions,

L’équipe illicov

12345...9



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces