• Accueil
  • > Recherche : the dodiblog

Résultat pour la recherche 'the dodiblog'

Page 3 sur 29

Voyage d’étude au Bhoutan

Un mail envoyé à Madame Marina Girod de l’Ain, adjointe au maire de Grenoble :

http://www.grenoble.fr/124-marina-girod-de-l-ain.htm

——————————

Bonjour
 En parcourant le compte rendu du conseil municipal de la ville de Grenoble du 27 avril 2015, j’ai lu que vous alliez participer du 1er au 18 novembre 2015 à un voyage d’étude au Bhoutan sur le thème :   » Repenser la richesse « .
J’ai pu également visionner les débats à ce propos sur la video suivante, à partir de  5h42 :
Image de prévisualisation YouTube
Ceux çi font apparaître l’existence d’un préséminaire en Savoie.
Une rapide recherche sur internet m’a permis de voir que se tenait une conférence internationale sur le « Bonheur National Brut » à Paro au Bhoutan du 4 au 6 novembre de 8h30 à 17h : http://www.bhutanstudies.org.bt/
Soucieux du bon usage des deniers publiques, j’aimerais avoir communication du budget total de ces frais de mission, incluant le préséminaire en Savoie, le voyage en avion au Bhoutan, les transport locaux, l’hébergement et la restauration. Quels sont les financeurs de ce voyage et dans quelle proportion ?
J’aimerais également connaître le programme détaillé de votre séjour ainsi que celui du pré-séminaire. Des interventions de votre part sont elles prévues au programme ?
Dernière question : le bilan carbone de ce voyage a t’il été évalué ?
 Bien cordialement
Olivier Dodinot
Affaire à suivre.

Chemins des Huguenots : étape Mens – Saint Jean d’Hérans

Hebergeur d'image

On se rappelle la réunion d’information à propos du chemin Sur les Pas des Huguenots

Image de prévisualisation YouTube

Vidéo : on clique

Voir aussi : http://www.surlespasdeshuguenots.eu/actualites.htm#137

Aujourd’hui présentation de l’étape Mens – Saint Jean d’Hérans :

http://www.surlespasdeshuguenots.eu/Sentiersitra2/mens—st-jean-d-herans.htm?id=12&&Langue=1&HTMLPage=/etapes/etapes-francaises.htm

Ci dessous, le descriptif officiel du site des sentiers, agrémenté de quelques disgressions dodiblogienne…

L’itinéraire suit le balisage jaune du sentier de pays.

Ne pas manquer de passer par les halles de Mens, reconstruites en 1841.

Image de prévisualisation YouTube

Vidéo : on clique

http://www.isere-tourisme.com/patrimoine-culturel/halle-de-mens

Petite soif : une halte au café des sports s’impose !

Image de prévisualisation YouTube

 Vidéo : on clique

Petite faim : mangez quelques bouffettes

THE bouffette !!!.jpg

http://www.la-bouffette.com/bouffette.html

En partant du village de Mens, traverser le bourg en empruntant la rue Louis Rippert, direction Saint Sébastien.

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Suivre la route départementale sur 500m et passer au lieu-dit la Croix. Prendre à gauche sur environ 500 mètres

 Hebergeur d'image

Au Pont de Coulagnon, prendre à gauche en suivant les panneaux du sentier de petite randonnée (PDIPR) direction Saint Jean d’Hérans. 

Hebergeur d'image

En continuant tout droit sur 50 mètres, juste après le ralentisseur, vous serez au merveilleux gite « La petite grange »

Image de prévisualisation YouTube

Vidéo : on clique

http://lapetitemaison.unblog.fr/

 
Passer le lieu-dit “ Pierre Longue ”, traverser le Ruisseau de l’Hôte. 

Hebergeur d'image

 Au lieu-dit “ Doya ”, garder la gauche sur une route carrossable. 
Hebergeur d'image
Envie d’un fromage de chèvre ? 
Hebergeur d'image
A la patte d’oie, on prend à droite
Hebergeur d'image
Au lieu-dit “ Les Granges des Vénos ”, prendre le chemin de droite qui monte.

Hebergeur d'image

 Passer le lieu-dit “ La Pigne ” et poursuivre toujours sur le même chemin qui monte en sous-bois jusqu’au col qui culmine à environ 1050m d’altitude.
Içi raccourçi en allant tout droit.

Hebergeur d'image

 Petit bug au bois de Rouveyre : le panneau indique à droite mais le balisage jaune est sur le chemin de droite.

Hebergeur d'image

Non, à droite Thomas !

Hebergeur d'image

Etrange atmosphère…

Hebergeur d'image

Redescendre ensuite, toujours en sous-bois, en gardant le balisage jaune du sentier de petite randonnée. Continuer maintenant en zone cultivée. 

Au croisement au lieu-dit “ Bongarrat ”, prendre à gauche, puis entrer dans le village de Saint-Jean-d’Hérans. 

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

 Saint-Jean-d’Hérans

Hebergeur d'image

Canton par canton

Hebergeur d'image

On résume : la nouvelle loi sur les conseils généraux a redécoupé les cantons au détriment des zones rurales.

Le Trièves avait 3 conseillers généraux pour les cantons de Clelles, Mens et Monestier de Clermont.

La Matheysine en avait également 3 pour les cantons de Corps, La Mure et du Valbonnais.

3 + 3 = 6

Le nouveau canton Trièves – Matheysine n’aura plus que 2 conseillers départementaux et 2 remplaçants.

Curieux, le Dodiblog s’en enquis de savoir de quels anciens cantons étaient originaires les candidats titulaires et remplaçants des 4 listes en présence (Socialiste, Rassemblement, UMP-UDI, FN)

 

TRIEVES : 8

CANTON DE CLELLES : 5

Socialiste : Remplaçant Michel Picot, maire de Lalley.

Rassemblement : Titulaire Guillaume Gontard, Remplaçant Yann Souriau, maire de Chichilianne.

UMP-UDI : Remplaçante Marie Claire Terrier, maire de Clelles.

FN : Titulaire Benjamin Aubernon

CANTON DE MENS : 1

Rassemblement : Remplaçante Katia Bacher

CANTON DE MONESTIER DE CLERMONT : 2

Socialiste : Titulaire Chrystel Riondet, 1ére adjointe à Monestier de Clermont

UMP-UDI : Titulaire Frédérique Puissat, conseillère générale sortante, maire de Chateau Bernard

 

MATHEYSINE : 8

Canton de Corps : 1

UMP-UDI : Titulaire Fabien Mulyk, conseiller général sortant, maire de Corps.

Canton de la Mure : 7

Socialiste : Charles Galvin, conseiller général sortant, Remplaçante Coraline Saurat, suppléante du conseiller général sortant.

Rassemblement : Titulaire Gaelle Garibaldi, conseillère municipale à Notre Dame de Vaux

UMP-UDI : Remplaçant Fabrice Marchiol, maire de la Mure, conseiller régional.

FN : Titulaire Alison Olagnon, Remplaçant : Cédric Champollion, Ornella Olagnon

Canton de Valbonnais : 0

Les socialistes démarrent

Hebergeur d'image

Il y a quelques jours le Dodiblog vous annonçait l’inertie socialiste sur internet pour la campagne des départementales en Trièves – Matheysine

Départementales : la campagne en Trièves Matheysine.

Ce fut un peu « Diesel » mais ils viennent de démarrer avec un compte Facebook ouvert aujourd’hui et 21 supporters. Même que Marie No Battistel, not’ députée les soutient !!!

https://www.facebook.com/pages/Construire-ensemble-Matheysine-Tri%C3%A8ves/788958241180425?notif_t=fbpage_fan_invite

Le duo UMP – UDI Puissat – Mulyk caracole en tête avec 167 supporters :

https://www.facebook.com/pages/Fr%C3%A9d%C3%A9rique-Puissat-Fabien-Mulyk-Marie-Claire-Terrier-et-Fabrice-Marchiol/717155541731050?fref=nf

Le rassemblement Citoyen en est à 99 supporters.

https://www.facebook.com/rassemblementmatheysinetrieves

Benjamin Aubernon du Front National a indiqué qu’il ne ferait pas campagne sur Internet.

Réseau Citoyen en Trièves -Matheysine

Hebergeur d'image

On avait déjà annoncé les candidats UMP – UDI : REcap info

Et ceux du FN : Marine a ses candidats !

Voici maintenant ceux du rassemblement Citoyen : http://www.lerassemblement-isere.fr/tag/guillaume-gontard/

Beaucoup de sympathie et de respect pour Guillaume Gontard. Mais l’union des Verts, des Mélenchonistes du Front de Gauche, du Forum Social des Quartiers Populaires… (http://fsqp.fr/) et du réseau Citoyen Piolliste, ça fleure trop la gauche de la gauche Che Guevariste !  Donc strictement impossible de glisser un pareil bulletin dans l’urne pour un centriste tremblotant !

On note qu’il y a un candidat titulaire pour le Trièves et la Matheysine mais que les 2 suppléants sont Trièvois.

Plus sur le réseau citoyen : http://www.lerassemblement-isere.fr/qui-sommes-nous/

 

La ville de Grenoble et le jeu des 7 familles

Hebergeur d'image

Le compte rendu de février de ma copine Marie Claire, une centriste Grenobloise, bien au fait de la politique de la municipalité Piolle.

—————–

A peine élus les nouveaux membres du Conseil Municipal avec la bénédiction de notre maire (l’évangile l’ inspire pour conduire notre ville, cf dernier Conseil Municipal du 26 janvier, intervention de Mr Chamussy ), ont recruté leur nouveaux cadres ! Madame Claire KIRKYACHARIAN, mère des enfants d’Avrilliers (membre de la liste d’Eric Piolle, co-fondateur d’Anticor ) place son compagnon comme directeur général des services. Yann Mongaburu, place un proche au cabinet du maire, tout comme Elisa Martin place le père de son enfant à la direction du cabinet du maire. Maryvone Boileau compagne de Vincent Comparat (cheville ouvrière de l’ADES qui dirige la ville), fait recruter sur la liste d’Eric Piolle la fille de son compagnon.

Ensuite s’en suit le grand ménage : Madame Elisa Martin convoque la directrice générale adjointe de la commission culture, sport, éducation, jeunesse Joëlle Chenet et lui signifie son congé par manque de feeling (propos véridique). Le DGS compagnon de Madame KirKyacharian, démis par la précédente majorité pour incompétence, arrive de nouveau en mairie avec l’intention déclarée de revenir pour faire le ménage (et se venger) et congédie sans préavis le directeur des ressources humaines, pour y mettre quelqu’un de proche. Idem pour le directeur de la questure, Nordine Lakhal, personne intègre et compétente, congédié du jour au lendemain pour incompatibilité d’’humeur du DGS. Mais c’est sans compter la défense de son avocate épouse.  Xavier Denquin à la communication, contraint sous la pression de partir en négociant son départ (donc avec de l’argent public). Franck Trouilloux, directeur de la communication, remplacé par le « Séguela » du candidat Piolle, Erwan Lecoeur (lui a-t-il conseillé de s’acheter une rolex ? ).

Un syndicat maison (le 5e) composé d’agents proches de la majorité d’extrême gauche, vient d’être crée au sein de la ville. La majorité pourra avoir le soutien de ce syndicat…

Eric Piolle déclare sur le journal « Etudes »dirigés par des jésuites que l’évangile l’inspire pour gouverner la ville, souhaitons dans un esprit de cohérence avec leur maire que ses disciples mélénchonistes intégristes laïcards,  comme le souligne Matthieu Chamussy de l’opposition en conseil municipal, soient eux aussi inspirés par l’évangile…et que des miracles pourront :

-         Faire de Grenoble une ville propre, malgré un service de la propreté urbaine amputé de 50% de son budget.

-         Faire  revenir les musiciens de Louvre dont le budget a été supprimé totalement

-         Faire revenir le festival du cirque qui a s’est exilé à Voiron.

-         Faire revenir le passage du tour de France qui a été supprimé

-         Faire revenir les 3 jours de Grenoble qui ont été supprimés

-         Faire revenir le théâtre populaire parisien qui a été supprimé (à partir de la saison prochaine)

-         Faire revenir sur la décision de ne pas restaurer l’ancien musée de Grenoble qui se dégrade peu à peu.

-         Faire revenir sur la décision de l’adjointe à la culture Corinne Bernard, ancienne chef de Gare dans le Trièves, de considérer les tags comme des œuvres d’art urbaines et d’intérêt collectif.

-         Faire revenir sur la décision d’amputer sérieusement la subvention de Pays Ages association dont le but est d’aider les vieux migrants dans leur démarche et leur offrir un cadre convivial où se retrouver. Cette association s’est vue conseillée de diriger les nombreux utilisateurs vers deux autres associations, que l’extrême gauche gouvernant notre ville, noyaute. 

Marie Claire

Pour mémoire la première Chronique de Grenoble de Marie Claire

Bechamelle remet le couvert

On se souvient avec émotion de l’invitation de Jean Marc Rouillan en Décembre par l’assoc Béchamelle :

« !G.A.R.i! » – Jean Marc Rouillan -George Besse

Mémoire sélective…

 

Or je viens de recevoir le message suivant d’un lecteur assidu du Dodiblog :

« Je me permets d’attirer votre attention sur notre association préférée qui sévit à nouveau avec un cycle de conférences qui semble être tout à fait passionnant : résistance créative, imagination insurrectionnelle, permaculture sociale, nouvelles formes de désobéissance (dont la transformation de vélos), armée de clowns, actions confrontationnelles de masse, sorcières activistes et autre batailles de boules de neige contre des banquiers dans le cadre du réchauffement climatique…
Il ne faut pas peut être pas perdre l’occasion de montrer que le Trièves n’est pas en retard sur Grenoble en terme d’imagination (délire?)  bobo-écolo-alternativo-libertaire.
D’autant qu’il nous est annoncé « des terrains de lutte que nous pourrions ouvrir localement »… bientôt une ZAD devant le composteur de la place de la Halle?  ou une déambulation protestative de soutien aux opposants aux interdictions d’occupation illégale du domaine public? »

 

Voiçi donc le programme des réjouissances de Bechamelle pour le mois de Mars :

« Dans le cadre du cycle Béchamelle, conférence théâtrale « Nous n’avons jamais été là avant » le jeudi 5 mars à 20h au cinéma de Clelles par John Jordan, du Laboratoire d’Imagination Insurrectionnelle

Il s’agit d’un spectacle autobiographique explorant la question de la résistance créative face aux catastrophes en cours, notamment le changement climatique. Prix libre.

Suite à cette conférence, 2 jours d’atelier Art, Activisme et Permaculture les 7 et 8 mars avec John Jordan à Mens.

La permaculture sociale part d’une observation des écosystèmes pour construire des systèmes sociaux qui sont énergétiquement efficaces, résilients, d’une grande diversité et très productifs. Pendant cet atelier, nous explorerons comment cette approche peut enrichir nos stratégies de résistance créative et l’élaboration de nouvelles formes de désobéissance, dans le cadre des problématiques politiques qui nous concernent au niveau local. Prix libre.

Parmi les actions menées par le Laboratoire d’Imagination Insurrectionnelle (www.labofii.net) : transformation de vélos en machines de désobéissance pendant le sommet de l’ONU sur le climat à Copenhague, bataille de boule de neige contre les banquiers dans le centre financier de Londres… »

 

Et l’invitation qui va avec :

« Bonjour !

J’ai organisé la venue de John Jordan dans le Trièves pour une conférence et un atelier de 2 jours, dans l’idée que ça pourrait nous aider à construire une culture politique commune, et du coup à agir ensemble en étant plus efficaces, sur les terrains de lutte que nous partageons déjà ou ceux que nous pourrions ouvrir localement. J’espère que ce seront des moments enrichissants, et que nous serons nombreux/ses à en profiter ! Alors c’est super si vous faites tourner l’info parmi vos copains/ines.

Voici 2 mots sur pourquoi j’ai invité John Jordan : en lisant Les sentiers de l’utopie, j’avais été heureusement surprise par l’approche que les auteurs John et Isabelle avaient des différents lieux collectifs, par leur regard à la fois enthousiaste et critique. Vous pouvez voir en ligne le docu fictionnel qu’ils ont fait à partir de leur périple : http://www.dailymotion.com/video/xj0jfx_les-sentiers-de-l-utopie-1-2_lifestyle

Plus tard, j’ai rencontré John à la ZAD, qui participait à la construction du « black bloc sanitaire » à la Chataîgne, et nous avons poursuivi nos discussions depuis. J’ai trouvé super intéressant à la fois son parcours militant (au coeur de mouvements comme Reclaim the Streets, de la lutte contre l’extension de l’aéroport d’Heathrow, à la fondation de l’arméé des clowns en Angleterre…) et ses questionnements actuels sur les actions confrontationnelles de masse. J’ai aussi été intriguée, parce que ça n’est pas du tout ma vision de choses, par les liens que John construit entre militantisme et spiritualité, dans la lignée de la sorcière activiste Starhawk. Et je me suis sentie proche de la préoccupation concernant le réchauffement climatique, beaucoup plus présente en Angleterre qu’en France dans les mouvements anticapitalistes. Le spectacle et l’atelier parlent un peu de tout ça et je crois que ça peut nous donner à mouliner.

Allez, vous venez ? »

 

Chacun(e) jugera…

Voyages, voyages…

On le sait, les finances de la ville de Grenoble sont au plus mal. D’où les mesures d’économies drastiques qui s’imposent, notamment à l’égard des Musiciens du Louvre. Mais il ne faut pas que cela contraigne à la tristesse les élus municipaux.

Hebergeur d'image

On apprend ainsi avec plaisir que Yann Mongaburu, le sympathique président de la SMTC, s’offre une petite escapade à Istanbul en Turquie pour participer  un colloque à Istanbul en Turquie, sur la coopération pour le développement et l’amélioration des transports urbains.

http://www.afd.fr/home/pays/mediterranee-et-moyen-orient/geo/turquie

Hebergeur d'image

En Octobre, c’était Corinne Bernard, adjointe aux cultures, qui prenait la tête d’une délégation de 5 joyeux Grenoblois, pour un voyage d’étude à Ouagadougou.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10203965016059005&set=p.10203965016059005&type=1&theater

Euh, ils y sont allés en train nos élus verts ? On peut connaître le prix du billet ?

Plus sur nos joyeux drilles : eric piolle, elisa martin, corinne bernard, yann mongaburu, Lucille Lheureux, musiciens du louvre, marc minkowski

Yann Mongaburu => Cause toujours…  => Hector Delta & Mairie de Grenoble

Corinne Bernard => Faites ce que je dis, pas ce que je fais…

Collecte

Monsieur,

Votre demande de collecte de site web http://dodiblog.unblog.fr a bien été reçue par le service du Dépôt légal numérique de la BnF. Comme votre site répond aux critères juridiques du dépôt légal confié à la BnF, il sera archivé dans le cadre de la collecte d’urgence mise en place après l’attentat qui a touché la rédaction de Charlie Hebdo. Cependant, la Bibliothèque ne peut garantir l’exhaustivité ni la qualité de la collecte compte tenu des difficultés techniques qui pourraient se présenter. Après collecte, la capture du site sera consultable dans les collections des archives de l’internet, accessibles dans les salles de recherche de la BnF et des bibliothèques partenaires en région.

Je vous invite à consulter le site de la BnF et le Titre III du Code du patrimoine pour en savoir plus sur le dépôt légal de l’internet et reste à votre disposition pour toute information complémentaire.

Avec mes meilleures salutations,

Annick L.
Chargée de collections pour le Dépôt légal numérique
Département du Dépôt légal
Bibliothèque nationale de France
http://www.bnf.fr
Téléphone direct 33 1 53 79 40 27

Sus à Grenoble !

Hebergeur d'image

Ca y est, c’est officiel le Dodiblog, trouvant les frontières du Trièves un peu étroites, se veut maintenant Grenoblo – Trièvo – Matheysin. Comme l’annonce désormais fièrement son en-tête. L’influence de l’ainé parti poursuivre ses études à Grenoble peut être ? On passe de l’info de chef lieu de canton à celle de la préfecture, capitale des Alpes. Mais qu’on se rassure, on oubliera pas le Trièves, son petit vin de Prébois, ses bouffettes et ses campagnes électorales…

La section Grenobloise : http://dodiblog.unblog.fr/category/politique-grenobloise/

La section Matheysine : http://dodiblog.unblog.fr/category/matheysine/

La section Trièvoise : http://dodiblog.unblog.fr/category/trieves/

12345...29



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces