• Accueil
  • > Recherche : trieves gite

Résultat pour la recherche 'trieves gite'

Page 4 sur 6

Comité d’Expansion du Trièves : l’oraison funébre

Comité d'Expansion du Trièves : l'oraison funébre dans Trièves: politique locale enterrement0012

Ainsi le Comité d’Expansion du Trièves (CET), placé en redressement judiciaire est mort. Disons le tout net, c’est une excellente nouvelle ! Le Trièves, 10 000 habitants comptait jusqu’il y a peu 3 communautés de communes (CDC), un syndicat d’aménagement (le SAT) et ledit CET. Un magnifique exemple de mille feuilles administratif et d’enchevètrement de compétences ! La récente fusion des CDC a permis de mettre un peu d’ordre dans tout cela en regroupant les CDC et le SAT.  La disparition du CET achève ce judicieux nettoyage de printemps.

Par ailleurs, le CET dont la vocation était, comme son nom l’indique, le développement économique ne laissera sans doute pas un souvenir impérissable. Bien peu d’artisans, de commerçants ou d’entrepreneurs se souviennent en avoir obtenu une aide quelconque. Mieux encore, cette magnifique coquille vide, grande dispensiaire de subventions et fonds publique, ne disposait même pas d’un site internet ce qui est un comble en 2013 !

La CDC du Trièves pourra reprendre cette compétence qui lui incombe d’ailleurs de manière obligatoire depuis la loi de juillet 2012 : http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070633&idArticle=LEGIARTI000022495423&dateTexte=20130509

Elle ne pourra pas faire plus mal que feu le CET dont on se demande d’ailleurs pourquoi il a survécu jusqu’en avril 2013 !

Mais le CET portait également notre radio locale, Radio Mont Aiguille qu’il serait fort regrettable de voir disparaitre. On y reviendra prochainement…

Forum tourisme

Forum tourisme dans Trièves tourisme eco

J’étais hier au forum des acteurs touristiques du Trièves qui s’est tenu au Percy sous l’égide de la CDC du Trièves. J’ai raté la matinée avec :

- Présentation du nouveau service tourisme de la CDC.

- Présentation de l’étude par le bureau d’étude Orgalis sur la promotion globale élargie avec le Vercors.

Il semble que ce dernier point ait relancé la guerre de tranchée qui dure maintenant depuis des décennies sur le positionnement et l’image du Trièves en matière de tourisme. En résumé, il existe plusieurs chapelles entre ceux qui souhaitent :

Vercors + Trièves

Vercors et Trièves

Trièves et Vercors

Trièves, Vercors

Trièves, Vercors

Trièves über alles

Trièves, Vercors, Oisans

etc, etc…

On distingue assez bien les différences d’approche en observant :

- le site du canton de Monestier de Clermont : http://vercors-trieves.fr/

- et celui de Clelles – Mens : http://www.trieves-tourisme.fr/

Bon, pour ma part, je considère que vendre notre petit gite Mensois (Pub : http://lapetitemaison.unblog.fr/) comme étant situé dans le Vercors serait un peu mensonger…

Mais en centriste prudent et gourmand, j’ai évité les moments de tension en faisant une arrivée stratégique et discréte au moment de l’excellent buffet de midi…

L’après midi, remarquable présentation par le même cabinet sur les possibilités qu’offre l’écourisme dans le Trièves. Rien à voir avec la piteuse présentation qu’on nous avait infligé en 2010 (=> Masturbation intellectuelle)

Quelques points que j’ai retenu :

- L’écotourisme au sens large, y compris les offres purement « marketing », représente 20% du tourisme mondial, en progression de 10 à 20% par an depuis 2004.

- Un profil assez « high tech » de la clientèle mais qui va en s’élargissant vers des classes plus modestes.

- Des offres entre 5 et 15% plus cher que le tourisme classique.

Quelques labels que je ne connaissais pas (en plus de Clé verte) :

- L’écolabel européen : http://www.ecolabels.fr/fr/espace-consommateurs/l-ecolabel-europeen-pour-un-tourisme-responsable

- Earth check : http://fr.earthcheck.org/

Quelques guides dont je n’avais pas entendu parler :

- Le guide de l’écotourisme du petit futé, international : http://www.voyageons-autrement.com/petit-fute-guide-ecotourisme-2011.html

 - Le guide du routard du tourisme responsable, franco-français : http://cdurable.info/Guide-du-routard-Tourisme-durable,1037.html. Je l’ai déjà commandé…

- Le guide Michelin, Vacances au vert, apparement bidon… http://www.voyageons-autrement.com/vacances-au-vert-michelin.html

Puis la flamboyante Christine, responsable en cheffe du service tourisme, en vient à la présentation du futur site internet de la CDC. Celui ci permettra au visiteur de se préparer un séjour à la carte en fonction de critères qu’il aura rentré. Cela demande un gros travail de renseignements de la base Sitra (http://www.sitra-rhonealpes.com/). Les sites déjà existants (ci dessus) devraient être conservés, au moins dans un premier temps.

On continue avec une responsable du CDRA sud Isère qui présente le site Détour dans les Alpes (http://detours-alpes.com/) qui permet de se choisir une randonnée à partir de différents critères. A terme, ce site devrait présenter les différents hébergements et services à proximité de la randonnée.

On termine avec un speech tout en rondeur et consensualité d’Alain, notre remarquable élu en charge du tourisme à la CDC.

On reprend quelques tranches de saucissons pour la route et retour à la vie civile…

 

L’évasion au naturel

L'évasion au naturel dans Ecologie 62_evasion-au-naturel

Le week end dernier, petit séjour dans le centre écotouristique de Saint Bernard du Touvet. Le bonheur écolo et plein d’idées pour le futur écogite de Mens qui devrait s’ajouter au Le gite CléVacances de Mens en Trièves.

Plus : http://www.evasionaunaturel.com/

Nul n’est besoin d’espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer !

Nul n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer ! dans 2012-législatives/ radAAD0B

Bernard Zamora                                                           Olivier Dodinot

Nous sommes donc candidats pour le mouvement Cap21, présidé par Corinne Lepage, sur la 4ème circonscription de l’Isère après passage en préfecture de Grenoble.

Olivier Dodinot, 51 ans, candidat
Marié avec 2 enfants. Originaire de Nancy en Lorraine, j’ai travaillé pour la Croix rouge internationale en mission humanitaire en Afrique et Asie. Je vis dans le Trièves où j’exerce comme kinésithérapeute. Ancien délégué de parent d’élèves, propriétaire d’un gite écologique, initiateur de la location de voitures entre particuliers dans le Trièves, je participe et soutiens les projets locaux de production d’énergies renouvelables : centrale solaire à Mens, centrale hydraulique à Prébois, éoliennes à Pellafol… J’ai dernièrement initié la partipation d’une équipe Trièvoise au concours des familles à énergie positive. Tête de liste écolo aux municipales de Mens en 2008 puis candidat Cap21 aux cantonales.
Bernard Zamora, 57 ans, suppléant
Adhérent et militant du Mouvement de CAP21 depuis 2006, je suis engagé dans plusieurs associations environnementalistes : O.Z.D. (Objectif Zéro Déchet),
les Amis de la Terre, et P.C.S.C.P. (Pour les Chambaran Sans Center Parc). Je souhaite sincèrement contribuer à une nouvelle conception des problématiques :
  -  écologique en préservant nos espaces naturels (protection de la biodiversité) et agricoles (sans O.G.M. ni intrants nuisibles à notre santé)
 - économique en impulsant un véritable développement soutenable fondé sur une nouvelle donne énergétique et des modes de consommation plus sobres
 - sociétale en instituant une véritable démocratie fondée sur la participation
 - citoyenne et non plus sur une représentation élitiste et professionnalisée.

 Liens :

http://www.facebook.com/home.php#!/olivier.dodinot

http://www.philippenoviant.com/

http://www.cap21.net/

http://www.facebook.com/pages/Cap21/148314281875108

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cap21

 

 

 

Communiqué de presse

Olivier Dodinot        ododinot@yahoo.fr

 Tél : 04 76 34 89 07 – 06 01 88 82 92
Objet : Communiqué de Presse – Candidature aux élections législatives – 4ème circonscription de l’Isère
Visite de Corinne Lepage au centre écologique de Terre vivante
                                                                       Mens, le 1  juin  2012
Madame, Monsieur,
CAP21, mouvement politique présidé par Corinne LEPAGE, députée européenne et ancienne ministre de l’environnement a été, comme l’écologie, le grand absent de la campagne présidentielle.
Les élections législatives qui s’annoncent permettront à l’écologie politique d’être défendue par les candidats CAP21, porteurs d’une vision responsable de la transition écologique que réclament notre société et nos territoires.
Agé de 51 ans, kinésithérapeute dans le Trièves depuis 1999 après une dizaine d’années de mission humanitaire avec la croix rouge internationale, c’est tout naturellement dans la 4ème circonscription de l’Isère que j’ai choisi de présenter ma candidature.
Amoureux du sud Isère et soucieux d’en préserver le charme, c’est un territoire, son économie, son patrimoine exceptionnel et la qualité de vie de ses habitants que je veux défendre à travers ma candidature.
Qu’il s’agisse d’énergie (soutien à des projets de centrales photovoltaiques, hydrauliques, de fermes éoliennes), de transport (opposition à l’A51, promotion de l’usage du vélo, création de pédibus) où encore de tourisme (propriétaire d’un gite écotouristique, membre de l’association Trièves–tourisme), mon implication dans de nombreuses associations m’a montré à quel point les orientations nationales peuvent avoir des conséquences sur les territoires
Accompagné de mon suppléant Bernard ZAMORA, ingénieur électronicien de 55 ans, je compte parcourir le territoire de la circonscription pour convaincre de mener, dès à présent, une transition écologique responsable ; celle des choix éclairés dans un environnement préservé.
Nous serons soutenus par la présidente de Cap 21, Madame Corinne Lepage,  ancienne ministre de l’environnement, députée européenne et avocate spécialiste du droit de l’environnement.
 Celle-ci sera présente au centre écologique de Terre vivante le mardi 5 juin de 15h30 à 17h15. Elle s’y entretiendra avec la directrice du centre puis avec des représentants de l’association Trièves en transition.
Elle participera ensuite de 18h15 à 19h30 à une réunion publique à Voiron en soutien à Philippe Noviant,  candidat Cap21 sur la 9ème circonscription de l’Isère.
Olivier Dodinot

Exil & Tolérance

Exil & Tolérance dans Non classé rad7BD0B

SUR LES PAS DES HUGUENOTS

Exil et Tolérance – du 02 au 15 avril 2012 – Diois et Trièves

Notre Trièves est traversé, depuis la col de Menée jusqu’au pont de Cognet, par le sentier européen « Sur les pas des Huguenots ». Le sentier part du Poët-Laval dans la Drôme pour atteindre Genève puis Francfort-sur-le-Main et se termine à Bad Karlshafen au nord de la Hesse en Allemagne. Il est long de 1800 Km, ce qui en fait l’un des plus longs chemins de randonnée européens.

Rappel historique : en 1685, Louis XIV révoque l’édit de Nantes, provoquant un exode massif des Protestants, très présents dans le sud de la France, vers principalement la Suisse et l’Allemagne.

Aujourd’hui le sentier « Sur les pas des Huguenots » reprend l’itinéraire de leur exil. Sentier historique dont l’objet, à travers ce projet européen, est autant de se souvenir du passé que de questionner le présent.

Les différents territoires traversés s’organisent pour l’accueil de ce public itinérant. Nul doute qu’un nombre croissant de randonneurs l’empruntera et traversera donc le Trièves.

En avril 2010, le Diois, premier territoire à s’approprier cette belle idée, lançait un évènement « Exil et Tolérance » autour de la création de ce nouveau sentier transeuropéen, organisant des randonnées accompagnées sur les 10 premières étapes de l’itinéraire. De nombreuses manifestations très diverses ponctuaient les étapes.

En avril 2012, le Trièves s’associe à nouveau à la reconduite de l’évènement, et nous proposons la continuation du cheminement jusqu’à Mens. Les randonneurs traverseront le territoire du jeudi 12 au dimanche 15 avril.

Vous pouvez nous rejoindre, à la carte, le jour de votre choix.

Chacun est invité à venir prendre connaissance de ce projet qui traverse le territoire de part en part, et nous relie à nos voisins !

Programme des animations en Trièves

Exil et Tolérance

SUR LES PAS DES HUGUENOTS DANS LE TRIEVES

Du 12 au 15 avril 2012

4 journées d’animations sur les thèmes de l’exil, de la tolérance, le long du sentier de l’exode des Protestants.

Jeudi 12 avril

Recueillement au col de Menée Passage des réfugiés entre le Diois et le Trièves, le col de Menée a toujours été associé à l’histoire de l’exil des huguenots

• Pique-nique en commun tiré du sac – T 04 75 21 10 25

Conférence Le maquis de Tréminis Évocation par René Bonnet du maquis des protestants et de la foi animant la résistance à une idéologie totalitaire

• RV 18 h au gîte Les Ombrelles à Avers (Lalley) – Libre part. aux frais -  04 76 34 84 25 / 06 31 15 10 3

Vendredi 13 avril

Vignes et Vignerons du Trièves En 1850, environ 350 ha étaient consacrés à la vigne en Trièves. Aujourd’hui moins de 15… Dans une vigne sauvée de l’oubli, présentation du travail d’une équipe de passionnés et dégustation

• RV 13 h au Serre Bertras (Mens), lieu de pique-nique des randonneurs

- 7 € Inscription 04 76 34 90 19 / 06 31 15 10 36

Chorale Bel-Age La chorale de Mens se mobilise pour travailler sur un court répertoire en lien avec les thèmes de l’exil, de la tolérance, rythmé par des lectures de textes dits par Agnès Leclercq.

• RV 18 h30 à Mens (Temple) – Libre part. aux frais – 04 76 34 84 25 / 06 31 15 10 36

Repas huguenot Dans de nombreux pays, d’Europe mais aussi beaucoup plus loin, on relate la contribution des réfugiés réformés venus de France à la diversification des potagers et donc de la cuisine. Il s’agira donc de revisiter des ingrédients et recettes locales, en s’inspirant des traces de ces recettes anciennes, retrouvées au bout des chemins des exilés…

• RV 19 h30 au café des Arts (Mens) – 15 € – Réservation 04 76 34 68 16 / 06 31 15 10 36

Conférence La bataille de Jarrie En août 1587, en pleine guerre de Religions, une bataille importante, mais complètement oubliée, eut lieu non loin du Trièves. Robert Aillaud, historien local reconnu, a reconstitué le contexte et le déroulement de ces deux journées sanglantes. Il nous en fera une présentation illustrée

• RV 21 h salle Ménil à l’Espace culturel de Mens – Libre part. aux frais – 04 76 34 84 25 / 06 31 15 10 36

Samedi 14 avril

Conférence La réforme à Mens Reprenant le contexte de l’époque, Guy Bouchayer nous donnera quelques clés pour comprendre le développement et  l’enracinement de la réforme en Trièves et dans la Matheysine

• RV 18h30 salle Ménil à l’Espace culturel de Mens – Libre part. aux frais – 04 76 34 84 25 / 06 31 15 10 36

 

Repas huguenot (15 € – menu différent du vendredi 13 avril)

• RV 20h au café des Arts (Mens) – Réservation 04 76 34 68 16 / 06 31 15 10 36

Dimanche 15 avril

Visite du vieux Mens Mens est un bourg de caractère, qui a gardé un cachet agréable, et de nombreuses traces d’un passé parfois ancien. Visite par Les Amis du musée du Trièves

• RV 9h30 à “la Halle” (Mens) – Inscription 04 76 34 84 25 / 06 31 15 10 36

Randonnée des fromages du Trièves Nous partons vers les coteaux environnants pour une randonnée facile (accessible aux familles). Nous serons accueillis par deux fermes productrices de fromages (vache, brebis, chèvre) que nous pourrons déguster et emporter

• RV à 11h30 à l’OT de Mens – 12 €/5 € Inscription 04 76 34 84 25 / 06 31 15 10 36

Conférence L’humanité exclue de la planète ?

La pensée néo-libérale chasse l’homme du travail, des entreprises, l’exile loin de l’éducation, de la culture, voire de la civilisation. Cette “modernité” est-elle la cause ou la conséquence d’une façon de penser tout à fait nouvelle et positive au XVe siècle, mais qui, poussée à l’extrême, devient anti-humaine ? Serge Raynaud, artiste, philosophe et historien, nous livrera sa vision de la naissance de la modernité, et de ses limites aujourd’hui

• RV 17h  salle Ménil à l’Espace culturel de Mens – Libre part. aux frais – 04 76 34 84 25 / 06 31 15 10 36

« Les bibliothèques du Trièves s’associent au projet autour de la thématique d’Exil et Tolérance et des sujets qui s’en rapprochent »

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<o>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

 

Programme des randonnées en Trièves de jeudi à samedi

Renseignements à l’OT de Mens 04 76 34 84 25 et www.trieves-tourisme.fr

Programmes des randonnées et animations du Diois

http://vercors-escapade.com/v3/spip.php?article92

Infos et contact

OT Mens www.trieves-tourisme.fr

RandoPays http://www.randopays.com/randopays-en-france/sur-les-pas-des-huguenots-2-%C3%A0-10-jours-avril/pascal@randopays.com

 

En partenariat avec  Randopays, Culture Ailleurs, Vercors Escapade, ass. Sur les pas des Huguenots.

Le site http://www.surlespasdeshuguenots.eu/ vous donnera des éléments généraux.

Les élections Trièvoise selon le Dauphiné libéré

Les élections Trièvoise selon le Dauphiné libéré dans Non classé radB1DC8

Dans son édition d’aujourd’hui, le Dauphiné publie un article assez percutant sur les élections au sein de la nouvelle CDC du Trièves.

Certes 24 heures après votre dodiblog :Elections à la CDC du Trièves

Et qui n’est qu’un pale résumé de la version complète que je vais vous livrer dans quelques heures, le temps d’agiter les doigts sur le clavier.

Une contre vérité à souligner. Il y est dit que JP Mauberret était le seul à porter une cravate, espérant sans doute être président et s’étant habillé en conséquence. Cela est faux. Tout le monde savait pertinement que les jeux étaient fait, Samuel Martin ayant rallié, avec l’aide de Frédérique Puissat, la grande majorité des votes des cantons de Clelles et Monestier. J’avais d’ailleurs fait un pronostic sur le résultat du vote, pronostic qui s’est révélé parfaitement juste. Il suffisait de voir, en début de réunion,  la mine consternée des délégués de Mens et celles réjouies de Samuel Martin et de Marcel Calvat pour se faire une idée des résultats à venir.

L’auberge buissonnière

L'auberge buissonnière dans Ecologie radD153E

Aujourd’hui petit repas dominical sympathique à l’auberge buissonnière de Gresse en Vercors. J’avais rencontré les propriétaires, Elodie et Hervé, lors de la remise des labels de la charte écotouristique du Trièves au Percy. Ils avaient obtenu 3 feuilles(rad63E21 dans Trièves tourisme rad63E21  rad63E21) sur un maximum de 4, tout comme  Le gite CléVacances de Mens en Trièves.

Terrine de paté de lapin de la soeur d’Hervé, poulet du coin, bref une démarche d’achat en circuit court et aussi bio que possible. Que du bonheur et pour un prix tout à fait raisonnable.

http://www.buissonniere.fr/

Transhumance…

Transhumance... dans Trièves tourisme rad40F91

Suivez la transhumance 2011 du Vercors au Trièves avec les moutons d’Amandine

Du 7 au 10 octobre 2011, partez pour une randonnée hors du temps au rythme des 400 brebis et agneaux d’Amandine. Un parcours de 2 à 4 jours, selon vos souhaits, du haut plateau du Vercors aux collines du Trièves, encadré par 2 accompagnateurs en montagne du cru. Jean-Marc Jacquet et Marc Chenu animeront cette randonnée avec bonne humeur.

L’esprit…

La transhumance d’Amandine, c’est avant tout une vraie transhumance !
Des hauts plateaux du Vercors, il s’agit bel et bien d’accompagner ses 400 brebis, et certainement quelques petits, vers leurs quartiers d’hiver situés dans cet écrin verdoyant que constitue le Trièves. Aucun souci de performance dans notre entreprise, mais une ambiance rustique et conviviale.
Les ambiances colorées de l’automne sont garanties, comme de bien belles balades, des repas chauds et goûteux, du rire et de la chaleur humaine !

Le programme

Vendredi 7 octobre : Villard-de-Lans / Col-Vert / Col de l’Arzelier
Le matin, regroupement en gare de Grenoble et départ en car pour Villard-de-Lans. Début de la transhumance via le Col-Vert en direction du gîte de La Soldanelle au col de l’Arzelier.
Dîner et nuit au gîte.
Samedi 8 octobre : Col de l’Arzelier / Château-Bernard / Saint-Andéol / Gresse-en-Vercors
Repas des bergers et nuit au refuge communal de Gresse.
Dimanche 9 octobre : Gresse-en-Vercors / Clelles
En route ! Col de l’Allimas, cols des Pellas et de Papavet : l’itinéraire ancestrale des transhumances locales ! Grande ambiance marquée par l’impressionnante présence du Mont-Aiguille. Descente vers Clelles et les Gîtes de Mialaure. Soirée festive autour d’un fameux ragoût d’agneau.
Lundi 10 octobre : Clelles / Platary / Clelles
Nous quittons les moutons, qui poursuivent leur dernière journée de transhumance avec les bergers. Nous gravissons le Platary pour bénéficier de l’exposé de haute tenue par Marc Chenu sur la formation géologique du Mont-Aiguille…
Retour et séparation en début d’après-midi en gare de Clelles pour un retour vers Grenoble.

Tarifs

Tarif pour 4 jours

266 € pour les 4 jours  / 200 € pour les enfants de 12 ans et moins

Comprenant : transports, hébergements, repas, accompagnement.

Pour une participation sur 2 jours

140 € adulte / 100 € enfant

 

La fiche complète et le bulletin d’inscription sur www.randopays.com

N’hésitez pas à contacter jeanmarcjacquet@gmail.com

Réunion ONF : la suite

Réunion ONF : la suite dans Ecologie radA57C4

Voici à toutes fins utiles mon ressenti par un bref compte-rendu de la réunion d’hier à Mens, au sujet des problèmes du site de Courtet.
(Salle archi-comble, le monde du Vol Libre bien représenté, mais pas que: nombreux élus, responsables d »associations ou simplement personnes concernées à titre individuel.)

Plusieurs « populations » de pratiquants ont à cohabiter:
- les bergers  (pâturages de Rochassac)
- les promeneurs/randonneurs (refuge de Rochassac)
- les libéristes
- les agriculteurs
- les hébergeurs, propriétaires de gîtes, campings, hôtels, restaus, cafés, …
- les chasseurs locaux, en ACCA ou pas
- les chasseurs venus d’ailleurs, accueillis et pris en charge par l’ONF à titre payant…

Et ils cohabitent effectivement: il était frappant (et rare!) d’entendre des agriculteurs et/ou chasseurs jurer que jamais ils n’ont été gênés par les parapentes, et qu’ils vivent en bonne entente.
(Bravo donc  aux responsables locaux du Vol Libre, le travail de fond est remarquable semble t-il.)
L’évidente complémentarité et les intérêts croisés des uns et des autres ont été soulignés à maintes reprises.

Ils cohabitent sans qu’une de ces catégories ait besoin d’exclure et d’interdire les autres pour pratiquer son activité.
Sauf… la dernière:
L’ONF organise des chasses payantes  (~ 1500 € la tête de chamois ) pour des Nemrod friqués et peu regardants. (venant de toute la France et même de l’étranger)
L’ONF a besoin de ressources financières, ça peut s’entendre, et  trouve dans cette activité une rentabilisation des territoires qu’il a à gérer: l’Adjudication de chasse.
 Il semble que l’ONF, pour organiser sur le territoire ces chasses payantes et privées, ait besoin de faire le vide en repoussant et supprimant les autres activités citées plus haut.
Ce type de comportement associée à une activité réservée à un petit nombre de nantis,  les autochtones vivant très mal les interdits et les privautés,  un organisme d’état se comportant en pays conquis,  tous les ingrédients sont là pour donner un mélange détonnant.

Et ça a détonné:
Début de réunion tendu, agressivité et rancoeurs importantes, la salle est fortement remontée, le responsable départemental de l’ONF fait face tant bien que mal, plutôt courageusement, contrairement à son subordonné qui « n’a pas pu être présent ce soir »…
Mais pour autant la parole circule, l’assistance s’autorégule avec un certain bonheur, évite les excès verbaux et les pièges, et chacun a pu s’exprimer et proposer des solutions pour sortir de ce blocage.
Aprés quasiment deux heures de débat, promesse est faite d’organiser prochainement une réunion restreinte des différents partenaires pour crever l’abcès et renouer avec la sérénité qui était de mise jusqu’à …il n’y a pas si longtemps.

Le responsable de l’ONF a eu beau affirmer que ces territoires étaient privés puisqu’ils avaient un propriétaire: l’État  (!!!),   il n’a pu que ressentir l’énorme colère qui montait d’un peu partout,  et en tirer  – espérons-le – des conséquences en terme d’ouverture et de concertation, et ce dans les meilleurs délais.  (Quand il aura pu faire dynamiter le Rocher-de-tous-les-dangers, menaçant paraît-il  de son effondrement la route d’accès …et l’harmonie locale.)

En vérité je vous le dis: le printemps du Maghreb a gagné le Trièves !!!   les citoyens ne sont plus disposés à s’en laisser conter, les Indignés gagnent du terrain…
Qui aura  à y perdre ?  Sûrement pas la démocratie.

Bernard Olphand
Parapentiste au C.H.V.D.
Ex Président du club

123456



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces