• Accueil
  • > Recherche : saint jean hérans

Résultat pour la recherche 'saint jean hérans'

Page 4 sur 8

Alea jacta est

Hebergeur d'image

Vini, vidi, vici

Hebergeur d'image

Veni, vidi, victus

Résultat de Mens :

Inscrits : 1124

Abstention : 404              35.94%

Votants : 720                    64.06%

Blancs, nuls : 56                 4.98%

Exprimés : 664                 59.07%

Puissat – Mulyk : 410       61.75%

Riondet – Galvin  : 254    38.25%

Saint Baudille :

Blancs – nuls : 10

Puissat – Mulyk : 91

Riondet – Galvin  : 60

Saint Jean d’Hérans

Blancs – nuls : 12

Puissat – Mulyk : 85

Riondet – Galvin  : 65

Saint Sébastien

Puissat – Mulyk : 46

Riondet – Galvin  : 72

Tréminis

Blancs – nuls : 16

Puissat – Mulyk : 66

Riondet – Galvin  : 47

Prébois

Puissat – Mulyk : 70

Riondet – Galvin  : 35

Cornillon en Trièves

Puissat – Mulyk : 50

Riondet – Galvin  : 45

Ciné Saint Jean

A Saint-Jean d’Hérans, ce sont 3 films différents qui seront projetés à la maison pour tous !
vendredi 27 mars
18 h 00 : GUS PETIT OISEAU, GRAND VOYAGE
film pour enfants
Hebergeur d'image 
20 h 30 : DISCOUNT
comédie solidaire (!), pour adultes
Hebergeur d'image
dimanche 29 mars
11 h 00 : Le train sifflera trois fois – en VO
 avec brunch partagé à partir de 10 h 30
Hebergeur d'image

Sur les Pas des Huguenots

Image de prévisualisation YouTube

Très intéressante réunion hier soir sur les aspects historiques de la fuite des Huguenots Français après la révocation de l’édit de Nantes (1685) et la mise en place du sentier des Huguenots de qui passe par le Trièves.

Pour info, l’étape Le Percy – Mens : http://www.surlespasdeshuguenots.eu/itineraire/fichiers/Fiche%20Le%20Percy%20-%20Mens.pdf

Et celle de Mens à Saint Jean d’Hérans : http://www.surlespasdeshuguenots.eu/itineraire/fichiers/fiche-mens—saint-jean-d-herans1.pdf

Le livre de la jungle

Nouveauté : venez (re)découvrir les films du patrimoine

Image de prévisualisation YouTube

A partir de 3 ans

Date de sortie 1967 Realisé par Wolfgang Reitherman film américain d’animation.

Jeudi 19 février 18h :Cordeac

Dimanche 22 février 16h : Clelles

Mardi 24 février 18h30 : Vif

Dimanche 1er mars : 11h Saint Jean d’Hérans

17h : Sinard

à bientôt dans nos salles

 

Ciné à Saint Jean

A Saint-Jean d’Hérans, 2 films différents ce vendredi soir.

 Hebergeur d'image
vendredi 6 février
18 h 00 : Le chant de la mer
film pour enfants.
Hebergeur d'image
20 h 30 : Timbuktu
film pour adultes

renseignements :  04-76-34-92-60

Les dates de passages des prochains films de l’EVT sont sur le sitewww.evt.c.la

Les Agnelles électriques

Hebergeur d'image

La charmante maison d’hôtes les Agnelles à Villars de Touage – Saint Jean d’Hérans se joint à la cohorte des points de recharge pour véhicules électriques du Trièves. Bienvenue Fabienne !

Le site des Agnelles : http://www.lesagnelles.com/

La borne de recharge : http://fr.chargemap.com/points/details/maison-d-hotes-les-agnelles

Le Trièves : http://www.trieves-vercors.fr/

Coquet dernière : un peu plus

hebergeur d'image

Environ 70 personnes à la deuxième et dernière de la liste Coquet. La liste des « amis d’en face » est présente en force, Sophie Reichmuth, Hervé Hugueny aussi prolixe dans la vrai vie que sur le blog, Michel Guiguet, Gerd Zanders, Françoise Streit, le directeur de campagne Noel Chevalier et même Madame Mauberret elle même !

4 mecs au bureau central : Misters Coquet, Calvat, Dangles et Chabert. Les futurs adjoints ? Les autres sont répartis de part et d’autre.

On sentira une équipe moins volubile et plus concentrée que lors de la première réunion. Un rien de fatigue et de tension également, normal c’est la fin de la campagne !

On commence par un peu d’instruction civique en 3 points :

- Il n’y a que deux listes (malheureusement), il n’y aura donc qu’un seul tour à l’issue duquel, selon toute vraisemblance, une des listes obtiendra 12 conseillers et l’autre 3.

- Pas de panachage, ni de ratures, sinon bulletin nul.

- Carte d’électeur + pièce d’identité avec photo obligatoire.

Quelques considérations générales :

Mens qui était le bourg centre du Trièves perd peu à peu ce statut. Sa population n’augmente plus.

Il faut des relations solides avec les centres de décision institutionnels, la CDC où il voudrait mieux ne pas être dans la minorité, le département qui a tendance à baisser ses subventions, le CDDRA émanation locale de la région. Il faut une équipe unie qui donne confiance aux financeurs.

Nanard nous répète qu’il sera présent autant qu’il le faudra. Il connait bien le rôle du maire, en ayant remplacé deux par délégation durant ses fonctions de préfet. L’efficacité du maire se mesure surtout par une présence opiniatre dans les dossiers, une capacité à trancher, de décider après un travail collectif. Egalement veiller à éviter la constitution d’ilots de pouvoir au sein de son équipe, veiller à la cohésion de celle ci, à faire circuler l’information.

Il s’est engagé dans la campagne en ressentant une manque de cohésion et des divisions dans l’équipe sortante, peu apte à inspirer confiance aux décideurs. Il a eu l’occasion durant ses 39 ans de carrière d’exercer une autorité dans le bon sens du terme, ne pense pas avoir un déficit de compétence.

La manière de gérer :

1 – Il faut éviter de se disperser dans des études interminables qui repoussent la décision.

Exemple : l’urbanisme avec le PLU et l’AVAP. Le PLU est engagé depuis 4 ans et ne progresse plus guère depuis 1 an.

2 – Il faut avancer dans l’ordre

Exemple du boulevard Edouard Arnaud : la désynchronisation des chantiers va conduire à près d’un an de travaux.

Il faut aussi faire la concertation et l’information nécessaire.

Myriam Capelli

Elle n’est pas présente sur la liste car ses fonctions dans le corps des sapeurs pompiers lui interdisait d’être maire ou adjointe. Elle a donc préféré s’abstenir.

Carole Sauze qui doit s’absenter

Compte s’occuper des personnes agées (son métier, elle est infirmière à la Mure), des questions de sécurité (elle est sapeur pompier) et des festivités pour les jeunes.

Mister Coquet reprend la parole pour décliner les trois thèmes de la campagne.

1 – Attirer et accueillir :

Il faut accélérer la conclusion du PLU, lancé depuis 2010, pour conclure si possible avant fin 2014. Il doit être ajusté au SCOT.

La déviation : Dangles se lance.

Serpent de mer, on en cause depuis 25 ans. On  a été content quand le département a repris le dossier. Mais il n’y a que 700 véhicules/jour, le conseil général a d’autres priorités. La commune soit se réapproprier le dossier. Il faut aller au delà de la déviation Monestier – Saint Jean d’Hérans et faire une seconde section jusqu’à Pouillane et la route de Corps. Par contre, le projet de déviation par la gendarmerie n’est pas à l’ordre du jour. La déviation doit être réservé aux poids lourds et engins agricoles, il faut garder les véhicules particuliers et les touristes. Idée de faire un premier jet en tout venant pour le passage des seuls véhicules agricoles.

Objection de la salle : ce projet dépasse de loin le budget communal !

L’autoroute A51 :

Grenoble se cherche une sortie vers le sud. Le projet Gayssot d’amélioration des nationales en 3-4 voies avec déviation des villages était intéressant. Tout cela n’est plus à l’ordre du jour, ce n’est plus un sujet.

Restaurer et embellir : Calvat y va !

Il faut impliquer la population.

Les entrées de Mens : il faut échanger avec les entrepreneurs.

Propreté des rues : il faut sous traiter avec des entreprises disposant de matériel lourd et garder les employés communaux pour les interventions urgentes.

Chiens errants : le policier municipal devait avoir un véhicule, une perche télescopique, un manchon de protection…

Les crottes de clébards : il faut verbaliser, prévoir des distributeurs de sacs plastique.

L’accessibilité : pour Joel Gérin

Nécessité d’étendre l’éclairage publique notamment au chemin des philosophes.

Le balayage et l’entretien des petites rues.

Un parking pour handicapés à la salle des fêtes.

Nettoyage des allées du cimetière.

Achèvement et fleurissement du rond point du collège. Michel Guiguet : il n’est pas terminé car il faut faire des travaux sur une canalisation en dessous. Coquet : ce qui prouve qu’il faut faire les choses dans l’ordre !

Le plan d’eau : stationnement à faire respecter, petites poubelles et bancs.

Nécessité de faire un état des lieux sur l’accessibilité au niveau de la commune et de la CDC.

Chemin pour handicapés de Barret : goudron trop mou, colle aux roues, exemple d’argent mal utilisées. Réponse de Goutel : on avait fait appel à un bureau d’étude…

J’en met une petite couche sur mon expérience personnelle : pour ce type de projet, faire venir un handicapé sur sa chaise roulante vaut toutes les études du monde !!!

Digression philosophique de Bernard Coquet : il y a deux façons d’envisager les projets

  – Chercher des lignes de financement, type tourisme adapté en milieu forestier et faire un projet qui rentre dans le cadre.

 - Ou faire un projet puis chercher les financements qui vont avec. Il préfère la seconde méthode (moi aussi !).

Mais dans tous les cas, ne pas oublier que les financeurs financent l’investissement, pas l’entretien qui reste à la charge de la commune.

La zone artisanale :

Des achats de terrain ont été fait, d’autres restent à faire.

Il faut faire une végétalisation pour compenser l’architecture agressive. On disait la même chose il y a 6 ans…

Le logement :

Le SCOT prévoit une croissance linéaire pour arriver à 1650 habitants en 2021. Autorisation pour 7 à 8 logements par an soit 21 personnes.

Il faudra répartir entre la réhabilitation du centre et les nouveaux logements.

La très longue réflexion sur le pré Colombon a abouti à une proposition banale de cité jardin avec maison en bande. Ce projet n’absorbera qu’une petite partie des nouveaux logements, ne sera pas une priorité.

Le conseil municipal enfant : Véronique Menvielle

Elle propose de faire un conseil municipal pour les enfants de 8 à 12 ans, en charge du cadre de vie et des espaces ludiques.

Ils seront en charge des projets, devis, planification, réalisation; De l’entretien de base, de tenir la liste des interventions, du registre de contrôle.

Une voix aigue au fond de la salle : c’est beaucoup trop dangereux, au secours !

Très beau projet qui me rappelle le train des enfants à Budapest

http://www.petitfute.com/adresse/etablissement/id/140661/train-des-enfants-gyermek-vasut-visites-points-d-interet-budapest

http://www.dailymotion.com/video/xb4yva_le-train-des-enfants-de-budapest_travel

 

Au boulot, la suite à venir

 

Réunion publique de EDF Drac energie

Ayant une flemmingite du pouce et de l’index, je cède la plume à mon copain Thomas pour l’article ci dessous.

Réunion publique de EDF Drac energie dans Non classé web_chemin_12254_1291296360-copier

Les personnes présentes sont surtout des élus Olivier et Thomas semble être  les seuls particuliers.
Une trentaine de personnes sont dans la salle. La salle des fêtes de Saint  Jean d’Hérans est transformée : panneaux d’affichage et de décoration, grand  écran sur la scène avec sonorisation, 5 tabourets en alu, 2 tables rondes hautes  et micro sans fil. EDF en met plein la vue !
Des personnes filment la réunion, on ne sous demande pas si on ne souhaite  pas être filmé et je suppose être enregistré.
Le thème de la réunion est “Echangeons sur l’avenir de nos barrages”.  Pourquoi maintenant ?
Ha mais bien sûr, les concessions des barrages sont renouvelées et ouvertes  à la concurrence d’ou les deux réunions publiques de ce jour et du 4 octobre  prochain initiées par EDF pour faire disons le tout net du lobbying !
Et en effet, la présentation du début est très bien orchestrée avec un  animateur et les 5 représentants de EDF qui décrivent les uns après les autres  ce que EDF apporte aux collectivités territoriales.
La documentation présente sur chaque siège avec un stylo notamment décrit  les projets aidés par EDF et la liste est longue.
Cela concerne les unités de production du Sautet, de Cordéac et de Saint  Pierre Cognet.
On nous affiche des chiffres sur le grand écran : la production, les  emplois, les partenariats, les investissements, les achats. On retrouve ces  chiffres dans la documentation et sur leur site.
Ils insistent sur les bienfaits que EDF apporte aux territoires et pour  cause la manne financière ne semble pas être négligeable.
Frédéric GOULVEN chez EDF est responsable des partenariats : une ou deux  réunions sont d’ailleurs prévues réservées aux élus, représentants d’entreprises  ou d’associations pour regrouper les appels à projet éventuels.
Ces partenariats se noueront ou continueront pour ceux déjà engagés autour  des thèmes de l’énergie et de l’eau.
A la fin de la présentation nous sommes invités à poser des questions aux 5  représentants d’EDF présents sur scène.
Une personnes représentant la pèche soulève un problème sur les poissons et  s’étonne de la prise en compte de son problème en ce moment.
Un des représentants note le manque d’énergie des territoires Trièves suite  à une intervention de M. Calvat.
La réunion se termine par une longue intervention de notre députée Mme  Battistel.
La suite est aussi intéressante car on a pu discuter en direct avec chaque  représentant autour d’un buffet bien garni.
Mme le maire de Mens est parti assez vite, notre député a poursuivi des  échanges.
Nous avons bien mangé et bien bu, longue vie à EDF !
Bref une formidable une opération de communication-lobbying de EDF à  destination des territoires et surtout de nos élus pour reprendre les  concessions actuelles.
Le nouveau site de EDF Drac Energie www.drac-amont-edf.fr
Thomas Goujon

Les Gaulois font du vélo…

Le Breuil de Mens, ce matin 9 heures :

- La gay pride ?

- Une troupe d’acteurs en goguette ?

- La grande armée en déroute ?

Non, c’est le rendez vous des nouveaux cyclistes du dimanche, option « pédale douce » ! Un gros VTT bien lourd, un VTC, un vélo d’arrière-grand-mère, une vainqueresse du Ventoux, un Américain cousin par alliance de Lance Amstrong, une Belge, un moutard etc…

Les Gaulois font du vélo... dans Trièves à vélo img_0520-copie-copier

Tout le monde s’ébroue péniblement en direction du col de Saint Sébastien qui est grimpé avec moults soufflements.

img_0527-copie-copier dans Trièves tourisme

Au col le groupe est rejoint par une sorte de chef de chantier avec casque itou, le pull, le jean et les chaussures de sécurité. 10 personnes, l’équipe est au complet.

Pas pour longtemps ! A Masserange, l’arrière-grand-mère explose son dérailleur en changeant une vitesse. Elle appelle son chéri au secours pour rapatriement.

100 mètres plus loin, Terence l’Américain en sous  régime depuis le départ bondit derrière trois cyclistes « sérieux » qui passent par là.

img_0535-copier

Saint Jean d’Hérans puis Villars de Touage, arrêt buffet au gite des Agnelles : http://www.lesagnelles.com/. Ca requinque !

Remontée en dodinant la côte qui monte à Cornillon. Selon le principe de la fusée à plusieurs étages, l’équipe s’allège considérablement. On accélère un peu le rythme, petit Oriol, Sandon, le Percy, Monestier du Percy, Prébois et Terre Vivante pour les journées portes ouvertes : http://www.terrevivante.org/1095-journee-portes-ouvertes.htm

On remet cela dimanche prochain si la météo le permet avec peut être une incursion en Matheysine. Affaire à suivre…

img_0529-copie-copier

 

Pédale douce

Pédale douce dans PERSO chat-velo2

Le vélo, c’est sympathique mais l’ascension des cols en solitaire est difficile. Je propose donc de former un groupe de « cyclistes du dimanche » pour pratiquer le vélo plaisir en excluant tout esprit de compétition et de « dépassement de soi ».

 Les sorties pourraient se faire autour de Mens mais également démarrer à 20-30 ou 40 km de là, afin de découvrir de nouvelles routes et de nouveaux horizons. Et aussi parfois pour échapper à la chape de nuages du Trièves lorsque le soleil de la Drome nous tend les bras ! Je dispose d’un porte vélo pour 4 vélos…

 Chaque sortie comporterait un petit « arrêt bistrot » afin de marquer une courte pause et de faire marcher le commerce. On pourrait aussi parfois inclure une visite (le musée de Pellafol, la centrale hydraulique de Combe noire, la fontaine ardente du Gua…), histoire d’allier le culturel au sportif.

 Plus tard dans la saison, on pourrait envisager une sortie sur 2-3 jours pour pousser un peu plus loin notre exploration du bitume. Par exemple en suivant quelques véloroutes bien plates (http://www.af3v.org/CarteAF3V/carte-detaillee.html) ou sur des itinéraires plus accidentés.

 Ce groupe serait purement amical, sans structure officielle ni association, chacun roulant sous sa propre responsabilité et avec sa propre assurance. On recommande vivement le port du casque et des gants. On pourra créer différents groupes ou faire des boucles plus ou longues et pentues si des différences de niveaux trop importantes apparaissent.

Merci aux personnes intéressées de me le faire savoir par retour de mail : ododinot@yahoo.fr

agenlle dans Trièves tourisme

http://www.lesagnelles.com/

Pour ceux que cela motive, prochaine sortie départ demain lundi 20 à 9h devant le café des sports de Mens. Col de Saint Sébastien, Masserange, Saint Jean d’Hérans, pause café offerte au gite les Agnelles, Cornillon, petit oriol, Sandon, le Percy, Monestier, Prébois. Qu’on se rassure, on fonctionne sur le principe de la fusée à plusieurs étages donc de nombreuses possibilités de retour anticipé pour ceux qui fatiguent ou n’ont pas le temps. Cool on vous dit !

 

 

123456...8



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces