• Accueil
  • > Recherche : trieve mai 2015 mens

Résultat pour la recherche 'trieve mai 2015 mens'

François Girardet

girardet

On continue la présentation des candidats de la liste « Mens Préservons Innovons » avec François Girardet.

JE SUIS
70 ans, né à Etival dans les Vosges. J’habite à Mens Rue Louis Rippert. Divorcé, j’ai eu deux enfants.
;MON PARCOURS
Etudes aux Beaux-Arts de Nancy 1966 à 1969.
Installé dans le Trièves depuis 1976,  d’abord en ferronnerie d’art, reconverti en 1981 dans la céramique (potier) jusqu’à ma retraite en 2015. Inscrit à La Maison des Artistes à Paris.
Passionné par la restauration de maison anciennes de caractère, j’ai habité dans plusieurs villages du Trièves.
.MES MOTIVATIONS POUR ME LANCER DANS LES MUNICIPALES
Impliqué depuis de nombreuses années dans plusieurs associations artistiques (Sous les Tilleuls, Alchimie Céramique, Mens Alors), j’ai organisé plusieurs foires et expositions de potiers.  Durant mon exercice de président de l’office de tourisme de Mens en 2009, j’ai soutenu la continuation de la foire bio. Dernièrement j’ai conçu et organisé bénévolement les “Peintures sur la Mairie” que nous avons exécutée à trois Nicole Miard, Pascale Riccoboni et moi.
.LES DOMAINES DANS LESQUELS JE SOUHAITE M’INVESTIR EN TANT QU’ELU
QUELLE ACTION DANS CE DOMAINE ME PARAIT PRIORITAIRE
Je suis motivé pour développer « L’art et la culture » en aidant le Musée, les expos, la bibliothèque, et tout ce qui a trait à l’art comme, Mens-Alors et les associations qui organisent des manifestations culturelles.
L’art et la culture rejoignent bien évidemment le tourisme !!! J’encouragerai le développement du site internet de la ville de Mens, pour le rendre plus attractif aux touristes.
Enfin je soutiendrai le projet de plan d’eau que j’avais présenté en 2009 lors de ma présidence de l’OT de MENS.

Mens à l’affiche !

Ce texte sera intégré à un rapport que je remettrai au Parc Régional du Pilat portant d’une part sur le coût de la voiture, d’autre part sur l’autopartage, majoritairement sur l’expérience d’autopartage entre particuliers sur l’agglomération de Clermont-Ferrand et l’Ouest Rhodanien, que j’accompagne.

2.2 Eléments sur d’autres territoires

2.2.1. Mens (Isère)

Contexte

Mens est une commune de 1 500 habitants, située en zone de moyenne montagne (Trièves), à 55 km au sud de Grenoble.

Le projet d’autopartage a pu voir le jour et évoluer grâce au fort investissement d’un habitant, Olivier DODINOT.

Les premières discussions relatives à l’autopartage ont démarré vers 2009.

2011-2015 : location entre particuliers via internet

L’autopartage s’est concrétisé en 2011 sous forme de location entre particuliers, via le site internet CitizenCar. Il a continué avec le rachat de CitizenCar par son concurrent Buzzcar, en 2013. Le rachat de Buzzcar par un autre concurrent, Drivy, en 2015, a eu pour conséquence la mise en place de conditions d’utilisation plus rigides, qui ont découragé plusieurs propriétaires et locataires.

De 2011 à 2015, jusqu’à 10 véhicules ont été proposés en location par des habitants, principalement des couples ayant deux voitures, dont l’une au moins sous-utilisée. Le prix de location était en moyenne de 0,30 €/km, essence comprise. Quelque 15 utilisateurs ont fait au total 85 locations. Grâce à ce système, un couple a pu fonctionner avec 1 voiture au lieu de 2 et une personne a pu se passer de voiture.

2016-2018 : réorientation du projet

En 2016, il a été décidé de changer d’opérateur. Le choix s’est porté sur Koolicar. Fin 2016, une petite voiture a été équipée d’un boîtier. Malheureusement, la dynamique qui s’était installée jusqu’en 2015 avait disparu et aucune location n’a été enregistrée en 6 mois.

Des réflexions ont alors été menées afin de trouver une nouvelle solution. L’autopartage entre particuliers a été envisagé.

2019 : service d’autopartage via Citiz Alpes Loire

Finalement, il a été décidé de s’orienter vers un service d’autopartage rattaché à Citiz Alpes Loire. Cette société coopérative avait déjà été approchée quelques années plus tôt mais, à l’époque, le potentiel semblait insuffisant pour développer un tel service sur une commune de la taille de Mens.

Le service a pu se mettre en place grâce à l’engagement d’acteurs souscrivant des parts sociales et de personnes s’engageant de manière informelle, dans un sondage, sur un kilométrage annuel de location (l’équilibre économique du service était estimé à 12 000 km par an).

Deux véhicules ont été acquis, l’un par Olivier DODINOT lui-même (Dacia Sandero), l’autre grâce à la souscription de parts sociales par des acteurs locaux, principalement des particuliers mais aussi la commune de Mens et la Communauté de communes (Renault Kangoo).

Citiz a choisi d’appliquer à ces véhicules les tarifs des petits véhicules, soit 2 €/h (plafonné à 20 € par jour), 1 €/h le week-end, 0,37 €/km pour les 100 premiers km, 0,19 €/km à partir du 101e km. Le service a été inauguré le 22 septembre 2019 et la première location du Kangoo a eu lieu 2 jours plus tard. La Dacia Sandero sera pour sa part livrée en novembre.

Les souscripteurs de parts sociales bénéficient de l’inscription gratuite à Citiz (présent dans plus de 100 communes) et de tarifs avantageux sur les abonnements.

Plus d’infos sur le blog d’Olivier DODINOT (dodiblog.unblog.fr/category/trieves-covoiturage) et sur le site de Citiz Alpes Loire (alpes-loire.citiz.coop).

Cordialement.

Bruno CORDIER

ADETEC – Bureau d’Etudes en Transports et Déplacements

86 quai Féron – 63150 La Bourboule

bcordier.adetec@orange.fr

04 73 65 94 24

www.adetec-deplacements.com

 

Autochtone

Hebergeur d'image

Jadis, l’Onchette constituait une bonne partie de l’encépagement du vignoble du Trièves, du Beaumont et du Valbonnais où l’on retrouve encore quelques souches centenaires. En 2009, l’association Vignes et Vignerons du Trièves se lançait dans une démarche de reclassement au catalogue national des variétés de vignes cultivées en France de ce cépage. Le protocole expérimental a duré 8 ans. Les greffons d’Onchette furent prélevés au conservatoire de l’INRA du Domaine Vassal à Marseillan. Les plants ont été mis en terre dans deux parcelles différentes, une à Prébois et l’autre à Mens. En 2013, nous récoltions les premiers raisins et jusqu’à la vendange 2015 nous avons vinifié l’Onchette à part afin d’analyser son potentiel aromatique et organoleptique. Il s’agissait bien sûr de micro-vinification souvent difficiles à mener à bien. En septembre 2015, la commission du CTPS, venue à Prébois pour l’occasion, donnait un avis favorable au reclassement et la phase administrative finale s’engageait. C’est en avril 2017, que nous avons enfin eu la bonne nouvelle : la culture de l’Onchette était à nouveau autorisée en France…. Aujourd’hui, j’ai le privilège et l’honneur de pouvoir vous proposer en exclusivité la mini-cuvée 2015 d’Onchette baptisée « Autochtone ».

Ce protocole de reclassement incluait la plantation d’autres variétés de vigne d’aptitudes culturales diverses et connues dans le but de comparer et d’établir celles de l’Onchette. Nous avons ainsi planté du Persan, de la Douce noire, du Joubertin, du Durif, du Gamaret, etc. Nous avons pu créer ainsi un véritable conservatoire de cépages de l’arc alpin et je peux aujourd’hui vous proposer également un assemblage de Persan et Gamaret issu des vendanges 2015 et baptisé « Conservatoire ».

Pour plus de détails sur les cépages : http://vignerons-trieves.com/les-cultures/vignes/les-cepages/

Autochtone :  Couleur assez soutenue, robe framboise, reflet fauve et mauve. Approche tourbée et réduction empyreumatique, évolution bouquetée et épicée. Bouche nerveuse, structure patinée, tanins secs. *

Conservatoire : Couleur soutenue, robe rubis, reflet acajou. Boisage fondu, expression intense et capiteuse, fruit épuré, notes fleuries et empyreumatiques. Bouche fluide et élégante, précision minérale et légèreté de structure. *

*dégustation du 24 mai 2017 faite par Olivier Turlais.

Bien cordialement,

Samuel Delus

Borne de recharge Mensoise

L’envoyé spécial du Dodiblog, accompagné de son photographe, a voulu tester la nouvelle borne de recharge pour véhicules électriques installée à Mens à l’initiative du SEDI (Syndicat des Energies de l’Isère) : http://sedi.fr/bornes-de-recharge-pour-vehicules-electriques/

Hebergeur d'image

En route pour le Pré Colombon

Hebergeur d'image

Arrivée devant la magnifique borne

Hebergeur d'image

Passages répétés de la carte magnétique préalablement acheté et lesté de quelques euros. Caramba, ça ne marche pas.

Hebergeur d'image

On appelle le service de secours. La vitesse de connection de la borne semble fort lente mais au bout de quelques essais supplémentaires…

Hebergeur d'image

La trappe ou se situe la prise finit par s’ouvrir. Et là, de nouveau Caramba ! La prise est de « type 2″ alors que celle de ma Zoé première génération est de « type 3″.

Explication : notre beau pays la France a voulu imposer sa norme au reste de l’univers, au début du déploiement des bornes de recharge.

http://www.automobile-propre.com/prise-de-type-3-et-si-arretait-les-frais/

Le reste du monde n’ayant pas suivi, notre belle patrie s’est donc décidé humblement à basculer en type 2 à partir de 2015. Tant pis pour les acheteurs de voitures de première génération, qui n’ont qu’à acheter une adaptateur !

http://www.avere-france.org/Site/Article/?article_id=6342

Bon, trêve de pleurnicherie, la « capitale historique du Trièves » est tout de même équipée d’une borne, certes encore un peu balbutiante, mais tout de même opérationnelle pour les véhicules électriques de nouvelle génération. Une incitation pour les habitants, un bon point pour le tourisme local. L’avenir est en marche…

Plus : https://fr.chargemap.com/

Rochassac

Bonjour à tous,

Depuis avril 2015, l’Association comptabilise 278 adhérents. Nous avons obtenu des subventions de la part de la Mairie de Saint Baudille et Pipet, Mens, Cornillon en Trièves, Saint Jean d’Hérans, Saint Sébastien, Cordéac, ainsi que du Conseil départemental de l’Isère, du Crédit agricole sud Rhône Alpes, du crédit mutuelle et de Groupama. Certaines entreprises du Trièves nous ont fait don de divers matériaux.

Le coût des travaux s’élève environ à 15000 euros avec l’aménagement intérieur. A ce jour, il nous manque encore de la trésorerie afin de pouvoir faire l’aménagement intérieur (matelas, poêle à bois etc..), nous constituons un dossier avec l’aide du crédit agricole pour une subvention auprès de la « Fondation Pays de France » ce dossier doit être constitué fin juin, la commission aura lieu en septembre 2016, à suivre…

Nous remercions les adhérents, les collectivités et les entreprises qui ont contribué à la réussite de ce beau projet. Ainsi que les nombreuses personnes qui se joignent à l’équipe de bénévoles, jeunes et moins jeunes chacun amène son aide, sa contribution.

Les travaux  ont débutés le jeudi 5 mai 2016 pour la  démolition du refuge, samedi 14 mai l’héliportage si le temps le permet  et ensuite la reconstruction.

En pièce jointe une des dernière photo du refuge avec de  magnifiques jonquilles….  cette photo nous montre bien qu’il avait besoin d’un petit coup de neuf mais il avait du charme ….

Vous pouvez consulter le site internet

 www.association-rochassac.fr

Toute l’Equipe de ROCHASSAC

Noel à Mens

Hebergeur d'image

SAMEDI 12 DECEMBRE 2015

PARADE NOCTURNE AVEC LE PERE NOEL et en MUSIQUE !

17h00 : CONCERT de NOELpour les enfants et les parents au Temple, organisé par « Musique en Obiou »

18h30 : RENDEZ-VOUS A LA POSTE DE MENS

*Parade de la rue Senebier jusqu’à la Halle de Mens

Les enfants porteront un photophore de leur fabrication ou fourni par l’association « TRIEVES VILLAGES »

*Calèche du Père Noël accompagnée par la fanfare  «Opus News »

*Arrêts musicaux devant quelques commerces et fontaines

*Photos à la cabane du Père Noël Place de la mairie

*Arbre de Noël : Surprise pour chaque enfant

19h45 : MOMENT CONVIVIAL SOUS LA HALLE

*Apéritif  dînatoire avec boissons chaudes

**********

DIMANCHE 13 DECEMBRE 10h-18h

MARCHE DE NOEL A LA HALLE

*Nombreux exposants de produits du terroir et artisanat local

*Animation musicale et danses folkloriques par « Dansons en Trièves »

*Petite restauration

VENEZ TOUS FAIRE LA FETE ET REVER EN MUSIQUE !

Evénement organisé par « TRIEVES VILLAGES », la Municipalité de Mens et des associations

Soif de bougeotte

Hebergeur d'image

 Vu aujourd’hui à Mens au garage ex-Richard. Apparemment les propriétaires de ce Snoopy ont pas mal roulé leur bosse du coté de l’Amérique du sud…

Hebergeur d'image

Welcome dans le Trièves. C’est un peu moins exotique mais c’est beaucoup plus près !

Plus : http://www.soifdebougeotte.com/

https://www.facebook.com/soif.debougeotte

 

La France ? Non merci !

Image de prévisualisation YouTube

J’ai suivi avec intérêt l’initiative d’habitants de Mens et du Trièves souhaitant accueillir quelques familles de réfugiés => Réfugiés, MENS TERRE D’ACCUEIL !

Mais la lecture d’un article du NouvelObs montre que la plupart d’entre eux n’ont aucune envie de venir dans notre belle  »patrie des droits de l’homme », vieux pays dépressif, paperassier et sans perspectives d’emplois. On les comprend !

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/migrants/20150923.OBS6359/migrants-venir-en-france-mais-pour-vivre-ou-dehors-sans-nourriture-sans-vetements.html

Il y a donc fort à parier qu’un simple coup d’œil sur la carte suffira à dissuader les plus intrépides à venir jusque dans le Trièves. Mais la démarche reste louable et il ne faut jamais dire jamais !

Vieux souvenir : j’avais déjà ressenti cette indifférence, ce presque léger mépris pour la France, en Arménie après le tremblement de terre de 1988. Tous rêvaient d’Amérique, personne ne parlait de l’hexagone.

Denise et Marco

Hebergeur d'image

Projection d’un film documentaire à la salle de cinéma de Clelles

le samedi 19 septembre 2015 à 20h

« Denise et Marco »

un film de Frederika Smetana et Natacha Boutkevitch

séance organisée dans le cadre des Journées du Patrimoine

en collaboration avec la Communauté de communes du Trièves, « l’Ecran vagabond du Trièves»,

« Hôtel Europa/ Golem théâtre » et « Du bruit dans l’image »

 

à partir de 10 ans.

Participation aux frais : 5 €

Le film sera suivi d’un débat avec Frederika Smetana, Natacha Boutkevitch et Claude Collin, auteur d’une biographie de Marco Lipszyc publiée par le Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère.

Contact pour plus d’informations : contact@hoteleuropa.fr/ 06 89 20 86 17.     

——————-

En 1940, Denise, ma grand-mère, rencontre Marco. Elle est  la 4ème fille d’un couple d’instituteurs protestants originaires  du Trièves. Mordka Wolf Lipszyc  est un juif polonais né à Lodz, une  ville cosmopolite, dans une famille plutôt nantie. A cause de l’antisémitisme  en Pologne, il poursuit ses études en Tchécoslovaquie. Mais c’est aussi un  militant, et après un séjour en prison, il quitte la Pologne pour la France. Peu avant sa  mort, Denise m’a confié des archives qui dormaient depuis 70 ans dans le  grenier de la mémoire familiale, et j’ai eu envie de partir à la recherche de  mon grand père, sur lequel on savait si peu de choses… « Denise et Marco » retrace le parcours d’un jeune  Européen idéaliste et cosmopolite devenu l’un des chefs de la Résistance en  Isère, dernière étape d’une vie qui ressemble à un roman d’aventure.

                                                                                 F. Smetana

Ecrit par F. Smetana avec la complicité de M. Laznovsky. Réalisation  et montage :Frederika Smetana et Natacha  Boutkevitch. Musique :  Gilbert Gandil. Dessins guerre d’Espagne: Paat Marcador. Avec les voix de : Pierre David-Cavaz,  Philippe Vincenot, Jacques Pabst, Ienisseï Teicher, Magdalena Platzova. Postproduction : Les 7 Portes (Marseille). Images et  documents d’archives : archives  familiales, Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère, Musée  dauphinois, Archives départementales de l’Isère, Archives Nationales du film  de Prague, Archives nationales du film de Pologne. /durée : 34mn

 

Avec le  soutien de :la Région   Rhône-Alpes et de la  DRAC (appel à projet Mémoires du XXème siècle),

le Conseil  général de l’Isère (Mémoire et Droits de l’Homme),

la Communauté  de communes du Trièves, 

l’ONAC 38,  

le  Ministère de la Culture-Réserve parlementaire M.N. Battistel,

la commune  de Mens.

Sondage voitures électriques

Hebergeur d'image

Envoyé: jeudi 10 septembre 2015 à  19:11
De: « Olivier Dodinot » <ododinot@gmail.com>
 Objet: Voitures électriques

Bonjour

Je vous ai inscrit après acceptation de votre part sur le site ChargeMap qui recense les lieux possédant une borne de recharge pour voitures électriques : http://fr.chargemap.com/

En tapant « Mens » dans la zone de recherche, vous verrez qu’il y a 46 propositions dans un rayon de 25 km. On est battu d’une courte tête par Grenoble (47 propositions). Un petit coup de pub gratuit pour tourisme dans le Trièves, dans un domaine encore confidentiel mais qui se développe à  grande vitesse : http://www.automobile-propre.com/dossiers/voitures-electriques/chiffres-vente-immatriculations-france/#Evolution_des_immatriculations_de_voitures_electriques_en_France

Une question : avez vous été contacté cette saison pour la recharge d’une voiture électrique ? J’envoi ce mail à  tous les propriétaires de point de recharge pour faire la synthése.

Une autre piste : un site Grenoblois recense maintenant les bornes de recharge pour vélos électriques : https://www.ebikemaps.com/

Bien cordialement

Olivier Dodinot

——————-

Bonjour,
je n’ai eu de demande que pour des vtt à assistance électrique car on travaille en partenariat avec Grillet sports à Gresse mais aucune voiture .. Pour l’instant.
Merci.

M.

——————-

Bonjour Olivier,
Merci pour votre travail. De notre côté, aucun contact pris à ce sujet durant l’été. Laissons donc du temps au temps, comme disait l’autre.
Bonne soirée,
A.
——————-
Bonsoir Olivier,
J’ai eût une i3 dimanche soir, le monsieur faisait Heidenberg->Nice en se basant essentiellement sur les bornes de supermarché et Renault. Il prend le chemin des écoliers pour faire son parcours et visite pas mal les alentours. Avant de venir chez moi, il est passé par le col de la croix de fer… pas vraiment le plus direct.
Le lendemain, il partait sur Manosque avec arrêt à Gap et ses environs.J’ai aussi eût une zoe quelques semaines plus tôt
Il y avait une zoe derrière moi à 13h30 qui venait de Mens et qui a tourné vers Cornillon.Ca bouge de plus en plus avec les voitures électriques, malheureusement ( et heureusement pour le tourisme)nous ne sommes pas dans les grands axes du projet corry-door.A bientôt
J.
A suivre…
123



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces