• Accueil
  • > Recherche : olivier dodinot

Résultat pour la recherche 'olivier dodinot'

Page 4 sur 15

Régionales : les candidats du Trièves

Hebergeur d'image

Le Trièves présentait donc 4 candidats aux élections régionales.

Olivier Dodinot, numéro 7 sur la liste 100% Citoyen.

Anne Parlange, numéro 7 sur la liste des verts.

Pierre Suzzarini, numéro 28 sur la liste socialiste.

Marie Claire Terrier, maire de Clelles, numéro 12 sur la liste Wauquiez.

 

Olivier Dodinot est, comme d’habitude, éliminé piteusement dès le premier tour. Sa liste obtient 1.56% des voix et ne peut ni se maintenir ni fusionner.

Pierre Suzzarini ne figure plus dans la liste de fusion entre socialistes et verts pour le second tour.

Anne Parlange se retrouve en 29ème position sur cette liste de fusion.

Au second tour, seule Marie Claire Terrier est élue pour le Trièves, la liste Wauquiez arrivée en tête obtenant 16 sièges contre 11 pour la liste Queyranne.

 

Pour mémoire, les élus Trièvois dans le conseil régional sortant (2010-2015) étaient 2 verts : Corinne Bernard et Gérard Leras. Le même Gérard Leras + Capucine le Douarin pour le conseil régional 2004-2010.

Les verts n’ont plus aucun élu régional dans le Trièves et seulement 2 pour l’Isère, contre 7 dans la mandature précédente.

Toujours plus !

On a déjà obtenu de haute lutte le budget de la fête des tuiles.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/isere/grenoble/la-fete-des-tuiles-de-grenoble-aura-coute-351553-euros-865081.html

Hebergeur d'image

———————-

Maintenant on aimerait les factures détaillées…

 De Olivier Dodinot  ododinot@gmail.com
A…
Bonjour
Pourriez vous me faire parvenir l’ensemble des factures correspondant au budget de la fête des tuiles du 6 juin 2015 que vous m’avez récemment envoyé.
Pouvez vous également y joindre le budget prévisionnel dont a parlé Madame Anouche Agobian lors du conseil municipal du 26 mai 2015.
En vous remerciant par avance.
Bien cordialement
Toujours plus ! dans Politique Grenobloise cleardot
Olivier Dodinot

Vive la CADA !

On se rappelle mes demandes répétées pour obtenir communication par la mairie de Grenoble du budget de la fête des tuiles du 6 juin 2015, y compris les charges de personnel s’y référant :

http://dodiblog.unblog.fr/2015/09/24/fete-des-tuiles-le-budget/

1 coup de téléphone suivi de 4 échanges par mail n’avait pas suffit à convaincre la mairie de respecter son engagement n°12 de campagne :

« Les habitants auront accès à tous les documents publics auxquels ont accès les élus, etc

Source : http://unevillepourtous.fr/le-projet/120-engagements-pour-grenoble/

J’ai donc fait appel à la Commission d’Accès aux Documents Administratifs (CADA) qui vient de rendre ses conclusions.

Hebergeur d'image

On se fend donc d’un dernier mail :
—————-

Olivier Dodinot ododinot@gmail.com

Bonjour

Vous trouverez ci dessous les conclusions de la CADA, qui suite à ma requête, vous demande de me communiquer le budget de la « Fête des tuiles » du 6 juin 2015, comprenant les charges de personnel municipal s’y rapportant.
Je vous prie donc de me faire parvenir ceçi sans délai afin de conclure cette affaire qui date depuis le 10 juin 2015.
Bien cordialement
Olivier Dodinot
—————-
Affaire à suivre…
PS : Je suis TRES têtu !

Fête des tuiles à Grenoble : recours à la CADA !

Hebergeur d'image

http://www.cada.fr/

—————

Le 24 septembre 2015 12:03, Olivier Dodinot <ododinot@gmail.com> a écrit :
Bonjour
J’ai demandé à plusieurs reprises à la mairie de Grenoble, communication du budget de la « fête des tuiles » qui a eu lieu dans cette ville le 6 juin 2015, y compris les charges de personnels municipal dédiés à cet événement. J’ai téléphoné le 9 juin 2015 au service de l’adjoint au finances Monsieur Hakim Sabri, appel dont on m’a accusé réception par mail le 10 juin 2015. J’ai ensuite envoyé 3 mails de rappel les 10 juin, 29 aout et 16 septembre 2015. Le 21 septembre par un quatrième mail, j’ai annoncé mon intention de saisir la CADA faute de réponse sous 3 jours. Vous pouvez trouver trace de ces échanges successifs ci-dessous.
Aujourd’hui 24 septembre, n’ayant toujours pas de réponse, je n’ai d’autre choix que de saisir la CADA pour d’avoir communication de ses informations.
Bien cordialement
Olivier Dodinot

—————

10 juin 2015

Bonjour,

Suite à votre appel concernant le budget de la Fête des Tuiles, Monsieur Hakim SABRI vous informe qu’il vous le transmettra une fois le bilan achevé par les services et après en avoir informé les élus lors du conseil municipal du mois de juillet 2015.

Cordialement,

 E G.

Assistante de

Maud TAVEL Adjointe au Maire

Personnel, Administration générale, Patrimoine public, Marchés publics, Assemblée

Hakim SABRI Adjoint au Maire

Finances

—————

29 aout 2015
Bonjour
Vous me parliez d’un conseil municipal en juillet, nous sommes maintenant fin aout, avez vous plus de détails sur le budget final de la fête des tuiles.
Merci d’avance
Olivier Dodinot
—————
31 aout 2015

Bonjour Monsieur,

J’ai transmis votre relance à Monsieur Hakim SABRI.

Cordialement,

E G.

—————

16 septembre 2015

Bonjour
Je me permet de vous rappeler l’engagement n°12 de la liste d’Eric Piolle :

« Les habitants auront accès à tous les documents publics auxquels ont accès les élus, notamment sur Internet (open data) avec au préalable, si

besoin, un effort de pédagogie et la possibilité d’avoir des explications complémentaires. Comme la loi le prévoit, la Ville s’engagera à répondre dans un délai d’un mois aux sollicitations des habitants. Pour cela, des médiateurs de l’information municipale seront créés. »

Source : http://unevillepourtous.fr/le-projet/120-engagements-pour-grenoble/« 

Ma première demande date du 10 juin, soit plus de 3 mois…

Bien cordialement

Olivier Dodinot

 —————

17 septembre 2015

Bonjour Monsieur,

J’ai transmis votre relance à Monsieur Hakim SABRI.

Cordialement,

E G.

 —————

17 septembre 2015

Bonjour
Je me permet de vous rappeler l’engagement n°12 de la liste d’Eric Piolle :

« Les habitants auront accès à tous les documents publics auxquels ont accès les élus, notamment sur Internet (open data) avec au préalable, si

besoin, un effort de pédagogie et la possibilité d’avoir des explications complémentaires. Comme la loi le prévoit, la Ville s’engagera à répondre dans un délai d’un mois aux sollicitations des habitants. Pour cela, des médiateurs de l’information municipale seront créés. »

Source : http://unevillepourtous.fr/le-projet/120-engagements-pour-grenoble/« 

Ma première demande date du 10 juin, soit plus de 3 mois…

Bien cordialement

Olivier Dodinot

 —————

21 septembre 2015

Bonjour

Je constate que ma demande d’informations concernant le budget de la fête des tuiles du 6 juin 2015, y compris les charges de personnels municipal dédiés à cet événement, ne m’est pas parvenu malgré des demandes répétées depuis le 10 juin.
Dois je donc passer par la CADA (Commission d’Accès aux Documents Administratifs) pour obtenir gain de cause ?
http://www.cada.fr/
J’ai déjà eu recours aux services de cette commission qui est fort efficace !
Souhaitant éviter le passage par cette procédure, je vous redemande une dernière fois de me communiquer sous trois jours les documents demandés.
Bien cordialement
Olivier

Affaire à suivre !

Sondage voitures électriques

Hebergeur d'image

Envoyé: jeudi 10 septembre 2015 à  19:11
De: « Olivier Dodinot » <ododinot@gmail.com>
 Objet: Voitures électriques

Bonjour

Je vous ai inscrit après acceptation de votre part sur le site ChargeMap qui recense les lieux possédant une borne de recharge pour voitures électriques : http://fr.chargemap.com/

En tapant « Mens » dans la zone de recherche, vous verrez qu’il y a 46 propositions dans un rayon de 25 km. On est battu d’une courte tête par Grenoble (47 propositions). Un petit coup de pub gratuit pour tourisme dans le Trièves, dans un domaine encore confidentiel mais qui se développe à  grande vitesse : http://www.automobile-propre.com/dossiers/voitures-electriques/chiffres-vente-immatriculations-france/#Evolution_des_immatriculations_de_voitures_electriques_en_France

Une question : avez vous été contacté cette saison pour la recharge d’une voiture électrique ? J’envoi ce mail à  tous les propriétaires de point de recharge pour faire la synthése.

Une autre piste : un site Grenoblois recense maintenant les bornes de recharge pour vélos électriques : https://www.ebikemaps.com/

Bien cordialement

Olivier Dodinot

——————-

Bonjour,
je n’ai eu de demande que pour des vtt à assistance électrique car on travaille en partenariat avec Grillet sports à Gresse mais aucune voiture .. Pour l’instant.
Merci.

M.

——————-

Bonjour Olivier,
Merci pour votre travail. De notre côté, aucun contact pris à ce sujet durant l’été. Laissons donc du temps au temps, comme disait l’autre.
Bonne soirée,
A.
——————-
Bonsoir Olivier,
J’ai eût une i3 dimanche soir, le monsieur faisait Heidenberg->Nice en se basant essentiellement sur les bornes de supermarché et Renault. Il prend le chemin des écoliers pour faire son parcours et visite pas mal les alentours. Avant de venir chez moi, il est passé par le col de la croix de fer… pas vraiment le plus direct.
Le lendemain, il partait sur Manosque avec arrêt à Gap et ses environs.J’ai aussi eût une zoe quelques semaines plus tôt
Il y avait une zoe derrière moi à 13h30 qui venait de Mens et qui a tourné vers Cornillon.Ca bouge de plus en plus avec les voitures électriques, malheureusement ( et heureusement pour le tourisme)nous ne sommes pas dans les grands axes du projet corry-door.A bientôt
J.
A suivre…

Demande complémentaire

On se rappelle ma demande de renseignement concernant le Voyage d’étude au Bhoutan de Madame Marina Girod de l’Ain, adjointe au maire de Grenoble, dans le cadre d’un passionnant séminaire sur le thème : « Repenser la richesse ».

Toujours curieux, je lui ai demandé quelques informations complémentaires :

——————————–

Bonjour

 Je me permet de vous demander une information complémentaire concernant votre futur Voyage d’étude au Bhoutan du 1er au 18 novembre. Dans le compte rendu du conseil municipal du 27 avril, il est précisé que ce dossier a été examiné par la commission Ressources et évaluation du 13 avril 2015, commission dont vous étes membre titulaire : http://archives.grenoble.fr/FrmLotDocFrame.asp?idlot=358012&idfic=0238440&resX=1920&resY=1080&init=1
 Pouvez vous me faire parvenir copie du compte rendu de réunion de cette commission ?
 Je ne doute pas de la prochaine réception de l’ensemble des documents demandés, conformément à l’engagement N°12 de votre liste : rendre publiques les données publiques.
 Bien cordialement
Demande complémentaire dans Politique Grenobloise cleardot
Olivier Dodinot

Réunion covoiturage à Mens

Hebergeur d'image
Jeudi 21 avril à l’initiative de la commission Vie quotidienne de la mairie de Mens, s’est tenu une réunion réunissant environ 25 personnes, concernant le covoiturage et l’utilisation du nouveau parking dédié place du Vercors. Le hasard faisant bien les choses, le panneau covoiturage a été posé quelques heures auparavant, il reste à terminer le marquage au sol des 2 places.
Après une introduction de Marcel Calvat premier adjoint, Florin Malafosse, de la CDC du Trièves, a présenté un passionnant diagnostic des déplacements sur le territoire.
Puis Raphael Szmalc, stagiaire du département de l’Isère, chargé d’une étude sur les transports, a expliqué avoir observé au moins 8 personnes pratiquant le covoiturage depuis la place du Vercors entre 7h30 et 9h du matin. Or l’expérience montre que l’officialisation d’une pratique informelle en multiplie les pratiquants.
Hebergeur d'image
On a défini les règles d’utilisation du parking : nécessité de retirer un autocollant spécifique en mairie, en donnant ses coordonnées. Le policier municipal sera chargé du contrôle des lieux.

Les différentes possibilités de « rencontres covoitureuses » :

- Attente au parking. Réservé aux personnes n’ayant pas d’impératif horaire. Surtout le matin ou pour les soirées type cinéma à Clelles.

- Le bouche à oreille par réseau : La secrétaire de mairie de Mens peut aider, dans les limites de sa disponibilité.

- Le réseau de correspondant par SMS « Mon Trièves » qui regroupe déjà 130 personnes  Il n’est pas spécifique au covoiturage et est réservé aux services gratuits. Cependant une mise en relation débouchant sur un covoiturage régulier pourrait amener un dédommagement du conducteur. Renseignement auprès de Fouad Lhocine au 07 81 82 73 84.

- Les sites internet.

Yvan Martinod, du conseil départemental de l’Isère a présenté en détail  Ecovoiturage, le site de covoiturage du département de l’Isère (http://www.ecovoiturage.itinisere.fr/), plus spécifiquement dédié au aller-retour domicile travail et dont l’utilisation est gratuite.
On a aussi évoqué le célèbre Blablacar (https://www.covoiturage.fr/), qui prélève une commission sur les trajets de plus de 75 kilomètres. En dessous de cette limite, le service est gratuit mais ne permet pas de réserver un trajet, le paiement se faisant en direct au conducteur.
Pour l’un et l’autre site, il est conseillé de noter le numéro de téléphone de son covoitureur pour éviter les  »loupés » au lieu de rendez vous.
Olivier Dodinot se propose d’aider à l’inscription les personnes allergiques à l’informatique.

- En réflexion :  un tableau effaçable ou classeur avec formulaire en mairie ou sur le parking.

- A noter : on peut cumuler covoiturage et transport en commun. Exemple : descente de Mens à Grenoble en covoiturage. Remontée par  le bus 4500 du lundi au samedi, départ de la gare routière à 17h40, arrivée place du Vercors à Mens à 19h15.

http://www.autocars-grindler.com/telechargement/Ligne4500.pdf

QUESTIONS DIVERSES :

Courtoisie : Véhicule propre, être à l’heure, éviter le ransport de bétail (3 personnes en doudoune sur la banquette arrière…)

Assurance : les passagers covoitureurs sont couvert par assurance  du conducteur si la rémunération demandée se limite au partage de frais et n’entraine pas de bénéfice.Avec blablacar, le trajet Mens – Grenoble est proposé par défaut à 3 euros (tarif vert), le conducteur peut demander jusqu’à 4 euros (on passe au tarif orange), mais le système bloque au dessus. A l’inverse, on peut baisser le tarif jusqu’à un minimum de 1 euros. Blablacar suggère également de signaler la pratique du covoiturage à son assureur.

 Prêt de volant au covoitureur : à voir impérativement avec son assureur :

Mineur et covoiturage :

« Mon Trièves » accepte qu’un mineur communique son numéro de portable au réseau, dans la mesure ou ses parents sont d’accord.

Un mineur ne peut avoir son propre compte sur un site de covoiturage. Mais ses parents peuvent faire une demande de covoiturage  à travers leur propre compte parent. Blablacar propose une décharge à signer par les parents :

Fiscalité : les revenus venant du covoiturage, s’apparentant à un partage de frais, ne sont en principe pas imposable.

https://www.covoiturage.fr/faq

ECONOMIE, ECOLOGIE, SECURITE…

Economie : le barème  kilométrique indique un cout de revient de 33 cts pour une simple 4 CV.  Donc un aller retour de 100 km sur Grenoble revient à 33 euros, soit 165 euros par semaine de 5 jours, 700 euros par mois, 7500 euros par an ! En covoiturant à 2, on économise donc 350 euros par mois chacun, en allant par 3 on monte à 230 euros d’économie.

Source : http://www.service-public.fr/actualites/007570.html

Ecologie : avec une voiture extrêmement sobre à 80 gr de CO2 par km, on émet 8 kg sur un aller retour à Grenoble, 40 kg par semaine, 1.8 tonnes par an. En covoiturant à 2 on économise donc 900 kg chacun, 1.2 tonnes en allant à 3.

Source : http://carlabelling.ademe.fr/,

Le covoiturage, en limitant le nombre de voitures, contribue également à la fluidification du trafic. La pratique des Trièvois dans ce domaine risque cependant d’avoir des effets limités sur le carrefour du Rondeau, qui compte presque 200 000 véhicules/jour

Source : http://www.citylocalnews.com/actualite/2012/06/14/des-croisements-multiples

Sécurité : plusieurs études le démontrent : on conduit de manière plus apaisée avec un passager que seul au volant.

Solidarité : Le covoiturage, c’est aussi la possibilité d’échange, de rencontres qui ne se font pas nécessairement dans un autre contexte.

 CONCLUSION :

L’idée de la réunion était de contribuer à créer la masse critique pour favoriser les  »rencontres covoitureuses » aux mêmes horaires. On sait qu’il y a 1700 navetteurs quotidiens entre le Trièves et Grenoble !

On peut espérer dans le futur voir une multiplication de petits parkings dédiés au covoiturage dans le Trièves.

Hebergeur d'image

 

Voyage d’étude au Bhoutan

Un mail envoyé à Madame Marina Girod de l’Ain, adjointe au maire de Grenoble :

http://www.grenoble.fr/124-marina-girod-de-l-ain.htm

——————————

Bonjour
 En parcourant le compte rendu du conseil municipal de la ville de Grenoble du 27 avril 2015, j’ai lu que vous alliez participer du 1er au 18 novembre 2015 à un voyage d’étude au Bhoutan sur le thème :   » Repenser la richesse « .
J’ai pu également visionner les débats à ce propos sur la video suivante, à partir de  5h42 :
Image de prévisualisation YouTube
Ceux çi font apparaître l’existence d’un préséminaire en Savoie.
Une rapide recherche sur internet m’a permis de voir que se tenait une conférence internationale sur le « Bonheur National Brut » à Paro au Bhoutan du 4 au 6 novembre de 8h30 à 17h : http://www.bhutanstudies.org.bt/
Soucieux du bon usage des deniers publiques, j’aimerais avoir communication du budget total de ces frais de mission, incluant le préséminaire en Savoie, le voyage en avion au Bhoutan, les transport locaux, l’hébergement et la restauration. Quels sont les financeurs de ce voyage et dans quelle proportion ?
J’aimerais également connaître le programme détaillé de votre séjour ainsi que celui du pré-séminaire. Des interventions de votre part sont elles prévues au programme ?
Dernière question : le bilan carbone de ce voyage a t’il été évalué ?
 Bien cordialement
Olivier Dodinot
Affaire à suivre.

Question – réponse

Un échange par mail, sur un point qui me tient à cœur, avec Frédérique Puissat et Fabien Mulyk, candidat UMP – UDI aux départementales pour le canton Trièves – Matheysine
————————-
QUESTION
Bonjour Frédérique, bonjour Fabien
Je suis votre campagne sur internet et notamment Facebook. Les situations nationales et locales vous sont plutôt favorables, au vu de la débacle Hollandienne et du désastre Piollien.
Un point me chagrine : votre position sur l’autoroute !
Vous soutenez qu’on peut mener de front la construction de l’A51 et l’aménagement des 85 et 1075.  Au vu de l’état des finances publiques, cela me semble fort discutable. On sait que selon les prévisions de trafic, il faudra au moins 75% d’argent publique pour la construction de l’A51. Il semble également qu’on ne puisse plus adosser les bénéfices des autoroutes anciennes et rentables pour financer la construction de nouvelles.
Je note par ailleurs que dans votre interview d’aujourd’hui dans le Dauphiné, vous ne parlez que de l’aménagement des routes et plus de l’autoroute. Cela est un peu confus…
Dernier point : se faire l’avocat des sociétés d’autoroute n’est pas nécessairement payant d’un point de vue électoral au vu de la popularité de celles ci !
Bien cordialement
Olivier Dodinot
————————-
REPONSE DE FABIEN MULYK
Bonjour Olivier,
 Lors de nos réunions, Frédérique explique que depuis trop longtemps les Trièvois se sont étripés au sujet de l A51. Et que pendant que les pour et les anti se bagarrent, rien ne se fait sur les deux axes structurants majeurs de ce nouveau canton, la RD1075 et la RN85 (à laquelle on peut juxtaposer la RD1529, via Monteynard-La Motte qui est l’axe de délestage obligatoire en cas de coupure de Laffrey.
Aussi nous disons stop à ce débat stérile pour ou contre l’autoroute, puisque le SNIT a renvoyé aux calendes grecques la décision de poursuivre ou non l’autoroute.
Donc occupons nous d’améliorer les routes précitées et la sécurité dans la traversée de nos villages,
 Cela a bien été fait sur l’axe de Bièvre! Certes chez Christian Nucci…….ceci explique peut-être cela.
Voilà cher Olivier le discours officiel (et sincère ) que nous tenons dans chacun de nos RDV de terrain avec les électeurs. Position que vous pouvez relayer si vous le souhaitez.
————————-
REPONSE DE FREDERIC PUISSAT

Olivier bonjour,

Pour compléter les propos de Fabien ….. 

Merci tout d’abord de votre message et de l’attention à cette campagne.

Au-delà des sites dont l’importance est certaine nous constatons que cette campagne, qui fut l’objet ces dernières années de tant d’attention, peine non seulement à démarrer mais semble vraisemblablement intéressée peu de monde….

Nous le regrettons d’autant plus que nous n’avons de notre coté pas « varié d’un iota » sur l’intérêt que nous portons à cette assemblée territoriale dont la proximité est fondamentale pour les administrés et notamment ceux des territoires ruraux.

Sur la partie voirie, nous sommes parfaitement clairs : la RD 1075 est une route qui a été « lâchement abandonnée » sans décision forte quant à son intérêt.

Les Trievois et au-delà les Isérois  se sont davantage mobilisés sur le combat des antis et des pros  A51, chacun cherchant à compter les points, sans penser et envisager l’avenir de cet axe.

Laissons donc chacun à son idée sachant que les nôtres sont claires et connues et mobilisons nous avec nos voisins des hautes Alpes sur un vrai projet de liaison départemental entre nos territoires.

Financièrement rien ne nous oblige à fonctionner par bloc et la perspective de tranches de travaux sur une dizaine d’année, à l’identique de ce qui a été fait sur la Bièvres, est tout à fait réalisable.

Quant à l’adossement il ne pourra vraisemblablement et même avec 2 stés concessionnaires couvrir la maille restante, il n’ya a donc en la matière aucun doublon de financement.

Considérons bien cher Olivier qu’à l’heure de la création de 3 agglomérations dans ce département de l’Isère, commencer à réfléchir avec nos voisins des Hautes Alpes à des stratégies communes ne peut nullement nuire à notre avenir et surtout…… quel beau dossier politique à porter !

Très belle journée à vous et au plaisir de vous croiser dans nos montagnes !

Frédérique et Fabien

Discussion

J’ai reçu récemment ce mail :

——————-

Bonjour
Ci-dessous une invitation pour une discussion à Mens sur les événements de ce début d’année…
Merci de transmettre autour de vous et désolée pour les doublons !
Margot
 
Sommes nous tous et toutes Charlie ?

C’est autour de cette grande question que nous vous proposons de discuter ce vendredi soir, le 23 janvier à partir de 18h à l’Espace Culturel, en partant de nos parcours et vécus respectifs et en questionnant les implications que cela a dans la vie du village.
Nous vous proposons d’échanger en petits groupes pour favoriser la circulation de la parole et une meilleure connaissance et compréhension réciproque.

——————-

J’ai demandé des précisions sur les personnes qui invitent. Réponse : « plusieurs habitants du village interpellés par les derniers événements« 

Renseignement pris auprès de la mairie, la salle a été retenue par Radio Dragon.

——————-
Ma réponse, toujours par mail :
« Bonjour
Je publie votre annonce ainsi que cette réponse sur mon blog.
Une question : avez vous pensé à faire intervenir un médiateur, indépendant de votre groupe d’habitants, tant pour l’animation générale que pour celle des différents ateliers ?
Par ailleurs j’espère que les différents protagonistes des regrettables événements de ces derniers jours seront présents à cette discussion.
Je pense qu’avant toute discussion, il est nécessaire d’entendre des excuses de la part des auteurs de la perturbation agressive commise lors de la minute de silence le 8 janvier, ainsi que celles des anonymes initiateurs de « l’attentat bouseux » du 17 janvier.
Olivier Dodinot »
123456...15



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces