• Accueil
  • > Recherche : question réponse

Résultat pour la recherche 'question réponse'

Page 2 sur 7

Algues vertes…

Reçu aujourd’hui des verts…

—————————

Chères amies, chers amis,

Mandaté par vos voix lors de la Primaire de l’écologie qui m’ont désigné candidat, et par le vote des 8, 9 et 10 février, j’ai mené, en lien avec la direction d’EELV, des discussions avec Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon et les forces politiques et citoyennes souhaitant s’engager dans une démarche de rassemblement.

Nous avons mené ces discussions sur la base de notre projet, pour rassembler autour de l’écologie, du social, de la démocratie et de l’Europe.

Vous trouvez ici un bilan provisoire de nos échanges avec Jean-Luc Mélenchon, le Parti de gauche, le Parti communiste français, et les Jours heureux et l’Appel des 100. À ce jour, ces échanges n’ont pas encore abouti à un projet commun mais montrent des convergences encourageantes.

Les discussions avec Benoît Hamon ont permis d’aboutir plus rapidement à une plateforme présidentielle qui prévoit notamment la sortie totale du nucléaire et des pesticides, la fin du projet de Notre-Dame-des-Landes, une Assemblée nationale élue à la proportionnelle sans attendre 2022, une constituante pour une VIe République. Cette plateforme présidentielle se décline avec un accord électoral.

Si cette plateforme était adoptée, je me retirerais, les écologistes soutiendraient Benoît Hamon à l’élection présidentielle, et nous poursuivrions le travail de rassemblement sur la base de cet accord avec les forces de la gauche et de l’écologie qui se reconnaîtront dans ce projet.

Je vous invite à vous prononcer sur ce choix décisif.

Yannick Jadot

La question qui vous sera posée sera : Souhaitez-vous que cette plateforme et l’accord électoral soient adoptés ? Réponses possibles : oui – non – blanc

—————————

J’ai évidemment voté NON à ce mariage de la carpe et du lapin, à cette alliance de entre un borgne et un manchot. Je serais une fois de plus ultra-minoritaire dans cette triste secte au parfum nauséabond d’algues vertes.

Vade Retro Satanas, demi tour et en marche, marchons marchons, qu’un Macron puuuurrr accééééde à l’élyséééée !

 

Assistant parlementaire

Effet de mode ? Il y a quelques temps, un lecteur du Dodiblog s’était interrogé sur l’identité des assistants parlementaires de M’dame Battistel, not’ députée. J’avais transmis la question à l’intéressée, en demandant bétement et méchamment si Monsieur Battistel en faisait partie.

Ci dessous la réponse même pas énervée de Marie No :

Hebergeur d'image

Clair, net et précis !

Une suggestion et une question cependant à notre députée.

La suggestion (amicale) : mettre ces informations très « tendance » sur son site internet. Sauf erreur de ma part, cela n’y figure pas. La suspicion est fort répandue, la transparence est donc de mise, mieux vaut devancer les questions.

Une question (perfide) : si je compte bien, une assistante à 30% à Paris, quatre à la permanence dont 2 pleins temps, un 60%, un 50%. Total : 310% à la permanence ! Or pour moi les députés sont des élus nationaux dont la vocation principale est de voter les lois, et malheureusement cela se fait à Paris. 10 fois plus de présence d’assistant dans la circonscription que dans la capitale, n’est pas transformer le mandat du député en celui de super assistante sociale ? Il me semble qu’il y a d’autres élus locaux pour cela, même s’il faut de la présence sur le terrain pour « sentir » la France profonde. Et même si on est content de serrer la paluche de Marie Noelle sur le marché de Mens. Je vais poser la question à notre députée dans les minutes qui viennent !

Question – Réponse

J’ai participé il y a quelques semaines à la primaire des verts, juste pour le plaisir d’éjecter Duflot, ce qui a été fait avec fracas dès le premier tour.

Aujourd’hui je reçois ceci :

——————————————————————–

Chère amie, Cher ami,

Vous recevez ce message soit en tant qu’adhérent-e ou coopératrice-eur d’Europe Écologie Les Verts, soit car vous vous êtes inscrit-e à la Primaire de l’écologie. À la suite de cette primaire, Yannick Jadot a été désigné candidat des écologistes à l’élection présidentielle.

Pour la première fois, les combats et les propositions portés depuis toujours par les écologistes sont au cœur des projets des candidats de la gauche à l’élection présidentielle. Avec des approches parfois différentes et des nuances certaines, s’exprime une volonté qui nous est commune de sortir des vieilles recettes inefficaces fondées sur la croissance et le productivisme, et de passer, enfin, à la transition écologique, démocratique et sociale de la France.

La situation politique dans laquelle se trouve la France doit nous amener à réfléchir collectivement sur la stratégie de notre mouvement dans les semaines et les mois qui viennent.

Le Bureau exécutif d‘EELV a décidé une consultation électronique des participant-es à la Primaire le plus rapidement possible pour demander votre accord pour des discussions avec Jean-Luc Mélenchon et Benoit Hamon dans le cadre du courrier que Yannick Jadot et David Cormand ont envoyé aux adhérent-es d’EELV le 2 février.

Cette consultation aura lieu du mardi​ 14 février​ 18h au jeudi​ 16 février 18h.​

Vous recevrez un lien personnel et confidentiel vous permettant de voter en quelques clics.​ ​Nous avons conscience que les délais sont contraints mais nous faisons au mieux pour assurer transparence et démocratie dans cette période.

Si jamais les discussions aboutissaient à un projet commun, il y aurait alors un second vote qui déciderait ou non d’un changement de la stratégie que nous avions fixée avant l’été. Ce second vote interviendrait à la fin du mois de février car c’est à cette échéance que nous transformerons les promesses de parrainages en parrainages​  effectifs.

Notre volonté unanime est d’assumer une procédure parfaitement transparente et démocratique en mettant sur la place publique les enjeux des discussions et en faisant prendre les décisions par l’ensemble de celles et ceux qui ont participé à la primaire. Cela est aussi cohérent avec notre volonté de dépasser les structures partidaires – y compris la nôtre – pour que « le​ ​ peuple de l’écologie » qui nous accompagne dans notre aventure présidentielle reste pleinement partie prenante de nos choix.

Amitiés,

​le Bureau exécutif d’Europe Écologie Les Verts

---

Voici la question qui vous sera posée lors du vote électronique :

Le 2 février 2017, dans un esprit de recherche de convergences pour construire un projet écologiste commun, Yannick Jadot et David Cormand ont fait la déclaration ci-jointe. Nous prévoyons désormais d’ouvrir un dialogue avec Benoit Hamon, Jean-Luc Mélenchon et toutes celles et tous ceux qui se retrouveraient dans cette démarche.

Le mandat de base des discussions sera notre projet Bien Vivre, avec en priorité la clarification nécessaire sur :

- la transition énergétique et donc la sortie définitive du nucléaire, programmée, progressive et créatrice d’emploi ;

- une sixième république démocratisée, exemplaire, qui reconnaisse la participation citoyenne et généralise le scrutin proportionnel ;

- une refondation de l’Europe émancipée des lobbies, délivrée du dogme austéritaire, recentrée sur l’écologie, la solidarité et la démocratie.

Êtes-vous d’accord avec cette démarche ?

Réponses possibles : oui, non, blanc

                                ——————————————————————–

Ma réponse toute con d’écolo centriste naif : « Et des discussions avec Macron, ce n’est pas au programme ? »

M’dame la députée

Hebergeur d'image

On a entendu parler de l’appel pour une candidature de Hollande qui, au vu des circonstances, a un peu de mal à démarrer auprès des députés socialistes :

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/election-presidentielle-2017/20161018.OBS9964/l-appel-pour-une-candidature-de-hollande-boude-par-les-deputes-ps.html

Questions posées à MarieNo Battistel, not’ députée socialiste de la circonscription, sur sa page Facebook :  https://www.facebook.com/marienoelle.battistel?hc_ref=NEWSFEED

Le 19 octobre : « Euh, une question hors sujet Madame la députée : vous allez signer l’appel à candidature pour François Hollande ? « 

Le 28 octobre : « Je repose ma question hors sujet Madame la députée : vous allez signer l’appel à candidature pour François Hollande ? « 

Pas de réponse pour le moment… Affaire à suivre ! 

Evaporation ?

Communiqué de l’ami René de Grenoble :

LA MODIFICATION DU PLAN DE CIRCULATION AU CENTRE VILLE DE GRENOBLE OU L’ART DE FAIRE S’EVAPORER LES VOITURES ???

Un nouveau plan de circulation a été présenté pour Grenoble en septembre dernier. (Cf. Le Dauphiné Libéré : http://www.ledauphine.com/isere-sud/2016/09/16/cela-faisait-de-nombreuses-annees-que-le-plan-de-circulation-du-centre-ville-de-grenoble-n-avait-pas)

Pour le défendre, la Métro a présenté un dossier à la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) qui peut être consulté sur les adresses :

http://www.auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/2016-isere-a4156.html

et http://www.auvergne-rhonealpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/zip/dossier_partie2-3.zip

L’une des mesures clés de ce nouveau plan est la suppression de la circulation sur le boulevard Agutte Sembat et la grande question que cela pose bien évidemment est l’impact du report de cette circulation sur les autres voies parallèles à ce boulevard, en particulier l’avenue Gambetta (devenue à double sens) et le cours Jean Jaurès. Or le document (en particulier celui correspondant à la seconde référence) s’attache à montrer que l’impact sera faible et pourtant les chiffres annoncés suscitent quelques interrogations…

La figure ci-après montre l’évolution globale voie par voie tous sens de circulation confondus selon l’étude commanditée par la Métro pour la DREAL.

Hebergeur d'image

La suppression de la circulation avenue Agutte Sembat conduit à une réduction de 950 véhicules par heure en période de pointe. D’après cette figure, cette réduction considérable ne se traduit que par un faible impact sur les voies parallèles, + 110 véhicules/h cours Gambetta et + 80 véhicules/h sur l’avenue Jean Jaurès.  

Par quel miracle cet impact est-il aussi faible ? La réponse se trouve sur un autre schéma de la même étude qui décrit, en fonction du sens de circulation, l’évolution cumulée de la circulation sur les trois axes, Agutte Sembat, Gambetta et Jean Jaurès. 

Hebergeur d'image

Toujours selon ce schéma, dans le sens sud-nord, la circulation passe de 1500 à 1290 véhicules/h soit moins 210 véhicules/h et, dans le sens nord-sud, elle est réduite de 550 véhicules (passant de 1930 à 1380 v/h), soit une réduction de l’ordre de 30% alors que la diminution globale du trafic attendue en centre ville par la mesure va de -5 à -15%. D’où viennent ces chiffres hypothèse ? Comment se justifient-ils ?  C’est une question fondamentale car ils conduisent au constat d’une très faible augmentation de la circulation cumulée sur les axes Gambetta et Jean Jaurès. Mais ce n’est pas tout.

Au total, ce sont donc 760 (210 + 550) véhicules/h qui vont disparaitre de la circulation dans le trafic nord-sud dans les deux sens de circulation. Cette diminution très conséquente devrait avoir un impact fort sur l’accès nord de Grenoble, c’est-à-dire à l’arrivée de l’autoroute A48 ou sur la circulation sur les quais. Et bien non, seule une diminution de 90 v/h est constatée sur l’A48 ; partout ailleurs la circulation augmente. Les 760 véhicules se sont littéralement volatilisés.

Ce constat est grave car tous les résultats présentés par la Métro ont servi à démontrer que l’impact de la modification de la circulation au centre de Grenoble serait positif du point de vue de la pollution sonore et de la qualité de l’air. Qu’en serait-il si les résultats intégraient la présence des 760 véhicules/h qui ont été oubliés, sauf si une erreur de raisonnement apparaissait dans cette analyse ???

Viking Mensois

 Hebergeur d'image
La semaine dernière, séjour d’un sympathique couple de Danois, Kirsten et Benny à la petite grange de Mens : http://lapetitemaison.unblog.fr/
Kirsten s’est trouvé des ancêtres Huguenots Mensois et venait donc en pélérinage + enquête généalogique sur la terre de ses aieux.
———————

Extrait de son message traduit de l'anglais :
La raison de ma visite à Mens, est lié à des questions de famille. 
C'est par un de mes cousins 
que j'ai d'abord trouvé le lien aux huguenots en France. 
Sa grand-mère était la sœur de ma grand-mère. Elle a trouvé ce lien il y a 
seulement un an.

6 générations en arrière dans la ligne directe de mes ancêtres - 
du côté des pères - la première Laugier apparaît : 
Martha Johanne Laugier (née en 1732 au Danemark), elle a été la 
première Laugier à épouser un Danois. 
Se marier en dehors de la société Huguenot n'était normalement pas accepté 
à ce moment-là. Elle a du avoir du caractère pour y parvenir !

Le père de Martha: Antoine Laugier (né en 1692 sur le chemin vers le Danemark) 
était un planteur de tabac, professeur et avait une petite auberge à Fredericia 
au Danemark.

Le père d'Antoine Laugier: Louis Laugier (né en 1661 à Mens) 
était un fabricant de couteau. 
Nous ne connaissons pas sa première femme, qu'il a du rencontrer 
sur le chemin vers le Danemark. 
Louis a été marié trois fois et les deux derniers mariages sont enregistrés 
à Copenhague.

Le père de Louis Laugier: André Laugier (né entre 1620 et 1630, 
peut-être dans Mens) était un "Marchand Drappier". 
Maintenant, nous sommes 9 générations en arrière en ligne directe. 
André était marié à une Jeanne Richard.

J'ai maintenant confirmation que Louis Laugier avait un frère - Pierre Laugier. 
Il était un perruquier à Copenhague. 
La connexion à Louis Laugier a été confirmé par l'étude des livres à Mens.

Nous avons rencontré un certain nombre de Richard à Mens. 
Mais personne n'a dit : Je crois que nous sommes de famille !

Kirsten et moi n'avons rencontré que des gens très agréables et ouverts d'esprit 
au cours de notre visite à Mens. 
Tout le monde était prêt à aider et à nous soutenir - 
et je ramène beaucoup de données avec moi à la maison, pour une enquête 
plus approfondie. J'ai numérisé des livres d'église de 1652-1792.
Les contacts établis à Mens, seront à coup sûr précieux.

L'étape suivante consiste à étudier le matériel que nous avons apporté avec nous, 
et à envisager quelle route les membres de la famille Laugier ont pris 
de Mens au Danemark. Les chaînons manquants sont le long du parcours.
Les mois d'hiver à venir et le travail sur ordinateur, 
vont probablement donner quelques réponses.
Meilleures salutations et merci beaucoup á tout le monde 
de Kirsten et Benny Lindholm Rasmussen.

 

La question du jour ?

Hebergeur d'image

Sur les 6 premiers présidents de la Vème république, 5 se sont representés, Pompidou étant mort en cours de mandat.

3 ont été réélus : De Gaulle, Mitterrand et Chirac.

2 ont été battus au second tour : Giscard et Sarkozy.

La question du jour : Hollande, au vu de ses résultats et de sa popularité, prendra t’il la décision de se représenter, au risque de rentrer dans l’histoire comme le premier président sortant éliminé dès le premier tour ?

Réponse dans moins d’un an…

C’est pas beau de mentir…

Hebergeur d'image

On a déjà causé de l’éviction manu militari de son directeur de cabinet par le maire de Grenoble : http://www.ledauphine.com/isere-sud/2016/01/27/eric-piolle-limoge-son-directeur-de-cabinet

Remplacé illico par Odile Barnola, une de ses anciennes collègues de HP.

Pascal Clerotte du GAM (Groupe d’Action Métropolitain) a repéré un petit soucis de cohérence dans le CV de la dame :

« Le GAM prend bonne note du changement de directeur de cabinet du Maire de Grenoble. Nous regrettons cela dit la violence du communiqué qui a annoncé le remerciement de M. Gaël Roustan 
Vous trouverez ci-joint le communiqué de presse de la Mairie de Grenoble annonçant la nomination de Mme Barnola.

Vous aurez compris qu’au GAM, nous aimons vérifier ce qui nous est servi. Il se trouve que le CV rapide de Mme Barnola donné enfin de communiqué ne correspond pas au CV que Mme Barnola a publié en Anglais sur LinkedIn. https://www.linkedin.com/in/odile-barnola-62a2111b

- D’après le profil de Mme Barnola, elle a rejoint Hewlett Packard en septembre 1997 et non pas en 2003.  Madame Barnola a donc travaillé chez HP pendant 17 ans.

- Nous ne voyons pas non plus apparaître sur son profil LinkedIn les 10 années d’expérience de conseil et l’accompagnement stratégique d’entreprise.              

- D’après le profil LinkedIn de Mme Barnola, son métier est le contrôle de gestion et la comptabilité analytique (création de tableau de bord, business intelligence etc.) qui est une fonction de support et en aucun cas une fonction stratégique.

Quel CV est le bon? Celui donné par la Mairie ou celui rédigé par Mme Barnola sur LinkedIn ?

Madame Barnola a t-elle travaillé dans l’unité logistique de HP que dirigeai alors Eric Piolle?

Ces deux question méritent réponses urgentes.

Pascal CLEROTTE »

Plus : https://www.facebook.com/groups/452486238291838/

C’est clair !

Hebergeur d'image

On se souvient que pendant la campagne des départementales, votre Dodiblog avait interrogé Fabien Mulyk et Frédérique Puissat, finalement élus conseillers départementaux, sur leur positionnement à propos de l’A51. Fabien Mulyk était très clair, Frédérique Puissat avait fourni une réponse plus alambiquée.

http://dodiblog.unblog.fr/2015/02/22/question-reponse/

Aujourd’hui c’est très clair :

« Le véritable enjeu de ce territoire, et nous nous battons pour faire aboutir les dossiers, c’est le réaménagement de la RD1075 qui fait partie intégrante du canton et notamment de Clelles puisqu’elle coupe la commune en deux et offre une desserte qui pourrait vraiment dynamiser le tourisme local. Cette route qui dessert l’Isère vers le sud est un véritable atout économique, mais elle doit être sécurisée et modernisée. En continuité de l’A51, cet équipement mérite d’être amélioré.  »

http://www.isere-magazine.fr/territoires/Pages/2015/154-Clelles/L’action-du-D%c3%a9partement-.aspx

Une fois de plus, cela prouve qu’il n’y a nul besoin d’être vert pour avoir du bon sens. Une candidate plus claire après son élection qu’avant, cela mérite d’être souligné…

Question – réponse

Un échange par mail, sur un point qui me tient à cœur, avec Frédérique Puissat et Fabien Mulyk, candidat UMP – UDI aux départementales pour le canton Trièves – Matheysine
————————-
QUESTION
Bonjour Frédérique, bonjour Fabien
Je suis votre campagne sur internet et notamment Facebook. Les situations nationales et locales vous sont plutôt favorables, au vu de la débacle Hollandienne et du désastre Piollien.
Un point me chagrine : votre position sur l’autoroute !
Vous soutenez qu’on peut mener de front la construction de l’A51 et l’aménagement des 85 et 1075.  Au vu de l’état des finances publiques, cela me semble fort discutable. On sait que selon les prévisions de trafic, il faudra au moins 75% d’argent publique pour la construction de l’A51. Il semble également qu’on ne puisse plus adosser les bénéfices des autoroutes anciennes et rentables pour financer la construction de nouvelles.
Je note par ailleurs que dans votre interview d’aujourd’hui dans le Dauphiné, vous ne parlez que de l’aménagement des routes et plus de l’autoroute. Cela est un peu confus…
Dernier point : se faire l’avocat des sociétés d’autoroute n’est pas nécessairement payant d’un point de vue électoral au vu de la popularité de celles ci !
Bien cordialement
Olivier Dodinot
————————-
REPONSE DE FABIEN MULYK
Bonjour Olivier,
 Lors de nos réunions, Frédérique explique que depuis trop longtemps les Trièvois se sont étripés au sujet de l A51. Et que pendant que les pour et les anti se bagarrent, rien ne se fait sur les deux axes structurants majeurs de ce nouveau canton, la RD1075 et la RN85 (à laquelle on peut juxtaposer la RD1529, via Monteynard-La Motte qui est l’axe de délestage obligatoire en cas de coupure de Laffrey.
Aussi nous disons stop à ce débat stérile pour ou contre l’autoroute, puisque le SNIT a renvoyé aux calendes grecques la décision de poursuivre ou non l’autoroute.
Donc occupons nous d’améliorer les routes précitées et la sécurité dans la traversée de nos villages,
 Cela a bien été fait sur l’axe de Bièvre! Certes chez Christian Nucci…….ceci explique peut-être cela.
Voilà cher Olivier le discours officiel (et sincère ) que nous tenons dans chacun de nos RDV de terrain avec les électeurs. Position que vous pouvez relayer si vous le souhaitez.
————————-
REPONSE DE FREDERIC PUISSAT

Olivier bonjour,

Pour compléter les propos de Fabien ….. 

Merci tout d’abord de votre message et de l’attention à cette campagne.

Au-delà des sites dont l’importance est certaine nous constatons que cette campagne, qui fut l’objet ces dernières années de tant d’attention, peine non seulement à démarrer mais semble vraisemblablement intéressée peu de monde….

Nous le regrettons d’autant plus que nous n’avons de notre coté pas « varié d’un iota » sur l’intérêt que nous portons à cette assemblée territoriale dont la proximité est fondamentale pour les administrés et notamment ceux des territoires ruraux.

Sur la partie voirie, nous sommes parfaitement clairs : la RD 1075 est une route qui a été « lâchement abandonnée » sans décision forte quant à son intérêt.

Les Trievois et au-delà les Isérois  se sont davantage mobilisés sur le combat des antis et des pros  A51, chacun cherchant à compter les points, sans penser et envisager l’avenir de cet axe.

Laissons donc chacun à son idée sachant que les nôtres sont claires et connues et mobilisons nous avec nos voisins des hautes Alpes sur un vrai projet de liaison départemental entre nos territoires.

Financièrement rien ne nous oblige à fonctionner par bloc et la perspective de tranches de travaux sur une dizaine d’année, à l’identique de ce qui a été fait sur la Bièvres, est tout à fait réalisable.

Quant à l’adossement il ne pourra vraisemblablement et même avec 2 stés concessionnaires couvrir la maille restante, il n’ya a donc en la matière aucun doublon de financement.

Considérons bien cher Olivier qu’à l’heure de la création de 3 agglomérations dans ce département de l’Isère, commencer à réfléchir avec nos voisins des Hautes Alpes à des stratégies communes ne peut nullement nuire à notre avenir et surtout…… quel beau dossier politique à porter !

Très belle journée à vous et au plaisir de vous croiser dans nos montagnes !

Frédérique et Fabien

12345...7



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces