• Accueil
  • > Recherche : olivier dodinot

Résultat pour la recherche 'olivier dodinot'

Page 6 sur 15

Inauguration

Vu sur Facebook…

Inauguration dans Trièves: politique locale 273632_100001065181451_68169971_q

participe cet après-midi à l’inauguration de la Maison du Conseil général du Territoire Trièves, à Mens — avec André Vallini.
  • 8 personnes aiment ça.
  • 41393_1032693958_2897_q dans Trièves: politique locale
    Olivier Dodinot Ben zut, j’étais pas invité !
    ——————
    On est content de savoir que nos élus se tapent un buffet à l’inauguration de la maison du territoire payée avec nos impots. Mais on aurait pas refusé une petite invitation…

 

 

 

Moteur à hydrogéne

Moteur à hydrogéne dans Ecologie article_carrefuel

On ne peut rien refuser à François… Où on voit encore une fois les pays où on cause… et ceux où on agit !

De : françois
À : olivier dodinot <ododinot@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi 15 octobre 2013 19h57
Objet : Economie et Finance | Air Liquide moteur de l’hydrogène en Allemagne

Air Liquide équipe 400 stations hydrogènes en  Allemagne!! Du lourd (ils ont un gros programme de 2,4 Md€… ça vaut un papier.  Il y a un pôle hydrogène important à Grenoble…http://www.ledauphine.com/isere-sud/2013/10/08/air-liquide-moteur-de-l-hydrogene-en-allemagne

Réponse de femmes

Il y a quelques temps, j’envoyais la missive suivante à près d’une quarantaine d’élus du Trièves et des environs :

De : olivier dodinot ododinot@yahoo.fr
Envoyé le : Dimanche 25 août 2013 18h51
Chèr(e)s élu(e)s
Le site ChargeMap s’occupe de recenser toutes les bornes de recharge pour véhicules électriques : http://fr.chargemap.com/
La première borne « officielle » de ce type vient de faire son apparition dans le Trièves : http://fr.chargemap.com/points/details/gite-la-petite-grange. Vous noterez au passage le coté « carte postale » que je lui ai donné. Elle ne m’a pas couté un sou puisqu’il s’agit d’une prise domestique ordinaire, simplement déclarée ouverte au public sur le site. Elle permet une recharge de type lente (6 à 8 heures) pour des voitures telles que les Renault électriques Twinzy, Kangoo ou Fluence, pour la Nissan Leaf ou encore la Smart électrique. Elle n’est pas adaptée pour la Renault Zoe qui nécessite une borne spécifique mais on travaille la question…
Un des freins est le manque de borne et ce type d’initiative peut aider au démarrage.
On pourrait donc encourager les hébergeurs, commerçants et prestataires du Trièves à offrir une prise de recharge et à la déclarer sur le site. Par exemple en intégrant ce critère dans la charte écotouristique du Trièves. Un Trièves constellé de points bleus sur la carte de France de Chargemap ne pourra qu’attirer cette nouvelle forme de tourisme !
Plus tard, on pourrait imaginer quelques prises de recharge rapide dans les chefs lieux, en commençant par Clelles au bord de la 1075. Les automobilistes en mal de kilowatt y ferait une escale le temps d’un repas, un premier arrêt avant de revenir… Le prix diminue : http://fr.chargemap.com/blog/nissan-bornes-de-recharge-rapide-moins-cheres/
Pour savoir d’où on peut venir et jusqu’ou on peut aller du Trièves en voiture électrique :  http://www.jurassictest.ch/GR/
Bien cordialement
Olivier Dodinot
——————————
Je n’ai eu que deux réponses, de deux femmes, l’une de gauche, l’autre de droite, le bonheur et la volupté pour un centriste !
——————————
De : Frédérique Puissat
À : olivier dodinot ododinot@yahoo.fr
Envoyé le : Jeudi 29 août 2013 14h27
Objet :Re:

Je crois Olivier que vous êtes dans ce domaine un précurseur.
Mais en même temps, ce phénomène se développe, dans la logique de récession de ressource que nous connaissons et d’évolution de la technologie, de façon très rapide…. Je me dits aussi qu’à terme c’est un peu comme l’ADSL, le développement se fera à coup sur via les collectivités….
Bonne fin de we
Frédérique
——————————

Réponse de femmes dans Ecologie battistel-copier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le débit de l’eau

Le débit de l'eau dans Trièves: politique locale generique-eau_8-copier

Petit échange avec Frédérique Puissat, vice-présidente de la CDC du Trièves.

————————————–

De : olivier dodinot [mailto:ododinot@yahoo.fr]
Envoyé : mercredi 18 septembre 2013 21:48
À : f.puissat@…
Objet : Eau

Bonjour

J’ai lu dans le dauphiné d’aujourd’hui votre intervention en réunion CDC sur l’empilement des structures concernant le traitement de l’eau. Effectivement l’adhésion à 1400 euros à ce nouveau machin porté par le SCOT, appelé « la communauté de l’eau », juste pour pouvoir discuter ne me parait pas prioritaire ! Je serais intéressé par plus de détails sur votre position à cet égard.

Cordialement

Olivier Dodinot

————————————–

De : Frédérique Puissat – f.puissat@…
À : ‘olivier dodinot’ <ododinot@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeudi 19 septembre 2013 10h17
Objet : RE: Eau

Olivier bonjour

 Saine lecture que celle du dauphiné !!!

 Pour répondre à votre message….

 En politique il existe un principe de subsidiarité, le principe selon lequel une responsabilité doit être prise par le plus petit niveau d’autorité publique compétent pour résoudre le problème.

 Ce principe repris par la constitution dans son article 72 doit sans cesse nous interroger sur l’action publique et la recherche du niveau d’action le plus pertinent et le plus proche des citoyens.

 Si ce principe est « gravé dans le marbre » il est trop souvent battu en brèche par la pensée unique ravageuse de ces dernières années qui vise à laisser penser que « plus on est vaste, important et nombreux et plus on est efficace » !!!….

 Et bien malheureusement ce principe se décline aussi sur la gestion de l’eau et de l’assainissement.

Les communes du TRIEVES administrées par d’irréductibles Gaulois et Gauloises, continuent à gérer ces compétences mais pour les biens pensant il faut impérativement transférer cette compétence à un niveau supérieur….
Nous avons résisté lors de la fusion des intercommunalités….. nous devons résister à la pression des élus du SCOT et de leurs urbanismes…. Il nous faut résister (ce qui est plus difficile) aux financeurs dont la consigne vise à aider si…. on se rassemble…
Nul doute que le petit pas, certes peu couteux au départ… du SCOT sur le sujet, fera demain son chemin…

 Nul doute que dans qq années on se rendra compte que la proximité ce n’était finalement pas si mal….

Mais d’ici là… le dodiblog se sera peut être éteint et nous boirons tranquillement qq part dans d’autres sphère un bon verre de vin rouge en pensant à tous les combats que nous avons gagnés et à tous ceux que nous avons menés….. sans succès !
Bonne journée à vous
Frédérique

Lettre ouverte à Madame Battistel, députée de l’Isère

Madame la députée

Au royaume uni, le premier ministre a fait voté le parlement sur son intention d’attaque militaire en Syrie. Sa propre majorité a voté contre, le premier ministre s’est incliné.

Prochainement le congrès Américain va voter sur la même question.

Hier vous avez participé  à l’assemblée nationale à un débat SANS VOTE sur cette même question. J’avoue être  assez stupéfait et avoir de la peine pour vous ! Cela signifie t’il que le chef de l’état ne considère les parlementaires que comme des gamin(e)s turbulent(e)s, incapable de s’occuper de choses sérieuses ? Des super-assistantes sociales, toutes justes bonnes à distribuer quelques subventions issues de leur réserve parlementaire ! La crédibilité de nos députés et sénateurs, déjà mise à mal par la pratique excessive du cumul des mandats, vient de prendre un coup terrible !

Les atrocités commises en Syrie justifie sans doute une réponse militaire. Mais on sait que la France n’aura pas l’aval des nations unies pour cette opération. La plupart des ses alliés traditionnels (Royaume uni, Canada, Allemagne…) lui font défaut. Pour avoir un minimum de légitimité cette action ne peut donc être décidée par un seul homme, mais doit avoir l’aval des représentants de la nation que vous êtes !

Certes la constitution ne prévoit un vote que pour la prolongation d’opérations extérieures au delà à 4 mois. Pensez vous déposer un projet de loi exigeant une consultation et un vote du parlement avant toute action militaire, sauf bien sur en cas d’attaque militaire imminente sur notre sol ?

Cordialement

Olivier Dodinot

PS : Comme d’habitude, je vous adresse ce message sous forme de lettre ouverte, diffusée sur mon blog et les réseaux sociaux. Je ferais de même avec votre réponse.

Boulevard Edouard Arnaud : la réponse de John Pol the first

 J’ai publié récemment un long article sur la réunion concernant la future réfection du Boulevard Edouard Arnaud
Monsieur Jean Paul Mauberret, deuxième adjoint en charge de l’environnement, de l’aménagement durable du territoire, du logement, de l’habitat et de l’éco-construction a bien voulu me faire l’honneur d’une réponse.
                             —————————

De Jean-Paul 1er à Olivier Dodinot (référence au Dodiblog!)

Bonjour,

D’abord bravo pour la tonalité de votre compte-rendu de réunion qui donne l’impression au lecteur d’être encore dans la réactivité des débats de jeudi soir: une réunion publique est faite pour ça; aux élus, aux techniciens de trier et de soumettre un projet amendé , tenant compte des remarques pertinentes enregistrées à cette occasion.

Vous avez compris que les deux maîtres d’ouvrages qui se partagent ce programme n’ont pas les mêmes objectifs: le CG 38 (EXIT DDE!) doit assurer la fluidité du transit et la Commune doit apaiser la vitesse et sécuriser les déplacements :piétons, PMR,……… . Il faut donc un compromis!

Mr Odasso travaille donc sur une deuxème zone de « restriction » au niveau de la rue du cimetière, d’une chicane , de l’accessibilité au SIAD, d’un traitement paysager: emplacements au sol de plantation….. dès qu’il aura rendu sa copie, celle-ci sera soumise à la population et riverains: expo dans le hall d’accueil et cahier de remarques, réunion publique à programmer….);

La seule urgence du mois de septembre, c’est de caler la bande de roulement en tenant compte de la deuxième zone de restriction qui devra être validée ….par le CG38, et la chicane.

……pour le reste , nous avons le temps de nous entendre sur le traitement paysager et donc de nous revoir.

Cher Olivier, (j’espère que vous acceptez cette formule amicale!), la mairie est ouverte et je vous invite à venir consulter les  études antérieures qui concernent exlusivement l’entrée ouest de Mens.(Clelles); Ces études ont certainement eu des difficultés à aboutir car elles nécessitaient chaque fois , la reprise des réseaux souterrains avant toute intervention conséquentes en surface.

Depuis nous avons notre schéma directeur d’eau potable(2012), notre schéma général d’assainissement(2007) qui nous permettent de hiérarchiser les travaux de réhabilitation avant tout aménagement de surface et traitement paysager.

A bientôt donc et bien cordialement

Jean-Paul MAUBERRET

(Je vous donne l’autorisition de parution de ma réponse dans votre Dodiblog….si vous la jugez intéressante pour nos concitoyens)

Lettre du palais Bourbon

L’autre jour, j’envoie le message suivant à nos élus du Trièves ainsi qu’à notre députée Marie Noelle Battistel

Bonjour
Plusieurs centaines de personnes font la navette quotidiennement entre le Trièves et Grenoble. Plusieurs dizaines entre le Trièves et la Matheysine. Mais les trajets en covoiturage restent l’exception.
 Pourtant les sites proposant le covoiturage se sont multipliés comme des petits pains ces dernières années : association, département, région, entreprise, tout le monde s’y est mis. Chacun son site et au total, une belle cacophonie. Monsieur X qui fait Mens – Grenoble tous les matins s’inscrit sur le site A. Madame Y qui fait le même trajet aux mêmes heures s’inscrit sur le site B. Pas de mise en relation possible, chacun continue donc à prendre sa voiture.
 Les choses changent, un site professionnel créé par une start up Française commence  à fédérer tout cela en France et même en Europe.
Déjà 2.6 millions de membres, 350 000 trajets par mois, mieux encore 60 emplois créés dans 6 pays Européens et des recrutements à venir. L’écologie alliée à l’économie, que demander de mieux ?
Je propose donc aux Trièvois ayant des besoins de transport de s’inscrire massivement sur ce site afin de multiplier les opportunités de trajet commun. En précisant que je n’ai aucune action dans la société, simplement un souci d’efficacité !
Olivier Dodinot
—————————
Hier tombe dans la boite une lettre de l’assemblée nationale. Frémissant d’émotion, j’ouvre l’enveloppe et voici ce que je trouve :
Lettre du palais Bourbon dans Ecologie battistel
—————————
Aussi sec, je fonce sur le site de notre députée et oh joie, je découvre ceci :
Par contre, rien sur sa page Facebook. Je m’enquiers poliment et on me répond gentiment ceci :

Bonjour Monsieur DODINOT,

Mme BATTISTEL a bien reçu vos messages.
En plus de l’article sur le blog, Mme BATTISTEL a fait le choix de montrer son soutien en aimant la page facebook « Covoiturage.fr ».

Restant à votre disposition, Cordialement,

Lucille FERLAY
Assistante parlementaire

 

La vie n’est elle pas merveilleuse ?

Visite à Qarnot computing

Vous êtes un peu écolo, un peu intelligent et comme nous vous avez déjà pensé à l’absurdité de nos convecteurs électriques qui consomment la forme la plus noble de l’énergie  pour produire la forme la plus dégradée, c’est à dire de la bête chaleur.
Voyons, soyons fous …

      
Et si votre radiateur était intelligent ? Et s’il faisait des calculs à n’en plus finir dans un silence absolu ? et si plus les calculs étaient compliqués et plus il vous chauffait ? Et si c’était en réalité un ordinateur au travail ? et si, à  cause de ce travail utile, on vous remboursait votre consommation électrique ? Vous diriez  que c’est du rêve ? Et bien non,  ce rêve est devenu réalité grâce à une start-up que nous nous sommes empressé d’aller visiter. Voici le compte-rendu de notre visite .

__________________________

De Thomas Goujon, responsable informatique au centre écologique de Terre vivante, tgoujon@libertsurf.fr

Olivier Dodinot, kiné curieux, ododinot@yahoo.fr

 Sylvain Aubin, consultant en informatique, sylvain.aubin@diatopie.com

Le 6 Juin 2013

Compte-rendu de notre visite chez Qarnot Computing

Le lundi 3 juin 2013, nous sommes trois, Sylvain, Olivier et Thomas, à appuyer sur la sonnette de Qarnot Computing à Montrouge, la jeune société qui propose un
système de chauffage par le calcul. Nous sommes reçus par son fondateur Paul Benoit, diplomé de l’école polytechnique. L’entretien qui dura deux bonnes heures, commença par les présentations et un café.

Visite à Qarnot computing dans Ecologie radiateur-photo

Le contexte

La demande de puissance de calcul mondiale va en explosant. On considère que les data centers consomment déjà 2% de l’électricité mondiale et 7% de l’électricité Française. La production Française, très stable car basée à 80% sur les centrales nucléaires, convient bien aux datas centers dont la consommation est également stable.

Le concept

Qarnot Computing collabore avec la société 4MTec dont elle partage les locaux pour fabriquer et commercialiser un système de chauffage particulier, les Q-RAD :  chaque radiateur Q-RAD est équipé de 4 processeurs de calcul dernière génération (16 giga de RAM) sur lesquels sont adossés des radiateurs à ailettes qui évacuent la chaleur produite en chauffant ainsi leur environnement. Il n’y a pas de ventilateur donc pas de bruit.

Plus les processeurs calculent plus ils produisent de la chaleur et celle-ci n’est plus un déchet.

Il est prévu de remplacer les processeurs par de nouveaux modèles tous les deux à trois ans.

Marché et Clientèle

Cette société a deux types de clientèle :

  • Le client « chauffage » qui héberge le radiateur Q-RAD et profite de la chaleur fournie. Typiquement un particulier.
  • Le client « calcul » qui externalise chez Qarnot computing les traitements de calcul. Typiquement un organisme privé ou public ou encore une société gros consommateurs de temps CPU.

Modèle économique

Son modèle économique consiste à vendre des heures de calcul au client « calcul » et à effectuer ces calculs en les distribuant sur les Q-RAD des clients « chauffage » en leur remboursant leur consommation électrique sur une base trimestrielle. A noter que la consommation électrique des Q-RAD  est mesurée en temps réel par le radiateur. L’avantage compétitif de la solution Qarnot est qu’elle revient, pour le client « calcul »,  à 25 centimes de l’heure de calcul par processeur. C’est à dire 4 x moins cher qu’une offre en datacenter. Le détail du modèle pour la partie « chauffage » n’est pas encore totalement arrêté.
Pour l’instant, le Q-RAD n’est pas encore proposé directement au grand public, mais quand il le sera, Qarnot envisage une location des radiateurs.

Le client « chauffage »

Lorsque le besoin en chaleur des clients « chauffage » surpasse la chaleur produite par les traitements vendus aux clients « calculs », Qarnot lance des campagnes de calculs gratuits pour la recherche scientifique ou, à l’extrême, effectue des calculs « absurdes » uniquement destinés à faire tourner les processeurs. A l’inverse, et c’est notamment l’été, les calculs sont ralentis ou stoppés chez le client « chauffage ».
Approximativement, un processeur calculant deux fois moins consomme et chauffe trois fois moins.

A noter qu’en cas de coupure internet, le chauffage continue car les Q-RAD disposent de calculs résidents qu’ils continuent à effectuer jusqu’à rétablissement de la
liaison.

Le modèle que nous avons vu a une puissance de 450 W permettant de chauffer 15 m2 d’un bâtiment isolé selon les normes modernes.

img_0323-copier dans Trièves

Un modèle à 750 watt pour 6 processeurs est envisagé à moyen terme. Egalement « un chauffe eau – ordinateur » mais il faut résoudre les problèmes de condensation qui rende le dispositif beaucoup plus complexe, donc coûteux.

Pour chaque Q-RAD il faut une prise électrique et une prise réseau. En effet, chaque radiateur est relié à internet via un boitier, une Q-BOX, installé dans la maison qui régule le chauffage et distribue les calculs vers les radiateurs.

img_0326-copier
L’utilisateur peut modifier la température du Q-RAD grâce à un thermostat à écran tactile situé sur le Q-RAD. Les calculs se feront donc plus ou moins vite selon qu’on demande plus ou moins de chaleur. C’est essentiellement la vitesse et le nombre des processeurs qui rentrent en jeu dans ce mécanisme de contrôle de la température.

img_0325-copier

Ce système est plutôt prévu pour un chauffage régulier (chaleur douce entre 40 et 50°C) et non par pics, comme les convecteurs de type « grille-pain », son inertie est d’environ une heure. L’intelligence embarquée sur le radiateur permet d’imaginer pour l’avenir d’y connecter des périphériques et de dédier une partie de la puissance de calcul à des applications de domotique locales. On a évoqué l’exemple d’une application  utilisant la kinect pour détecter les chutes dans le cadre d’une utilisation en maison de retraite.
D’autre part, il devient possible d’effacer facilement les pics de consommation électrique sans avoir à mettre en place des systèmes tiers comme Voltalis.

Actuellement Qarnot Computing installe ses produits prioritairement là où les débits internet sont importants. La société privilégie donc les clients « chauffage » équipés en fibre optique et équipe des bureaux proches de son siège pour le moment. La solution XDSL permettant de cumuler le débit de plusieurs lignes ADSL pourrait aussi être envisagée.

Le client « calcul »

Les calculs sont répartis sur un certain nombre de radiateurs Q-RAD en fonction de leur complexité. 10 000 radiateurs Q-RAD équivalent à un Datacenter. Le m2 efficace des Data Centers revient jusqu’à 15 000 € actuellement !

Au total, comme il a été dit, la solution Q-RAD revient 4 fois moins chère qu’un Data Center de l’heure de calcul par processeur. L’intérêt qu’a un client « calcul » à adopter la solution Qarnot n’est pas uniquement financier.
En externalisant ses calculs sur une telle infratructure, il accède à un puissance extrêment souple en fonction de ses besoins tout en réduisant son impact écologique.

Les freins évoqués

  • La nouveauté du concept fait qu’il s’intègre mal dans le cadre de certaines normes ou réglementations existantes. C’est le cas du RT2012 pour lequel Qarnot va tenter d’obtenir une dérogation au titre de la cogénération.
  • La technologie CPL n’est pas actuellement supportée principalement à cause des trop nombreuses configurations électriques rencontrées chez le client
    « chauffage » qui réduisent ou annulent le débit attendu
  • La partielle saisonnalité de l’activité de calcul (moins de puissance disponible en été)

Conclusion

L’idée est géniale. Le Trièves étant  beau et froid,  il a tout du site pilote idéal pour valider le système et devenir un client « chauffage » privilégié. Sa culture fortement
associative et écologique est très favorable aux expérimentations en phase de démarrage. Une société comme Terre-vivante, dans laquelle Thomas travaille, a de plus en plus besoin de ressources en calcul… Elle héberge ses serveurs mais a aussi recours aux Data Centers.
D’autres sites sont envisageables à Mens : Le centre médical, maison de retraite etc.

En video

Image de prévisualisation YouTube

Plus

Le site : http://www.qarnot-computing.com/

Questions fréquentes : http://www.qarnot-computing.com/about/faq

Articles : http://www.20minutes.fr/planete/1116009-20130311-chauffage-gratuit-grace-ordinateurs

http://www.usinenouvelle.com/article/qarnot-computing-invente-le-radiateur-a-calculs.N189157

http://www.leparisien.fr/montrouge-92120/et-si-on-se-chauffait-avec-des-ordinateurs-18-03-2013-2649039.php

 

 

Enquête déplacement suite

Enquête déplacement dans Non classé enquete-deplacement

J’ai causé récemment de l’Enquête déplacement de la mairie de Mens à laquelle il faut répondre avec le 30 avril en remplissant ce formulaire : http://www.mairie-de-mens.fr/1067-enquete-deplacements.htm

Voiçi les propositions que j’ai suggéré à nos chers élus :

« Bonjour

Il serait bien de mettre en place une navette de rabattement vers certains trains. Par exemple, 2 navettes A/R vers Clelles et 2 navettes vers Monestier. Quitte à supprimer la section Clelles-Mens des bus Grenoble-Mens, qui circulent quasiment à vide sur la dernière partie du parcours, afin de réaliser des économies.

La mairie devrait également faire la promotion d’un et d’un seul site de covoiturage afin que les habitants intéressés ne se dispersent pas sur une multitude de sites. Je suggérerais http://www.covoiturage.fr/ qui compte déjà 2 millions de membres, organise 350 000 voyages par mois et compte 50 salariés.

Elle pourrait aussi parler du site de location de voiture entre particuliers CityzenCar qui a déjà un grand succés dans le Trièves avec 6 voitures disponibles et une trentaine de locataires potentiels dont 20 à Mens : http://fr.cityzencar.com

On pourrait enfin soutenir l’initiative de mise à disposition de vélo de Recyclart en fournissant un abri vélo sur l’un des trois parking vélo qu’à offert la mairie. Cela permettrait de poursuivre l’offre pendant les mois d’hiver. Cela aiderait au déplacement doux « intramuros » : http://dodiblog.unblog.fr/2012/07/28/velib-mensois/

Cette promotion pourrait commencer par la mise en place d’un lien depuis le site de la mairie et se poursuivre par un article dans le trait d’union Mensois.

Cordialement
Olivier Dodinot »

On ne peut que suggérer à chacun d’envoyer ses propres idées et propositions… avec éventuellement copie pour le Dodiblog !

Remboursement…

Reçu de la mairie de Mens. Sans rien même demander, sympa ! Et vous, vous êtes raccordé à l’assainissement ?

—————————-

De : servicedeleau@mairie-de-mens.fr
À : DODINOT olivier <ododinot@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeudi 4 avril 2013 17h02
Objet : Demande de RIB

Bonjour,

Après vérifications, nous avons constaté que vous n’étiez pas raccordé à l’assainissement contrairement à ce qui vous a été facturé ces 4 dernières années. Je vais procéder à votre remboursement.
C’est pourquoi, je vous demande de me faire parvenir un RIB.

En vous remerciant,

Cordialement,

--
Service de l'eau
Mairie de MENS
04.76.34.80.76
www.mairie-de-mens.fr
1...45678...15



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces