• Accueil
  • > Recherche : parc écologique trièves

Résultat pour la recherche 'parc écologique trièves'

Notre programme en 4 axes

mairie

Axe 1 : Améliorer la qualité de vie des habitants

A quelques jours des élections, Préservons Innovons vous partage un petit rappel concernant notre projet pour améliorer les conditions de vie à Mens.

Nous souhaitons d’abord agir pour le maintien des services publics. Pour ce faire, nous voulons valoriser le secteur du Pré Colombon, qui offre la possibilité d’implanter des équipements de service public, dont la maison de santé, mais aussi de proposer une offre d’habitats neufs adaptée aux besoins intergénérationnels.

Nous souhaitons également nous engager dans la future « Maison France Service » en partenariat avec le Département, poursuivant l’objectif d’accessibilité et de proximité des services publics.

Tout en continuant le travail de restauration du Bourg Centre, nous voulons effectuer un travail sur l’habitat à Mens, en évaluant les besoins des habitants, pour pouvoir initier des projets d’amélioration des logements (isolation, jardins partagés…).

L’amélioration de la qualité de vie passera aussi par un accompagnement des personnes fragiles, isolées et en difficulté que cela soit dans l’accès au logement, au transport, aux services. Cet accompagnement se fera en lien avec les organismes sociaux compétents tels que le Département, la Mission locale ou la MSA.

Notre liste souhaite par ailleurs contribuer au développement du partage et de la solidarité, en offrant un appui au Collectif d’entraide et à Mixages ou toute autre association volontaire.

Enfin, nous soutiendrons les événements festifs et culturels, qui sont créateurs de lien social et participent au bien-être des habitants.

L’amélioration de la qualité de vie des habitants ne se fera bien évidemment pas sans vous. Nous vous inviterons ainsi régulièrement à nous parler de vos attentes et vos besoins.

Axe 2 : Créer les conditions du développement de l’offre culturelle et sportive

Poursuivant l’objectif de vivre dans un territoire dynamique, agréable et attractif, notre équipe souhaite soutenir le réseau associatif à l’origine de nombreuses activités culturelles et sportives, qui sont des facteurs évidents de lien social. Notre aide financière aux associations sera élargie, en s’appuyant notamment sur un cadre contractuel dans le cas de projets d’intérêts communaux.

Le dynamisme de la vie locale ne pouvant exister sans les jeunes, Préservons Innovons renouvellera le « conseil des jeunes ». Cette initiative vise à accroitre leur participation à la vie locale, à écouter leurs idées et les encourager.

Pour faciliter l’organisation d’événements festifs et répondre aux besoins des habitants, nous voulons valoriser les équipements existants dont la Salle des Sagnes.

Préservons Innovons souhaite également améliorer les équipements d’intérêts intercommunaux dont la piscine, le terrain de foot et l’étang de pêche.

Des réflexions porteront également sur la transformation de Mixages en tiers lieu polyvalent, utilisé à la fois par les bibliothécaires de la médiathèque de Mens, les associations, les « coworkers ».

 

AXE 3 : Soutenir l’emploi et les activités commerciales, artisanales, agricoles et touristiques

La compétence économique est une compétence de la communauté de commune dans laquelle nous nous impliquerons fortement dans le cadre des commissions économie, tourisme, agriculture. Le développement économique est aussi un enjeux important pour répondre aux enjeux sociaux et environnement en relocalisant de l’activité sur le territoire et permettre à la commune de Mens de conserver son attractivité ses services publics et privés.

Notre projet a pour ambition un développement qui s’appuie sur les richesses du territoire :

-les femmes et les hommes quo souhaitent entreprendre à Mes pour lesquels nous serons des facilitateurs via la mise en réseau avec le tissus d’entreprise existante, l’accès au foncier et à tous les dispositifs facilitant la création d’entreprise.

-Les atouts du territoire, son environnement naturel en particulier pour le tourisme, l’agriculture, la foret le tissus entreprise artisanale et commerciale.

-Les nouvelles technologies avec l’arrivée de la fibre, l’amélioration du réseau de transport qui facilitera le travail à distanace.

-La synergie ville campagne avec la métropole grenobloise .

S’agissant d’abord de l’emploi et de la création d’activités, Préservons Innovons souhaite développer et adapter les infrastructures d’accueil mais aussi encourager les initiatives créatrices de richesses et d’emplois. Pour ce faire, nous nous impliquerons notamment dans le projet porté par la Communauté de communes « Territoire 0 chômeurs ».

Nous soutiendrons l’artisanat et le commerce local au travers d’évènements et d’animations, en lien avec le développement de l’activité touristique.

Nous accompagnerons également le déploiement du télétravail, qui sera favorisé par l’arrivée de la fibre optique et par la création d’espaces de « coworking ».

Concernant l’agriculture ensuite, notre équipe accompagnera les agriculteurs en favorisant les marchés de proximité et l’accès au bassin de consommation de l’agglomération grenobloise. En partenariat avec la Communauté de communes et le Département, nous augmenterons l’approvisionnement des établissements publics en produits locaux et/ou issus de l’agriculture biologique. Un travail portera également que l’accès à la ressource en eau pour faciliter le développement des productions agricoles.

Enfin, la liste Préservons Innovons travaillera sur le tourisme qui contribue au dynamisme économique du territoire. Nous encouragerons le développement de l’écotourisme en s’appuyant sur l’environnement exceptionnel du Trièves : sentiers de randonnées, chemins ruraux, authenticité de l’habitat, hébergements, patrimoine culturel, Musée… Nous soutiendrons l’organisation d’évènements qui concourt à renforcer la notoriété du territoire. Nous créerons également des circuits permanents de trail, de vélo ainsi que des parcours culturels et patrimoniaux.

Nous nous impliquerons davantage dans les structures territoriales qui font connaître et rayonner le patrimoine local, dont la Métropole grenobloises, le Parc Naturel Régional du Vercors, le Dévoluy et l’Oisans.

AXE 4 : Contribuer à la transition écologique et au respect de l’environnement

La transition écologique constitue aujourd’hui un enjeu majeur dans un monde qui se transforme. L’équipe Préservons Innovons entend agir au niveau local pour contribuer à cette transition.

Nous souhaitons d’abord encourager une mobilité douce économe et responsable., intégrant les différents mode de transport train bus voiture vélo . Pour atteindre ces objectifs et en cohérence avec le contrat de réciprocité nous portons l’idée que la Communauté de communes intègre le schéma de transport construit autour de l’agglomération Grenobloise.

Notre liste veut ensuite poursuivre l’action engagée sur la qualité de l’eau et la sécurisation de la ressource en eau potable. Pour ce faire, il conviendra de renforcer le réseau d’assainissement et prioritairement de raccorder à la STEP ou à un système collectif indépendant des eaux usées le secteur de La Croix Saint Genis ainsi que les hameaux de Menglas, Préfaucon et Mentayre Verdier.

Préservons Innovons travaillera aussi sur la préservation de la ressource en eau potable en limitant les pertes sur le réseau par le remplacement des conduites en coordination avec les travaux de rénovation des espaces publics.

Enfin, Préservons Innovons initiera des réflexions sur les énergies renouvelables et la consommation énergétique, poursuivant un double objectif de production et d’économie d’énergies.

Nous étudierons l’équipement des bâtiments et des espaces publics en panneaux photovoltaïques. Notre équipe mènera des actions pour limiter la consommation énergétique des bâtiments publics et privés, en réduisant notamment la puissance de l’éclairage public à certaines heures. Nous développerons également des actions de sensibilisation des habitants sur ces enjeux et impliquerons les jeunes dans des projets écocitoyens en partenariat avec les établissements scolaires.

Olivier Dodinot

dodinot

On continue la présentation des candidats de la liste « Mens Préservons Innovons » avec Olivier DODINOT

JE SUIS
59 ans, né à Nancy. Marié, 2 enfants, vis dans le secteur de Bas Saint Genis
;MON PARCOURS
Après des étude de kiné à Toulouse, j’ai exercé comme rééducateur pour le Comité International de la Croix Rouge (CICR) de 1989 à 1998 sur les zones de conflits, avant de devenir administrateur médical d’un hôpital de 300 lits en charge de 75 employés.
J’ai découvert le Trièves en 1999 à mon retour de missions, et je m’y suis fixé à Mens comme kiné libéral. Avec mon épouse, nous tenons également un gite labelisé écotourisme. J’anime un blog bien connu dans le Trièves : dodiblog.
.MES MOTIVATIONS POUR ME LANCER DANS LES MUNICIPALES
J’ai contribué à faciliter l’écologie au quotidien pour tous en particulier les transports doux : mise en place d’un pédibus à Mens, installation de parkings à vélos. J’ai lancé une offre de locations de voitures entre particuliers, puis j’ai été l’initiateur de la mise en place de 2 voitures d’autopartage Citiz sur Mens.
Mon but continer à faire des .des propositions réalistes, incitatrices, positives. En résumé l’écologie joyeuse, dans le sens du poil et non à rebrousse poil !
;LES DOMAINES DANS LESQUELS JE SOUHAITE M’INVESTIR EN TANT QU’ELU
QUELLE ACTION DANS CE DOMAINE ME PARAIT PRIORITAIRE
Les mobilités douces : en accompagnant les projets d’écomobilité complémentaires aux transports en communs à l’usage de tous, habitants-touristes-visiteurs.
La transition écologique et le développement durable par la production d’énergie renouvelable et l’accompagnement des économies d’énergie.

Sur les ondes

Bonjour!

Voici ce que vous pouvez entendre sur les ondes cette semaine (pour une meilleure lisibilité il y a aussi la pièce jointe…) :
Bonne écoute!

Du 25 novembre au 1er décembre 2016

Vendredi
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
8h30 :  Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
9h :    Rediffusion Au cœur du Dragon- Direct sur l’actu de radio Dragon, et plus largement !
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
12h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
13h :   Rediffusion Café décroissant-Chaque semaine un enjeu écologique passé au crible
17h :   Interstice- Emission autour de l’actualité des luttes par Bertille et Pascale
18h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
20h :   Men in Drac- Une équipe trièvoise à l’assaut du territoire : Reportages, chroniques…
22h :   Blackmirror- Le Hip-hop, des champs de coton aux ghettos de New York. De La Locale
23h :   Rediff Jazz du dragon- Un moment de jazz contemporain au gré des envies de Marc

 Samedi
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
8h30 :  Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
9h :    Love Accordéon- Un nom qui en dit long…
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
12h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
13h :   Place des mairies- Un maire du territoire nous parle de sa commune
16h :   Interview Sylvie Guillermin- Compagnie de danse en résidence dans le Trièves
18h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
21h :   Rediffusion Instant des croûtes- Emission musicale sur le DUB et ses dérivés par Fred

Dimanche
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
8h30 :  Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
10h :   Rediffusion Raconte moi une histoire – Lecture d’histoires pour enfants par Duen e t Caro
10h30 : Rediffusion Musicalement vôtre – Chronique de découverte musicale par Titouan
11h30 : Au rythme du parc – L’actualité, l’histoire et le patrimoine du Parc Naturel du Vercors
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
12h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
14h :   Paysan-ne-s dans la lutte des classes- Réalités agricoles et tentatives de transformation
20h :   L’instant des croûtes- Emission musicale consacrée au DUB et à ses dérivés par Fred
21h30 : Radiorageuse- Emissions féministes de diverses radios ou collectifs

Lundi
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
8h30 :  Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
10h :   Les conteurs contents -  Michel et Maryse nous présentent une ballade contée
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
12h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
16h30 : Musicalement vôtre – Chronique de découverte musicale par Titouan
17h :   Mots flottés – Fred nous fait partager un coup de cœur littéraire
18h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
21h :   Frontline – Emission musicale basée sur les musiques et cultures  populaires et militantes

Mardi
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
8h30 :  Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
10h :   Mots flottés- Fred nous fait partager un coup de cœur littéraire
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
12h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
17h :   Rediffusion Conteurs contents – Michel et Maryse nous présentent une ballade contée
18h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
20h :   Rock et Roquette – Texte et musique Rock and Roll
21h :   Pop en stock- Emission musicale Pop Rock proposée par Rdwa

 Mercredi
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
8h30 :  Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
12h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
16h30 : Raconte moi une histoire – Lecture d’histoires pour enfants par Duen et Caro
18h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
19h :   Place des mairies – Un maire du territoire nous parle de sa commune
20h :   Radiofalafel – Une sélection de musique indépendante proposée par Hilda
21h :   Mégacombi – Une heure d’humour et de reportage en provenance de Radio Canut
23h :   Rediffusion Rock et Roquette- Texte et musique Rock and Roll

Jeudi
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
8h30 :  Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
12h30 : Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
13h :   Rediffusion Place des mairies – Un maire du territoire nous parle de sa commune
16h30 : Rediffusion Musicalement votre – Chronique de découverte musicale par Titouan
18h :   Au cœur du Dragon- Direct sur l’actu de radio Dragon, et plus largement !
19h :   Café décroissant- Chaque semaine un enjeu écologique passé au crible
20h :   Jazz du dragon- Un moment de jazz contemporain au gré des envies de Marc
21h :   Micro Ondes- Migrations, racisme, égalité… Une émission de News-FM
23h :   Rediffusion Radiofalafel – Une sélection de musique indépendante proposée par Hilda

RADIO DRAGON
Un lieu sur Terre, place de la Halle, 38710 Mens
https://www.facebook.com/radiodragon/
radiodragon@poivron.org
http://radiodragon.org/
09 80 83 62 78

Nouveau message du camarade Jean Paul

 

hebergeur d'image

Suite à mon annonce de tentative de troisième liste, je reçois ceci :

——————————

Cher Olivier,

Sur les 3 points qui justifient à vos yeux une 3ème liste, j’en retiens un et j’en rejette deux !

Sur le troisième: l’innovation écologique , nous sommes d’accord , c’est même un axe de vitatilté économique et du mieux vivre incontournable pour ceux qui ont le Trièves au coeur (un peu de lyrisme, que diable!) . J’avais même initié en 2008 un observatoire de veille écologique qui a fait long feu parce que des non élus commençaient à investir lacommission  extra municipale d’Améngement Durable du Territoire !

Les deux autres points me consternent:

Où voyez-vous le bipartisme à Mens, aux municipales, .Je vous ai déjà écrit dans le dodiblog que les élections de Mars ne se réduisaient pas à un duel Calvat/Mauberret mais à deux visions différentes de l’avenir pour Mens.Comment pouvez-vous imaginer que je confisquerai à moi tout seul le pouvoir dans une équipe où je suis politiquement MARGINAL. A moins que dans vos insomnies, vous entendez toujours les tanks soviétiques aux portes de Mens (c’était l’image qui hantait un habitant de Prébois lors de ma toute première camapgne aux cantonales en ….1979!

…..et cette histoire d’études boulimiques qui viendraient polluer l’efficacité municipale et mettre à mal les finances communales. Quand vous serez maire, vous ferez tout par vous-même: le PLU, l’AVAP, le Schéma Directeur d’Eau Potable, le Schéma Génral d’Assainissement, le Bd Edouard Arnaud…..

Oh! pardon , ça nous l’avons fait….alors vous pourrez passer à l’action…..avec les services de l’Etat, du Département, de la Région, de l’Europe.

Bonne continuatin

et toujours très cordialement

Jean-Paul MAUBERRET

(évidemment cette réponse peut très bien figurer dans votre blog…..si vous le souhaitez!)

————————

Pour mémoire, le premier : Message du camarade Jean Paul

Nul n’est besoin d’espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer !

Nul n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer ! dans 2012-législatives/ radAAD0B

Bernard Zamora                                                           Olivier Dodinot

Nous sommes donc candidats pour le mouvement Cap21, présidé par Corinne Lepage, sur la 4ème circonscription de l’Isère après passage en préfecture de Grenoble.

Olivier Dodinot, 51 ans, candidat
Marié avec 2 enfants. Originaire de Nancy en Lorraine, j’ai travaillé pour la Croix rouge internationale en mission humanitaire en Afrique et Asie. Je vis dans le Trièves où j’exerce comme kinésithérapeute. Ancien délégué de parent d’élèves, propriétaire d’un gite écologique, initiateur de la location de voitures entre particuliers dans le Trièves, je participe et soutiens les projets locaux de production d’énergies renouvelables : centrale solaire à Mens, centrale hydraulique à Prébois, éoliennes à Pellafol… J’ai dernièrement initié la partipation d’une équipe Trièvoise au concours des familles à énergie positive. Tête de liste écolo aux municipales de Mens en 2008 puis candidat Cap21 aux cantonales.
Bernard Zamora, 57 ans, suppléant
Adhérent et militant du Mouvement de CAP21 depuis 2006, je suis engagé dans plusieurs associations environnementalistes : O.Z.D. (Objectif Zéro Déchet),
les Amis de la Terre, et P.C.S.C.P. (Pour les Chambaran Sans Center Parc). Je souhaite sincèrement contribuer à une nouvelle conception des problématiques :
  -  écologique en préservant nos espaces naturels (protection de la biodiversité) et agricoles (sans O.G.M. ni intrants nuisibles à notre santé)
 - économique en impulsant un véritable développement soutenable fondé sur une nouvelle donne énergétique et des modes de consommation plus sobres
 - sociétale en instituant une véritable démocratie fondée sur la participation
 - citoyenne et non plus sur une représentation élitiste et professionnalisée.

 Liens :

http://www.facebook.com/home.php#!/olivier.dodinot

http://www.philippenoviant.com/

http://www.cap21.net/

http://www.facebook.com/pages/Cap21/148314281875108

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cap21

 

 

 

Communiqué de presse

Olivier Dodinot        ododinot@yahoo.fr

 Tél : 04 76 34 89 07 – 06 01 88 82 92
Objet : Communiqué de Presse – Candidature aux élections législatives – 4ème circonscription de l’Isère
Visite de Corinne Lepage au centre écologique de Terre vivante
                                                                       Mens, le 1  juin  2012
Madame, Monsieur,
CAP21, mouvement politique présidé par Corinne LEPAGE, députée européenne et ancienne ministre de l’environnement a été, comme l’écologie, le grand absent de la campagne présidentielle.
Les élections législatives qui s’annoncent permettront à l’écologie politique d’être défendue par les candidats CAP21, porteurs d’une vision responsable de la transition écologique que réclament notre société et nos territoires.
Agé de 51 ans, kinésithérapeute dans le Trièves depuis 1999 après une dizaine d’années de mission humanitaire avec la croix rouge internationale, c’est tout naturellement dans la 4ème circonscription de l’Isère que j’ai choisi de présenter ma candidature.
Amoureux du sud Isère et soucieux d’en préserver le charme, c’est un territoire, son économie, son patrimoine exceptionnel et la qualité de vie de ses habitants que je veux défendre à travers ma candidature.
Qu’il s’agisse d’énergie (soutien à des projets de centrales photovoltaiques, hydrauliques, de fermes éoliennes), de transport (opposition à l’A51, promotion de l’usage du vélo, création de pédibus) où encore de tourisme (propriétaire d’un gite écotouristique, membre de l’association Trièves–tourisme), mon implication dans de nombreuses associations m’a montré à quel point les orientations nationales peuvent avoir des conséquences sur les territoires
Accompagné de mon suppléant Bernard ZAMORA, ingénieur électronicien de 55 ans, je compte parcourir le territoire de la circonscription pour convaincre de mener, dès à présent, une transition écologique responsable ; celle des choix éclairés dans un environnement préservé.
Nous serons soutenus par la présidente de Cap 21, Madame Corinne Lepage,  ancienne ministre de l’environnement, députée européenne et avocate spécialiste du droit de l’environnement.
 Celle-ci sera présente au centre écologique de Terre vivante le mardi 5 juin de 15h30 à 17h15. Elle s’y entretiendra avec la directrice du centre puis avec des représentants de l’association Trièves en transition.
Elle participera ensuite de 18h15 à 19h30 à une réunion publique à Voiron en soutien à Philippe Noviant,  candidat Cap21 sur la 9ème circonscription de l’Isère.
Olivier Dodinot

Notre programme

Conformément à la loi électorale, ce blog sera « gelé » du vendredi 18 mars à minuit jusqu’au dimanche 20 mars à 20 heures.

Notre programme dans 2011 cantonales rad0D528

Ceci est la version finale de notre programme, inspiré du « quatre pages » que vous avez reçu dans vos boites aux lettres, mais revue, précisée et corrigée suite aux discussions et remarques que nous avons eu au cours des réunions que nous avons faites dans chaque commune du canton.

LA FUSION DES COMMUNAUTES DE COMMUNES DU TRIEVES

rad1F2D6 dans Trièves: politique locale

La question de la fusion des trois communautés de communes du Trièves n’est pas directement du ressort des conseillers généraux qui vont être élus en mars prochain. Mais cette fusion est évidemment indispensable. En association avec les deux autres élus des cantons de Clelles et Monestier de Clermont et en accord avec le président du conseil général, je mettrai toute la pression possible pour parvenir à cette fusion dès le premier janvier 2012.

ECONOMIE ET MODESTIE

rad7D96A

Les finances publiques et les budgets des ménages étant dans l’état où ils sont, il ne s’agit pas de promettre l’impossible. Toute nouvelle dépense sera compensée par une dépense supprimée, il ne s’agit pas de dépenser plus mais de dépenser mieux.

Nous éviterons les opérations de prestige.

Le “village sportif” est une idée sympathique mais extrémement onéreuse. Cout : 120 000 euros pour une semaine.

Dans le même temps, on supprime la subvention annuelle de 20 000 euros pour le sport au collège de Mens. Or une semaine de village sportif  représente six années de subvention au collège…

Le chapiteau de l’Isère permet de faire venir des troupes de qualité dans tout le département.
Mais est il nécessaire de mettre en place un chapiteau pour moins d’une semaine ? Il serait possible de faire les specta
cles dans les salles existantes, quitte à investir l’argent économisé dans une meilleure acoustique de ces salles.

TRANSPARENCE ET COMMUNICATION

radEFF4D

Comme en Europe du Nord, nous demandons que le détail du budget du conseil général et des associations qu’il subventionne, soit accessible en quelques clics sur internet. Que soit également présent les différentes notes de frais des élus et cadres du conseil général.

Je créerai un site internet interactif pour présenter quotidiennement l’action du conseil général et ma contribution à celui ci. Je tiendrai une permanence hebdomadaire sur Mens ouverte à tous. Je publierai chaque trimestre une feuille d’informations pour tous les habitants du canton. J’organiserai chaque année une réunion publique dans chacune des 9 communes du canton. Je mettrai en place, au niveau du canton, différentes commissions (transport, collèges…) en relation avec les compétences du conseil général.

AGRICULTURE

img2353small.jpg

Le département favorisera le développement de l’agriculture bio et des ateliers de transformation locaux par des commandes croissantes de produits en circuit court, pour ces administrations et collèges. Nous encouragerons ainsi l’installation d’agriculteurs bio sur des surfaces et pour des productions importantes.

Concernant l’agriculture conventionnelle, il faut noter qu’elle a déjà réduit de moitié la part des pesticides depuis les « années folles » 1965-1985. J’ai pu noter au cours des réunions publiques, la lassitude des agriculteurs traditionnels qui se sentent parfois montrés du doigt en opposition avec leur collègues « bio ». Ils soulignent, qu’au moins dans le Trièves, leur utilisation de produits chimiques est faible et va en diminuant, pour des raisons aussi bien écologiques qu’économiques. On ne peut donc que les encourager à continuer dans cette voie, notamment en améliorant la formation des jeunes agriculteurs en matière agronomique.

 HABITAT

rad4D767

Au cours de la dernière decennie, on a constaté une augmentation du prix de l’habitat et des loyers qui rend l’accés au logement très difficile pour les personnes aux revenus modestes, en particulier les jeunes. Est il raisonnable de devoir emprunter sur 25 où 30 ans pour acheter un logement ?

La loi SRU (Solidarité Région Urbaine) impose un minimum de 20% de logements sociaux pour les communes de plus de 3500 habitants inclues dans des agglomérations de plus de 50 000habitants. L’amende annuelle par logement manquant n’est que de 150 euros.Nous proposerons, au niveau national, d’abaisser le seuil d’application aux communes de 1500 habitants sans notion d’agglomération et de multiplier l’amende par 5 à 750 euros afin qu’elle soit réellement incitative.

A titre indicatif, la commune de Mens possède 54 logements sur 620 soit moins de 9%. Nous atteindrons progressivement les 20%.

Parallèlement, nous créerons une incitation aux communes pour qu’elle ne dépassent pas le seuil de 30% de logements sociaux, afin d’éviter les phénomènes de ghettoisation.

 Le Trièves ne doit pas devenir un territoire de résidences dortoirs mais l’activité de construction doit y être suffisante pour assurer la pérennité des
entreprises du bâtiment
. Nous favoriserons donc la création de lotissement de maisons individuelles “collées” à 2 étages afin d’avoir un habitat dense sur des parcelles de 300 à 400 m2. Avantage : économie de foncier, d’énergie (par une plus grande compacité) et de réseau. Elles seraient de type basse
consommation
, au delà des normes actuelles. Les coût seront plus important à la construction mais économie importante ensuite. Chauffage collectif au bois déchiqueté produit localement. Ces lotissements pourraient regrouper propriétaire et locataire d’organisme HLM afin de favoriser la mixité sociale. Certaines maisons privées pourraient être vendues à l’état de gros oeuvre afin d’abaisser encore le coût.
Certaines comprendraient 2 appartements, pl
us adaptés aux célibataires ou ménages sans enfant.

 TRANSPORT

rad6AD90

Arrêt définitif de tout projet d’autoroute A51, aménagement progressif et important des routes 1075 et 85. A ce propos, nous nous interrogons sur le coût des études consacrées à cette autoroute à chaque changement de majorité gouvernementale depuis 30 ans. Qu’aurait on pu faire avec cette argent en matière d’amélioration des réseaux existants ?

Le réseau de transport collectif dans le Trièves est squelettique. Nous créerons un système de rabattement par minibus depuis le canton de Mens vers les gares de Clelles et Monestier de Clermont, à raison de 2 aller-retour par jour sur chaque gare. Cela doublerait la fréquence et permettrait un trajet plus rapide (1 heure 10 au lieu de 1 heure 30). Certains de ces minibus pourraient partir en amont de Mens, par exemple de Saint Baudille. Les minibus allant sur Monestier passerait à proximité de Cornillon en Trièves et de Lavars, village sans aucune desserte actuellement.

Concernant Tréminis, il faudra se demander pourquoi les bus allant sur Clelles reviennent à vide de la gare ?

En contrepartie, les deux aller-retour quotidiens Mens-Grenoble par bus seraient supprimés sur leur section Mens – Clelles où ils circulent presque à vide.

ENERGIE

eoliennescol2.gif

Environ 6 millions de personnes se chauffent au bois en France, bien souvent avec des poêles anciens au rendement très faibles et dans des maisons mal isolées. Un programme de renouvellement des appareils de chauffage et d’isolation permettait de doubler ce chiffre.

Les appareils électroménagers sont pourvus de veilles inutiles, fonctionnant 24h/24 et consommant l’équivalent de la production de 2 centrales nucléaires. Est il nécessaire que votre cafetière, votre machine à laver et votre grille pain vous donne l’heure ? Interdisons la fabrication d’appareils pourvus de fonction veille inutile aux fabricants.

L’éclairage publique de nos villes et villages est souvent excessif avec un grand gaspillage énergétique : (http://www.ledebatmde.org/archives/352). Diminuons le de manière intelligente.

Nous favoriserons le développement d’éco-projets citoyens dans le domaine des énergies renouvelables, financés à parts égales par les collectivités locales, les habitants de la région et un investisseur privé. Cela permettrait aux habitants de se les approprier et de limiter les réactions épidermiques, comme on l’a vu pour le projet d’éoliennes au Senepy. Un investissement dans l’éolien local pourrait constituer un placement en « bon père de famille » et pourrait ainsi amener à l’écologie des personnes n’y étant pas nécessairement sensibles.

Nous mettrons en place l’installation de 10 000 boitiers par an de type Voltalis. En mettant en pause pendant quelques minutes, les équipements non indispensables en permanence (chauffe eau, radiateurs…), ils permettent de lisser les pics de consommation électrique et d’éviter le recours aux énergies ultra polluantes durant les heures de pointe : http://www.voltalis.com/

 ASSOCIATIONS

Le nombre d’adhérents à une association sera un critère important pour déterminer le montant des subventions qui pourront lui être accordées.

rad1CE49

 TOURISME

rad211C0

Nous proposerons la création d’une véloroute  « Tour du Trièves » sur le modèle de celle du Tour du Lubéron.Ce projet pourrait s’inscrire dans le cadre national des voies vertes et véloroutes nationales (http://www.af3v.org/)

Nous ferons également la promotion touristique du renouveau viticole initié par « Vignes et Vignerons du Trièves » (http://vignerons-trieves.com/)

radF19DD

LES JEUNES

rad924DC

L’internat peut être une bonne solution pour les jeunes en difficulté. Mais, pour être bénéfique à tous, ceux ci doivent rester de petite taille (maximum 30 internes et 10% des élèves d’un établissement). Nous proposons donc la répartition des internes dans de nombreux petits internats. Nous encouragerons la création de collèges à thème (sport, culture…) afin de diversifier le recrutement de ces internats. L’internat du collège de Mens, construit pour 50 internes et n’en hébergeant qu’une quinzaine constitue un bel exemple de gachis d’argent publique.

 Les jeunes Français ont un niveau en langue étrangère fort modeste par rapport aux jeunes des pays d’Europe du Nord.

Nous conditionnerons l’aide aux associations de cinéma culturel au fait de diffuser au moins une fois chaque film en version originale sous titrée.  Cette option va être possible par la mise en place du cinéma numérique. On peut même imaginer diffuser des films anglais sous titrés en anglais pour les collégiens où les adultes ayant un niveau suffisant dans la langue de Shakespare et souhaitant le maintenir.

 PERSONNES ÂGÉES

rad73B5E

Des mesures simples permettent d’éviter les chutes qui sont source de fractures et de coûts très importants pour la sécurité sociale (plus de 15 000 euros en moyenne pour une fracture du col du fémur). Nous créerons un service d’ergothérapeute à domicile permettant d’adapter la maison au handicap et donc le maintien à domicile. Cette mesure pourrait être financée par un accord avec la sécurité sociale prévoyant le reversement par celle ci d’une partie des économies qu’elle aura réalisées, suite à la diminution chiffrée du nombre de chutes.

 Pour les personnes plus invalides mais ne justifiant pas le placement en maison de retraite, nous favoriserons la création de foyer logement chacun garderait son autonomie tout en bénéficiant de services de santé et de restauration sur place et de commerces très proches.

 

LE BULLETIN DE VOTE…

rad9BC60

Et voiçi à quoi ressemblera le bulletin de vote que vous glisserez peut être, probablement, certainement dans l’urne dimanche.

Attention : ceci est uniquement pour regarder, ne surtout pas l’imprimer pour aller voter, le document ne serait pas conforme et le vote nul !

La suppléante !

La suppléante ! dans 2011 cantonales rad671D7

Voici donc le nom et le visage de celle que vous attendiez tous ! Devant l’enthousiasme des Trièvoises à soutenir un courageux « petit » candidat écolo-centriste, j’ai demandé à Francoise Boulay, professeure au lycée Louise Michel de Grenoble de bien vouloir être ma suppléante. Une expérience de vie, un caractère bien trempée, de l’énergie, de la conviction… Il en faut pour être enseignant aujourd’hui ! Discuter avec elle m’a permis de sortir un peu des considérations trop Trièvo-trièvoises pour élaborer les propositions de programme que vous lirez bientôt. Vous pourrez faire sa connaissance lors de prochaines réunions et visites que nous ferons dans le Trièves. Je lui laisse la parole :

« Françoise Boulay ,célibataire ! C’est à dire jamais mariée, 2 enfants , 3 petitouts

Née le 19 janvier 1952 à, Soulitré (72) dans la Sarthe profonde

Famille de petits paysans (important, le « petits »)

11 enfants , j’étais la 2ème mais la 1ère fille ; ce n’est pas si anecdotique, la condition féminine, je l’ai connue très jeune ; j’adorais aller à l’école, malgré le mépris cuisant de certaines instits   . A l’époque, être pauvre et paysan, ce n’était pas valorisant. L’école était vraiment pour moi la seule porte de sortie.

Etudes éco gestion dans l’ouest : Tours,  Le Mans, Rennes .J’ai passé un peu par hasard le capet en 1976 et je l’ai eu ;

Professeur en lycée depuis, à Lisieux, puis  Hérouville Saint Clair  (14). A Grenoble depuis 1982, d’abord une année aux Eaux Claires, une année d’interruption  au Québec, puis depuis à la Louise. J’ai passé l’agrégation  en 1990

Je n’ai pas un cv très original !

Donc originaire de la campagne, je suis devenue une citadine, toujours dans les banlieues. J’ai repris le goût de la campagne, de la terre depuis une trentaine d’années. Le jardinage, ça me vide la tête.  (Qui ose dire qu’il n’y a de toute façon pas grand-chose à vider ?)

Je  n’ai pas choisi d’habiter à la campagne pour des raisons pratiques et « écologiques ». Je voulais restée proche de mon lieu de travail et je voulais aussi que mes enfants puissent être autonomes pour les déplacements. J’ai vécu des années sans voiture et le vélo électrique n’existe que depuis peu de temps.

En dehors de mon travail, j’ai eu une activité associative en tant que parent d’élèves (dans une ZEP), en tant qu’habitante d’un quartier « difficile » en tant que femme aussi (ni putes, ni soumises)

Cela m’a permis d’en prendre quelquefois plein la gueule, et de me rendre compte que le citoyen lambda (et la citoyenne !)  n’a décidément pas beaucoup de poids.

Si je suis candidate suppléante à Mens, ce n’est pas parce que je suis meilleure qu’une autre , mais parce qu’aucune autre femme n’a osé franchir le pas . Décréter la parité, c’est un bon pas, le plus dur maintenant est de combattre le sentiment ancestral de « peur »,de  crainte »,de ne pas être à la hauteur, de ne pas savoir faire, de…

La politique, ce n’est pas simple pour moi non plus ; tous ces codes, ces acquis, ces prises de position « théoriques », ces réunions creuses interminables pour ceux qui sont venus s’écouter eux-mêmes, cette démagogie souvent, ce n’est pas mon truc.  Mais si on ne s’y colle pas, comment faire évoluer les choses ?

Les positions prises par Cap21 dans divers domaines me  semblent cohérentes par rapport  à ce que je veux  défendre.

Francoise Boulay

radFEE30 dans Trièves: politique locale

La foire bio de Mens 2009

affiche09300.jpg

L’écologie à portée de main !

Aspects pratiques de l’écologie certes, mais aussi l’écologie tout près, en version locale. C’est pour insister sur l’intérêt écologique et économique de travailler en local que ce thème a été retenu cette année et aussi dans la démarche éco-touristique du Trièves, pour valoriser nos propres initiatives écologiques locales.

C’est pourquoi un nouvel espace apparait sur la foire bio : L’Espace Trièves (animé !) , 23 exposants – parmi d’autres – seront présents et vous invitent à mieux les connaître.

Le programme des animations s’est construit également en ce sens : des clés de l’écologie à portée de main seront ainsi données par le biais d’animations et d’échanges sur l’Espace Trièves et par des visites, balades, ateliers et conférences.

des CONFERENCES

Se nourrir bio et local – Produire, transformer, distribuer : re-localiser !

Des réseaux se mettent en place aujourd’hui, c’est le cas en Isère : des producteurs se regroupent pour créer des marchés, proposer de la vente par le biais de paniers, des épiceries jouent le jeu de la distribution des produits locaux, on utilise ces produits locaux pour les cantines… C’est peu à peu une forme de « ré-apparution » aussi de collaborations pour la transformation : des fruits locaux pour des glaces fabriquées sur place, les céréales de l’un moulues par d’autres tout près, du lait collecté et tranformé en fromages ou yaourts sur un même petit territoire… et tout cela, en bio ! Oui, c’est possible ! Mais encore difficile….

Où en est on ? Quels espoirs ? Quelles difficultés ? Comment faire mieux et plus ?

Table ronde réunissant differents acteurs isérois : M.Dallet, Alliance PEC Isère, P.E Bigeard, Manger Bio en Isère, JL Gros, Biau panier, G.Leras, Conseiller régional – Samedi 14h30, salle du conseil de la mairie

Rénover et construire, entre pratiques régionales et écologie

Rénovations du bâti ancien et constructions neuves doivent se réfléchir sous l’angle de l’écologie : économie thermique, utilisation de matériaux adaptés, limitation d’énergies grises….

Mettre en lien écologie et « pratiques régionales » (patrimoine bâti) permet des questionnements très actuels :

- Sur les traces du passé ?

Utilisation de matériaux locaux, choix d’implantations, choix formels, etc… ce qui appartient à notre patrimoine n’était bien souvent pas déterminé par des choix esthétiques, mais bien par des nécessités d’économie d’énergie, d’utilisation des matériaux locaux, en tentant de s’adapter au mieux aux contraintes du sol, du climat… Quelles « leçons » pour aujourd’hui ? Par ailleurs, ce qui est parvenu jusqu’à nous et que nous tenons parfois à préserver à tous prix est rarement l’état originel.

- Rénover : « Recettes locales » et « recettes écolo » ?

Habiter un bâtiment ancien c’est déjà le recycler….

Des solutions du passé qui permettent de garder la mémoire sont aussi aujourd’hui satisfaisantes en terme d’écologie. Gardons les ! Partageons les !

Mais, doit on s’en tenir là ? quelle place pour l’innovation ?

- Construire du neuf : copiés-collés ou air du temps ?

De tous temps, on a innover. Ici, exemple bien connu, nous sommes passés au XIXème siècle des toits de chaume aux tuiles écailles. Quelle suite, après les tuiles écailles ? Des tuiles écailles ? Aujourd’hui, l’éco-construction amène à inventer de nouvelles formes, et s’insère peu à peu dans le paysage. Des choix à faire sont à faire, en fonction des urgences…

Pour cette conférence, il ne s’agit pas de confronter ses deux noteins de patrimoine et d’écologie, mais bien de chercher leurs liens.

Conférence D.Chancel historien et architecte Conseil géneral Isère, Jean luc Moulin, architecte en Eco-construction, Alain Monrozier Universite rurale montagnarde – Samedi 16h Espace culturel

Des graines et des hommes, voyages au coeur de la biodiversité

Gousses, siliques, capsules…. le long des côtes de Madagascar, au fond des forêts d’Amérique centrale ou sur le flanc des montagnes du nord de la Thailande, un monde d’une extraordinnaire richesse que vous invite à découvrir Romain Dufayard, botaniste qui sillonne depuis 6 ans tous les continents, à la recherche aussi du lien de vie spécifique local entre les graines et les hommes.

Il est également l’auteur d’un ouvrage sur ce thème à paraître cet automne aux Editions Sang de la terre.

Conférence et projection présentée par Romain Dufayard – Dimanche 20 septembre 10h, Espace culturel

Le Chanvre, ici et là, parcours et profil d’une plante écolo

Largement produit et utilisé jusqu’à la fin du XVIIIè siècle, le chanvre est réapparu face aux enjeux socio-environnementaux. Les graines ou la paille de cette plante écologique « par nature » propose une soixantaine d’usages possibles ! (textile, alimentaire, construction, papier….)

C’est parce que sa culture a été relancée depuis quelques années en Trièves que ce thème a été choisi ici. Par ailleurs, l’Association pour la production du chanvre industriel (APCI) est née ici (par le biais de Ph. Richard), ceci afin de mettre en route une mission d’étude aujourd’hui coordonnée par le Conseil général de l’Isère.

Aujourd’hui, en Trièves, c’est vers la production d’un petit artisanat alimentaire local que l’on s’oriente.

Conférence proposée par François Desanlis, producteur, ingénieur et consultant international – Dimanche 11h, salle du conseil de la mairie.

Le Pétrole, et après ? Climat, énergie, crise sociale : relever le défi par l’économie locale

Notre société contemporaine s’est comportée comme si les ressources de la planète étaient inépuisables. Aujourd’hui, le crise des ressources est reconnue. L’expansion démographique suit son évolution et nos solutions économiques ont montré leurs limites. Le défi à relever est énorme mais est aussi l’opportunité de construire une économie au service des hommes et de leurs besoins, plus solidaire et moins destructrice de l’environnement… inévitablement plus locale.

Conférence proposée par le Collectif Trièves Après-Pétrole menée par pierre Bertrand – Dimanche 13h30, Espace culturel

Se chauffer au bois aujourd’hui, écolo, accessible, durable ?

Le chauffage au bois au regard de l’écologie et sous ses aspects pratiques.

Avec quels équipements ? Bûches, plaquettes, granulés ? Où se fournir ?

Et si tout le monde se chauffait au bois, quel impact sur l’environnement ?

Il est aussi question ici de la gestion écologique et économique de nos forêts. Dans certains pays, elles disparaîssent, ailleurs, et ici, elle avance. Utiliser le bois de nos forêts de montagne est une démarche durable, surmontons les difficultés d’exploitation !

Cette table ronde s’inscrit dans le travail de l’Association La Maison du Mt Aiguille : le passé, le présent et l’avanir de la forêt en Trièves.

Table ronde animée par Jean paul Biessy réunissant differents acteurs locaux de la filière bois en Trièves – Dimanche 15h, salle du conseil de la mairie

Et EN PASSANT PAR Là :

Sur l’Espace Trièves Tout le WE, venez jouer, lire, déguster, connaître, rencontrer, échanger…..

- Stand/exposition agriculture bio du Trièves et échanges avec les agriculteurs bio (non-stop),

- Je composte, tu compostes…Ateliers compostage – samedi 15h et 16h30, dimanche 11h30, 14h30 et 16h, Visites du compost de quartier Pré Colombon samedi 16h, visite du compost du collège dimanche 15h (RdV au stand) Causeries Stand association Trièves-compostage. Espace Trièves

- Partageons nos graines et nos jardins Ateliers samedi 16h et dimanche 11h : Comment produire, utiliser et échanger nos graines, Causeries réseau jardin partagé Rhône Alpes et Isère Graines de vie graines d’envie, Stand association Les Pouces vert(e)s. Espace Trièves

- Présentation de l’Agenda 21 du Trièves SAT 13h à 15h samedi et dimanche

- Exposition paysages et biodiversité 1er étage Espace culturel – non-stop

- Jeux et lectures nature et environnement (Jeux FK et Librairie du Temps curieux – samedi 14h à 18h et dimanche 10h à 12h et 14h à 17h

- Et aussi : Démonstration de parage naturel (dimanche 11h, 12h, 14h; 15h : 1/4d’heure par sabots),

Exposition sculptures sur bois (devant l’Ecole primaire et Stand Maison du Mt Aiguille Espace Trièves), Stand restauration…

… D’autres exposants non cités ici seront aussi présents pour échanger avec vous…

Un peu plus loin

- Un brasseur sachant brasser fait découvrir sa brasserie bio Visites dimanche 10h, 11h, 14h, 15h. RdV place du Vercors, brasserie la Tourniole

- Du four au moulin, en passant par le vin

Découverte de pains bio du Trièves, balades par les champs et les coteaux jusqu’au moulin : Balade lecture de paysage dimanche 15h accompagnée par les associations Escapades en Trièves, Vignes et vignerons du Trièves et accueil par le meunier de Chardeyre. RdV : paysan-boulanger ferme de la Salamandre à l’Espace Trièves

- Scions du bois et rêvons un peu Visite d’une des scieries les plus modernes du Trièves, accompagnée d’un scieur imaginaire... Visite samedi 15h, Scierie Barthalay à Tréminis Château Bas – Tauferont – RdV pour organiser un co-voiturage entre vous à 14h30 devant la Poste de Mens. Proposé par La maison du Mt Aiguille avec Les conteurs du mardi d’Echirolles – (suivre fléchage)

Sans oublier le cinéma : Ciné – Document Terre en Trièves vendredi 18 et samedi 19 à Clelles, St jean d’Hérans et Mens

————————–

Et avec cette année  pour la première fois, 

VélObiou en exposant vedette :

http://velectric.unblog.fr/

Mens action, Trièves Passion: notre programme résumé

41.jpg

 Notre programme résumé

LA COMMUNE DE MENS : démocratique et vivante

  • Création de commissions ouvertes à tous avec les moyens de travailler sérieusement (formation, mise à disposition de documentation…) : Jeunesse, Urbanisme, logement, mobilités, Assainissement, Vie quotidienne…
  • Transformer le Site Internet municipal en un vrai espace d’information : espace pour chaque commission, mise en ligne des rapports importants…
  • Création d’un Conseil Municipal de jeunes et d’enfants
  • Faire réaliser une analyse financière annuelle par le Trésor Public pour un calcul de l’impact fiscal des projets
  • Création de bornes d’accès gratuites à Internet pour la consultation des services publics (à la Mairie, à la Médiathèque…)
  • Nous tiendrons au moins une fois par an une grande réunion publique sur l’avancée de nos projets et la vie de la Commune

FONCTIONNEMENT DE L’INTERCOMMUNALITE

  • Avec comme nécessité, une meilleure représentation des Communes, une vraie information/participation de la population, une plus grande efficacité des services nous soutenons le projet de fusion des 3 Communautés de Communes et du SAT.

Cette grande communauté devra avoir des commissions ouvertes et un site Internet bien conçu comme indiqué pour la mairie de Mens.

  • Création d’un Conseil Communautaire de jeunes et d’enfants
  • Les Conseils communautaires devront se tenir alternativement dans les différentes communes en impliquant la population.

JEUNESSE : Une commune à l’écoute des jeunes

  • Encourager les activités pour les adolescents qui seront invités à participer à la commission pour l’élaboration des projets qui leur tiennent à cœur.
  • Suivant les décisions de la Commission, création en accès libre d’un skate/roller-parc, terrain de basket…
  • Création d’un Conseil Municipal de jeunes et d’enfants
  • Encourager l’utilisation de produits locaux et bios pour les repas et cantines

PERSONNES AGEES – HANDICAPÉS

  • Création de logements adaptés (accessibilité) et réflexion sur des logements communautaires alternative à la Maison de retraite.
  • Soutien aux associations d’aide à domicile (SIAD, ADMR) et d’animation (Cueille la vie, Trièves présence)

PETITE ENFANCE, MAISON DE L’ENFANCE

  • Favoriser le développement des places dans la crèche et/ou développer l’agrément de nounous indépendantes
  • Accueil périscolaire : compétence pour l’accompagnement des devoirs
  • Assouplir le système d’inscription pour accueillir plus d’enfants,
  • Vacances : développer le plein air, les camps en été (plein air, étranger…)

CULTURE LOISIRS et SPORTS

  • Aide aux associations et soutien pour leur permettre de mettre en place une politique respectueuse de l’environnement (achats groupés de fournitures écologiques, conseil…)
  • Développer un pôle d’activité autour de la Maison de l’enfance pour mieux utiliser l’infrastructure
  • Développer la coopération avec les structures équivalentes de proximité : Clelles, Monestier de Clermont, La Mûre…(pour inscriptions à distance ou accès par minibus par exemple)
  • Création d’une école de musique communale ou intercommunale (en relation avec les associations ou projets existants)
  • Favoriser le rapprochement culturel avec d’autres communes d’Europe : débuter avec une Commune du Royaume-Uni par l’intérmédiaire d’anglais installés dans le Trièves et intéréssés par le projet. Cela peut encourager les voyages de découvertes, les échanges linguistiques, les échanges de maison…
  • Cette démarche peut éventuellement aboutir à la création d’un jumelage.
  • Les échanges culturels initiés avec la Palestine nous paraissent une initiative intéréssante à poursuivre

URBANISME – LOGEMENT

  • Nous souhaitons la mixité sociale dans la commune.
  • Nous favoriserons donc le logement social pour un objectif de 20% à long terme à Mens et dans le Trièves.
  • Nous soutiendrons également l’accession sociale et écologique à la propriété
  • Nous visons un objectif d’économie d’énergie et d’excellence environnementale pour tous les bâtiments publics professionnels et privés

(exigences sur les programmes de construction de bâtiments publics, soutien actif des opérations de conseil vers les particuliers et entreprises…)

  • Nous planterons un rideau d’arbre pour masquer la zone artisanale des Terres du ruisseau très visible du bourg

TRANSPORT, DEPLACEMENT

1 – DANS MENS

  • Protection des piétons aux étroitures de Mens en commençant par celle du crédit agricole.
  • Attache vélo à différent endroits de Mens, parking vélo à l’école
  • Création ou recréation de parcours piétonnier et vélos dans Mens.
  • Stationnement alterné rue docteur Senebier pour y ralentir le trafic.

2 – DANS LE TRIEVES

  • Nous proposons un rabattement par taxi sur les gares de Clelles et Monestier comme dans le canton de Clelles.
  • Nous soutiendrons la création du site de mobilités & covoiturage et le lancement de l’autopartage sur Mens.

EAU

  • Nous étudierons toutes les pistes pour réaliser des économies d’eau : encouragement de la récupération des eaux de pluie, conseil pour l’installation de dispositifs réducteurs de consommation (moussoirs, pomme de douche), de chasses d’eau économes et de toilettes sèches

ASSAINISSEMENT

  • Remise en état des réseaux actuels en séparant eaux usées et eau de pluie et en visant tout de suite la norme la plus moderne
  • Assainissement des eaux usées par filtres à roseaux, système plus économique et qui permet une décentralisation du traitement des hameaux

DÉCHETS

  • Multiplication des sites de compostage
  • Amélioration du tri sélectif par une explication régulière des avantages écologiques et en coûts pour la collectivité et donc sur notre facture.

ÉCONOMIE

  • L’identité “écologique” de notre Territoire confortée par l’existence de l’Agenda 21 du Trièves primé au niveau national est pour nous un atout primordial qu’il faut encourager et valoriser. C’est une nécessité d’avenir et cela permettra un développement local durable (création d’emplois locaux, meilleure animation économique et touristique tout au long de l’année)

  • Nous soutiendrons le développement de l’agriculture biologique
  • Nous nous opposerons fermement à l’ouverture d’un grand supermarché qui déséquilibrerait le commerce local.
  • Nous favoriserons l’implantation d’un commerce multi-activité. Exemple: un pressing qui ferait les clefs, location de vélo et de vidéo.

TOURISME

  • La promotion doit se faire à l’échelle du Trièves.
  • Création d’une carte Trièves qui offrirait accès à une multitude de services

42.jpg

Entrez avec nous à la mairie de Mens !

12



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces