• Accueil
  • > Recherche : place du vercors mens

Résultat pour la recherche 'place du vercors mens'

Notre programme en 4 axes

mairie

Axe 1 : Améliorer la qualité de vie des habitants

A quelques jours des élections, Préservons Innovons vous partage un petit rappel concernant notre projet pour améliorer les conditions de vie à Mens.

Nous souhaitons d’abord agir pour le maintien des services publics. Pour ce faire, nous voulons valoriser le secteur du Pré Colombon, qui offre la possibilité d’implanter des équipements de service public, dont la maison de santé, mais aussi de proposer une offre d’habitats neufs adaptée aux besoins intergénérationnels.

Nous souhaitons également nous engager dans la future « Maison France Service » en partenariat avec le Département, poursuivant l’objectif d’accessibilité et de proximité des services publics.

Tout en continuant le travail de restauration du Bourg Centre, nous voulons effectuer un travail sur l’habitat à Mens, en évaluant les besoins des habitants, pour pouvoir initier des projets d’amélioration des logements (isolation, jardins partagés…).

L’amélioration de la qualité de vie passera aussi par un accompagnement des personnes fragiles, isolées et en difficulté que cela soit dans l’accès au logement, au transport, aux services. Cet accompagnement se fera en lien avec les organismes sociaux compétents tels que le Département, la Mission locale ou la MSA.

Notre liste souhaite par ailleurs contribuer au développement du partage et de la solidarité, en offrant un appui au Collectif d’entraide et à Mixages ou toute autre association volontaire.

Enfin, nous soutiendrons les événements festifs et culturels, qui sont créateurs de lien social et participent au bien-être des habitants.

L’amélioration de la qualité de vie des habitants ne se fera bien évidemment pas sans vous. Nous vous inviterons ainsi régulièrement à nous parler de vos attentes et vos besoins.

Axe 2 : Créer les conditions du développement de l’offre culturelle et sportive

Poursuivant l’objectif de vivre dans un territoire dynamique, agréable et attractif, notre équipe souhaite soutenir le réseau associatif à l’origine de nombreuses activités culturelles et sportives, qui sont des facteurs évidents de lien social. Notre aide financière aux associations sera élargie, en s’appuyant notamment sur un cadre contractuel dans le cas de projets d’intérêts communaux.

Le dynamisme de la vie locale ne pouvant exister sans les jeunes, Préservons Innovons renouvellera le « conseil des jeunes ». Cette initiative vise à accroitre leur participation à la vie locale, à écouter leurs idées et les encourager.

Pour faciliter l’organisation d’événements festifs et répondre aux besoins des habitants, nous voulons valoriser les équipements existants dont la Salle des Sagnes.

Préservons Innovons souhaite également améliorer les équipements d’intérêts intercommunaux dont la piscine, le terrain de foot et l’étang de pêche.

Des réflexions porteront également sur la transformation de Mixages en tiers lieu polyvalent, utilisé à la fois par les bibliothécaires de la médiathèque de Mens, les associations, les « coworkers ».

 

AXE 3 : Soutenir l’emploi et les activités commerciales, artisanales, agricoles et touristiques

La compétence économique est une compétence de la communauté de commune dans laquelle nous nous impliquerons fortement dans le cadre des commissions économie, tourisme, agriculture. Le développement économique est aussi un enjeux important pour répondre aux enjeux sociaux et environnement en relocalisant de l’activité sur le territoire et permettre à la commune de Mens de conserver son attractivité ses services publics et privés.

Notre projet a pour ambition un développement qui s’appuie sur les richesses du territoire :

-les femmes et les hommes quo souhaitent entreprendre à Mes pour lesquels nous serons des facilitateurs via la mise en réseau avec le tissus d’entreprise existante, l’accès au foncier et à tous les dispositifs facilitant la création d’entreprise.

-Les atouts du territoire, son environnement naturel en particulier pour le tourisme, l’agriculture, la foret le tissus entreprise artisanale et commerciale.

-Les nouvelles technologies avec l’arrivée de la fibre, l’amélioration du réseau de transport qui facilitera le travail à distanace.

-La synergie ville campagne avec la métropole grenobloise .

S’agissant d’abord de l’emploi et de la création d’activités, Préservons Innovons souhaite développer et adapter les infrastructures d’accueil mais aussi encourager les initiatives créatrices de richesses et d’emplois. Pour ce faire, nous nous impliquerons notamment dans le projet porté par la Communauté de communes « Territoire 0 chômeurs ».

Nous soutiendrons l’artisanat et le commerce local au travers d’évènements et d’animations, en lien avec le développement de l’activité touristique.

Nous accompagnerons également le déploiement du télétravail, qui sera favorisé par l’arrivée de la fibre optique et par la création d’espaces de « coworking ».

Concernant l’agriculture ensuite, notre équipe accompagnera les agriculteurs en favorisant les marchés de proximité et l’accès au bassin de consommation de l’agglomération grenobloise. En partenariat avec la Communauté de communes et le Département, nous augmenterons l’approvisionnement des établissements publics en produits locaux et/ou issus de l’agriculture biologique. Un travail portera également que l’accès à la ressource en eau pour faciliter le développement des productions agricoles.

Enfin, la liste Préservons Innovons travaillera sur le tourisme qui contribue au dynamisme économique du territoire. Nous encouragerons le développement de l’écotourisme en s’appuyant sur l’environnement exceptionnel du Trièves : sentiers de randonnées, chemins ruraux, authenticité de l’habitat, hébergements, patrimoine culturel, Musée… Nous soutiendrons l’organisation d’évènements qui concourt à renforcer la notoriété du territoire. Nous créerons également des circuits permanents de trail, de vélo ainsi que des parcours culturels et patrimoniaux.

Nous nous impliquerons davantage dans les structures territoriales qui font connaître et rayonner le patrimoine local, dont la Métropole grenobloises, le Parc Naturel Régional du Vercors, le Dévoluy et l’Oisans.

AXE 4 : Contribuer à la transition écologique et au respect de l’environnement

La transition écologique constitue aujourd’hui un enjeu majeur dans un monde qui se transforme. L’équipe Préservons Innovons entend agir au niveau local pour contribuer à cette transition.

Nous souhaitons d’abord encourager une mobilité douce économe et responsable., intégrant les différents mode de transport train bus voiture vélo . Pour atteindre ces objectifs et en cohérence avec le contrat de réciprocité nous portons l’idée que la Communauté de communes intègre le schéma de transport construit autour de l’agglomération Grenobloise.

Notre liste veut ensuite poursuivre l’action engagée sur la qualité de l’eau et la sécurisation de la ressource en eau potable. Pour ce faire, il conviendra de renforcer le réseau d’assainissement et prioritairement de raccorder à la STEP ou à un système collectif indépendant des eaux usées le secteur de La Croix Saint Genis ainsi que les hameaux de Menglas, Préfaucon et Mentayre Verdier.

Préservons Innovons travaillera aussi sur la préservation de la ressource en eau potable en limitant les pertes sur le réseau par le remplacement des conduites en coordination avec les travaux de rénovation des espaces publics.

Enfin, Préservons Innovons initiera des réflexions sur les énergies renouvelables et la consommation énergétique, poursuivant un double objectif de production et d’économie d’énergies.

Nous étudierons l’équipement des bâtiments et des espaces publics en panneaux photovoltaïques. Notre équipe mènera des actions pour limiter la consommation énergétique des bâtiments publics et privés, en réduisant notamment la puissance de l’éclairage public à certaines heures. Nous développerons également des actions de sensibilisation des habitants sur ces enjeux et impliquerons les jeunes dans des projets écocitoyens en partenariat avec les établissements scolaires.

Autostop – Covoiturage

 - Unarrêt minute pour favoriser la pratique de l’autostop et du covoiturage vers Clelles et Grenoble vient d’être créé place du Vercors à Mens. Il est situé sur le trottoir de droite en descendant, à proximité du ralentisseur. Il est matérialisé par un panneau covoiturage et situé sous un lampadaire pour une meilleure visibilité de nuit
            D’autres actions dans ce domaine à suivre prochainement…
 20191207-145855-min
 - La communauté de covoitureurs du Trièves, sur le site de covoiturage Mov’ici de la région Aura compte déjà 10 membres
Une version 2 du site est prévu pour le premier trimestre 2020. Un technicien de Mov’ici viendra alors sur Mens pour présenter l’utilisation du site.
En attendant je suggère d’y inscrire vos trajets réguliers ou occasionnels, c’est la clé du succès !
movici

Et de deux !!

La Sandero Citiz est arrivé à bon port samedi 7 décembre et a été loué dès le lundi suivant.
Elle est à votre disposition sur la place du Breuil, en parallèle à la Kangoo toujours située place du Vercors. La Kangoo a dépassé le cap des 2500 km depuis son arrivée à Mens le 22 septembre. 6 familles les utilisent de manière régulière ou occasionnelle
20191207-152019-min
    L’entretien est assuré par le garage Picca, le plein de carburant est habituellement fait chez le garage Pelloux.
Nous fêterons ce second véhicule le samedi 18 janvier, pendant les heures de marché, soit de 8h à midi. Rendez vous salle Ménil à l’espace culturel. Nous réexpliquerons le système Citiz en présence d’élus et d’Armand Portaz, « ambassadeur » Citiz.
A savoir encore : la commune de Mens a voté un budget de 2500 euros, pour offrir des bons de transports, destinés aux allocataires du RSA résidents de la commune. Ils permettent d’emprunter une voiture Citiz pour des voyages au titre des soins de santé, de la recherche d’emploi ou pour le rapprochement familial. Renseignement et inscription en mairie de Mens.
On rappelle de manière aussi pédagogique que possible les tarifs de location Mensois, qui sont particulièrement favorable :
A l’inscription : 200 euros dont 50 de frais de dossier et 150 euros de dépôt de garantie récupérables si on quitte Citiz. Citiz est une SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif), possibilité d’acheter une part sociale à 750 euros. L’inscription donne également accès à 100 voitures sur Grenoble, 300 en Rhones Alpes, 1400 dans 120 villes de France. On peut passer son badge à une personne de confiance.
Ensuite plus de frais ni annuel, ni mensuel en dehors des frais d’usage.
A l’usage : tarifs spécifiques et très avantageux pour  Mens, qui n’apparaissent pas sur le site Citiz. On combine tarif horaire et kilométrique.
Tarif horaire : 2 euros de l’heure, maximum 20 euros/jour. Les heures de nuit sont gratuites de 23h à 7h du matin. Réduction de 50% sur le tarif horaire le week end du vendredi 18h au lundi 8h, pour une location de 5h minimum (donc 1 euro/heure, maximum 10 euros/jour)
Tarif kilométrique : 37 cts du km, 19 cts à partir du 101 km, assurance, assistance et carburant compris.
Pour obtenir ces tarifs, à inscription appeler Sandrine au 04 76 24 57 25, précisez que vous êtes de Mens et demander le tarif FREQUENCE sans abonnement.
    Le tout à comparer avec les frais annuels d’un véhicule, de l’ordre de 4000 à 10000 euros : https://www.capital.fr/entreprises-marches/essence-entretien-le-cout-de-votre-voiture-a-bien-grimpe-1334167

La Kangoo est parmi nous !

Opération commando de la task force Citiz hier à Mens

totem

Mise en place du marquage au sol des stations Citiz place du Vercors et place Paul Brachet

Kangoo

Et dépôt de la toute belle et toute nouvelle Kangoo

 

Inauguration officielle du service Citiz à Mens ce dimanche 22 septembre à 10h45, place de la mairie à Mens :

https://www.facebook.com/events/441745723093395/

 

Pour profiter dès maintenant du service Citiz à Mens et dans plus de 110 villes de France dès maintenant, on peut s’inscrire ici :

https://alpes-loire.citiz.coop/adhesion

 

Et dès maintenant on peut réservez la voiture Citiz Mensoise ici :

https://alpes-loire.citiz.coop/stations

Citiz : visite à Mens

20190708-132554

Visite de Mens « à la Japonaise » pour les responsables de Citiz lundi dernier.

10h, arrivée à la mairie, rencontre et discussion avec Monsieur le maire.

Puis on déambule dans les rues du village pour voir ou placer les 2 futures voitures. Beaucoup de contraintes, il faut qu’elles captent le réseau téléphonique, ne pas être à une place ou se situent les foires, pas sous un arbre etc.

Après moult réflexion,  la Kangoo sera stationnée place du Vercors et sera disponible début septembre. La Sandero sera place Paul Brachet et disponible au 22 septembre pour l’inauguration officielle du service. Charge aux employés municipaux de matérialiser l’emplacement au sol et de fixer les totems.

11h30 : discussion informelle à l’office du tourisme

12h :  pause déjeuner au snack du camping. On y rencontre un futur sociétaire.

14h : rencontre avec les responsables de la foire de la transition. Citiz y tiendra un stand.

14h30 : rencontre avec le garage Renault pour le contrat d’entretien et de nettoyage des véhicules. La carte carburant pourra être utilisé au garage Citroen, pas de jaloux !

15h30 : rencontre avec les responsables du tourisme et de l’économie de la communauté de communes du Trièves. Comment offrir le service d’autopartage aux touristes de passage qui viennent sans voiture, aux camping caristes ? On discute également des développements ultérieurs du service, Monestier de Clermont, Gresse en Vecors, Clelles ?

Affaire à suivre !

A votre bon coeur

2-voitures

2 jours après mon « appel au peuple », nous en sommes à 7 sociétaires potentiels pour l’achat de parts Citiz, dont 2 pouvant en acheter une seconde. Merci à eux !
Total : 9 parts soit 6750 euros
2 personnes y réfléchissent.
Avec cette somme, pas de véhicule neuf, même « made in China ».
On peut fournir un véhicule d’occasion à Citiz. Les conditions :
- de 5 ans et – de 50 000 km. Citiz les retire du service à 8 ans et 110 000 km (pouvant monter à 130-140 000 pour les gros véhicules plus robustes)
Minimum 4-5 places (donc pas de véhicule de société)
Si possible de couleur blanche (pour accord avec le code couleur de Citiz)
Condamnation centralisée (pour le système d’ouverture par badge), GPS et clim.
De préférence essence mais ce n’est pas rédhibitoire.
Donc si un généreux Trièvois veut mettre un véhicule répondant à ces critères à disposition, c’est possible par le système « Ma Chère Auto » :
Sinon en allant voir sur la centrale, on trouve seulement 4 véhicules (sur 314 127…), répondant à ces critères d’âge, kilométrage et prix :
Les 2 Sandero ne disposent pas de la condamnation centralisée, les 2 Clio sont des sociétés 2 places.
Conclusion : il faudrait 2-3 parts de plus pour dénicher un véhicule d’occasion acceptable, 6 de plus pour un véhicule neuf.
                                                                                     ————————————
Pour convaincre les indécis, Citiz m’annonce que la part sociale de 750€ peut être payée en plusieurs phases : paiement initial de 250€ puis 50€/mois sur 10 mois.
Et encore :

 - Stationnement de surface gratuit dans Grenoble pour les véhicules Citiz
 - A savoir : dans les prix indiqués dans le simulateur, le carburant est compris, contrairement aux sociétés de location traditionnelles.
 - Conduite accompagnée possible sur les véhicules Citiz
 - Possibilité pour les jeunes conducteurs de conduire dès l’obtention du permis
 - Le covoiturage informel ou type Blablacar est possible et encouragé ! Il se dit qu’une des voitures serait stationnée place du Vercors, à coté d’une place réservée au covoiturage, à recréer après les travaux.
 - Pour les personnes habitant un peu loin de Mens, le « rabattage » en vélo électrique devrait être possible. On parle également d’un parking à vélo sécurisé à proximité de la seconde voiture, qui serait stationnée sur le Breuil.
Et enfin, je propose un petit repas type « auberge espagnole » samedi prochain 1er juin à midi, à tous celles et ceux décidés à acheter une part, à ceux qui hésitent, et à celles qui s’intéressent de près ou de loin au projet.
Ceci afin de faire connaissance et de décider vers quoi on part en fonction de l’argent récolté.
A votre bon cœur…

Paroles de paysan

pallenchard

Dans le cadre des suites de « Trièves terre nourricière », thème de Quelle Foire ! 2018, Trièves Transitions Ecologie propose une rencontre à la ferme du Petit Oriol (Cornillon) samedi 16 février à 15h. Voir affiche en pièce jointe.
Pour ceux qui viennent de Mens ou qui passent par Mens, covoiturage à 14h 40 place du Vercors.
Nous espérons à samedi !
 Trièves Transitions Ecologie

Treuzelen in Trièves…

En plus d’une Wallonne à la maison, on va avoir plein de Flamands dans le gite… Avec la traduction car le Flamand n’est pas langue facile…

Hebergeur d'image

TRAIT D’UNION ENTRE CHAMP DE LAVANDE ET ALPAGE

FLANER EN TRIEVES

Quelquefois il nous arrive encore de découvrir une région qui traverse la vie touristique comme une illustre inconnue. Ce territoire Isérois en France, se cache timidement derrière les impressionnants monts alpins du Vercors. Mais pas assez caché pour échapper à notre vigilance.

Hebergeur d'image

LE VERCORS est une contrée française bien connue et mondialement célèbre en tant que «Parc Naturel Régional du Vercors». Le nom de ce parc résonne plus qu’une clochette dans l’esprit des randonneurs. C’est à l’est du parc que « Le Trièves » brille en toute simplicité. Une trentaine de villages nichent dans un amphithéâtre naturel entouré de massifs élevés. Au nord il n’y a pas de montagne, de ce côté-là, Le Drac a creusé une gorge profonde en s’écoulant depuis des siècles. Pas étonnant donc que le Trièves ait connu pendant fort longtemps une existence isolée. Cela a permis à des traditions anciennes de se maintenir et arriver au 21eme siècle.  Au cœur de ce pays rural l’âme d’une période révolue continue à vivre paisiblement. Culture et élevage maintiennent la vie économique. Le fait qu’il n’y ait que très peu d’autres activités économiques est sans doute regrettable pour les habitants, toutefois c’est un plus pour ceux qui recherchent une authenticité devenue rare.

VERDURE ET NATURE

Bienvenue dans la grande messe du tourisme vert. Flâner, découvrir et rencontrer sont les échos dans ces moyennes montagnes des Pré Alpes. Vous pouvez vous y promener et faire du vélo à travers un paysage calme et champêtre. Et les habitants aiment nouer des conversations amicales. C’est ainsi que nous sommes apostrophés par le comité des fêtes local au village de St Barthélémy pour goûter au pain tout chaud sorti du four banal. Une fois par an ils fêtent leur saint patron et nous en avons pris connaissance ou plutôt pris goût. Trièves hésite entre nord et sud. La région est un trait d’union entre les hautes montagnes et les portes de la Provence. Le climat des alpes rencontre l’influence de celui de la méditerranée. Dans ce mélange se développe une faune et une flore étonnante.

Entre nous la présence des plantes médicinales est fort intéressante pour les éventuelles sorcières… qui pourront ainsi concocter leurs potions à volonté à l’abri des clochers romans, dans les forêts sombres et champs alpins. « Terre d’équilibre » c’est ainsi que les services touristiques sous-titrent leurs cartes postales. Ceux qui ne trouvent pas ici leur bien-être personnel ne le trouveront nulle part ailleurs.

BIO, BIO ET ENCORE BIO

« Nous travaillons uniquement avec des produits biologiques, venant de notre territoire. Nous voulons réintroduire les céréales et légumes d’origine ». Sur les marchés, chez le boulanger ou au restaurant, c’est le même son de cloche. Partout en Trièves domine le souci des produits sains et bons et la priorité absolue est donnée aux produits du terroir. Manger sain est ici la manière de vivre et pas simplement une mode. Une vraie dynamique pour le pays et ses habitants. Il est amusant de constater, sur les marchés des villages sans commerce, comment les boulanger et boucher sont appréciés. Le pain a le bon goût du vrai pain grâce aux céréales anciennes utilisées pour sa fabrication. Qu’il s’agisse de produits laitiers, viandes, fromages ou volailles, le label « bio » est l’assurance de qualité et de goût. Pour ceux qui veulent se faire plaisir avec un succulent repas pourront se retrouver au « Sans Soucis » un restaurant de bonne réputation à St Paul de Monestier. Le chef Julien, utilise des produits locaux frais et offre une belle cuisine familiale.

Hebergeur d'image

PETIT TERRITOIRE, GROSSES POSSIBILITES

Que l’écotourisme joue un rôle important dans le Trièves, ne veut pas dire que la région est refermée sur elle-même et que seulement quelques promeneurs d’un âge avancé y trainent les pieds. Ce pays de lacs et de montagnes offre un large choix d’activités pour satisfaire toutes les envies. Les âmes contemplatives aussi bien que les plus actives y trouvent ce qui leurs convient. Même les sports, dits, extrêmes y sont présents. Voulez-vous explorer le Trièves de manière verticale, des parois vertigineuses et escarpées vous attendent. Admirer une vue d’ensemble d’en haut, alors en parapente vous pourrez planer au-dessus des vallées. Vous êtes adepte de sueurs froides, alors sautez joyeusement dans le vide en espérant que l’élastique au pied soit assez solide et court. Celui qui aime se sentir comme un poisson dans l’eau peut profiter de passionnantes expéditions de canyoning. Plaisir de l’eau et du vent font battre le cœur des surfeurs. Parcours corsé en montainbike, et s’il n’est pas pourvu d’une assistance électrique, prévoyez une augmentation d’adrénaline. L’hiver se prête idéalement pour pratiquer toutes sortes de sport de glisse.

Comme vous voyez en Trièves il est assurément interdit de s’ennuyer.

Photo page 3 les passerelles

Au centre du Trièves près de Treffort, l’eau du lac du Monteynard-Avignonet se reflète au soleil. Ce lieu est un eldorado pour tous les accros aux sports nautiques, les voiles de couleurs vives des surfeurs égayent ce lac turquoise toute la journée. En 1962 les habitants en dû faire leurs valises et regarder disparaître leurs maisons sous l’eau, lors de la construction du barrage. Maintenant les truites nagent au-dessus de leurs vignobles. Vous souhaitez faire un tour sur le lac, le bateau touristique « la Mira » vous propose des promenades tous les jours à partir de l’embarcadère. Vous pouvez réserver pour une durée de 1h30 ou 2h30 avec possibilité de restauration. Durant la navigation vous en apprendrez plus sur le lac, le barrage et les alentours. Vous passerez sous deux passerelles spectaculaires « les passerelles himalayennes ». Les promeneurs et cyclistes se balancent à 50 mètres au-dessus de la surface de l’eau. Pas recommandé aux personnes souffrant de vertige……

EN SEPT ETAPES

Entre le colossal Mont Aiguille près de Chichilianne côté Ouest et le sommet de l’Obiou à l’Est, la distance à vol d’oiseau est à peine de 30 Km. Tracer la même distance du Nord au Sud et vous obtenez à quelques choses près les contours du Trièves. Pas un territoire immense, mais un diamant qui n’a pas besoin d’être gros pour briller d’étonnement. De multiples coins cachés ne demandent qu’à être découverts. Afin d’aider au mieux les visiteurs, l’Office du Tourisme a établi sept cyclo-circuits qui sillonnent dans tout le Trièves. Chaque circuit a ses propres caractéristiques et degrés de difficultés, mais à chaque fois vous êtes de nouveau saisi par le calme à peine interrompu par le clapotement d’une rivière, d’un cri strident d’une buse ou le tintement d’une cloche de vache. La circulation est facile sur les routes peu fréquentées, toute fois les camping-cars feraient bien de suivre un régime pour éviter l’abandon du véhicule sur les routes trop étroites. Quant aux cyclistes, ils doivent tenir compte de côtes à parfois 10%. Vous pouvez comprendre que durant notre excursion l’estime que nous portions à la batterie augmentait en même temps que le pourcentage des ascensions.

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

TESTEZ ET APPROUVE

Pour faire connaissance et nous échauffer nous avons choisi le court cyclo-circuit N°1 « au pied du châtel » avec un départ à Mens. « Le balcon Est du Vercors » circuit N° 4, nous emmène le lendemain, le long des parois impressionnantes du Parc National du Vercors. Nous arrivons, en passant par le col de l’Arzelier à Gresse-en-Vercors où se déroule la 40eme « fête de l’alpage ». C’est un beau trajet à recommander aux amateurs de paysages spectaculaires. Le parcours« les villages du cœur du Trièves » est plus facile et nous suivons des routes tortueuses respirant le romantisme montagnard. Elles relient les villages isolés entre eux. Nous devons bien nous concentrer afin d’éviter les bouses de vaches ainsi que les voitures qui nous doublent. Dans chaque village les lavoirs sont remplis d’eau de source limpide et le silence est assourdissant. Ici, il n’y a que les aiguilles de l’horloge du clocher qui bougent. Les plus courageux qui rajoutent un détour par Tréminis, en plus des 35 Km, découvrent devant eux les impressionnantes escarpements rocheux du Dévoluy. Si ce n’est pas le paradis ici, cela y ressemble.

CHICHILIANNE ET LE MONT AIGUILLE

Au milieu de cet éblouissant paysage, nous découvrons au pied du Mont Aiguille, le sympathique village de Chichilianne. C’est le point de départ de nombreuses randonnées à travers ce monde montagnard sauvage et intact. Le photogénique Mont Aiguille visible de partout, est le symbole promoteur du Trièves et une des sept merveilles du Dauphiné. Cet énorme bloc de granit domine les environs et surveille de ses 2000 mètres de hauteur tous les faits et gestes. Bien qu’on le nomme aujourd’hui encore le « mont inaccessible » cette pyramide renversée fut escaladé pour la première fois en 1492 à la demande du roi de France. La première ascension est considérée comme le début de l’alpinisme en Europe. Ce n’est pas une surprise que ces falaises verticales de 300 mètres aient fait naître de nombreux mythes, dont un faisant références aux déesses des monts olympiques grecs. L’écrivain et humaniste Rabelais (1483-1553) trouve que cette masse rocheuse est «mal plaisant à l’œil» et désagréable à regarder. Nous au contraire, regardons émerveillé ce phénomène particulier de la nature comme un défi pour les alpinistes. Pas très loin de Chichilianne un chemin sans issue nous conduit vers quelques maisons formant le hameau de Trézanne. La chapelle médiévale de Trézanne vaut absolument le détour, ne serait-ce que pour se prélasser sur son banc sous le toit de chaume pour profiter du vol acrobatique d’un rossignol des murailles (rouge queue noir).

 Hebergeur d'image

VILLE DES HUGUENOTS

Entouré d’un décor de verdure attrayante et de montagne, les 1750 habitants de la capitale du Trièves mènent une vie paisible. L’histoire à choisi Mens comme acteur important au moment de la réforme. A peine quinze ans après que Luther en 1517 ait affiché sur la porte de l’église du Château de «Witteberg» ses thèses, la grande majorité des habitants de Mens se sont tourné vers le protestantisme, et ont eu à subir les sombres conséquences des guerres de religions. Ce choix historique est encore perceptible aujourd’hui. A côté de l’église où sont remémorées uniquement les victimes de guerre catholique, se trouve le temple ; là aussi seules les victimes protestantes sont remémorées. Mais l’esprit de cette période est toujours présent à Mens aux 21emesiècle. Au cimetière un mur sépare de façon toujours aussi sélective, les défunts protestants de leurs collègues catholiques. En dehors de ça, les Mensois adorent tous les fameuses «bouffettes» de Mens (vrai bombe calorique) et habitent encore souvent dans des maisons semblant venir de l’époque médiévale. Trois merveilleuses fontaines et la halle restaurée égaient ce bourg. Au café des Arts entre les murs peints, les grands miroirs et la machine à bière pression datant de mathusalem vous pouvez imaginer être revenu cent ans en arrière.

UNE RENCONTRE ENCHANTERESSE

A la frontière des trois départements Isère, Hautes Alpes et Drôme, nous avons fait connaissance avec le Trièves. Nous y avons trouvé un petit monde fait d’eau et de Montagne ou nous nous sommes tout de suite sentis chez nous.

Ne parlez pas à tout le monde de l’existence de cette perle cachée, seulement à ceux qui ressentent le besoin de se laisser bercer au rythme des saisons. Ainsi le Trièves gardera son authenticité, celle d’une région champêtre ou les touristes découvrent la patience et le respect d’une nature exceptionnelle.

INFO CAMPER

Xavier Castillan est ‘maître restaurateur’ il exploite le camping d’Herbelon. A son restaurant – à conseiller- il a relié le camping et non le contraire. L’accueil y est convivial. Le terrain au bord du lac de Monteynard-Avignonet offre une cinquantaine de places avec vue sur l’eau couleur émeraude et est cerné de montagnes. Les nageurs ont le choix de se rafraîchir dans la piscine ou dans l’eau du lac. Les glaces maison, confectionnées à partir du lait des vaches du Trièves et le pain fabriqué avec des céréales anciennes, également du Trièves, sont disponibles à la réception. Pizza et snack sur commande. Quelques chalets à la location. Le supermarché le plus proche est à 11 Km à Monestier de Clermont.

Camping à la ferme

Magnifiquement situé, terrain extra grand dans le hameau Donnière, près de Chichilianne. Pas de raccordement électrique possible. Cuisine en commun. Sanitaires propres et bien entretenus. Trois roulottes chauffées à louer même en hiver.

Emplacement camping près de Treffort

Au bord du lac de Monteynard – Avignonet près de Treffort. Parking des Combettes

—————–

Post scriptum : à ne pas manquer non plus..

La petite grange : http://lapetitemaison.unblog.fr/

L’étape Huguenote : http://www.trieves-vercors.fr/l-etape-huguenote.html

Et pour ceux qui arrivent à pied par la Chine : http://www.trieves-vercors.fr/l-etape-huguenote.html

On n’est jamais si bien servi que par soi même…

On the air…

Voici ce que vous pourrez entendre sur les ondes de Radio Dragon entre demain samedi et vendredi prochain.
Vous pouvez regarder la pièce jointe aussi pour plus de lisibilité.
A vos oreilles !

Samedi 10
8h :   RFI – Journal d’Informations internationales – 15 min
8h30 : Agenda culturel – Annonce d’événements locaux
8h35 : Interview du clown Bertox – par Michel Lacroix
9h :   Love Accordéon – Un nom qui en dit long…
11h :  Micro ouvert du 3 décembre (Rediffusion) – Le direct des premiers samedis du mois
12h :  RFI – Journal d’Informations internationales – 30 min
12h30 :Agenda culturel – Annonce d’événements locaux
13h :  Place des mairies- Un maire du territoire nous parle de sa commune
16h :  Les jouets à Noël décortiqués par l’association Lis-la-lune
18h30 :Interview du clown Bertox (Rediffusion) – par Michel Lacroix
21h :  L’instant des croûtes (Rediffusion) – Le dub et ses dérivés par Fred

 Dimanche 11
8h :   RFI – Journal d’Informations internationales – 15 min
8h30 : Agenda culturel – Annonce d’événements locaux
10h :  Raconte-moi une histoire (Rediffusion) – Des histoires pour enfants lues par Duen et Caro
10h30 :Musicalement vôtre (Rediffusion) – Chronique de découverte musicale par Titouan
11h30 :Au rythme du parc – L’actualité, l’histoire et le patrimoine du Parc Naturel du Vercors
12h :  RFI – Journal d’Informations internationales – 30 min
12h30 :Agenda culturel – Annonce d’événements locaux
13h :  Pierre Dell’Accio nous présente Henry Rousset, un Matheysin pas ordinaire (Rediffusion)
14h :  Paysan-ne-s dans la lutte des classes- Réalités agricoles et tentatives de transformation
16h :  L’Heure musicale d’André Leenhardt – Les choix plus ou moins classiques d’un amateur
20h :  L’instant des croûtes- Le dub et ses dérivés par Fred
21h30 :Radiorageuse – Émissions féministes de diverses radios ou collectifs

Lundi 12
8h :   RFI – Journal d’Informations internationales – 15 min
9h :   Micro ouvert du 3 décembre (Rediffusion) – Le direct des premiers samedis du mois
10h :  Les conteurs contents -  Michel et Maryse nous présentent une ballade contée
11h30 :Au bonheur des mots : « La beauté des loutres » épisode 1 – lu par Charles Tordjmann
12h :  RFI – Journal d’Informations internationales – 30 min
13h :  Actu critique – Des thèmes d’actualité analysés par Hélène
14h :  Interstices (Rediffusion) – La COP 21 et le climat par Bertille et Pascale
16h30 :Musicalement vôtre – Chronique de découverte musicale par Titouan
17h :  Mots flottés – Fred nous fait partager un coup de cœur littéraire
21h :  Frontline – Émission musicale basée sur les musiques et cultures  populaires et militantes

Mardi 13
8h :   RFI – Journal d’Informations internationales – 15 min
10h :  Mots flottés (Rediffusion) – Fred nous fait partager un coup de cœur littéraire
11h30 :Au bonheur des mots : « La beauté des loutres » épisode 2 – lu par Charles Tordjmann
12h :  RFI – Journal d’Informations internationales – 30 min
14h :  L’Heure musicale d’André Leenhardt – Les choix plus ou moins classiques d’un amateur
17h :  Les conteurs contents (Rediffusion) – Michel et Maryse nous présentent une ballade contée
20h :  Rock et Roquette – Texte et musique Rock and Roll
21h :  Pop en stock- Émission musicale Pop Rock proposée par Rdwa

 Mercredi 14
8h :   RFI – Journal d’Informations internationales – 15 min
9h :   L’Heure musicale d’André Leenhardt – Les choix plus ou moins classiques d’un amateur
11h30 :Au bonheur des mots : « La beauté des loutres » épisode 3 – lu par Charles Tordjmann
12h :  RFI – Journal d’Informations internationales – 30 min
16h30 :Raconte-moi une histoire – Des histoires pour enfants lues par Duen et Caro
17h :  Micro ouvert du 3 décembre (Rediffusion) – Le direct des premiers samedis du mois
19h :  Place des mairies – Un maire du territoire nous parle de sa commune
20h :  Radiofalafel – Une sélection de musique indépendante proposée par Hilda
21h :  Mégacombi – Une heure d’humour et de reportage en provenance de Radio Canut
23h :  Rock et Roquette (Rediffusion) – Texte et musique Rock and Roll

 Jeudi 15
8h :   RFI – Journal d’Informations internationales – 15 min
9h :   Micro ouvert du 3 décembre (Rediffusion) – Le direct des premiers samedis du mois
10h :  Les jouets à Noël décortiqués par l’association Lis-la-lune (Rediffusion)
11h30 :Au bonheur des mots : « La beauté des loutres » épisode 4 – lu par Charles Tordjmann
12h :  RFI – Journal d’Informations internationales – 30 min
13h :  Place des mairies (Rediffusion) – Un maire du territoire nous parle de sa commune
16h30 :Musicalement vôtre (Rediffusion) – Chronique de découverte musicale par Titouan
18h :  Au cœur du Dragon – Direct sur l’actu de Radio Dragon, et plus largement !
19h :  Café décroissant – Chaque semaine un enjeu écologique passé au crible
20h :  Jazz du dragon- Un moment de jazz contemporain au gré des envies de Marc
21h :  Micro Ondes- Migrations, racisme, égalité… Une émission de News-FM
23h :  Radiofalafel (Rediffusion) – Une sélection de musique indépendante proposée par Hilda

 Vendredi 16
8h :   RFI – Journal d’Informations internationales – 15 min
9h :   Au cœur du Dragon (Rediffusion ) – L’actu de Radio Dragon, et plus !
10h30 :Interstices (Rediffusion) – La COP 21 et le climat par Bertille et Pascale
12h :  RFI – Journal d’Informations internationales – 30 min
13h :  Café décroissant (Rediffusion) -Chaque semaine un enjeu écologique passé au crible
17h :  Actu critique (Rediffusion) – Des thèmes d’actualité analysés par Hélène
18h30 :Agenda culturel – Annonce d’événements locaux
20h :  Men in Drac – Une équipe trièvoise à l’assaut du territoire : reportages, chroniques…
22h :  Blackmirror – Le Hip-hop, des champs de coton aux ghettos de New York. De La Locale
23h :  Le jazz du dragon (Rediffusion) – Un moment de jazz contemporain au gré des envies de Marc

            RADIO DRAGON
Un lieu sur Terre, place de la Halle, 38710 Mens
    https://www.facebook.com/radiodragon/
          radiodragon@poivron.org
          http://radiodragon.org/
              09 80 83 62 78

Le programme

Et voilà le programme : toutes les émissions que vous pourrez écouter sur Radio Dragon de demain samedi à vendredi !
Egalement en PJ.

Samedi 3
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
8h30 :  Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
9h :    Love Accordéon- Un nom qui en dit long…
11h :   Micro ouvert-Un direct ouvert à tout-e-s chaque premier samedi du mois
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
12h30 : Agenda culturel – Annonce d’événements locaux
13h :   Place des mairies- Un maire du territoire nous parle de sa commune
21h :   Rediffusion Instant des croûtes- Emission musicale sur le DUB et ses dérivés par Fred

Dimanche 4
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
8h30 :  Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
10h :   Rediffusion Raconte-moi une histoire- Lecture d’histoires pour enfants par Duen et Caro
10h30 : Rediffusion Musicalement vôtre – Chronique de découverte musicale par Titouan
11h30 : Au rythme du parc – L’actualité, l’histoire et le patrimoine du Parc Naturel du Vercors
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
12h30 : Agenda culturel – Annonce d’événements locaux
13h :   Pierre Dell’Accio nous présente Henry Rousset, un Matheysin pas ordinaire
14h :   Paysan-ne-s dans la lutte des classes- Réalités agricoles et tentatives de transformation
16h :   L’heure musicale – André Leenhardt nous fait écouter de la musique classique
20h :   L’instant des croûtes- Emission musicale consacrée au DUB et à ses dérivés par Fred
21h30 : Radiorageuse- Emissions féministes de diverses radios ou collectifs

Lundi 5
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
8h30 :  Agenda culturel – Annonce d’évènements locaux
10h :   Les conteurs contents -  Michel et Maryse nous présentent une ballade contée
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
13h :   Actu critique – Des thèmes d’actualité analysés par Hélène
16h30 : Musicalement vôtre – Chronique de découverte musicale par Titouan
17h :   Mots flottés – Fred nous fait partager un coup de cœur littéraire
21h :   Frontline – Emission musicale basée sur les musiques et cultures  populaires et militantes

Mardi 6
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
8h30 :  Agenda culturel – Annonce d’événements locaux
10h :   Rediffusion Mots flottés- Fred nous fait partager un coup de cœur littéraire
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
13h :   Casablanca 41 : présentation du spectacle d’Hôtel Europa
17h :   Rediffusion Conteurs contents – Michel et Maryse nous présentent une ballade contée
20h :   Rock et Roquette – Texte et musique Rock and Roll
21h :   Pop en stock- Emission musicale Pop Rock proposée par Rdwa

Mercredi 7
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
9h :    L’heure musicale – André Leenhardt nous fait écouter de la musique classique
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
13h :   Casablanca 41 : présentation du spectacle d’Hôtel Europa
16h30 : Raconte-moi une histoire – Lecture d’histoires pour enfants par Duen et Caro
17h :   Rediffusion micro ouvert – Un direct ouvert à tout-e-s chaque premier samedi du mois
19h :   Place des mairies – Un maire du territoire nous parle de sa commune
20h :   Radiofalafel – Une sélection de musique indépendante proposée par Hilda
21h :   Mégacombi – Une heure d’humour et de reportage en provenance de Radio Canut
23h :   Rediffusion Rock et Roquette – Texte et musique Rock and Roll

Jeudi 8
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
13h :   Rediffusion Place des mairies – Un maire du territoire nous parle de sa commune
16h30 : Rediffusion Musicalement vôtre – Chronique de découverte musicale par Titouan
18h :   Au cœur du Dragon- Direct sur l’actu de radio Dragon, et plus largement !
19h :   Café décroissant- Chaque semaine un enjeu écologique passé au crible
20h :   Jazz du dragon- Un moment de jazz contemporain au gré des envies de Marc
21h :   Micro Ondes- Migrations, racisme, égalité… Une émission de News-FM
23h :   Rediffusion Radiofalafel – Une sélection de musique indépendante proposée par Hilda

Vendredi 9
8h :    Rfi – Journal d’Informations internationales- 15 min
9h :    Rediffusion Au cœur du Dragon- Direct sur l’actu de radio Dragon, et plus largement !
10h :   Actu critique – Des thèmes d’actualité analysés par Hélène
11h :   Interstice en direct – Emission sur l’étoile ferroviaire de Veynes par Bertille et Pascale
12h :   Rfi- Journal d’Informations internationales-30 min
12h30 : Agenda culturel – Annonce d’événements locaux
13h :   Rediffusion Café décroissant-Chaque semaine un enjeu écologique passé au crible
18h30 : Agenda culturel – Annonce d’événements locaux
20h :   Men in Drac – Une équipe trièvoise à l’assaut du territoire : Reportages, chroniques…
22h :   Blackmirror- Le Hip-hop, des champs de coton aux ghettos de New York. De La Locale
23h :   Rediff Jazz du dragon – Un moment de jazz contemporain au gré des envies de Marc

Bonne écoute, et n’hésitez pas à nous faire part de vos réactions…

RADIO DRAGON
Un lieu sur Terre, place de la Halle, 38710 Mens
https://www.facebook.com/radiodragon/
radiodragon@poivron.org
http://radiodragon.org/
09 80 83 62 78
.*´¨)

12345



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces