• Accueil
  • > Recherche : the dodiblog

Résultat pour la recherche 'the dodiblog'

Réunion sur les mobilités organisée par la mairie de Mens

On rappelle la réunion consacrée à la politique des transports dans le Trièves, organisée par la mairie de Mens, pour fêter l’arrivée de la Sandero Citiz dans la commune.

citiz-alpes-loire

 Ca se passe samedi 18 janvier de 9h à 12h, espace culturel de Mens, salle Ménil.

gareclellessmall.jpg

On y parlera autopartage, covoiturage, autostop organisé, train, bus… bref toutes les façons de se déplacer en mode bas carbone, et d’échapper à l’autosolisme en zone rurale !

Kangoo

Ont déjà confirmé leur présence Frédérique Puissat sénatrice de l’Isère, Bernard Coquet maire de Mens, Jérôme Fauconnier président de la CDC du Trièves, Armand Portaz ambassadeur Citiz.LOGO-TRANSISERE-QUADRI

Le programme précis vous sera communiqué de manière imminente.
On vous attend nombreux, n’hésitez pas à faire passer l’information autour de vous.

movici

Attention : événement distinct de la réunion sur le même thème, organisé par l’association Trièves Transition écologie l’après midi.

La concomitance de ces 2 événements permettra aux Mensois et Trièvois de découvrir les actions des collectivités et les propositions associatives.

rezopouce

Pour s’inscrire à l’événement : https://www.facebook.com/events/525928621348480/

Trièves bas carbone !

La fine équipe Mensoise du gite « la Petite Grange » : http://lapetitemaison.unblog.fr/http://

Petite-Grange

et de la chambre d’hôte « L’étape Huguenote » : https://www.trieves-vercors.fr/l-etape-huguenote.html
vous souhaite une bonne et heureuse année 2020.
Etape-Huguenote
La nouveauté de l’année 2020 ?
Vous pouvez désormais venir dans le Trièves en mode bas carbone !
Après un long combat et beaucoup de travail de conviction, 2 voitures d’autopartage Citiz sont disponibles sur Mens. Sans doute une première en France, pour un village de cette taille (1500 habitants)
Kangoo
Une généreuse Kangoo avec siège bébé et boule d’attelage
Sandero
Une Sandero écolo, Crit’Air 1
Elles sont à la disposition de nos hôtes, sans les frais d’inscription, moyennant chèque de caution et présentation du permis de conduire.
L’idéal pour faire une petite balade dans le coin, sans trainer sa propre voiture sur des centaines de kilomètres !
Vous pourrez bénéficier de tarifs particulièrement doux et spécifiques à Mens : 
gareclellessmall.jpg
A bientôt dans le Trièves !
Catherine & Olivier

Quand le soleil quitte l’eau de l’herbe

Quand le soleil quitte l’eau de l’herbe dans Trièves culture & cinéma 89cc

Projection du film « Quand le soleil quitte l’eau de l’herbe » jeudi 8 mars 20h à l’auditorium du collège de Mens (entrée gratuite). 

Dans le cadre de Paysage>paysages, un événement culturel porté par le Département de l’Isère, sur une proposition artistique de LABORATOIRE, le musée du Trièves et la communauté de communes du Trièves vous invitent, en lien avec l’exposition « Trièves terre d’échanges », à la projection du film « Quand le soleil quitte l’eau de l’herbe », un film de Natacha Boutkevitch (association Du Bruit dans l’Image), coécrit avec Noëllie Ortega et Yann Souriau jeudi 8 mars à 20h à l’auditorium du collège de Mens.

« Le film invite à suivre le biais, la draille, le mouvement qui vient nous dire la relation fine et étroite entre les animaux, les éleveurs et le territoire. Il nous immerge dans une expérience organique et sensorielle, parfois onirique, où l’animal donne le tempo. Et quand l’être humain apparaît, c’est pris par sa passion du vivant, dans le rythme des brebis et agneaux, chiens de conduite et de protection, chevaux. 

Des Alpes au sud de la France, nous suivons le quotidien des animaux, de la naissance à la mort, dans les temps de transhumance, d’estive et d’hivernage. Pierre, Henri, Isabelle, Bernard, Matthias et Aline, ces bergers /éleveurs sont traversés par une expérience commune, celle de la domestication. Ils ajustent leurs pas à celui des animaux rassemblés en troupeau et nous font éprouver cette intelligence modelée par la relation au vivant où la séparation entre l’animal et le non animal n’a plus cours.  »

 Réalisation : Natacha Boutkevitch // Prise de son : Noëllie Ortega // Design sonore et musique : Gilbert Gandil // Mixage : Ianis Robin-Mylord // Etalonnage : Ivan Mercier

Le film est soutenu par le Conseil régional Auvergne Rhône Alpes – CDDRA Alpes-Sud-Isère, le Conseil départemental de l’Isère, Brouillon d’un rêve de la Scam et du dispositif  La Culture avec la Copie Privée, l’aide à la création de musique originale pour les documentaires (bourse Brouillon d’un rêve de la Scam) SACEM, le Crédit mutuel, la Communauté de communes du Champsaur – la Maison du berger et des cultures alpines à Champoléon, la Réserve Parlementaire de la Députée Marie-Noëlle Battistel, l’association Histoire et Patrimoine de Gresse-en-Vercors, the Dodiblog.

Ludovic de Ferre Lagrange : suite

Hebergeur d'image

On se souvient de « l’appel à témoin » concernant le sort de Ludovic de Ferre Lagrange dont une croix rappelle la chute mortelle sur le chemin du pas de l’Aiguille.

Un internaute m’avait conseillé de contacter le marquis de Coudouret, d’où l’envoi d’une lettre ci dessous en 2016.

Aujourd’hui, autre message de l’arrière petit fils du fameux Ludovic, qui vit au Panama, tout en bas de cet article. Miracle de l’internet !

—————

Paul Michel GAULTIER de COUDOURET

Le Château

30960 SAINTFLORENT SUR AUZONNET

Ce 9 juin 2016

Monsieur,

Me voilà bien flatté de vous être présenté comme le généalogiste de la famille de FERRE ou de FERRY. En effet, depuis l’âge de neuf ans je me passionne pour la généalogie qui aura occupé depuis toute ma vie, et tous mes rayonnages de bibliothèque.

En quelques mots, la famille de Ferre ou de Ferry, originaire d’Italie, est une dynastie de gentilshommes verriers – des nobles pauvres qui avaient reçu le privilège de travailler et vendre le verre sans déroger – et qui sont arrivés en Provence vers 1442, à la suite du Roi René d’Anjou, comte de Provence, chassé de ses états de Naples. La famille s’est fixée dans le Luberon essentiellement, le Dauphiné et multipliée à l’infini en d’innombrables branches, se taillant au fil des siècles une sorte de monopole de la verrerie, les verriers de l’Ancien régime se mariant systématiquement entre familles de verriers, une sorte de caste.

La nuit du 4 août 1789, par le vote de l’abolition des privilèges, la profession des gentilshommes verriers fut condamnée ; rares sont les Ferre ou Ferry qui ont continué d’exercer leur art sous la Restauration. Ils se reconvertirent qui dans l’armée, les administrations, qui dans l’état de propriétaire agricole, et certains sombrèrent dans la nuit de l’oubli et de la pauvreté.

La branche de Ferre de La Grange (car chaque branche ajoutait à son patronyme un complément : nom d’une terre ou d’une verrerie leur appartenant pour mieux se distinguer les unes des autres) se fixa à Marseille ; elle avait possédé des verreries à Gemenos, une fabrique de papier à Auriol, y avait contracté des alliances intéressantes avec la bourgeoisie locale. Pour la petite Histoire, le célèbre bateau « Le Sartine » à l’origine de la galéjade « la sardine qui a bouché le Vieux Port » était command é en second par un Ferre de La Grange !

Le triste héros qui vous intéresse, François Paul Ludovic de Ferre de La Grange ou de FerreLagrange (orthographe révolutionnaire et fautive qui leur est pourtant restée) était le dernier descendant mâle de sa génération, avocat célèbre, capitaine au 15e régiment territorial d’artillerie, chevalier de la légion d’honneur (1893), né à Marseille en 1849, marié en 1878 à Sylvine Eugénie Marie Louise EYMARD, il en avait eu un fils unique en 1879, Louis de Gonzague Laurent Marie Jean de Ferre Lagrange.

Ludovic de Ferre Lagrange possédait entre autres le château de SaintJustdeClaix, et c’est lors d’une de ses promenades qu’il fit une chute mortelle avec sa mule.

Son fils ne lui survécut guère, lieutenant au 2e régiment des dragons, il tomba pour la France sous le feu ennemi à Zonnebecke, près d’Ypres (Belgique) le 2 novembre 1914. Son corps n’a jamais été retrouvé. Il a laissé une fille unique, Lucienne de Ferre Lagrange, dernière à porter ce nom. Son fils a récemment obtenu de le relever et sa famille s’appelle depuis Fabre de Ferre Lagrange.

J’ai certainement un portrait de Maître Ludovic de Ferre Lagrange, mais j’ai voulu vous répondre avant de le rechercher…

Si j’ai pu vous apporter des précisions intéressantes, ce ne sera que justice car vous m’avez bien surpris en me révélant que le lieu de cet accident en conservait encore le souvenir !

Je vous adresse, Monsieur, la présente par voie numérique, avec mes l’expression de mes sentiments non virtuels et les meilleurs.

GAULTIER de COUDOURET

—————

Bonjour Monsieur Dodinot, 

je prend contact avec vous suite a votre intéressant blog montrant l’endroit ou Ludovic de F.L.  a fait une chute mortelle le 20 Juillet 1913.  J’ai essaye de répondre sur votre blog dans l’espace réserve pour laisser un commentaire, mais ma réponse ne fut pas acceptée car venant de l’étranger.
En effet, je suis l’arrière petit fils de Ludovic de F.L. et j’ai pu ainsi apprendre comment il était mort.  C’est moi (grace a l’aide de mon fils Jérôme) qui ai relève le nom de Ferre Lagrange qui s’éteignit a la mort en 1990 de ma Mère Lucienne C. Fabre, née de F.L. .
Je cherche a entrer en contact avec le généalogiste Paul Michel Gaultier du Coudouret dont j’ai lu la lettre répondant a votre blog.
Comme j’habite le Panama, j’aimerais trouver son numéro de téléphone et l’appeler  pour m’entretenir avec lui et aussi lui demander son adresse email,  le courrier entre le Panama et la France mettant des semaines a arriver.
En vous remerciant et vous félicitant pour votre excellent travail de souvenir, je vous adresse Monsieur Dodinot, mes très amicales salutations.
Jean C. Fabre de Ferre Lagrange.

—————

Quelques clics de recherche perso :

René D’Anjou : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_d%27Anjou

Louis, fils de Ludovic, mort pour la France : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/base_morts_pour_la_france_premiere_guerre/detail_fiche.php?ref=491665

Hebergeur d'image

Après moi le déluge…

Chewing gum dans Politique nationale 84317884_o

Attention à l’amnésie !

Tonton Hollande, bientôt libéré de ses obligations et qu’on sent presque soulagé, apparaitrait presque sympathique à certains. Déjà la nostalgie du passé…

Il ne faut pourtant pas oublié que le garçon a été nul toute sa carrière.

Nul pendant les onze années qu’il a passé à la tête du parti socialiste : de consensus mou en synthèse tiède, il a laissé son parti à l’état de serpillière.

Archi nul pendant ces cinq années de présidence, après une élection par rejet de l’autre, bien plus que d’adhésion à sa petite personne.

Inversion de la courbe, le scooter, un président ne devrait pas dire cela : que restera il de ce guignol ?

Premier président à ne pas être en état de se représenter…

Il parachève son oeuvre par une petite poussée de mépris et de snobisme à l’égard de sa propre famille politique : au théatre pendant les débats de la primaire, au Chili pour le premier tour (pas de bol, on ne pouvait pas voter par correspondance…), sans doute avec Julie le jour du second tour. Après moi le déluge…

Ce pauvre type n’aurait jamais du dépasser le stade de président du conseil général de Corrèze. Qu’il y retourne. Bon vent !

Vespa 400

Hebergeur d'image

On se souvient de Marguerite, la Dodiblog’s mother, droite dans ses bottes dans l’émission de France 5 :

http://www.allodocteurs.fr/emissions/allo-docteurs/allo-docteurs-du-14-09-2016_25967.html

C’est maintenant Bernard, le Dodiblog’s father qui nous fait une brillante démonstration routière de sa Vespa 400.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/lorraine/emissions/jt-1920-lorraine (à partir de 14mn30)

Des octogénaires (ou quasi) en grande forme !

Ligne Grenoble Gap

gareclellessmall.jpg

Une information inquiétante pour l’avenir de la ligne Grenoble-Veynes-Gap est intervenue récemment : la région Auvergne-Rhône-Alpes a demandé à ses services de travailler sur l’hypothèse d’une fermeture de la ligne entre Vif et Aspres-sur-Buëch en décembre 2017. La décision n’est pas encore prise mais elle pourrait intervenir d’ici la fin de l’année 2016.

Cette décision politique dont les conséquences seraient irréversibles pour la ligne, va à contrecourant de la vision d’avenir que l’AGV possède de la mobilité dans nos régions et des décisions prises en 2015 par les pouvoirs publics. En effet, en 2015, côté Rhône-Alpes, le contrat signé entre l’Etat et la Région réservait une enveloppe financière pour rénover les voies des 6 lignes « fragiles », et côté PACA, une enveloppe était consacrée à l’étoile ferroviaire de Veynes. Une bonne nouvelle pour cette ligne qui souffre du manque de modernisation et d’entretien de la voie depuis des décennies.

Nous n’avons que quelques semaines pour faire valoir nos arguments et convaincre les élus décisionnaires des budgets et les techniciens de la SNCF que la solution est au contraire dans la modernisation et le développement de cette ligne.

Le travail que l’association AGV a initié depuis 2014 avec des universitaires montre que des pistes existent et qu’elles pourraient être mises en œuvre rapidement notamment dans le domaine touristique. En parallèle, une démarche citoyenne impliquant les habitants des territoires traversés par les lignes de l’étoile ferroviaire de Veynes a entrepris un travail collectif visant à assurer le maintien, la promotion et le développement du train dans les Alpes. Cette action a conduit à un manifeste pour le renouveau de l’étoile ferroviaire de Veynes que nous vous invitons à signer rapidement si cela n’a pas encore été fait : www.pays-gapencais.com/2016-vive-train

Tout récemment, le collectif pour le renouveau de l’étoile de Veynes a également lancé une pétition que nous vous invitons à signer et à partager massivement.

Face à ces nouvelles menaces de fermeture, nous devons réagir vite, montrer que nous sommes attachés à cette ligne et qu’elle est porteuse d’avenir. Aussi, l’AGV propose une Assemblée Générale extraordinaire

Samedi 5 novembre à 14h30 à Lus la Croix-Haute (salle polyvalente)

Cette réunion est ouverte aux élus, associations, syndicats, citoyens qui veulent agir dans le temps court qui est devant nous pour que la région Auvergne-Rhône-Alpes prenne la décision de maintenir les services ferroviaires entre Grenoble et Gap en 2017 et de les développer les années suivantes. Nous évoquerons la création d’un collectif pour faire connaitre nos arguments le plus largement possible et nous déciderons des actions à venir.

Parlez-en autour de vous. Venez avec vos amis, vos voisins. Plus nous serons nombreux, plus notre mobilisation aura de portée auprès des  élus régionaux.

Bien cordialement

Robert Cuchet

Président AGV

Anton join the group !

Anton vient à son tour de rejoindre le site de Ma chère auto et son groupe Trièvois

Le pauvre garçon espère la mise en place prochainement d’une voiture d’autopartage à Mens, puisque son vieux père est trop radin pour lui en offrir une…

Pour rejoindre à votre tour ces pionniers, il faut d’abord s’inscrire sur le site : http://machereauto.com/inscription/

Puis adhérer au groupe lui même : http://www.machereauto.com/groupes/trieves/members/

Hebergeur d'image

IN THE GROUPE TRIEVES !!!

Piolle matraquant la culture…

Hebergeur d'image

On se rappelle de la dernière Piollennerie…

Hebergeur d'image

Ce qui circule sur internet…

http://www.placegrenet.fr/2016/06/29/fermetures-de-bibliotheques-a-grenoble-premol-alliance-hauquelin-entrent-resistance/95051

 

Le Pellet cyclo tour

Image de prévisualisation YouTube

On avait parlé du PELLET CYCLO TOUR en Matheysine du 11 juin 2016.

Petit compte rendu…

Les cyclistes se sont donné rendez-vous samedi dernier à l’usine de production des poêles à granulés HOBEN pour découvrir et défendre les avantages de ce combustible d’avenir, à la fois local, économique et écologique. Ce tour était la huitième étape du Pellet Cyclo Tour, un « tour de France » du granulé de bois, organisé par l’association Propellet pour montrer le caractère local du granulé de bois, dont la consommation se fait souvent à seulement quelques kms de l’usine de production.

Avec pour slogan « je carbure au granulés de bois », les cyclistes ont donc fait le tour du Senepy, en visitant deux installations chauffées au granulés de bois. La première était une maison neuve (RT 2012) se chauffant quasiment exclusivement grâce à un poêle à granulés, avec une consommation de seulement une demi tonne de granulés, soit seulement 175€ par an ! La seconde était une maison en rénovation, chauffée par une chaudière à granulés. Installée en simple remplacement d’une chaudière fioul, elle assure tous les besoins de la maison. Les cyclistes ont pu assister à la livraison du silo (5 tonnes), par le camion souffleur de l’entreprise DARIER, qui distribue les granulés en sac et en vrac sur le plateau Matheysin.

La preuve en pédales que tous les acteurs existent pour proposer le granulé de bois et les appareils pour le brûler pour faire à la fois un geste pour la planète et pour son portefeuille. Pas de doute que la preuve par l’exemple aura fait des émules et que l’année prochaine d’autres encore « carbureront au granulé de bois ».

HOBEN, le poêle à granulés fabriqué à deux pas de chez vous

Les poêles à granulés HOBEN sont conçus et fabriqués en Rhône-Alpes, des corps de chauffe à l’électronique. Seul fabricant français de poêle à granulés d’envergure parmi pléthore de fabricants italiens, l’entreprise propose des appareils d’excellente facture, réalisés avec des composants faits pour durer. Pionniers sur la technologie (pour la consommation de granulés ou l’autonomie en électricité par exemple), les poêles sont également pensés pour l’utilisateur, avec une très grande qualité de silence, une belle flamme et une programmation très simple à prendre en main.

Il est possible de visiter l’usine à La Mure pour venir découvrir cette production unique en France.

http://poeles-hoben.fr/createur-de-poeles-a-granules.html

12345...29



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces