Résultat pour la recherche 'rma mens'

Foire de la transition

Oyez oyez
quellefoire2020
La fabuleuse foire de la transition de Mens, c’est cette semaine du 17 au 20 septembre :
Les transports seront particulièrement à l’honneur au marché des exposants le samedi 19 de 9h à 18h :
- Pierre animera le stand de l’AF3V (association pour le développement des véloroutes). Il présentera le projet de véloroute V64 Grenoble -Marseille qui passera par le Trièves.
Les véloroutes oui, les autoroutes non ! dans Autoroute A51 carte_site_af3v_15fev2013
- Jeremy présentera Movici, le site gratuit de covoiturage local proposé par la région Rhône Alpes.
Les Trièvois pourront s’inscrire dans la communauté Trièves :
movici
- Armand et Olivier tiendrons le stand d’autopartage Citiz Alpes Loire. Nous proposerons des essais gratuits d’une heure de la Zoé électrique Mensoise, avec prise en main de la borne de recharge et de la voiture. Essai de 9h à 10h, 10h15 à 11h15, 11h30 à 12h30, 12h45 à 13h45, 14h à 15h, 15h15 à 16h15 et 16h30 à 17h30. Pour pouvoir conduire la voiture en étant en règle avec l’assurance, il suffit de m’envoyer un scan de votre permis de conduire par mail à ododinot@gmail.com avant jeudi soir, en précisant le créneau horaire souhaité. Premier inscrit, premier servi ! Pour avoir une idée des essais précédents : http://dodiblog.unblog.fr/2020/08/23/apprentissage-electrique-2/
citiz-alpes-loire
Vous trouverez l’ensemble de nos stands côte à côte rue pas de l’aiguille avant le parking du garage Renault.
A samedi !

Apprentissage électrique

20200611-122114-min

L’opérateur de la borne de recharge de Mens a enfin changé et son utilisation est devenu nettement plus facile. Un petit apprentissage n’est cependant pas superflu. La Zoé étant une voiture automatique, une mini formation peut être également utile.
Je propose donc ce dimanche matin une introduction gratuite à l’autopartage et à la conduite de la voiture électrique par tranche d’une demi heure. Au programme, accès et restitution de la voiture, branchement et débranchement de la borne, petit tour de conduite.
Pour les déjà Citiziens Mensois, la Kangoo est indisponible jusqu’au 30 aout puis du 5 au 22 septembre pour cause de location longue durée. La zoé sera donc la seule disponible.
Vous étes intéressé par l’autopartage ou vous voulez simplement découvrir les joies de la conduite électrique ?
Pour réserver votre créneau de 9h à 12h, tél : 07 67 29 77 59 ou mail : ododinot@gmail.com. Le créneau de 10h est déjà pris…
Gel hydroalcoolique et masque de rigueur !

Inauguration

1

Covid oblige, petite foule mais des huiles, du gratin, des grosses légumes aujourd’hui à l’inauguration de la nouvelle Zoé électrique de Citiz à Mens. One députée Marie-Noëlle Battistel, one sénateur Guillaume Gontard, Marie Claire Terrier, conseillère régionale, le nouveau maire de Mens Pierre Suzzarini flanqué de son chef de l’opposition Jean Louis Goutel, Fanny Lacroix la toute nouvelle maire de Chatel en Trièves. Coté technique, on notait la présence de Stephanie Pesenti et d’Armand Portaz pour Citiz Alpes Loire et de Julien Clot-Goudard pour les bornes de recharge du TE. On excusait la sénatrice Puissat et Jérôme Fauconnier, président de la CDC du Trièves qui profite de l’occasion pour confirmer l’achat de 2 parts sociales de Citiz.

discours3

Les caractéristiques de cette fée électrique : le silence, la conduite automatique, 395 kilomètres d’autonomie…

Une occasion pour les Mensois de faire coup double en découvrant les joies de l’auto partage en mode électrique.

Une opportunité pour les touristes de parcourir le Trièves dans un silence respectueux !
Question borne, l’opérateur en charge va changer et la station Mensoise sera mise en prioritaire pour la maintenance et les réparations.

pilotage1

Cette petite cérémonie s’est poursuivi en « barbecue de pilotage » ou on a discuté transports en zone rurale et futur de la planète, entre côtelette et brochette.

pilotage2

Plus : https://alpes-loire.citiz.coop/

Covid 19

Bonjour à toutes et à tous,

Devant l’ampleur de l’épidémie et la forte suspicion d’au moins 2 cas à Mens, en tant que médecins du village de Mens, nous vous demandons de prendre les consignes de confinement très au sérieux.

Le COVID19 se transmet par la vapeur de respiration, les gouttelettes invisibles de salive, les mains et peut-être les selles.

La moitié des personnes infectées par le COVID19 ne développeront pas la maladie mais peuvent la transmettre. Ce qui veut dire que tout le monde doit au moins porter un masque (patron ci-joint) quand vous sortez de chez vous, et vous laver les mains avant de sortir et en rentrant.

On ne peut pas tester tout le monde, les tests sont réservés aux
situations graves. Donc toute personne qui a des symptômes est considérée comme porteuse.

Le but est de limiter le nombre de personnes malades en même temps :
– pour que les hôpitaux puissent hospitaliser ou réanimer toutes les personnes qui en auront besoin
– pour que nous ne soyons pas débordées pour pouvoir tous vous accueillir rapidement si
nécessaire (nous vous rappelons que les pharmaciens peuvent délivrer les ordonnances périmées de traitement de fond, et nous vous invitons à passer directement par eux)

Il est très important de :
– protéger les personnes fragiles :cf plus bas
DONC :
– ne pas faire garder ses enfants par les grand-parents : même sans symptômes ils peuvent être porteurs et transmettre le virus
– ne pas rendre visite aux personnes fragiles mais rester en contact téléphonique et leur faire leurs courses si besoin (limiter les contacts physiques quand vous leur apportez leurs courses)
– annuler les réunions de famille, anniversaires etc
– protéger vos commerçants d’alimentation de proximité : si les
commerçants tombent malades, les magasins d’alimentation ferment.

DONC :
respecter les consignes de sécurité de chaque commerçant (file d’attente à l’extérieur, distance entre les personnes, port de masque)
– respecter le confinement : ne pas faire de repas entre amis, ni de bars clandestins, ni de match de foot, ni d’atelier couture, ni de parties de belotte, etc.
– si vous faites garder vos enfants, il faut toujours vous organiser entre mêmes familles (donc même groupe d’enfant même si les parents tournent pour la garde) pour éviter la
propagation entre les groupes.
Nous savons que les contraintes sont très importantes et que les enfants et les adolescents auront du mal a les respecter et à les prendre au sérieux. Nous leur rappelons que le but est d’étaler l’épidémie sur le temps pour que chaque personne puisse être prise en charge chacune à son tour avec les moyens nécessaires : hospitalisation ou réanimation .

Protégez les personnes que vous aimez, c’est simple : restez chez vous.

Dr Hélène Lacroix et Dr Natacha Leroy, à Mens le 17/03/2020

POUR FABRIQUER DES MASQUES :
Un patron est disponible sur le site de Mairie de Mens. Vous pouvez ensuite déposer vos surplus de masques à l’entrée de la Maison Médicale de Mens.

SYMPTÔMES POSSIBLES COVID19
Un seul de ces symptômes suffit :
fièvre
toux sèche ou grasse
maux de tête
fatigue inhabituelle
difficultés respiratoires à l’effort ou au repos
diarrhée

DEFINITION DES PERSONNES FRAGILES
maladie chronique :
– bronchite chronique,
– asthme nécessitant un traitement de fond
– problème cardiaque
– diabète même équilibré
– surpoids avec indice de masse corporelle supérieur à 40
– problèmes hépatiques
– problèmes rénaux
– femmes enceintes 3 e trimestre
– personnes sous chimiothérapie ou traitement immunosuppresseur

Notre programme en 4 axes

mairie

Axe 1 : Améliorer la qualité de vie des habitants

A quelques jours des élections, Préservons Innovons vous partage un petit rappel concernant notre projet pour améliorer les conditions de vie à Mens.

Nous souhaitons d’abord agir pour le maintien des services publics. Pour ce faire, nous voulons valoriser le secteur du Pré Colombon, qui offre la possibilité d’implanter des équipements de service public, dont la maison de santé, mais aussi de proposer une offre d’habitats neufs adaptée aux besoins intergénérationnels.

Nous souhaitons également nous engager dans la future « Maison France Service » en partenariat avec le Département, poursuivant l’objectif d’accessibilité et de proximité des services publics.

Tout en continuant le travail de restauration du Bourg Centre, nous voulons effectuer un travail sur l’habitat à Mens, en évaluant les besoins des habitants, pour pouvoir initier des projets d’amélioration des logements (isolation, jardins partagés…).

L’amélioration de la qualité de vie passera aussi par un accompagnement des personnes fragiles, isolées et en difficulté que cela soit dans l’accès au logement, au transport, aux services. Cet accompagnement se fera en lien avec les organismes sociaux compétents tels que le Département, la Mission locale ou la MSA.

Notre liste souhaite par ailleurs contribuer au développement du partage et de la solidarité, en offrant un appui au Collectif d’entraide et à Mixages ou toute autre association volontaire.

Enfin, nous soutiendrons les événements festifs et culturels, qui sont créateurs de lien social et participent au bien-être des habitants.

L’amélioration de la qualité de vie des habitants ne se fera bien évidemment pas sans vous. Nous vous inviterons ainsi régulièrement à nous parler de vos attentes et vos besoins.

Axe 2 : Créer les conditions du développement de l’offre culturelle et sportive

Poursuivant l’objectif de vivre dans un territoire dynamique, agréable et attractif, notre équipe souhaite soutenir le réseau associatif à l’origine de nombreuses activités culturelles et sportives, qui sont des facteurs évidents de lien social. Notre aide financière aux associations sera élargie, en s’appuyant notamment sur un cadre contractuel dans le cas de projets d’intérêts communaux.

Le dynamisme de la vie locale ne pouvant exister sans les jeunes, Préservons Innovons renouvellera le « conseil des jeunes ». Cette initiative vise à accroitre leur participation à la vie locale, à écouter leurs idées et les encourager.

Pour faciliter l’organisation d’événements festifs et répondre aux besoins des habitants, nous voulons valoriser les équipements existants dont la Salle des Sagnes.

Préservons Innovons souhaite également améliorer les équipements d’intérêts intercommunaux dont la piscine, le terrain de foot et l’étang de pêche.

Des réflexions porteront également sur la transformation de Mixages en tiers lieu polyvalent, utilisé à la fois par les bibliothécaires de la médiathèque de Mens, les associations, les « coworkers ».

 

AXE 3 : Soutenir l’emploi et les activités commerciales, artisanales, agricoles et touristiques

La compétence économique est une compétence de la communauté de commune dans laquelle nous nous impliquerons fortement dans le cadre des commissions économie, tourisme, agriculture. Le développement économique est aussi un enjeux important pour répondre aux enjeux sociaux et environnement en relocalisant de l’activité sur le territoire et permettre à la commune de Mens de conserver son attractivité ses services publics et privés.

Notre projet a pour ambition un développement qui s’appuie sur les richesses du territoire :

-les femmes et les hommes quo souhaitent entreprendre à Mes pour lesquels nous serons des facilitateurs via la mise en réseau avec le tissus d’entreprise existante, l’accès au foncier et à tous les dispositifs facilitant la création d’entreprise.

-Les atouts du territoire, son environnement naturel en particulier pour le tourisme, l’agriculture, la foret le tissus entreprise artisanale et commerciale.

-Les nouvelles technologies avec l’arrivée de la fibre, l’amélioration du réseau de transport qui facilitera le travail à distanace.

-La synergie ville campagne avec la métropole grenobloise .

S’agissant d’abord de l’emploi et de la création d’activités, Préservons Innovons souhaite développer et adapter les infrastructures d’accueil mais aussi encourager les initiatives créatrices de richesses et d’emplois. Pour ce faire, nous nous impliquerons notamment dans le projet porté par la Communauté de communes « Territoire 0 chômeurs ».

Nous soutiendrons l’artisanat et le commerce local au travers d’évènements et d’animations, en lien avec le développement de l’activité touristique.

Nous accompagnerons également le déploiement du télétravail, qui sera favorisé par l’arrivée de la fibre optique et par la création d’espaces de « coworking ».

Concernant l’agriculture ensuite, notre équipe accompagnera les agriculteurs en favorisant les marchés de proximité et l’accès au bassin de consommation de l’agglomération grenobloise. En partenariat avec la Communauté de communes et le Département, nous augmenterons l’approvisionnement des établissements publics en produits locaux et/ou issus de l’agriculture biologique. Un travail portera également que l’accès à la ressource en eau pour faciliter le développement des productions agricoles.

Enfin, la liste Préservons Innovons travaillera sur le tourisme qui contribue au dynamisme économique du territoire. Nous encouragerons le développement de l’écotourisme en s’appuyant sur l’environnement exceptionnel du Trièves : sentiers de randonnées, chemins ruraux, authenticité de l’habitat, hébergements, patrimoine culturel, Musée… Nous soutiendrons l’organisation d’évènements qui concourt à renforcer la notoriété du territoire. Nous créerons également des circuits permanents de trail, de vélo ainsi que des parcours culturels et patrimoniaux.

Nous nous impliquerons davantage dans les structures territoriales qui font connaître et rayonner le patrimoine local, dont la Métropole grenobloises, le Parc Naturel Régional du Vercors, le Dévoluy et l’Oisans.

AXE 4 : Contribuer à la transition écologique et au respect de l’environnement

La transition écologique constitue aujourd’hui un enjeu majeur dans un monde qui se transforme. L’équipe Préservons Innovons entend agir au niveau local pour contribuer à cette transition.

Nous souhaitons d’abord encourager une mobilité douce économe et responsable., intégrant les différents mode de transport train bus voiture vélo . Pour atteindre ces objectifs et en cohérence avec le contrat de réciprocité nous portons l’idée que la Communauté de communes intègre le schéma de transport construit autour de l’agglomération Grenobloise.

Notre liste veut ensuite poursuivre l’action engagée sur la qualité de l’eau et la sécurisation de la ressource en eau potable. Pour ce faire, il conviendra de renforcer le réseau d’assainissement et prioritairement de raccorder à la STEP ou à un système collectif indépendant des eaux usées le secteur de La Croix Saint Genis ainsi que les hameaux de Menglas, Préfaucon et Mentayre Verdier.

Préservons Innovons travaillera aussi sur la préservation de la ressource en eau potable en limitant les pertes sur le réseau par le remplacement des conduites en coordination avec les travaux de rénovation des espaces publics.

Enfin, Préservons Innovons initiera des réflexions sur les énergies renouvelables et la consommation énergétique, poursuivant un double objectif de production et d’économie d’énergies.

Nous étudierons l’équipement des bâtiments et des espaces publics en panneaux photovoltaïques. Notre équipe mènera des actions pour limiter la consommation énergétique des bâtiments publics et privés, en réduisant notamment la puissance de l’éclairage public à certaines heures. Nous développerons également des actions de sensibilisation des habitants sur ces enjeux et impliquerons les jeunes dans des projets écocitoyens en partenariat avec les établissements scolaires.

NOTRE PROGRAMME, AXE 3 : Soutenir l’emploi et les activités commerciales, artisanales, agricoles et touristiques

L’image contient peut-être : 16 personnes, dont Véronique Menvielle, Lauriane Josserand et Bernard Chevalier, personnes debout et plein air

La compétence économique est une compétence de la communauté de commune dans laquelle nous nous impliquerons fortement dans le cadre des commissions économie, tourisme, agriculture. Le développement économique est aussi un enjeux important pour répondre aux enjeux sociaux et environnement en relocalisant de l’activité sur le territoire et permettre à la commune de Mens de conserver son attractivité ses services publics et privés.
Notre projet a pour ambition un développement qui s’appuie sur les richesses du territoire :
-les femmes et les hommes quo souhaitent entreprendre à Mes pour lesquels nous serons des facilitateurs via la mise en réseau avec le tissus d’entreprise existante, l’accès au foncier et à tous les dispositifs facilitant la création d’entreprise.
-Les atouts du territoire, son environnement naturel en particulier pour le tourisme, l’agriculture, la foret le tissus entreprise artisanale et commerciale.
-Les nouvelles technologies avec l’arrivée de la fibre, l’amélioration du réseau de transport qui facilitera le travail à distanace.
-La synergie ville campagne avec la métropole grenobloise .

S’agissant d’abord de l’emploi et de la création d’activités, Préservons Innovons souhaite développer et adapter les infrastructures d’accueil mais aussi encourager les initiatives créatrices de richesses et d’emplois. Pour ce faire, nous nous impliquerons notamment dans le projet porté par la Communauté de communes « Territoire 0 chômeurs ».
Nous soutiendrons l’artisanat et le commerce local au travers d’évènements et d’animations, en lien avec le développement de l’activité touristique.
Nous accompagnerons également le déploiement du télétravail, qui sera favorisé par l’arrivée de la fibre optique et par la création d’espaces de « coworking ».
Concernant l’agriculture ensuite, notre équipe accompagnera les agriculteurs en favorisant les marchés de proximité et l’accès au bassin de consommation de l’agglomération grenobloise. En partenariat avec la Communauté de communes et le Département, nous augmenterons l’approvisionnement des établissements publics en produits locaux et/ou issus de l’agriculture biologique. Un travail portera également que l’accès à la ressource en eau pour faciliter le développement des productions agricoles.
Enfin, la liste Préservons Innovons travaillera sur le tourisme qui contribue au dynamisme économique du territoire. Nous encouragerons le développement de l’écotourisme en s’appuyant sur l’environnement exceptionnel du Trièves : sentiers de randonnées, chemins ruraux, authenticité de l’habitat, hébergements, patrimoine culturel, Musée… Nous soutiendrons l’organisation d’évènements qui concourt à renforcer la notoriété du territoire. Nous créerons également des circuits permanents de trail, de vélo ainsi que des parcours culturels et patrimoniaux.
Nous nous impliquerons davantage dans les structures territoriales qui font connaître et rayonner le patrimoine local, dont la Métropole grenobloises, le Parc Naturel Régional du Vercors, le Dévoluy et l’Oisans.

Les mobilités

On ne parle plus de transport mais de mobilité !
IV-Mobilit-multimodale
1 – Le cadre réglementaire
Actuellement un grand fouillis : les bus sont gérés par le département, les trains par la région. Si les horaires d’un bus ne « colle » pas avec celui d’un train, il faut d’infinis réunions pour régler le problème !
Bientôt la Communauté de Communes (CDC) du Trièves aura la compétence mobilité qui couvrira train, bus mais aussi autopartage, covoiturage etc.
Elle aura plusieurs choix :
 - La garder : difficile pour une collectivité d’à peine 10 000 habitants.
 - La transférer à la région : une entité bien lointaine…
 - La transférer à la Collectivité d’Agglomération (Métro) de Grenoble : une collectivité plus proche et laquelle la CDC pouvoir avoir une représentation.  Certainement la meilleure solution !
La Métro et le Trièves ont un intérêt commun au Trièves  : limiter les déplacements pendulaire
   – En favorisant le télétravail par la création d’espace de coworking)
    – Limiter l’autosolisme en favorisant les transports en commun et le covoiturage.
Le syndicat des transports de Grenoble s’appelait la SMTC et est devenu le SMMAG
http://www.smtc-grenoble.org/
https://smmag.fr/
movici
 
2 – Le covoiturage
Le covoiturage occasionnel fonctionne déjà assez bien à travers le réseauSMS Mon Trièves et certaines page Facebook, qui proposent des offres « au fil de l’eau ».
Il faut développer le covoiturage pendulaire sur Grenoble ou l’autosolisme est encore de mise. Problème des horaires de retour du soir pas connus le matin même, pour cause de réunions imprévisibles !
Mov’ici le site gratuit proposé par la région Aura constitue peut être une solution. Il est possible d’y créer des communautés locales. Celle du Trièves compte déjà 16 membres.
Il faut en tout cas prévoir la possibilité d’un contact téléphonique pour les personnes ne maitrisant pas internet. Une personne s’occupant de cela pourrait être recruté dans le cadre du projet  Territoire Zéro chomeur de Longue durée à laquelle la CDC du Trièves s’est porté candidate : https://www.cc-trieves.fr/economie-et-emploi/activites-economiques/initiatives-collectives
Tout cela devra être discuté dans le cadre d’une commission ouverte sur les mobilités+
gareclellessmall.jpg
 
3 – Train et bus
Après un long moment de travaux, un RER Grenoble Clelles sera créé.
Train toutes les 30 minutes durant 3 heures matin et soir, toutes les heures le reste du temps.
Il faut augmenter le trafic sur le train par un rabattement sur la ligne.
On peut imaginer à budget constant une ligne de bus plus petit, trajet plus court (Mens-Clelles, Mens-Monestier et plus Mens-Grenoble) et donc plus fréquent que 2x par jour.
citiz-alpes-loire
 
4 – Autopartage Citiz
On avait hésité entre 1 et 2 voitures. Moins de 6 moins après le lancement, on songe déjà à une troisième voiture !
Notre colistier Olivier Dodinot est en contact avec la CDC pour la mise en place de véhicules sur Monestier de Clermont, Clelles et Gresse
Un pronostic pour dans 6 ans : 4 à 5 voitures sur Mens, 10 à 12 dans le Trièves
Pour les touristes : location à travers les hébergeurs, à la journée par l’intermédiaire de l’office du tourisme, comme à Pellusin dans la Loire
 
5 – Pédibus – Vélobus
Tenter de remettre en route le pédibus qui avait fonctionné plusieurs années sur Mens :  http://peepdutrieves.unblog.fr/2009/03/19/le-pedibus-de-mens/
Nécessité de mobiliser les parents
Si le pédibus démarre, on envisagera la création d’un vélobus électrique collectif : https://www.franceinter.fr/environnement/en-normandie-un-velo-bus-de-ramassage-scolaire-ou-tout-le-monde-pedale
Cela a un cout donc seulement si forte volonté. Il doit être utilisé et ne doit pas rouiller dans les garages communaux !!!
860-velobox
 
6 – Le vélo notamment électrique
Les vols existent, nous prévoyons la création d’un ou plusieurs parking fermés et sécurisé. La CDC du Trièves est également interessée, c’est une des conditions pour obtenir le label territoire vélo pour les touristes
Il faut également réfléchir avec le département à la création d’un espace sécurisé par ligne de peinture le long des routes à risque comme celle des Levas. On peut voir cela pas loin de chez nous, comme dans la montée de Tréminis.

PRÉSERVONS ET INNOVONS – PRECISIONS

L’image contient peut-être : Jean-Louis Goutel, lunettes et gros plan
Suite aux débats et aux différentes communications de campagne, je souhaite apporter quelques précisions.
Tout d’abord, nous n’avons refusé aucun débat public. En effet, depuis le 15 février 2020, les Mensoises et les Mensois qui ont souhaité participer à nos réunions ont pu s’exprimer. Quant au débat proposé sur Radio Dragon, il a permis un échange bienvenu entre les 2 projets, dans un climat serein et constructif.
Ensuite, concernant l’aire de valorisation architecturale et patrimoniale (AVAP), l’engagement dans la démarche plan local d’urbanisme (PLU) et la création de l’AVAP ont été votés en 2009 et 2011, sous le mandat d’Annette Pellegrin. Ces projets ont fait l’objet de nombreuses concertations et ont abouti à une règlementation votée en 2017. Depuis, l’AVAP a changé de nom pour celui de site patrimonial remarquable (SRP) et elle a évolué dans ses contraintes, l’Architecte des bâtiments de France ayant, depuis 2 ans, un rôle de décision. Aujourd’hui, il est nécessaire de réaliser une évaluation de ce dispositif en début de mandat au regard des objectifs initiaux de préservation du patrimoine, d’habitabilité des logements et de contribution à la transition écologique.
Quelques éclaircissements s’imposent également suite au débat radiophonique lors duquel nos positions ont quelquefois été caricaturées.
A propos des jeunes à qui nous accordons une place particulière dans notre programme, nous avonsorganisé à l’initiative de Laurianne Josserand une réunion dédiée afin qu’ils nous fassent part de leurs attentes. Laurianne sera, pour les 6 années à venir, le lien avec les jeunes de la commune. Véronique Menvielle est également fortement investie sur les actions en lien avec la jeunesse au sein de la communauté de communes. Vous pourrez compter sur leur implication ainsi que sur celle de l’ensemble de l’équipe.
S’agissant des économies d’énergie, certains propos prêtés aux élus sortants sur nos projets, sont faux.
Notre programme fait une large place à la production d’énergies renouvelables et aux économies d’énergie.
Nous souhaitons notamment engager un travail d’autodiagnostic des bâtiments communaux et privés ainsi que sur la production d’énergie avec un projet concret sur le site des Sagnes. Pour celles et ceux qui doutent de notre engagement, je rappelle également qu’Olivier Dodinot et moi-même sommes membres fondateurs de la Centrale Villageoise depuis 8 ans maintenant. L’ensemble de l’équipe est également soucieux de protéger l’environnement, qui constitue un des quatre axes de notre programme.
Enfin, concernant l’Agriculture, s’il est important de favoriser les marchés de proximité et les circuits locaux, ne faisons pas croire que le Trièves, territoire rural, peut vivre en autarcie. Les débouchés de notre production doivent, pour une part importante, s’orienter vers la métropole qui dispose d’outils de transformation, de valorisation et de commercialisation (légumerie, marchés et points de vente collectifs, contrat de réciprocité avec la CdC…) et mettre à profit le pôle alimentaire porté par le Département et les intercommunalités. La politique agricole du Trièves doit prendre en compte la diversité de l’agriculture, en particulier de l’élevage et du pastoralisme qui façonne les paysages.
Vous pouvez compter sur notre engagement et notre connaissance des dossiers.
L’équipe « Préservons et Innnovons » reste disponible pour la poursuite de nos échanges.
Jean-Louis Goutel

NOTRE PROGRAMME, Axe 2 : Créer les conditions du développement de l’offre culturelle et sportive.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, herbe, ciel, montagne, arbre, plein air et nature

Poursuivant l’objectif de vivre dans un territoire dynamique, agréable et attractif, notre équipe souhaite soutenir le réseau associatif à l’origine de nombreuses activités culturelles et sportives, qui sont des facteurs évidents de lien social. Notre aide financière aux associations sera élargie, en s’appuyant notamment sur un cadre contractuel dans le cas de projets d’intérêts communaux.

Le dynamisme de la vie locale ne pouvant exister sans les jeunes, Préservons Innovons renouvellera le « conseil des jeunes ». Cette initiative vise à accroitre leur participation à la vie locale, à écouter leurs idées et les encourager.

Pour faciliter l’organisation d’évènements festifs et répondre aux besoins des habitants, nous voulons valoriser les équipements existants dont la Salle des Sagnes.

Préservons Innovons souhaite également améliorer les équipements d’intérêts intercommunaux dont la piscine, le terrain de foot et l’étang de pêche.

Des réflexions porteront également sur la transformation de Mixages en tiers lieu polyvalent, utilisé à la fois par les bibliothécaires de la médiathèque de Mens, les associations, les « coworkers ».

 

PROJET DE CENTRALE SOLAIRE SUR LE PARKING DES SAGNES

20200303-134239

Nous communiquons l’état actuel du projet, déjà bien avancé, certains points restant à vérifier.

Le parking adjacent à la salle des Sagnes fait 2200 m2 dont à la 1200 m2 environ pourraient être couvert de panneaux solaires sous lesquels seraient garés les véhicules.
Les montagnes sont basses sur l’horizon, peu d’arbres.
Les panneaux seraient plein sud, inclinés à 35°.

La puissance fournies serait approximativement de 240 kwc, soit la consommation hors chauffage de 60 foyers, soit plus de 10% de la population de Mens.
Le prix indicatifs des panneaux seuls, hors structure porteuse et terrassement : 240 000 euros (1 euro le watt crête)

20200303-134343

La puissance du transformateur permettant d’évacuer sur le réseau la puissance électrique reste à vérifier avec Enedis. Il était initialement prévu pour fournir l’ancienne usine à glace (qui a brulé…), elle doit donc être importante.

L’association des centrales villageoise pourrait logiquement être impliqué dans le projet. L’idée serait une mise à disposition du terrain sur une durée de 20 à30 ans.

On envisage la présentation d’un projet innovant à double titre à la région, en vue de l’obtention de subventions :
– Structure porteuse en bois du Trièves.
– Projet d’ombrières de parking encore jamais réalisé par une centrale villageoise.

20200303-134403

Affaire à suivre…

12345...41



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces